Tout savoir sur l'agrégation bancaire, la technologie qui révolutionne la gestion financière

Tout savoir sur l'agrégation bancaire, la technologie qui révolutionne la gestion financière

Le 10/06/2024

On a vu se développer ces dernières années deux phénomènes : la multibancarisation et les enjeux liés au suivi des données bancaires par les professionnels.

En réponse, les solutions d’agrégation bancaire se sont multipliées. Leur objectif ? Garantir aux entreprises une meilleure visibilité sur leurs finances, voire mettre à leur disposition des informations clés sur leurs clients, dans un but d’optimisation de leur expérience.

Comment fonctionne exactement ce service ? Quels avantages est-il possible d’en retirer ? Quel agrégateur de comptes bancaires choisir ?

Retrouvez toutes les réponses à ces questions dans cet article, avec en prime un focus sur la sécurité… car on ne plaisante pas avec les données financières !

C’est quoi l'agrégation d’un compte bancaire ?

Traditionnellement, l’agrégation bancaire définit un service, proposé par une banque ou une entreprise de la FinTech, consistant à regrouper l’ensemble des comptes bancaires d’une société ou d’un particulier au sein d’une seule et même interface, web ou mobile.

Grâce à cette technologie, fini le temps perdu à vous connecter à vos multiples comptes et la déperdition d’information due au manque de visibilité sur vos finances !

Ce procédé a été développé suite à l'accroissement du phénomène de « multibancarisation ». En effet, de plus en plus d’individus ou d’entreprises détiennent désormais plusieurs comptes dans différentes banques, du fait, entre autres, de l’apparition de nouveaux prestataires (les fameuses néo-banques) ou encore de la mise en place du service d'aide à la mobilité bancaire.

D’après le site Square, 42 % des clients bancaires français sont multi-bancarisés.

💡 À savoir : il existe aussi des agrégateurs de patrimoine. Ils vont plus loin que les agrégateurs de comptes bancaires classiques, en incluant également les investissements, les biens immobiliers et autres possessions.

Qu’est-ce que l’open banking ?

L’agrégation bancaire fonctionne grâce à l’open banking. Il s’agit d’une pratique permettant aux banques et institutions financières de partager de manière sécurisée les données bancaires de leurs clients avec des tiers, via des interfaces de programmation d'applications (API). En s’assurant, bien entendu, d’obtenir au préalable l’autorisation des clients en question 😉.

⚖️ L’open banking est réglementé par la directive européenne DSP2. Entrée en vigueur en janvier 2018, elle prévoit diverses mesures dont :

  • l’ouverture des systèmes d’information des banques via des API sécurisées ;
  • la mise en place de l’authentification forte dans le but de protéger les données bancaires.

💡 À savoir : grâce à l’open banking, les professionnels peuvent désormais recourir à des solutions encore plus poussées pour améliorer la connaissance de leur clientèle, et ce, à partir de leurs informations bancaires. Par exemple, en utilisant gator x WIDMEE, vous connectez vos parcours de vente aux différentes banques françaises. Vous synchronisez ensuite les données des clients (avec leur consentement) afin d’obtenir des informations clés sur eux ou encore d’optimiser vos processus : vérification de l’identité bancaire d’un titulaire de compte, solvabilité d’un candidat à un bien, rapprochement bancaire, etc. Vous apprécierez également ce service pour détecter des moments de vie des consommateurs, et ainsi appréhender leurs besoins réels !

gator x WIDMEE

1 avis

L’Open Banking qui augmente votre connaissance client
En savoir plus sur gator x WIDMEE

Les fonctionnalités d’un agrégateur bancaire

Derrière l’expression « agrégateur bancaire » se cachent bien des réalités. Certaines solutions proposent des services basiques, tandis que d’autres vont un peu plus loin, en intégrant par exemple la prise en charge de tous vos actifs financiers. Enfin, des plateformes utilisent ce terme davantage en référence à des services d’open banking, et donc de synchronisation des données clients.

👉 Voici néanmoins les fonctionnalités attendues d’un bon agrégateur bancaire « classique » :

  • ✅ La centralisation de l’ensemble des comptes bancaires au sein d’une seule et même interface, incluant comptes courants, d'épargne, de cartes de crédit et de placement.

  • ✅ Le suivi des transactions, au moyen d’une vue détaillée et filtrable, et la catégorisation automatique selon la nature des dépenses.

  • ✅ La gestion et le suivi budgétaire, avec un système d’alertes en cas de dépassement.

  • ✅ La génération de rapports et d'analyses sur les habitudes de dépense, les revenus et les soldes.

  • ✅ L’envoi de notifications en cas de transactions inhabituelles, de soldes bas ou encore d’échéances de paiements.

  • ✅ L’intégration d'autres applications et services financiers, comme les logiciels de comptabilité ou les outils de gestion de patrimoine.

  • ✅ La planification financière avec objectifs à suivre et prévision de trésorerie.

Les 4 avantages clés d’un service d’agrégation bancaire

#1 La centralisation des informations bancaires

Il s’agit, bien entendu, du premier avantage des agrégateurs bancaires : grâce à la centralisation de toutes vos informations financières, vous obtenez une vue d’ensemble des finances de votre entreprise, en un coup d'œil et en temps réel.

De plus, ce procédé élimine la nécessité de :

  • vous connecter à plusieurs comptes bancaires pour vérifier les soldes et les transactions ;
  • retenir les mots de passe de chacune des applications.

En définitive, l’agrégation bancaire promet plus de finesse dans la gestion de vos comptes, mais aussi un gain de temps précieux dans ces opérations chronophages.

#2 L’optimisation de la gestion de trésorerie

Avec cette vision consolidée de vos finances, vous êtes plus à même de gérer efficacement votre trésorerie et de prévoir vos besoins en matière de liquidités.

En effet, les agrégateurs bancaires automatisent la collecte des données financières. La réconciliation des comptes ainsi que la surveillance des flux de cash s’en trouvent alors simplifiés.

💡 Par exemple, il vous est possible de suivre le paiement de vos clients sans avoir à jongler entre plusieurs interfaces et relevés.

#3 Les analyses et la planification financière

En règle générale, les agrégateurs de comptes bancaires fournissent des outils de reporting, bien pratiques pour comprendre :

  • vos tendances côté dépenses (grâce notamment à la catégorisation) ;
  • vos sources de revenus ;
  • les performances financières globales de votre organisation.

En gros, vous savez précisément où part l’argent chaque mois, mais aussi d’où il provient.

En outre, ces analyses détaillées constituent une aide précieuse pour établir vos prévisions et préparer votre croissance future 🚀.

#4 L’amélioration de la connaissance client

Enfin, si on se penche sur les solutions d’agrégation bancaires plus orientées récupération des données clients, on dénombre aussi de nombreux avantages.

En accédant à des informations consolidées sur les habitudes de dépenses, les revenus et les comportements financiers des consommateurs, vous pouvez créer des profils plus précis. En découlent :

  • une personnalisation fine des offres ;
  • une meilleure segmentation du marché.

👉 À titre d’illustration, il est possible de savoir quels contrats ont été souscrits par un individu afin de proposer des produits ou services plus adaptés.

💡 À savoir : une connaissance client améliorée influe aussi positivement vos prises de décision business. Faut-il, par exemple, poursuivre le deal avec ce client qui semble être en difficulté financière ?

Qui sont les principaux agrégateurs de comptes bancaires ?

Pour devenir agrégateur de comptes bancaires en France, il faut recevoir l’agrément DSP2 et exercer :

  • soit en tant que prestataire de services de paiement (PSP) : entité fournissant l’ensemble des services traditionnels d’une banque (ouverture et gestion de comptes, traitement des transactions, etc.) ;
  • soit en tant que prestataire de services d’information sur les comptes (PSIC) : entité proposant tout simplement des services d'agrégation de comptes ;
  • soit en tant que prestataire de services d’initiation de paiement (PSIP) : entité mettant à disposition des commerçants en ligne des solutions de paiements.

👉 On retrouve ces différents types d’acteurs dans deux secteurs principaux :

La banque

Les banques sont les premiers organismes auxquels on pense quand on parle d’agrégation bancaire. Il faut dire qu’elles ne peuvent échapper à cette tendance si elles souhaitent améliorer l’expérience de leurs clients et se démarquer !

💰 On distingue dans cette catégorie :

  • les établissements traditionnels, comme le Crédit Agricole ou la Société Générale ;
  • les néo-banques, telles que Boursorama ou Fortuneo.

La FinTech

Le néologisme FinTech, contraction de « Financial Technology », désigne un secteur regroupant des startups et entreprises innovantes exerçant dans le secteur de la finance. Elles développent souvent des logiciels et applications à destination des entreprises ou des particuliers.

💰 On compte dans cette catégorie des acteurs comme Widmee, Bankin ou encore Linxo.

Agrégation bancaire et sécurité

Comment s’assurer qu’un agrégateur bancaire est autorisé ?

À ce stade, si on vous a convaincu de l’utilité d’un agrégateur de comptes bancaires, peut-être vous interrogez-vous quant à la sécurité des données de votre entreprise ou de celles de vos clients ?

Pour commencer, sachez que vous pouvez contrôler la légitimité d’une société d’agrégation bancaire en vérifiant si elle est déclarée à l’ACPR via le site suivant : REGAFI.

☝️ Ce site répertorie l’ensemble des entreprises et organismes autorisés à exercer une activité bancaire, financière, de monnaie électronique ou de services de paiement réglementées en accord avec le Code monétaire et financier. Il ne vous reste plus qu’à saisir le nom souhaité dans la barre de recherche !

Qu’en est-il de la sécurité des données ?

Au-delà de la simple autorisation d’exercer, de nombreux professionnels s’interrogent à propos de la protection et de la confidentialité des données qui transitent via ce type d’outils.

Bonne nouvelle, les agrégateurs bancaires sont conçus pour protéger au maximum vos informations. Et pour cause, la réglementation leur impose des standards de sécurité élevés tels que :

  • le cryptage de la data (les personnes travaillant dans ces services ne peuvent pas la lire !) ;
  • la double authentification, qui nécessite deux formes distinctes de vérification de l'identité d'un utilisateur avant de lui accorder tout accès à un système.

Par ailleurs, les agrégateurs de comptes bancaires se trouvent sous surveillance de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) et de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).

Enfin, les utilisateurs de ces services disposent de nombreux droits quant à leurs données personnelles, conformément au RGPD : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’oubli, droit à la portabilité, etc. Et bien sûr, l’obtention de leur consentement est nécessaire avant toute utilisation de leurs informations.

Quel est le meilleur agrégateur de comptes bancaires ?

La réponse est très simple : celui qui correspond vraiment à vos besoins 😉.

Vous l’aurez compris, de multiples dispositifs se cachent derrière le terme « agrégateur bancaire ». Il importe alors d’évaluer avec précision les fonctionnalités qui vous sont nécessaires. Souhaitez-vous vous contenter de consulter plus facilement vos comptes ? Ou bien vous faut-il aller plus loin, au moyen de fonctions analytiques ou de connaissance client plus poussées ?

En parallèle, accordez une vigilance toute particulière aux protocoles de sécurité appliqués (sont-ils suffisants ?) et bien sûr, à la déclaration à l’ACPR.

D’autres critères peuvent ensuite faire pencher votre balance vers tel ou tel outil :

  • la compatibilité avec :
    • l’ensemble des banques et institutions financières avec lesquelles votre entreprise travaille ;
    • vos logiciels comptables et autres solutions métiers pertinentes ;
  • le prix 👉 Cherchez les éventuels coûts cachés et assurez-vous que le tarif appliqué corresponde à votre budget. Notez qu’il est possible de dénicher un agrégateur de compte gratuit, mais souvent, ce type de plateforme ne convient pas aux besoins professionnels ;
  • l’ergonomie, pour assurer une parfaite exploitation de l’application ;
  • un support client de qualité, réactif et disponible en cas de problèmes ou de questions ;
  • la scalabilité, pour s’assurer que l'agrégateur saura évoluer avec votre entreprise et s'adapter à une augmentation du volume de transactions ;
  • la personnalisation, afin de répondre aux spécificités de votre organisation.

L’agrégation bancaire en bref

À l’heure où la structure des entreprises et les relations commerciales se complexifient, les agrégateurs bancaires n’ont pas fini de faire parler d’eux. Ils fournissent une réponse appropriée aux problématiques découlant de la multibancarisation. Le tout au moyen de processus parfaitement sécurisés, puisque sous contrôle assidu de la réglementation européenne.

Il ne vous reste plus qu’à trouver votre solution d’agrégation bancaire, celle qui vous offrira les meilleures fonctionnalités pour visualiser vos divers comptes… voire plus, à l’instar de ces logiciels spécialisés dans l’open banking.

D’ailleurs, cette technologie n’est pas près de s’arrêter en si bon chemin. Le marché laisse présager des évolutions futures intéressantes, comme l’agrégation de cartes bancaires ou encore la possibilité d’exécuter certaines opérations directement via les agrégateurs, comme des virements par exemple.

Actuellement Editorial Manager, Jennifer Montérémal a rejoint la team Appvizer en 2019. Depuis, elle met au service de l’entreprise son expertise en rédaction web, en copywriting ainsi qu’en optimisation SEO, avec en ligne de mire la satisfaction de ses lecteurs 😀 !

Médiéviste de formation, Jennifer a quelque peu délaissé les châteaux forts et autres manuscrits pour se découvrir une passion pour le marketing de contenu. Elle a retiré de ses études les compétences attendues d’une bonne copywriter : compréhension et analyse du sujet, restitution de l’information, avec une vraie maîtrise de la plume (sans systématiquement recourir à une certaine IA 🤫).

Une anecdote sur Jennifer ? Elle s’est distinguée chez Appvizer par ses aptitudes en karaoké et sa connaissance sans limites des nanars musicaux 🎤.

Jennifer Montérémal

Jennifer Montérémal, Editorial Manager, Appvizer

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus