Rédaction web : comment écrire un bon article pour internet ?

Rédaction web : comment écrire un bon article pour internet ?

La rédaction sur le web ne s'improvise pas, c'est pourquoi nous avons rédigé quelques bonnes pratiques pour vous aiguiller dans cette tâche. Ecrire un bon article pour le web consiste à rédiger un article qui sera lisible, intéressant et informatif pour les internautes ET à maîtriser les techniques d'optimisation pour écrire du contenu qui sera susceptible de bien se positionner dans les résultats des moteurs de recherche.

Développez de bonnes pratiques de rédaction web

Afin de vous aider à créer votre contenu, vous trouverez en bas de page une check-list - gabarit éditorial - des choses à vérifier avant de mettre en ligne votre article.

Le choix des mots clés

Avant même de commencer à rédiger un article, il est important de bien définir les mots clés à utiliser. Vous mettrez alors toutes les chances de votre côté pour que le message corresponde aux attentes de vos lecteurs.

En faisant une recherche de ces mots-clés choisis dans le moteur de recherche, vous aurez :

  • une estimation de l'intérêt des internautes sur ce sujet
  • un aperçu de la concurrence sur les articles du même genre
  • une connaissance des mots clés se rapprochant de ceux choisis grâce à l'auto-completion

Vous pourrez alors ajuster ce choix en fonction des résultats.

La structure de l'article web

L'article a besoin d'être structuré. Cela apporte un confort de lecture à vos internautes et permet au moteur de recherche de saisir les informations clés. En effet, le Googlebot (robot de Google) s’intéresse seulement au texte d’une page pour en comprendre son sens. Par conséquent, il accorde plus de poids à certaines zones du contenu rédigé. Il est donc important de mettre :

  • un titre peut être informatif ou incitatif. Il doit être limité à 70 caractères afin que l'intégralité du titre rentre dans les "cases" des moteurs de recherche.
  • un chapô - ou la description - est le texte court précédent le corps de l'article. Le but est d'encourager la suite de la lecture, en résumant et en aiguisant la curiosité du lecteur. Il doit être limité à 150 caractères.
  • des sous-titres servent à structurer le contenu. Cela apporte de la clarté au texte et augmente la visibilité par les moteurs de recherche.
  • des paragraphes qui sont bien distincts. Chaque paragraphe exprime une idée, et une seulement. On peut alors le développer avec un argument et des exemples.

La méthode des "5W + 2H"

La méthode des 5 W (Who, What, When, Where, Why) aide à structurer un exposé en un minimum de questions : qui a fait quoi, quand, où et pourquoi ? En ajoutant le comment et le combien (How et How Much), vous couvrez tout le prisme logique à travers lequel l’esprit humain perçoit l’information. Il s'agit d'un moyen mnémotechnique pour ne pas oublier d'informations essentielles dans l'article. Plutôt placé en début d'article, cette méthode permet d’organiser et de hiérarchiser les informations.

Le schéma de la pyramide inversée

La rédaction de votre article doit respecter le schéma de la pyramide inversée : l’information la plus importante arrive dès la première phrase, en partant du général vers le particulier. La rédaction Web ne respecte pas "introduction, sujet, conclusion" comme nous avions appris à l'école. Il faut maintenir l'attention de l'internaute tout de suite avec les mots clés et l'idée principale.

Le travail du style

Le style d'écriture est plutôt un style direct, concis, informatif et sans adverbe inutile, usant de mots-clés. Attention : être concis ne veut pas dire nécessairement faire court, même si la longueur d'un texte influence aussi sur sa clarté.

Il est important de ne pas tomber dans les idées reçues, comme les phrases de moins de 15 mots ou d'éviter l'emploi de la négation et de la voix passive… Le rédacteur doit avant tout s'adapter à son auditoire.

La typographie

La rédaction web permet l'usage de de codes typographiques : gras pour les expressions importantes ou mots-clés, souligné pour les hyperliens… L'usage des listes à puce est également très apprécié car cela permet de multiplier les entrées dans le texte.

Améliorez le référencement de votre article web

Des choses très simples à mettre en place peuvent réellement améliorer la position de votre article dans le moteur de recherche par rapport à un autre :

  • le contenu rédigé doit être original, ou au moins réécrit à plus de 50%. Les moteurs de recherche, en particulier Google, n'aiment pas le contenu dupliqué.
  • la répétition des mots-clés entre le titre de l'article, les sous-titres et le premier paragraphe du contenu
  • l'intégration d'hyperlien pour enrichir votre contenu. Vous pouvez utilisez des groupes de mots pour les placer vers les pages de votre site, ou pour expliquer des termes techniques avec un renvoi vers des dictionnaires de référence (Larousse, Wikipedia…)
  • une rubrique "Pour en savoir plus" reprend les différents hyperliens utilisés et peut citer les sources utilisées pour la rédaction de votre article

Ces astuces pour écrire un bon article permettent de garder à l’esprit les deux cibles : vos lecteurs et les moteurs de recherche.

Privilégiez la qualité à la quantité

Pour la rédaction de votre article, il est important d'adapter le discours au contexte dans lequel vous l'écrivez. Si vous souhaitez rédiger une actualité, elle est généralement plus succinte qu'un article d'expertise sur un domaine particulier. Nous préconisons de viser un total de 400 mots pour une actualité, 800 mots pour un guide et 1300 mots pour une expertise.

Pour personnaliser votre article, intégrez une illustration ou une photo au minimum. Pas uniquement esthétique, elle doit renforcer le message et instaurer l'ambiance du texte. L'optimisation est nécessaire pour ne pas ralentir le chargement de la page. Nous conseillons une image jpeg (ou jpg) de taille entre 400 et 800 px de largeur avec une résolution 72 dpi.

Il s'agit bien sûr que de conseils avisés aussi bien pour la longueur de texte que le format de l'image. Le plus important est de trouver son style et d'être à l'aise avec. Dans tous les cas, il n'y a pas de formule magique : c'est votre lecteur qui évaluera la qualité de votre texte !

 

Vous avez en main de nombreuses bonnes pratiques et des supports à votre rédaction web. Afin de vous aider toujours plus dans ce travail, nous avons réalisé pour vous une check-list, appelée aussi gabarit éditorial. Elle reprend les éléments à vérifier avant de mettre en ligne votre article sur internet.
 

 Rédaction web - check-list

 
Et si vous avez des doutes ou besoin d'un exemple concret, faites appel aux conseils avisés de l’équipe d’appvizer pour définir avec vous la meilleure stratégie content marketing et communication.
 

Pour en savoir plus :

  • accédez à de nombreux articles sur appvizer Magazine
  • vérifiez que votre contenu rédigé n'est pas dupliqué avec un outil comme Positeo
  • compressez vos images avec des outils comme Imageoptim ou Riot

 

Type d'entrée: