Gérer ses projets et sa relation commerciale dans un seul logiciel

CRM et gestion de projet
Teamleader
10 €
5

Teamleader

CRM nouvelle génération
Essayez !

Les équipes projet méritent un outil de travail digne de ce nom. Ce sont non seulement les méthodes de travail qui s’en trouvent améliorées, mais la performance globale de la structure avec. Tous nos avis sur les CRM sont disponibles ici.

Les outils incontournables

Le CRM à la base de tout

Se doter d’un logiciel CRM – Customer Relationship Management – est incontournable. Dans la mesure où il s’agit de l’outil organisant toutes vos tâches commerciales, depuis la prospection jusqu’à la fidélisation, on comprend son importance. Aucune entreprise, aussi diverse soit-elle, ne peut fonctionner sans clients. Et pour avoir des clients, il faut les trouver, puis les garder.

Les outils projet

Le mode projet est très fréquent en entreprise. Il consiste à réunir des salariés, aux profils similaires ou complémentaires, dans un objectif commun. Le responsable projet se charge d’encadrer le travail, de fixer des jalons et de rythmer l’avancement. En terme d’outil, les collaborateurs ont besoin de partager leurs supports de travail. Une GED – Gestion Electronique des Documents – collaborative et synchronisée s’impose.

Coupler outil projet et CRM

Dans une TPE (Très Petite Entreprise), on retrouve à coup sûr un CRM et une solution GED pour le travail en équipe. Mais finalement, quitte à avoir les deux, ne serait-il pas judicieux de les coupler ? C’est le constat qu’a fait Teamleader avec sa solution logicielle deux en un.

Simplifier tout en conservant ses spécificités

Réduire les tâches support

En rationalisant son choix d’outils, l’entreprise impacte positivement ses processus. Prendre un logiciel pensé pour faciliter le travail en équipe, reviendra à faire des économies de temps et d’énergie précieuses à long terme. Dupliquer les outils de travail amène à multiplier les manipulations avec moins de valeur ajoutée : on saisit une information dans le logiciel de gestion de projet, qui a été saisie ou sera à ressaisir par ailleurs dans le CRM.

Recouper les informations

Un tableau récapitulatif établit ici, un calendrier là, un suivi des temps là-bas… Ces informations, dissociées, ont pourtant tout intérêt à être rapprochées : pour un suivi des temps passés et pour une vision des avancements au vu des objectifs. Sur un outil comme Teamleader, le planning intégré est en lien direct avec le diagramme de Gantt. Les API rendent aussi possible une intégration avec des applications tierces, telles que Google Apps. L'entreprise peut ainsi synchroniser le planning de l'outil de gestion de projet avec l'agenda de Google.

Préserver ses méthodes de travail

Le logiciel a une influence directe sur les pratiques. En effet, quand un outil n’a pas prévu une action, et qu’elle est donc chronophage pour un collaborateur, sa mise en œuvre tendra à disparaître imperceptiblement à long terme. Il est donc crucial d’adopter un outil de travail capable de s’adapter à vos processus, pour éviter l’inverse : en laissant vos méthodes de travail évoluer à cause de l’outil.

Activer les leviers de performance associés

Harmoniser les pratiques en interne

En tant que commercial, vos méthodes de travail doivent garder leurs spécificités. Elles constituent une force et une identité propres à vous pour vous différencier de la concurrence. Pour les rendre encore plus impactantes vis-à-vis de l’extérieur, il faut les orchestrer de façon cohérente en interne. Et c’est là que l’uniformisation de vos pratiques d’un service à l’autre est nécessaire. Si vos commerciaux annoncent un déroulé et que votre service marketing ne suit pas derrière, vous perdez en crédibilité aux yeux de vos clients et prospects.

Fluidifier la communication

L’outil, au centre des processus de l’entreprise, a un rôle de catalyseur des bonnes pratiques. Partagé par les différents pôles, il doit aider à faciliter la communication entre eux. De même que pour l’intégration de nouvelles recrues, son contenu, consolidé en ce sens, favorisera d’autant plus la transmission de ces bonnes pratiques. Comme une sorte de kit, les nouveaux arrivants y trouveront de quoi devenir rapidement opérationnels, dans le respect de la culture et de l’identité de l’entreprise qu’ils intègrent.

Augmenter la satisfaction client

L’outil aura un effet d’autant plus positif en externe qu’il sera structurant en interne. En effet, un service commercial bien organisé sera plus prompt à répondre à la demande d’un client, côté support ou SAV (Service Après Vente). Si un lien est à faire vers un autre pôle, le service technique par exemple, il se fera d’autant plus facilement si la communication interne est fluide. Pour le client final, la satisfaction est au maximum de bout en bout et le bénéfice est réel.

Améliorer la rentabilité

Côté chef de projet, les marges d’action pour réussir le projet sont plus grandes. Sur Teamleader, le module de contrôle de temps permet de suivre précisément et en continu les temps passés, en regard des ressources allouées, de manière à optimiser le projet. L’enjeu étant toujours de répondre aux exigences coût-délai sans menacer l’atteinte des objectifs fixés. La hiérarchisation des priorités à travers la gestion des plannings permet d’optimiser l’organisation du travail en ce sens.

Les logiciels qu’ils soient au service d’équipes projet, de la relation client ou des deux, ont énormément à apporter à une organisation du point de vue des processus. Bien choisis, ils impacteront les méthodes de travail positivement et, par extension, la qualité de service et la performance globale de l’entreprise.  

Commenter cet article

Ajouter un commentaire