Didier Haas d’IBM France : “Le Cloud de demain sera hybride”

Didier Haas d’IBM France : “Le Cloud de demain sera hybride”

Didier Haas, VP Cloud chez IBM France, nous présente sa vision d'actualité sur le Cloud : Cloud hybride, Bluemix et marketplace(s) au coeur de cet entretien exceptionnel.

Experts du Cloud, retrouvez les prospectives d’IBM pour prévoir les tendances à venir. Pourquoi le business et le Cloud de demain seront hybrides ? Pour quelles raisons le modèle de Plateform as a Service devient-il incontournable ? Et quelles sont les opportunités de l’écosystème SaaS dans la vision d’IBM ? Dans la synthèse de cet entretien de près d’une heure, Didier Haas vous partage les arcanes d’International Business Machines, la seule société informatique qui peut profiter d’une expérience de plus d’un siècle sur l’évolution des systèmes IT.

Pour IBM, le Cloud de demain sera hybride

Bonjour Didier Haas, pouvez-vous nous expliquer quelle est l’avenir du Cloud selon IBM ?

“Les entreprises doivent s’engager dans une réinvention complète de leur relation client. A l’aune du mobile, le service client doit être contextuel, social et en temps réel.” explique alors Didier Haas avant de continuer par un exemple.

Le passage d’un client, à proximité de l’enseigne d’un groupe, est détectée par la géolocalisation d’une de ses applications mobiles - du Cloud public. Ce client présente une forte potentialité d’achat à cette période de l’année selon le CRM du groupe - du Cloud dédié. Une offre promotionnelle lui est alors proposée par SMS sur un produit dont la disponibilité en rayon est connue via le système d’information sur site de la boutique - du Cloud privé. Voici un exemple quotidien de business hybride.

Seule l’agrégation d’une multitude de données, depuis des sources internes et externes à l’entreprise, est en capacité de proposer une telle relation client. Le corollaire de cette évolution du business est la mise en oeuvre d’un Cloud toujours plus hybride lui aussi. En somme, le business hybride d’aujourd’hui construit le Cloud hybride de demain.

Les systèmes d’information doivent s’ouvrir pour agréger des services hétérogènes. C’est ce à quoi toute entreprise doit travailler aujourd’hui en captant des ressources d’innovation avec les “Made with IBM” ; mais aussi avec des sociétés tiers, et tout particulièrement avec les startups, les éditeurs et les intégrateurs dans une logique d’open innovation.

2015 marqué par le succès de Bluemix

En tant que VP Cloud, quelles sont les résultats d’IBM à retenir sur 2015 et quelles sont les tendances sur les années à venir ?

Le revenu total Cloud de 9.4 milliards de dollars sur les 12 derniers mois démontre l’engagement d’IBM dans ses plateformes digitales comme SoftLayer ou Bluemix. L’infrastructure Cloud d’IBM sur SoftLayer, avec un réseau de 40 data centers répartis sur 3 plaques géographiques, permet à ses clients de bénéficier d’une garantie de performance au niveau global avec un besoin de proximité au niveau local.

Le chiffre symbolique le plus intéressant en 2015 est celui de 500 000 développeurs sur Bluemix, un an seulement après le lancement de cette plateforme. Ce succès du PaaS - pour Plateform as a Service, développement Cloud faisant le pont entre l’Infrastructure et les nouveaux services business (ndlr) - marque l’appropriation de la communauté des développeurs pour cette plateforme hybride et ouverte d'innovation.

“Bluemix intègre de nombreux services tiers, propriétaires IBM ou communautaires comme Node.js ou encore Docker très appréciés des développeurs SaaS” précise Didier Haas en faisant valoir que le PaaS Bluemix fonctionne en mode hybride avec l'agrégation de données et le déploiement de services, “aussi bien sur du Cloud public, que du Cloud dédié hosté ou du Cloud privé on premise. Cette flexibilité permet aux communautés de développeurs - étudiants, startups, éditeurs, intégrateurs et clients IBM - d’adapter leur développement d’applicatif à leurs objectifs ainsi qu’à leurs contraintes techniques ou réglementaires.

L’écosystème SaaS & IBM Cloud Marketplace

Selon vous, Didier Haas, quelles sont les contributions d’IBM pour favoriser l’écosystème SaaS ?

En interne, près d’un tiers du portefeuille d’IBM est passé en mode as a service avec une roadmap en accélération sur les applicatifs à destination des métiers ; comme Silverpop Engage pour le marketing automation ou encore Kenexa pour la gestion des talents. La force d’IBM réside encore plus aujourd’hui dans sa contribution à l’écosystème SaaS au travers de sa place de marché IBM Marketplace.

Bluemix Catalog accompagne les communautés de développeurs à délivrer plus rapidement des SaaS en proposant notamment des modules tiers directement utilisables dans Bluemix en mode PaaS, IaaS, etc. L’objectif étant de proposer toujours plus de conception modulaire pour accroître la vitesse de déploiement dans le Cloud et démultiplier ainsi le nombre d’applicatifs SaaS.

Une des finalités de l’IBM Cloud Marketplace est donc de commercialiser directement aux clients finaux les services IaaS/PaaS/BPaaS/SaaS des partenaires au même titre que ceux d’IBM. Ce nouveau modèle de distribution intéresse naturellement l’écosystème SaaS pour pouvoir se développer plus rapidement à l’international. “L’éditeur doit connecter son propre système (ie : facturation, provisionning...) au SI d'IBM pour que les ventes et les processus associés se synchronisent” précise Didier HaaS avant de conclure que cette dernière étape est peut-être la plus longue tellement Bluemix simplifie la vie des développeurs.
 

Pour en savoir plus :

  • SoftLayer est la solution d’infrastructure Cloud (IaaS) proposée par IBM avec un provisionnement en libre-service pour les serveurs virtuels et les serveurs bare metalIBM
  • Bluemix est une plateforme Cloud (PaaS) basée sur les principales technologies open source Cloud : CloudFoundry, Docker et OpenStack
  • CloudFoundry est une plateforme Cloud (PaaS) open source dont le développement a été initié par VMWare le leader mondial de la virtualisation d’infrastructure
  • Docker est un logiciel open source pour automatiser le déploiement d’instances de logiciels SaaS dans des conteneurs logiciels
  • OpenStack est un ensemble de logiciels open source pour déployer des infrastructures Cloud
  • Node.js est une plateforme logicielle libre et événementielle en JavaScript pour monter en charge des applications réseau
  • IBM Silverpop Engage est une application Cloud (SaaS) qui propose une messagerie textuelle et par SMS dans une plateforme de marketing digital unifiée
  • Kenexa est un SaaS qui présente une solution de recrutement et des gestion des talents
  • IBM Marketplace est la place de marché proposant plus de 300 services d'IBM et de ses partenaires commerciaux Cloud (IaaS, PaaS, BPaaS et SaaS) dans les domaines marketing, achats, ventes, business intelligence, etc.

 

Ajouter un commentaire