Sécurité en entreprise : le guide de prévention et de protection maximale

Sécurité en entreprise : le guide de prévention et de protection maximale

La sécurité en entreprise englobe plusieurs enjeux :

  • la prévention des risques professionnels sur la santé,
  • la protection des locaux, des biens et des personnes,
  • le respect des normes précisées par le Code du travail,
  • la mise en place d’un système de contrôle des accès.

L’employeur doit ainsi mener des actions concrètes pour respecter ses obligations et protéger son entreprise, ainsi que ses salariés.

Suivez notre guide pour connaître les mesures de sécurité et les outils à utiliser :

PDF sur la sécurité en entreprise

Règles de sécurité au travail et obligations de l’entreprise

Chaque membre du personnel doit pouvoir être protégé par des règles d’hygiène et de sécurité au travail, qu’il soit stagiaire, intérimaire, salarié en contrat CDI ou CDD.

La responsabilité des mesures de protection incombe à l’employeur. L’article L4121-1 du Code du travail détaille toutes les obligations de l’employeur. Nous en résumons ici l’essentiel à retenir.

L’obligation de sécurité de l’employeur

Selon la loi, l’employeur doit assurer la sécurité physique de son personnel. Il est tenu par l’obligation d’obtenir des résultats concrets en matière de sécurité et de santé au travail.

L’entreprise doit en effet veiller à l’aménagement du lieu de travail et garantir aux salariés :

  • un éclairage suffisant et efficace,
  • un système de chauffage,
  • des locaux assainis et aérés,
  • une protection contre le bruit,
  • des sanitaires (WC, lavabos, etc.),
  • des postes de travail adaptés et sécurisés,
  • des aménagements pour écarter le risque de TMS (troubles musculo-squelettiques),
  • des protections pour limiter la fatigue des yeux,
  • une non-exposition au tabac par une zone fumeurs dédiée,
  • du matériel pour assurer les premiers secours,
  • des panneaux signalant les zones de danger,
  • des extincteurs et installations de lutte contre l’incendie,
  • des équipements de protection pour le personnel en contact avec les installations électriques.

L’employeur ne respectant pas ses obligations s’expose à des sanctions. Yves Feres, avocat en droit social, nous cite un exemple de sanction dans la vidéo suivante :

Évaluation des risques, prévention et formation

Les obligations de l’employeur envers le salarié concernent aussi les conditions de travail et la santé du salarié.

L’entreprise doit ainsi mettre en place des actions de prévention des risques professionnels pouvant affecter la santé des employés.

Dans certains cas, l’employeur doit faire suivre une formation à ses salariés. Ils doivent en effet suivre des cours de prévention des risques professionnels pour :

  • être avertis des risques et dangers potentiels sur leur santé,
  • être formés aux gestes de sécurité pour se protéger.

La sécurité en entreprise industrielle ne doit pas être prise à la légère. L’employeur doit évaluer les risques, informer ses salariés, et mettre en place des mesures de sécurité drastiques.

C’est d’ailleurs une obligation pour les entreprises dépassant les 50 salariés, et pour les entreprises où du personnel est exposé à un risque professionnel.

Afin de mettre en place les mesures de prévention adaptées, l’employeur doit évaluer les risques professionnels dans son entreprise, qui peuvent être liés :

  • à la manutention, le port de charges lourdes, l’adoption de mauvaises postures,
  • aux horaires de travail engendrant la prise abusive de médicaments et de café,
  • à l’environnement (travail en extérieur) et aux matières manipulées (gaz, électricité, etc.),
  • à un manque d’information et de formation aux dangers,
  • à un manque de moyens matériels entraînant du « bidouillage » et des accidents,
  • à un manque de ressources humaines,
  • etc.

L’employeur doit envisager le pire pour pouvoir l’éviter : une simple erreur peut engendrer des troubles psychosociaux, la perte d’un bras, un surplus de stress, des explosions, etc.

PDF sur la sécurité en entreprise

Document obligatoire : le DUERP

Le document unique d'évaluation des risques professionnels (DUERP) restitue l’évaluation des risques professionnels effectuée par l’employeur.

Ce document est obligatoire et doit être mis à jour au moins une fois par an : l’inspection du travail ne plaisante pas, pensez-y !

Le DUERP doit présenter :

  • tous les risques professionnels identifiés,
  • une classification des risques par typologie,
  • le plan d’actions à mettre en place par l’entreprise.

L’entreprise indique dans le DUERP les mesures de sécurité, mais aussi les actions de prévention qu’elle prévoit. Elle doit aussi mentionner les vecteurs de pénibilité et l’effectif soumis à cette pénibilité.

Par ailleurs, dans les entreprises d’au moins 50 salariés, un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) doit veiller à la protection et à la sécurité des salariés.

Locaux : normes, risques incendie et intrusion

Tout établissement recevant du public ou local commercial, et plus généralement toutes les entreprises employant des salariés, doivent respecter les normes de sécurité obligatoires.

La loi fixe en effet des règles qui obligent les entreprises à s’équiper de systèmes de sécurité pour lutter contre le risque incendie et d’autres menaces extérieures.

Locaux professionnels : des normes à respecter

Des normes définissent les équipements de sécurité qui doivent être installés :

  • un système de sécurité incendie comprenant : des extincteurs, une alarme pour avertir le personnel, un détecteur de fumée avertissant les salariés,
  • un système d’éclairage de secours en cas de coupure d’électricité,
  • une signalétique indiquant les sorties de secours et voies d’évacuation à suivre,
  • des colonnes sèches (ou humides), des systèmes d’extinction automatisés. 


Selon l’activité de l’entreprise, les locaux professionnels peuvent être soumis à des normes de sécurité d’un niveau d’exigence très élevé. Des systèmes de contrôle d’accès et de haute sécurité doivent alors être installés.

C’est notamment le cas des sites industriels, des activités relevant du domaine énergétique et des sites classés Seveso (à danger potentiel pour l’environnement ou pour les habitants).

La sécurité en entreprise industrielle dépend donc de systèmes de sécurité spécifiques tels que des équipements anti-intrusion et de vidéosurveillance. Nous les détaillons plus bas dans cet article.

Le système de sécurité incendie : obligatoire

La prévention et la lutte contre l’incendie sont une autre responsabilité de l’employeur. Si la protection de vies humaines est au premier plan, les dommages pour l’entreprise peuvent être désastreux.

70 % des entreprises victimes d’un sinistre majeur disparaissent dans les mois qui suivent.

Source : INRS (Institut national de recherche et de sécurité)

Un dispositif de sécurité anti-incendie doit comprendre :

  • un système de sécurité incendie,
  • des alarmes de détection,
  • des équipements pour désenfumer,
  • des extincteurs,
  • des éclairages de sécurité,
  • un registre de sécurité,
  • l’affichage des consignes de sécurité,
  • des actions de prévention,
  • un plan de formation aux premiers secours,
  • au minimum un exercice d’évacuation par an.

La réglementation peut exiger des installations de sécurité plus contraignantes selon l’activité de l’entreprise. Dans les locaux industriels notamment : un extincteur doit être accessible tous les 150 mètres (voire jusqu’à 300 m selon l’activité) sur chaque niveau.

Un parcours d’obstacle peut également être mis en place pour sécuriser les entrées sur un site : la personne qui entre ne peut pas faire demi-tour.  Ce dispositif de sécurité est très utilisée, notamment sur les sites sensibles.

Exemple de consignes de sécurité à afficher :

les consignes de sécurité à afficher en entreprise

Sécurité en entreprise : les risques extérieurs

Toute procédure de sécurité en entreprise doit aussi prendre en compte les risques venant de l’extérieur : vols, dégradations, vandalisme, destruction, menace terroriste, violences et agressions sur le personnel.

37 % des salariés subissent des agressions ou des menaces proférées par des intrus sur des espaces appartenant à l’entreprise.

Source : enquête Opinionway sur la sécurité des salariés, janvier 2018

La vidéo suivante vous en dévoile plus sur le sentiment d’insécurité des salariés français :

Téléchargez notre PDF sur la sécurité en entreprise pour connaître les résultats de l’enquête Opinionway. Accédez à des données exclusives !

Après évaluation des risques, il convient de respecter les normes de sécurité à appliquer en installant des systèmes et équipements de protection appropriés.

Les solutions de protection des locaux et des salariés

Pour mettre en place un plan d'action de sécurité en entreprise, il convient de s’équiper des dispositifs, installations et systèmes de sécurité adaptés aux risques identifiés.

La sécurité en entreprise industrielle doit par exemple être beaucoup plus stricte que la sécurité dans une PME vendant des prestations intellectuelles. Examinons l’efficacité des outils à utiliser pour mettre en place une protection maximale.

Des dispositifs de sécurité à l’efficacité prouvée

Selon l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), lorsque les salariés se sentent en sécurité, ils sont plus productifs.

Les systèmes de sécurité complets procurent ainsi plusieurs avantages à une entreprise :

  • elle motive ses collaborateurs,
  • elle attire la confiance des investisseurs,
  • elle dégage une image responsable,
  • elle bénéficie d’une meilleure notoriété,
  • elle réduit ses dépenses dues aux accidents et aux maladies,
  • elle acquiert de nouveaux clients et les fidélise,
  • elle maîtrise ses frais d’assurance.

avantages de la protection de la santé et de la sécurité des salariés

Source image : Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail

Installations pour protéger l’accès à votre site

Plusieurs solutions existent pour assurer la quiétude de vos employés, la sécurité de vos installations et de vos bâtiments.

Commençons par les installations qui vous permettent de sécuriser l’accès à votre site. L’employeur pense spontanément à la sécurité des locaux professionnels.

Il doit également prendre en compte la périphérie de ces bâtiments.

Plusieurs installations existent pour protéger l’extérieur des bâtiments des intrusions :

  • des clôtures que l’homme ne peut franchir seul,
  • un portail ou portique de sécurité,
  • des éclairages aux points névralgiques,
  • des rideaux de fer ou des barreaux aux fenêtres du rez-de-chaussée.

sécurité de l'entreprise : la périphérie

Lorsqu’une entreprise sécurise son site, elle met en place des systèmes électroniques de contrôle des accès à chaque point d’entrée.

Chaque entrée est ainsi contrôlée :

  • le salarié accède au site grâce à son badge ou grâce à un code,
  • le visiteur est accueilli et pénètre sur le site grâce à un badge,
  • des lecteurs de plaques d’immatriculation identifient les véhicules autorisés.

la sécurité des accès piéton en entreprise

Sécurité en entreprise : l'accès aux visiteurs

securité en entreprise : le contrôle des accès aux vehicules

Le système de télésurveillance

La télésurveillance est un système de sécurité qui fonctionne en continu. Des alarmes munies de détecteurs sont installées aux endroits stratégiques.

Les détecteurs peuvent identifier la présence d’un intrus pour faire retentir l’alarme. Un détecteur peut également alerter de manière silencieuse le gardien de sécurité, la direction ou la police.

alarme et télésurveillance pour la sécurité en entreprise

Le système de vidéosurveillance

Avec la vidéosurveillance, on peut parler de système de protection par la vidéo.

Ce système de sécurité complète bien la télésurveillance : l’utilisateur peut confirmer par la vidéo la présence d’un intrus, ou voir qu’il s’agit d’une personne autorisée, ou encore d’un chat errant.

Grâce à des caméras installées de manière délibérément visible ou cachée, la vidéosurveillance a un effet dissuasif. Tout ce qui est filmé est enregistré et transmis à une solution informatique.

la vidéosurveillance pour détecter les intrus et voleurs

Certaines caméras perfectionnées permettent de filmer la nuit, le moment où les tentatives d’intrusion sont le plus fréquemment constatées.

la vidéosurveillance pour surveiller les entrées de voiture dans un parking

Les solutions électroniques de contrôle des accès

Ces équipements permettent de sécuriser les entrées sur le site de l’entreprise, mais également de contrôler les accès aux bâtiments.

Vous pouvez définir des autorisations d’entrées à certaines salles seulement, aussi bien pour vos salariés que pour vos visiteurs. Vous renforcez ainsi la sécurité de vos bâtiments.

Plusieurs technologies de contrôle des accès permettent de mettre en place un projet de sécurisation :

  • le lecteur de badge RFID (radio frequency identification) ou terminal de pointage relié à un logiciel : chaque badge est configuré en amont pour autoriser certains accès à des horaires prédéfinis ;
  • la serrure autonome, serrure à badge électronique : chaque serrure reconnaît le badge et ses autorisations, et est reliée à un logiciel de supervision ;
  • la serrure sans fil à clavier numérique : la personne autorisée doit connaître la suite de chiffres pour pouvoir entrer ;
  • le contrôle d’accès biométrique : le point d’entrée sécurisé est équipé d’un système qui permet de reconnaître une personne en scannant son iris ou un doigt précis pour reconnaître une empreinte digitale. Ce système est largement utilisé pour sécuriser des zones sensibles et dans les banques.

Le contrôle des accès aux bâtiments

Protection des salariés aux portes de l'entreprise

Le gardiennage : une surveillance humaine

Des sociétés de gardiennage peuvent dépêcher des agents à votre demande. Vous pouvez également engager un agent de sécurité si vous jugez cela nécessaire.

Avoir des équipes d’intervention déjà sur place en cas d’intrusion peut être utile et parfois exigé par la loi dans certains cas. Les agents représentent une présence humaine dissuasive.

Ils peuvent effectuer des rondes, veiller sur les systèmes de sécurité en place grâce à un logiciel de supervision des équipements accessible sur mobile.

Un agent de sécurité pour assurer le gardiennage

Image : Pixabay

Solution de gestion centralisée des systèmes de sécurité

Un projet de sécurité en entreprise combine plusieurs dispositifs de protection : vidéosurveillance, badge RFID, alarmes, etc.

Pour avoir une vue globale de tous ses équipements et pouvoir réagir en temps réel il est incontournable de centraliser le contrôle de tous ces outils.

sécurité en entreprise : la gestion des systèmes de contrôle des accès

La solution Protecsys 2 Suite répond à toutes les préoccupations du responsable de la sécurité :

  • ce logiciel offre à l’utilisateur une supervision centralisée de tous ses systèmes de sécurité,
  • la solution permet de contrôler chaque équipement de manière séparée,
  • la configuration d’un badge se fait rapidement,
  • le responsable de la sécurité personnalise les paramètres à tout moment,
  • en cas d’évacuation, le comptage du personnel est facilité grâce aux badges.

Autres atouts indéniables pour la sécurité en entreprise : ce logiciel est édité par la société Horoquartz, une entreprise qui fabrique et installe tous les équipements de sécurité nécessaire. Horoquartz est aussi intégrateur de systèmes de contrôle d’accès sur mesure.

Dans l’image suivante, le logiciel Protecsys 2 Suite offre une vue instantanée de tous les systèmes de sécurité présents sur un site :

Protecsys 2 Suite : système de vidéosurveillance

Horoquartz est aussi un acteur de confiance reconnu sur le marché de la sécurité des entreprises pour plusieurs raisons.

Des PME et entreprises détenant des sites classés Seveso (zones sensibles) font appel à la société telles que : AT internet, AlSTOM, Gifrer, APICIL, Paturle Aciers, etc. ;

L’entreprise détient 2 certifications :

  • la certification MASE, reposant sur un référentiel de haut niveau reflétant les compétences de sécurisation,
  • la certification APSAD, un gage de confiance concernant les compétences et les moyens mis en œuvre pour diminuer les risques d’incendie ;

Par ailleurs, Horoquartz maîtrise le réseau IP, à la différence de nombreuses sociétés de sécurité. Le responsable de la sécurité en entreprise peut ainsi compter sur :

  • une intégration parfaite de ses équipements de sécurité connectés au réseau IP,
  • une communication fluide de son dispositif de protection avec le système informatique.
Commenter cet article

Ajouter un commentaire