Optimiser les tests de performance d’une application

Optimiser les tests de performance d’une application
RG Supervision
1 €
5

RG Supervision

Le monitoring en mode SaaS
Essai gratuit 30 jours
Beemo2Cloud HDS
Prix sur demande

Beemo2Cloud HDS

Sauvegarde des données médicales conforme à la législation
30j satisfait ou remboursé
Oxibox
Prix sur demande
5

Oxibox

Protection totale des données
Audit gratuit

Face à la demande croissante de nouvelles applications ou de mises à jour, les cycles de développement sont mis à mal. Ils sont de plus en plus courts et les tests de performance destinés à valider les applications n’échappent pas à la règle. Développeurs et testeurs sont confrontés à un challenge qui les met sous pression : produire et tester les applications rapidement et efficacement. Il leur faut repenser leur façon de faire. Retrouvez tous nos articles sur les enjeux de la supervision informatique.

Le goulet d’étranglement du testeur

​Avant, le testeur pouvait disposer de 3 mois pour tester les applications et pour faire ses retours aux développeurs. Aujourd'hui, ces allers-retours entre développement et QA sont devenus quasiment impossibles. Les testeurs ne disposent souvent que d’une demi-journée pour faire leurs tests de performance. Même si les applications à tester ne sont pas aussi conséquentes qu’avant, tout va beaucoup plus vite.

La problématique du testeur devient alors : comment ne pas devenir un goulet d’étranglement dans le cycle de développement des applications ? Les méthodes agiles ou le cycle en V apportent certaines solutions, mais ce n’est plus toujours suffisant. Il faut que, dès le développement, les applications puissent être testées.

Neoload, logiciel de supervision développé spécialement pour tester les performances des applications mobiles, a fait de cette problématique son ADN. Neoload permet aux développeurs et testeurs de travailler en parallèle et dès la phase de développement  sur une application. Les échanges se font donc en temps réel et le cycle classique – développement, QA et phase de production – est optimisé. Ainsi, le goulet d’étranglement du testeur est évité ou au moins minimisé.

Faire des tests au fur et à mesure

La réduction du cycle de développement d’une application vient d’une demande croissante du marché. Les équipes métiers veulent leurs applications de plus en plus rapidement. Quant aux utilisateurs, ils sont très peu patients. Si une application n’est pas performante, ils n’y reviendront pas. La pression retombe donc sur le développeur puis sur le QA.

C’est pour cela que des méthodes de type Shift Left ou DevOps se sont développées : pour permettre aux tests de performance d’être réalisés dès le début du développement, même quand la phase 1 est en cours. Et aussi, pour effacer les barrières qui existaient jusque-là entre ceux qui font les développements et ceux qui font les tests. Pour ce faire, il faut donc tester les performances d’une application dès sa genèse et en se calant au plus près sur les conditions réelles d’utilisation.

C’est là un des grands atouts de Neoload : permettre la création d’utilisateurs virtuels afin de simuler des cas concrets d’utilisation. Ainsi, testeurs et développeurs vont pouvoir, par exemple, observer le comportement de l’application et les temps de réponse de cette dernière quand plusieurs utilisateurs sont connectés. Neoload va donc fluidifier dès le départ le cycle de développement et permettre d’identifier des problèmes techniques qui n’auraient sans doute été identifiés que très tard dans la phase test. Voire même, uniquement lors de la phase de production.

La pression vient du business

Aujourd’hui, les applications mobiles doivent être mises à jour quotidiennement ou, au moins, toutes les semaines. Les sites de e-commerce par exemple, sont contraints de proposer régulièrement de nouvelles applications à leurs clients. Sans oublier que l’application est aussi devenue un canal de communication avec les utilisateurs. C’est souvent par ce biais que se font les campagnes marketing, les actions de promotions, etc...

Or, ces actions ne vont faire qu’augmenter en volume et en récurrence. Les cycles de développement, déjà très serrés, le seront bientôt encore plus. Ils seront quasiment en flux tendus. L’approche du développement au fur et à mesure va donc jouer un rôle essentiel dans le déploiement des futures applications.

En effet, elle va permettre d’identifier les problèmes plus tôt. Elle aidera donc mécaniquement à réduire les coûts de développement en évitant, par exemple, qu’une application non adaptée arrive au stade du QA et soit rejetée. Pour cela, il faut pouvoir avoir la possibilité de créer et designer facilement de nombreux scripts tests. C’est ce que permet Neoload grâce à une interface dynamique et simple d’utilisation.

Les divers scénarios du chemin client seront ainsi vite intégrés et mis à disposition de tous. Grâce à cette fonctionnalité, plus de tests pourront être créés et plus rapidement. Ceci permettant une validation continue de la performance de l’application. D’autant plus que le système de reporting proposé par Neoload se présente sous forme de résultats très lisibles favorisant la mise en place de mesures correctives rapides.

 
Face à la pression du marché, le cycle de développement d’une application mobile va encore se réduire. Développeurs comme testeurs auront encore moins de temps pour optimiser la performance des applications avant leur mise en production. Il leur faudra donc échanger très tôt dans le processus et travailler ensemble sur chaque étape du développement. C’est ainsi qu’ils pourront continuer à fournir des applications proposant la meilleure expérience utilisateur.

 

Beemo2Cloud
Prix sur demande

Beemo2Cloud

Données réellement protégées avec la triple sauvegarde
30j satisfait ou remboursé
RG Backup
2 €

RG Backup

La sauvegarde de données démocratisée
Essai gratuit 30 jours
SmartBrowser
Prix sur demande

SmartBrowser

Navigateur Web universel. Fini les incompatibilités !
Voir le site
Commenter cet article

Ajouter un commentaire