Ouvrir un hôtel : visez les étoiles grâce à ces 7 étapes incontournables

Par Eloïse Salson
Le 17/05/2022
how-to backgroundL’expérience candidat : la botte secrète de votre marque employeur

Ouvrir un hôtel a toujours fait partie de vos rêves les plus fous ?

Relever ce défi seul, en famille ou entre amis est un bon moyen de lâcher son train-train quotidien.

Pour se lancer dans cette folle aventure, une démarche rigoureuse est nécessaire et certaines étapes sont incontournables pour réussir.

Du choix du concept, à l’exploitation de votre hôtel en passant par le respect des obligations, on vous explique tout !

👀 Zoom sur les 7 étapes à suivre pour ouvrir un hôtel.

Les 7 étapes pour réussir l’ouverture de son hôtel

Étape 1 : choisir le concept de son hôtel

Avant de commencer toute démarche, il est impératif de réaliser une étude de marché pour vous aider à choisir le concept de votre hôtel. Cette étude va vous permettre d’y voir plus clair sur l’environnement dans lequel vous voulez vous implanter. Elle va également vous permettre de vérifier si votre projet est viable et de définir la stratégie commerciale la plus adaptée.

L’étude de marché d’un hôtel doit comprendre :

  • une recherche détaillée des tendances actuelles du secteur de l’hôtellerie,
  • une analyse de la concurrence,
  • une étude de la clientèle.

Une fois cette étude réalisée, vous devez réfléchir au type d’hôtel que vous souhaitez ouvrir.

  • Vous préférez ouvrir un hôtel dans votre pays ? Ou à l’étranger ?
  • Quel standing aimeriez-vous proposer ?
  • Quelle ambiance voulez-vous créer dans votre hôtel ? Etc.

Le choix du concept devra certes être guidé par le résultat de l’étude de marché, mais également par ce dont vous avez réellement envie. Vous devez vous baser sur l’attente des clients et vous différencier de la concurrence, mais pour garder votre motivation, le concept doit vous plaire et doit refléter qui vous êtes.

Le choix du concept va être déterminant pour la suite, alors, réfléchissez bien et prenez le temps qu’il faut !

Étape 2 : décider du mode de création

Une fois le concept choisi, à vous de voir quel mode de création vous souhaitez.

  • Créer votre propre hôtel ?
  • Reprendre un hôtel existant ?
  • Exploiter un hôtel de manière indépendante ?
  • Sous contrat de gestion ?
  • En franchise ?

Ces différents modes ont tous leurs avantages et inconvénients.

Repris ou créé, un hôtel indépendant vous laissera toute autonomie. Vous avez une liberté concernant la gestion de votre hôtel et particulièrement côté clientèle où vous pouvez être plus réactif, flexible et ajouter votre touche personnelle.

Le côté plus négatif de ce mode concerne le plan financier et le besoin d’avoir des savoir-faire solides et des compétences dans le milieu hôtelier.

Reprendre ou créer un hôtel franchisé vous permet d’être accompagné et guidé dans la direction de votre hôtel. Vous pouvez également bénéficier d’une renommée de la marque choisie.

Établir un contrat de gestion avec une chaîne hôtelière ou avec une société indépendante vous permet aussi d’externaliser votre gestion vers des professionnels.

À vous de choisir ce que vous préférez entre autonomie et accompagnement !

Étape 3 : évaluer les moyens humains et matériels

Après avoir choisi le concept et le mode de création de votre hôtel, vient désormais le moment d’étudier les moyens humains et matériels nécessaires pour ouvrir votre hôtel.

Tout d’abord, il vous faudra trouver un local, sûrement effectuer de gros travaux de départ et également gérer l’aménagement et la décoration de votre hôtel.

Voici une liste non exhaustive pour vous donner une idée des différents investissements à prévoir :

  • l’achat d’un terrain et le coût de construction (lors d’une création d’hôtel),
  • le fonds de commerce, les murs et les titres (lors d’une reprise),
  • l’aménagement des chambres : mobilier, décoration, salle de bain, etc.,
  • l’aménagement de l’accueil : décoration, comptoir, etc.,
  • l’aménagement des parties communes : décoration, sanitaires, etc.
  • les divers équipements en fonction de votre standing : SPA, piscine, bar, etc.
  • matériels d’entretien : peinture, linge, moquette, etc.

Du côté de l’investissement humain, il ne doit pas être négligé, le personnel hôtelier est d’une grande importance dans la réussite de votre hôtel.

Ici, vos besoins dépendent fortement de la taille et du type de prestations proposées, mais on retrouve globalement les métiers de :

  • concierge,
  • réceptionniste,
  • femme de chambre,
  • agent de maintenance,
  • bagagiste,
  • serveur, etc.

Enfin, monter un hôtel nécessite aussi de souscrire à plusieurs services indispensables : une assurance, un expert-comptable, éventuellement une agence de marketing, etc.

Étape 4 : établir un business plan

Comme pour toute création d’entreprise, il est essentiel d’établir un business plan.

Ce business plan va vous permettre à la fois de poser à l’écrit vos besoins de financements, mais également de servir d’argument pour la levée de fonds auprès d’investisseurs.

Ce document va commencer par l’étude de marché déjà réalisée, mais également la présentation de votre équipe et de votre stratégie. L’objectif est de prouver à vos interlocuteurs que votre projet est viable et n’est plus qu’une simple idée !

La partie financière va également être un aspect minutieusement étudié, à vous de présenter en détail votre besoin de financement.

Vous devez au moins réaliser et présenter :

  • le budget des investissements,
  • le plan de financement,
  • le compte de résultats,
  • le prévisionnel.

Enfin, vous pouvez aussi aborder dans votre business plan :

  • votre plan d’action,
  • votre stratégie de communication,
  • ainsi que les objectifs,

pour les premières années de votre lancement.

Étape 5 : connaître les démarches juridiques

Les démarches juridiques sont nombreuses et doivent être scrupuleusement respectées pour éviter bon nombre de désagréments par la suite.

  • Les déclarations préalables : vous devez déclarer l’existence de votre futur établissement à la préfecture du département, et ce, avant l’ouverture de l’hôtel.

    💡 À savoir : certains départements demandent une déclaration sanitaire, comme à Paris par exemple.

    Si vous souhaitez réaliser des travaux, que ce soit pour transformer un bâtiment en hôtel, ou pour rénover un hôtel déjà existant, pensez également à demander une autorisation ou un permis de construire en mairie.

  • L’obtention de licences : si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées dans votre hôtel ou ouvrir un restaurant, vous devez être titulaire d’une licence. Aujourd’hui, il existe 3 types de licences autorisant la vente d’alcool :
    • La licence 2 concerne les boissons alcoolisées appartenant au groupe 2 (jusqu’à 3° maximum) ;
    • La licence 3, dite licence restaurant, concerne les boissons alcoolisées appartenant au groupe 3 (inférieur à 18°) ;
    • La licence 4, concernant la distribution de tous types de boissons alcoolisées en France.

      💡 À savoir : la licence restaurant permet uniquement la vente de boissons alcoolisées durant le repas, si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées en dehors des repas, la licence à choisir et la licence 4.

  • La création d’une société et son immatriculation : l’ouverture d’un hôtel nécessite une immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Une fois les autorisations obtenues et les déclarations réalisées, vous devez créer votre société.

    Les formes les plus utilisées sont la SAS ou la SARL. À vous de choisir en fonction de votre situation personnelle :

    • La SARL concerne plutôt les projets familiaux et permet d’optimiser le paiement des cotisations sociales,
    • La SAS, elle, est plus flexible et facilite l’entrée d’autres investisseurs si le cas se présente.

Étape 6 : respecter les obligations

Une fois toutes les démarches effectuées pour créer votre hôtel, c’est désormais au tour des obligations d’entrer en jeu. Il existe différentes obligations liées à l’exploitation de votre établissement.

  • Les règles de sécurité et d’accessibilité : les hôtels font partie de la catégorie des Établissements Recevant du Public (ERP) et ils sont donc dans l’obligation de respecter des normes de sécurité. Ces établissements doivent être conçus pour limiter les risques d’incendie, faciliter l’évacuation et l’arrivée des services de secours.

    💡 À savoir : les hôtels recevant des clients étrangers doivent tenir un registre de police regroupant :

    • leur identité,
    • leur date et leur lieu de naissance,
    • leur nationalité,
    • et leur domicile habituel.

      Concernant l’accessibilité, depuis le 1er janvier 2015, les établissements hôteliers doivent être accessibles à tous les types de handicaps. Ils doivent permettre à tout le monde de pouvoir y accéder, circuler et recevoir les informations diffusées. (source)

  • L’obtention des étoiles : pour espérer obtenir vos étoiles, vous devez demander votre classement en hôtel de tourisme. Cette demande n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée pour faire connaître votre établissement ! Pour être évaluée, la demande se fait directement sur le site internet d’Atout France. Le chemin avant d’obtenir vos étoiles est plutôt long, on vous conseille donc de vous y prendre à l’avance.

  • L’affichage des tarifs : elle est obligatoire, en extérieur, à la réception et à la caisse, ainsi que dans chacune des chambres. Vous devez transmettre aux clients une note, mentionnant :
    • l’identité de l’établissement,
    • son classement,
    • le numéro de la chambre,
    • la totalité des prestations fournies,
    • le total à payer (hors taxe et TTC).

💡 À savoir : le taux de TVA appliquée à la location d’une chambre est de 10 %.

Étape 7 : bien exploiter son hôtel

Une fois votre hôtel ouvert, il faut maintenant lui assurer un bon fonctionnement, et ça passe par une bonne gestion.

Pour cela, vous pouvez vous aider d’un logiciel de gestion d’hôtels. Ces outils vous permettent de gérer les différents aspects d’un établissement hôtelier :

  • gestion des réservations,
  • facturation,
  • comptabilité,
  • gestion du personnel,
  • gestion commerciale, etc.

🛠️  C'est le cas par exemple, d’Asterio, logiciel de gestion d’hôtel (PMS), vous facilite l’exploitation de votre établissement. Pilotez chaque étape du parcours client, réservation, check-in, séjour, check-out et facturation avec un seul et même outil. Optimisez également votre visibilité grâce à la création de tunnels de réservation vers les plus grandes OTA comme Expedia, Airbnb ou encore Booking.com !

Nos derniers conseils

Nous espérons vous avoir éclairé sur les différentes étapes à suivre pour ouvrir un hôtel.

Gardez en tête que le chemin sera long, qu’il faut prendre son temps et ne pas se précipiter, qu’il faut être rigoureux et respecter toutes les obligations, mais surtout, que le jeu en vaut la chandelle !

Nous vous souhaitons bonne chance dans cette aventure !

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus