Emailing : les tendances clés de 2016

Emailing : les tendances clés de 2016

Plus de 50% des emails sont désormais ouverts sur des terminaux mobiles et la progression de cet usage va continuer à croitre au même rythme que l’équipement en smartphones. La communication mobile-friendly est donc un “must” mais elle ne doit pas faire oublier les vraies tendances comportementales de vos clients et prospects. Sans quoi elle pourrait ne servir à rien. L’enjeu est à présent de développer la connaissance de son audience pour optimiser la valeur perçue de ses emailings.

L’utilisation des messageries a radicalement changé

En 2017 le monde comptera 5 milliards de messageries avec une croissance annuelle de 250 millions de comptes selon The Radicati Group. 75% seront des comptes personnels contre 25% de comptes professionnels. La création de comptes est tractée par les services en ligne de première importance qui requièrent un email valide (banques en ligne par exemple). La messagerie se porte bien donc mais cela ne veut pas dire qu’il en est de même pour les emails.
 

 
Nombre de comptes mails

En effet, le nombre d’emails envoyés par les détenteurs de messagerie diminue constamment alors que le nombre de spams présents dans leur boite de réception augmente. Ce qui explique la diminution des emails et l'intensification de l'utilisation des réseaux sociaux et des messageries instantanées pour les communications informelles (Google Hanghout, Facebook Messenger, Whatsapp, etc.). A contrario le nombre d’emails reçus et envoyés augmente de manière continue et franchira les 130 par jour en 2020. En bref, la messagerie devient un canal entrant d’information quand la proactivité des utilisateurs se déplace vers d’autres réseaux de communication et de collaboration.
 

Emails quotidiens

Dans ce contexte de réception intense d’emails, la sensibilité des destinataires ne laisse pas de chance aux “mauvais emails”. Voici le top 5 des problèmes liés aux emailing que rebutent le plus les lecteurs :

  • Nombre d’emails trop fréquents : 44%
  • Contenu non pertinent : 37%
  • Email trop petit pour interagir avec : 32%
  • Page de destination non adaptée aux mobiles : 26%
  • Le format de l’email dépasse celui de l’écran : 21%

LiveClicker and The Relevancy Group “Exploring the Benefits Real-Time Email – Driving Marketing Effectiveness” (2015)

Il s’agit ainsi d’éviter de tomber dans le piège d’une communication trop rapide et trop massive.

Mieux que la qualité, la scénarisation

90% des emails envoyés dans le monde sont des spam. Seule une faible partie arrive dans la boite de réception en contournant le filtre antispam, ce qui représente tout de même 14 messages indésirables par jour en 2016. Ce chiffre n’intègre pas les newsletters et les notifications que nous n’avons pas toujours demandées… La pression excessive que vous pourriez exercer sur votre audience ne fonctionne donc plus car elle est très mal acceptée.
Faire des emails de qualité en respectant sa communauté n’est donc plus un choix dans votre stratégie marketing. Ne vous découragez pas pour autant car l'email marketing fonctionne toujours très bien : l'acquisition de clients est 40 fois plus performante via la messagerie que facebook et twitter réunis selon une étude Mc Kinsey. Aussi, n’hésitez pas à professionnaliser cette activité dans votre entreprise en adoptant les bonnes stratégies et les bons outils, et n’oubliez pas que chaque email compte.
TripAdvisor a intégré avec brillo cette démarche qualitative en scénarisant sa communication. Il faut à TripAdvisor une vingtaine d’emails pour vous conduire là où ils veulent en optimisant et en personnalisant chacun d’eux (notifications incluses). En augmentant votre connaissance de vos prospects et clients via des inscriptions et des participations à des opérations en ligne, vous pouvez segmenter vos populations dans votre outil d’emailing pour adresser des messages personnalisés. C’est le meilleur moyen de booster vos conversions.

2 milliards d’individus mobiles

Selon une étudemenée par Litmus - ”Email Analytics” Novembre 2015, 54% des emails sont désormais ouverts sur un mobile (+15% sur Novembre 2015). Il est donc fondamental de concevoir ses emails de manière à ce qu’ils soient lus confortablement sur un smartphone. Une seconde étude Litmus & MailChimp montre que les emails responsive engendrent 15% de clics supplémentaires.
En 2017, 2 milliards d’individus accèderont à leurs emails via un terminal mobile. C’est quasiment le double de l’année 2013.
De nombreuses solutions comme Sarbacane, Wewmanager et Mailjet proposent nativement un éditeur et des modèles d’emails responsive. La tâche n’est donc pas plus compliquée pour vous.
Au delà de l’email en tant que tel, il également nécessaire de concevoir son site ou ses pages d'atterrissage avec un design compatible avec les mobiles.

Le choix stratégique des messages

Communiquer grâce à des emails responsive, de manière pertinente est une bonne chose. En revanche, êtes-vous certain d’intéresser votre audience ? Les utilisateurs de vos services attendent de vous que vous les informiez sur le service qui les concerne (notification), mais également que vous leurs proposiez des avantages exclusifs (promotions, vouchers) et des nouveautés (nouveau produit/service, newsletter).
Aussi, il est préférable de rester dans ce cadre afin d’éviter les mises en spam de vos emails. Il convient généralement de travailler son message pour qu’il soit clairement compréhensible et de le lier à une action précise.

Les bons logiciels d’emailing changent la donne

Bien choisir sa solution d’emailing est un vrai choix stratégique. Il s’agit d’opter pour une solution complète à la pointe des usages et des problématiques techniques. Il existe pour cela de vrais alternatives à MailChimp et Mailjet qui n’ont pas toujours la finesse fonctionnelle et le support d’autres acteurs moins connus. Les critères de choix au coeur des solutions d’emailing sont les suivants :

  • Gestion complète des bases de contacts (import, export, nettoyage, désinscriptions, segmentation)
  • Edition d’email responsive
  • Gestion des campagnes (programmation, ciblage)
  • Délivrabilité des messages
  • Intégration avec d’autres services web via API (votre CRM, votre site web, etc.)
  • Statistiques (analyse de remise, lecture, clics)

Voici 3 applications correspondant aux exigences précédentes qui sortent du lot et que nous avons testées pour vous :
 

Sarbacane
Wewmanager
Spread Family
Sarbacane wewmanager Spread
✔ Le taux de délivrabilité
✔ L’éditeur d’emails
✔ Le nettoyage des bases de contacts
✔ La segmentation des population ultra-performante
✔ L’A/B testing d’objets
✔ Les test de delivrabilité avant envoi
✔ Les opérations multi-canaux (widgets +emailings)
✔ La richesse des profils
✔ L’intégration aux réseaux sociaux

 

 

Et si vous souhaitez relire cet article « coup de coeur » de la rédaction, il est intégré au guide 2016 de l'Entreprise Digitale :

Guide de l'entreprise digitale à télécharger
 
 
Vidéo: 
Répertoire (URL) de l'article: 

0 Commentaires