6 conseils pour réussir son Business Plan

6 conseils pour réussir son Business Plan

Lancer un nouveau projet entrepreneurial commence toujours par la création d'un Business Plan. Loin d'être une contrainte, il vous permet de poser les jalons de votre projet pour vous aider à le présenter auprès d'investisseurs mais aussi pour vous aider à vous projeter à titre individuel. Retrouvez tous nos conseils en business pour les entreprises.

Suggestion de logiciels pour vous

vizzboard

vizzboard
Tableaux de bord 100% Web, faciles, intuitifs et partagés
Essayer Gratuitement
Voir ce logiciel

Bime Analytics

Bime Analytics
Explorez et visualisez vos données en direct
Essayer gratuitement
Voir ce logiciel

Kostango

Kostango
La plateforme qui vous assiste dans vos réduction des coûts
30 jours gratuits
Voir ce logiciel

Qu'est ce qu'un Business Plan ? Définition

Le Business Plan ou plan d'affaires est la troisième étape du lancement d'un projet après la création d'un produit ou d'un service à commercialiser et de la formalisation du modèle économique. L'enjeu pour le porteur de projet est de stabiliser le modèle économique en amont pour en faire découler un Business Plan fiable. Le Business Plan, quant à lui, présente l'évolution de l'entreprise sur une période donnée au travers des ressources consommées et des revenus générés.
Le Business Plan est avant-tout conçu pour les personnes et les organisations tierces au projet. Il permet en effet de présenter le projet avec différents niveaux de détails pour argumenter les hypothèses et convaincre les investisseurs de financer le projet.

Modèle à suivre pour son Business Plan de création ou de reprise d'entreprise

Bien qu'il n'existe pas de modèle standard de Business Plan, on retrouve tout de même les grands ensembles cités ci-après. La manière de présenter les documents fait partie intégrante de votre projet : elle donne une image de rigeur, de créativité, d'ambition, de logique, etc.

Marche à suivre

  1. Du problème à la solution
    Une entreprise existe parce qu'elle résoud un problème. Commencez par présenter le problème auquel vos futurs clients font face puis démontrez comment vous allez y répondre de la manière la plus claire possible.
  2. L'équipe
    90% du succès d'une entreprise repose sur la capacité de l'équipe à exécuter un produit ou un service de la bonne manière. Cette partie doit donc présenter les compétences de chacun, l'expérience collective, et la complémentarité des individus.
    L'équipe est composée des opérationnels mais aussi des mentors et des investisseurs déjà présents.
  3. Le marché
    Il s'agit de démontrer qu'un marché existe et de le décrire : qui sont les clients ? Quelle est sa taille ? Quelle est sa croissance ?
  4. Le produit / service proposé
    Le produit ou le service doit répondre au besoin existant exprimé par le marché. Il faut présenter ses forces et ses faiblesses ainsi que les opportunités et les risques (SWOT). Il arrive qu'un marché ne soit pas prêt pour un nouveau produit. Dans cette éventualité il faut détailler la maturité du marché.
  5. La concurrence
    L'absence de concurrence n'est pas bon signe, tout comme une concurrence trop intense. Qui sont les concurrents sur le marché ? Quelles sont les barrières à l'entrée et comment allez-vous les franchir ?
  6. Le business model
    Le business model est la manière de monétiser votre activité. Il y a certainement des centaines de manières de le faire mais vous devez être convaincu de celle retenue. Le passage d'un business model à un autre, nommé "pivot", engendre une refonte quasi totale de votre business plan d'où l'importance de faire le bon choix de départ :
    • D'où proviendra le chiffre d'affaires ?
    • Quels sont les cannaux de distribution ?
    • Quelle est la stratégie prix (positionnement) ?
    • Quelle est la stratégie commerciale ?
  7. Le financement
    Ce dernier point est le plus pragmatique de tous. Si et seulement si les investisseurs sont convaincus du projet, alors ils prendront leur décision sur la base du volet financier. Ce volet aborde la valorisation de l'entreprise, présente les projections de dépenses et de revenus, la faisabilité, les aspects comptables, etc.

Modèles gratuits de business plan à télécharger

Si vous avez besoin d'un modèle de départ voici quelques business plan à télécharger gratuitement :

1. Mettre en avant l'équipe

A l'heure de la mondialisation tout le monde peu avoir accès aux même ressources à un prix identique. De la même manière les marchés sont beaucoup plus accessibles qu'auparavant rendant la localisation peu différenciante. Dans ce contexte l'atout le plus significatif dans la réussite d'un projet est l'équipe. Les Hommes et les compétences vont parfois convaincre par eux-même les banques et les investisseurs de votre capacité à exécuter le projet quelque soient les aléas que vous allez rencontrer.
Une équipe est consituée de 2 groupes : les opérationnels et les conseillers. Voici comment les mettre en avant :
Les opérationnels :

  • Réussites individuelles passées
  • Expériences individuelles
  • Les compétences individuelles
  • La complémentarité des compétences du groupe. Aucune compétence ne doit manquer pour exécuter le travail.
  • La vision commune partagée par chacun et la motivation

Les mentors :

  • Les réussites passées
  • Les expériences dans le domaine de votre entreprise
  • La notoriété et les autres facteurs d'influence

2. Connaitre son marché : étude de marché et expérience

La lecture de votre business plan ne doit pas laisser paraitre un doute sur la connaissance de votre marché :

  • Liste exhaustive des concurrents
  • Le potentiel du marché
  • L'espace dans le marché pour vous positionner
  • Les coûts de pénétration du marché (charges sociales, efforts marketing, immobilisations, etc.)

De nombreuses agences vous proposent leurs services pour interviewer vos futurs clients afin de collecter des données quantitatives et qualitatives. Ces données, une fois synthétisées, vous permettent de présenter valider votre potentiel sur ce marché avant d'avoir fait votre première vente. Cette manière d'approcher son marché est cependant exposée à des approximations et à un manque de réalisme. La meilleure manière de valider et connaitre son marché est de proposer son produit/service à ses prospects. Si celui-ci est bien accepté alors les investisseurs seront convaincus.

3. Mettre à jour rapidement son modèle prévisionnel

Le problème d'un Business Plan est qu'il est remis en question en permanence. Qu'il s'agisse d'un ajustement du produit, du business model, d'un recrutement supplémentaire ou d'un imprévu, l'intégralité du plan d'affaire sera à revoir. Il s'agit donc de prévoir dès le début ces possibilités pour éviter de présenter un document périmé. Voici quelques astuces :

  • Les documents figés (PDF, imprimés) doivent être datés
  • Utiliser une solution en ligne pour présenter les chiffres comme Montpellier Business Plan (gratuit) ou un tableur Google afin que les investisseurs accèdent aux données à jour
  • Utiliser des outils de présentation également en ligne
  • Les tableurs doivent contenir des formules de calculs de sommes, marges, etc. afin de ne changer que les valeurs de départ

4. Trouver l'équilibre entre le risque et la rentabilité

Les business plan européens sont focalisés sur la projection financière à moyen-long terme alors que les business plan américains et ceux des startups se focalisent sur la rentabilité et le risque. Les deux sont importants mais la balance risque-rentabilité est la plus importante du fait des fortes incertitudes à moyen terme. Suivant que vous lancier votre boite sur une technologie innovante ou pas, le curseur doit être ajusté. De la même manière les banques attendent un risque minimum alors que les investisseurs privés attendent généralement une forte rentabilité. Votre projet comme votre audience doivent décider pour vous de la manière de présenter ce point extrêmement critique dans la prise de décision des financeurs.

5. Donner plusieurs niveaux de lecture

Inutile de construire un document Excel contenant l'intégralité des données financières. Un Business Plan se lit progressivement : il se décompose avec l'envie d'en savoir plus. De manière générale vous devez disposer de trois éléments :

  1. Une présentation : un document simple et auto-compréhensible à envoyer par email, document qui vous assiste également lors de vos présentations orales.
  2. Un tableur présentant les perspectives d'évolutions : ventes, chiffre d'affaires, charges, etc.
  3. Des annexes détaillant des points précis le cas échéant.
Suggestion de logiciels pour vous

Ganacos

Ganacos
Analyse de données, planification et simulation
Voir le site
Voir ce logiciel

Click&DECiDE

Click&DECiDE
Le décisionnel simple et efficace qui résout vos problèmes
1 mois gratuit
Voir ce logiciel

Grytics

Grytics
Améliorez la performance de vos Groupes Facebook
Voir le site
Voir ce logiciel

6. Anticiper différents aléas : prévoir plusieurs projections

Les banques et les investisseurs vous confronterons à plusieurs hypothèses différentes pour éprouver la viabilité votre projet.  Prenez les devants : proposez non pas un mais 3 plans de développement : le premier est dit raisonnable (c'est celui que vous espérez). Le second est dit optimiste : si tout se déroule bien, dans le meilleur des cas, vous optiendrez ces résultats. Le dernier est "stressé" : en cas de difficultés, de lenteurs, d'imprévus "prévus" vous démontrez que vous ne mettrez qu'un peu plus de temps à atteindre la rentabilité.

Le business plan est un outil très performant utilisé par tous les entrepreneurs et startupers pour se projeter à plusieurs mois malgré toutes les variables qui impactent quotidiennement le projet et son porteur. Il est aussi un support pour convaincre les tiers au projet de le soutenir et le financer. Cependant, il faut veiller à ne pas y consacrer trop de temps car c'est autant de ressources en moins allouées au projet. C'est la principale critique faite au Business Plan qui est supplenté maintenant dans quelques pays par des formats plus efficaces comme le SynOpp. Le SynOpp privilégie l'expérience à la réflexion en analysant continuellement les retours du marché.

Commenter cet article

Ajouter un commentaire