14 actions clés pour augmenter votre visibilité sur internet

14 actions clés pour augmenter votre visibilité sur internet

La visibilité sur internet consiste à promouvoir une activité par une présence sur le web, en visant des objectifs marketing : il s’agit d’augmenter la visibilité d’une entreprise aux yeux des internautes pour attirer plus de prospects, gagner de nouveaux clients, et d’améliorer sa notoriété en valorisant son image de marque. Quelle stratégie adopter pour séduire Google, comme les internautes ? Quels outils utiliser pour les réseaux sociaux, votre newsletter, votre blog ? Comment mesurer la visibilité ? Ne jouez pas à cache-cache avec vos clients : on vous donne gratuitement toutes les clés pour répondre aux enjeux du Search Engine Marketing (SEM, marketing pour les moteurs de recherche) et de la communication digitale. Ouvrez la porte.

Suggestion de logiciels pour vous

Banana Content

Banana Content
Plateforme de communication globale
30 jours gratuits
Voir ce logiciel

14 actions clés au SOMMAIRE pour augmenter votre visibilité :

  1. Comprendre Google et cerner les enjeux de la visibilité
  2. Avoir un site internet, base de la communication
  3. Optimiser le référencement naturel de son site web
  4. Publier des articles régulièrement sur son blog
  5. Envoyer une newsletter hebdomadaire ou mensuelle
  6. Faire de la veille pour surveiller sa e-réputation
  7. Partager sa curation de contenu
  8. Développer sa présence sur les réseaux sociaux
  9. Ecrire des articles invités sur les blogs de votre thématique
  10. Gagner en notoriété avec les influenceurs
  11. Mutualiser les actions de visibilité (tous pour un ...)
  12. Exploiter le référencement payant
  13. Choisir des outils pour mesurer sa visibilité
  14. Définir avant toute une stratégie pour obtenir des résultats!

1. Comprendre Google et cerner les enjeux de la visibilité

Être visible sur internet, c’est être trouvé facilement et être clairement identifié sur les moteurs de recherche et sur des sites où la présence de votre entreprise lui permet de rencontrer son public, comme les réseaux sociaux.

Ce n’est un secret pour personne : le fameux moteur de recherche Google occupe une position dominante et son quasi-monopole lui permet de fixer des règles, et de les faire évoluer, année après année.

Les spécialistes du webmarketing et de la communication digitale s’accordent d’ailleurs pour affirmer que Google privilégie la qualité du contenu et la pertinence des informations délivrées aux lecteurs internautes.

Tout n’est pas exactement tout noir ou tout blanc : nous vous expliquons dans cet article les nuances, et comment augmenter la visibilité de son entreprise, en exploitant toute une palette de couleurs plus vives.

2. Avoir un site internet, base de la communication

Le site web est la vitrine de l’entreprise : il présente l’activité, les offres commerciales, mais doit aussi faire preuve de pédagogie afin de renseigner les prospects, et de les orienter vers l’acte d’achat.

Dans le jargon du marketing digital, on qualifie cette démarche d’entonnoir de conversion. Une landing page (page web d’atterrissage) est dédiée à la conversion de visiteurs en prospects.

La visibilité d’un site internet commence par le choix d’un bon outil de création de site web. Vous pouvez faire appel aux services d’une agence web ou (faire) installer un CMS (Content Management System). Astuce : nous mettons à votre disposition des comparatifs de CMS dans notre magazine.

Voici quelques outils qui peuvent vous aider augmenter la visibilité de votre site internet :

  • les CMS les plus connus sont Wordpress (le plus célèbre), Joomla, Drupal, et Plone, • Active Trail vous aide à créer vos landing pages et automatise votre marketing.
  • La plateforme Banana Content permet aussi de capter des emails en créant des formulaires et des sondages.

3. Optimiser le référencement naturel de son site web

Cette étape souvent négligée par les néophytes est pourtant la plus importante, avant même la création et la mise en ligne de votre site internet. Tout simplement parce que vos lecteurs et clients potentiels cherchent des mots clés précis dans les moteurs de recherche.

Pour être trouvé par vos clients potentiels dans les résultats des moteurs, il est donc incontournable de :

  • d’identifier les mots clés recherchés qui sont en rapport avec votre activité,
  • d’écrire du contenu texte optimisé pour le web qui décrit ces sujets.

Le référencement sur internet passe avant tout par le référencement naturel, souvent nommé SEO (Search Engine Optimisation), c’est à dire du contenu texte optimisé pour les moteurs de recherche.

Outils pour trouver des mots clés recherchés dans votre secteur d’activité : Google Adwords, Ranxplorer.

Outils très pratiques pour espionner les sites web de vos concurrents et leur chiper des idées de mots clés : Ranxplorer, SEObserver.

Les sites web les plus visités en France sont Google et Facebook.

Source : Le blog du modérateur 

Que ce soit sur version desktop ou mobile, les internautes visitent surtout Google (40 millions de visiteurs uniques en France par mois) et Facebook (27 millions de visiteurs uniques en France par mois) : ces 2 sites web sont donc incontournables et vous devez y envisager des actions pour améliorer votre visibilité sur internet.

4. Publier des articles régulièrement sur son blog

Les entreprises qu’on trouve sur la 1ere page de Google, c’est à dire dans les 10 premiers résultats qui s’affichent sur le moteur de recherche, publient régulièrement des articles de blog, avec des informations pertinentes et utiles à leur lecteur.

Si Google aime des contenus optimisés pour le web, il favorise également les sites web qui publient régulièrement du contenu, et qui apporte de la valeur au lecteur. Plus le contenu est frais, plus il apporte au lecteur, mieux il se positionne dans les résultats.

Outils pour créer votre blog professionnel : Wordpress, Joomla, Drupal, Plone.

La référence sur le marché pour analyser la qualité et optimiser la qualité sémantique de vos textes : Visiblis.

5. Envoyer une newsletter hebdomadaire ou mensuelle

Proposer à vos lecteurs de s’abonner à votre newsletter est un excellent moyen d’enrichir votre base de contacts et de nouer une relation privilégiée régulière avec votre audience.

C’est d’autant plus judicieux si vos contenus sont remarquables : vos lecteurs ne souhaitant pas louper une miette s’abonneront instantanément ! Si vous participez à un salon professionnel, créez votre propre événement, lancez un nouveau produit, une nouvelle offre, la newsletter est le support idéal pour compéter vos relations presse.

Outil gratuit pour gérer votre newsletter (mais en anglais) : Mailchimp

Solutions de gestion emailing professionnelle :

  • Digitaleo, très appréciée pour ses modèles d’opérations commerciales,
  • Banana Content, plateforme dédiée à la valorisation des contenus.

A noter : Banana Content (plateforme de communication digitale aux multiples possibilités et donc difficile à classer dans cet article !) offre la particularité de pouvoir exploiter l’emailing en « mutualisant les contenus ».
En pratique : votre entreprise et vos partenaires commerciaux peuvent mutuellement mettre du contenu à disposition sur la plateforme. Ce contenu peut facilement s’insérer dans les newsletters respectives de chaque entité. De plus, chaque entreprise a accès aux statistiques des contenus partagés.

6. Faire de la veille pour surveiller sa e-réputation

Deux raisons essentielles poussent les entreprises à faire de la veille :

  • surveiller ce qu’on dit d’elles sur le web,
  • surveiller ses concurrents.

Pour préserver une bonne réputation sur le web, une entreprise effectue une veille permanente afin d’être en capacité de réagir : surveiller le plagiat, démentir une fausse rumeur, revendiquer un droit de réponse, éviter un bad buzz , etc.

Outil gratuit : Google Alerts

Outils gratuits (version limitée) et simples à prendre en main : Alerti, Mention

Outil de veille très complet et puissant : Digimind (nous allons reparler de cet outil plus bas).

7. Partager sa curation de contenu

Afficher son expertise sur le web, c’est aussi partager des contenus pertinents sur votre secteur d’activité. C’est ce qu’on appelle la curation de contenu.

Elle se pratique en 2 étapes :

  1. Effectuez votre veille thématique par sujet : avec l’outil référent Feedly, vous pouvez suivre l’actualité des sites et blogs publiant du contenu sur votre thématique et les classer par sujets.
  2. Sélectionnez les articles les plus pertinents à vos yeux et rassemblez-les sur un outil dédié comme Scoop.it., qui permet aussi de partager sa curation en version gratuite sur 2 comptes de réseau social.

8. Développer sa présence sur les réseaux sociaux

Le fameux community manager partage des contenus sur les réseaux sociaux, il gère la communauté, favorise l’engagement, répond aux commentaires, etc.

2 principaux leviers de performance s’offrent à vous pour améliorer la visibilité de votre entreprise sur les réseaux sociaux :

  • le partage régulier de contenus (maximum une actualité promo sur 12 publications),
  • les publicités sur les réseaux sociaux, comme les Facebook Ads.

Outils gratuits : exploitez les fonctionnalités natives des réseaux sociaux

Outils pour automatiser des tâches : IFTTT et Zappier qui permettent d’automatiser des actions, comme de créer un repartage de Twitter vers Facebook.

Outils professionnels pour se faciliter la tâche : Hootsuite, Buffer, Agorapulse, Banana Content qui permet de publier sur 3 réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Linkedin), et de suivre les statistiques liées… au sein de la même plateforme de newsletter.

9. Ecrire des articles invités sur des blogs de votre thématique

Publier du contenu chez les autres présente plusieurs avantages :

  • vous vous faites connaître sur des sites à forte audience et/ou reconnus,
  • vous valorisez votre expertise,
  • vous publiez sur autre un site et touchez ainsi un auditoire complémentaire,
  • vous pouvez obtenir un lien retour (backlink) qui pointe vers votre propre site (ça se négocie).

Les lecteurs qui ont envie d’en savoir plus sur vous ou lire d’autres publications vous chercheront sur Google : s’ils vous trouvent, votre démarche pour augmenter votre visibilité gagne des points !

On appelle cela le « guest blogging ». Pour qu’il soit efficace, vous devez le pratiquer uniquement sur des blogs centrés sur votre secteur d’activité, et de préférence sur des sites reconnus, de qualité, et qui ressortent dans les résultats de Google.

Outil populaire pour identifier les blogs d’une thématique : BuzzSumo

10. Gagner en notoriété avec les influenceurs

Diffuser un communiqué de presse, c’est la base d’un travail de relation publique ou relation presse. Mais l’efficacité devient moindre avec l’essor des technologies et le changement des usages ! Le marketing d’influence se développe : on parle aujourd’hui d’e-visibilité, d’E-RP.

Un influenceur est une personne qui publie ou partage régulièrement des contenus pertinents sur une thématique précise, et qui est suivi par un nombre de personnes significatif (ce nombre varie suivant chaque domaine).

Les suiveurs sont appelés « fans » sur Facebook, « followers » sur Twitter. L’intérêt de se mettre un influenceur « dans la poche » ou d’en compter parmi son réseau professionnel est qu’il peut mettre en exergue votre publication en la partageant sur les réseaux sociaux professionnels.

Votre visibilité, votre notoriété et votre influence sur le web peuvent vite grandir si vous faites appel à des influenceurs pertinents pour votre activité.

Comment identifier les influenceurs ? Digimind le fait pour vous !

Vous souhaitez travailler en direct avec les journalistes ? Utilisez Babbler.

11. Mutualiser les actions de visibilité (tous pour un…)

L’idée est encore sous-estimée, peu exploitée à ce jour… et mérite pourtant toute votre attention. Déjà mentionnée plus haut pour ses capacités concernant la gestion d’une newsletter et des réseaux sociaux, la plateforme de communication digitale Banana Content offre une opportunité sans commune mesure : au sein de l’outil, vous pouvez effectivement tirer le meilleur parti de votre réseau de partenaires.

En résumé, vous et vos partenaires business, votre réseau professionnel, pouvez depuis la plateforme :

  • mettre à dispositions des contenus, • partager ces contenus sur les réseaux sociaux,
  • gérer votre newsletter,
  • partager des contenus tiers sur votre newsletter, et vice-versa.

L’outil décuple le potentiel de visibilité : l’union fait la force. Vous avez la possibilité de créer une communauté plus grande et à plus forte audience que si vous étiez seul. A ce jour, nous ne connaissons pas d’équivalent aux possibilités de Banana Content.

Astuce : Si vous débutez dans le référencement naturel, Banana Content vous permet de booster votre notoriété en évitant des tâches chronophages

12. Exploiter le référencement payant

Le référencement payant se nomme SEA (Search Engine Advertising) ou publicité optimisée pour les moteurs de recherche. Le principe est de payer une publicité pour se positionner sur un mot clé dans les résultats des moteurs de recherche. C’est un levier d’acquisition de trafic complémentaire pour générer des visiteurs sur votre site internet.

Les plateformes de référencement payant sont liées aux moteurs de recherche : Google Adwords, Plateforme de Bing, Facebook pour les Facebook Ads, etc.

L’outil Ranxplorer vous indique la concurrence publicitaire sur un mot clé.

Bime analytics vous donne la possibilité de gérer un dashboard global sur vos publicités.

13. Choisir des outils pour mesurer sa visibilité

Tout responsable marketing souhaite évaluer les performances de ses actions marketing n’est-ce pas ? Nous avons recensé pour vous les principaux outils pour mesurer la visibilité (liste non exhaustive).

Mesurez le trafic, le nombre de visiteurs qui se rendent sur votre site internet avec Google Analytics. C’est gratuit, un simple code à insérer dans votre site, et c’est parti pour mesurer les actions effectuées sur votre site web : nombre de visiteur uniques par mois, pages populaires, données démographiques, etc. Avis : pourquoi s’en priver ?

Surveillez les mots clés sur lesquels votre site web est positionné, et évaluez le trafic généré par vos optimisations SEO, estimez le volume de recherches sur un mot clé avec Yooda Insight. Rien à voir avec Star Wars, mais l’outil est aussi un maître dans son genre. Vert vous allez être.

Exploitez les fonctions natives des réseaux sociaux. Elles sont gratuites et vous donnent des informations précieuses. Problème : cela prend du temps de passer sur chaque réseau social pour récolter une à une les données. Il faut engager un community manager… ou pas.

Ou pas ?!? Il existe effectivement une solution alternative ! 
L’outil tout-un Banana Content (oui, encore ! ET alors ?) présente l’avantage de centraliser tous les canaux de communication en offrant la possibilité d’analyser les statistiques au sein d’une même plateforme :

  • Calendrier de publication éditorial,
  • Analyse de vos actions sur les Réseaux sociaux, qui a liké, partagé votre contenu, etc.
  • Mise à jour listes de diffusion,
  • Mesure des Performances social media, emailing, etc

Cerise sur le gâteau : vous pouvez relier votre CRM à la plateforme grâce à l’API. Importez vos listes de contacts (import Excel possible), vos statistiques… et soignez votre relation client.

Suggestion de logiciels pour vous

Banana Content

Banana Content
Plateforme de communication globale
30 jours gratuits
Voir ce logiciel

14. Définir avant tout une stratégie pour obtenir des résultats !

Avez-vous bien pris conscience de tous les leviers capables d’accroitre votre visibilité sur internet ?

Sûr(e) ?
Si vous répondez non, relisez cet article.
Si vous répondez oui, vous êtes mûr(e) pour commencer à définir votre stratégie digitale.

Notre conseil : plutôt que de chercher à exploiter simultanément toutes les actions, priorisez ! Rome ne s’est pas construite en un jour… (cet article non plus d’ailleurs)

Vos choix s’orientent en fonction du degré de transition numérique de votre entreprise : faites-le point en interne, sur les usages, sur les ressources disponibles, le budget… et le temps alloué ! Pour être visible, les outils sont incontournables.

Nous vous avons aussi proposé une liste d’outils assez conséquente : certaines solutions représentent un coût élevé et correspondent tout à fait à des besoins d’entreprises d’envergure nationale. D’autres solutions, comme Banana Content, Ranxplorer, Visiblis et Babbler par exemple, offrent un rapport qualité/fonctionnalités et un gain de temps à des coûts raisonnables.

Quoiqu’il en soit, vous n’avez pas le choix : il faut choisir vos armes.

Prêt à briller sur le devant de la scène ?
Astuce : pour consulter cet article à loisirs, ajoutez-le dans vos favoris, on ne sait jamais, un nom d’outil est si vite oublié quand on gère un service marketing

Commenter cet article

Ajouter un commentaire