news backgroundRevue de presse

L'essentiel de l'actu RH & Compta - Semaine 08

Par Samantha MurLe 22/02/2022

Pas le temps de faire votre veille métier ? La rédac' d’Appvizer l’a faite pour vous ! Au programme : la rémunération des DRH à la loupe, l’optimisme des décideurs RH pour la reprise, un nouveau protocole sanitaire en vigueur et l’intégration de l’extra-financier dans le reporting des Daf. Bonne lecture !

💰 Combien gagne un(e) DRH ?

Sur quels critères se fonde la rémunération d’un ou d’une Directeur·rice des ressources humaines ?

Selon une récente étude du cabinet Hays, réalisée conjointement avec HelloWork, la moyenne du salaire annuel brut d’un·e DRH en Ile-de-France est de :

  • 60 à 70 K € pour les profils juniors jusqu’à 3 ans d’expérience,
  • autour de 70 à 80 K € entre 3 à 5 ans d’expérience,
  • puis atteint 80 à 90 K € après 5 ans d’expérience,
  • et au-delà de 90 K € après 8 ans.

Différents facteurs peuvent faire varier ces fourchettes de rémunération, parmi lesquels :

  • l’environnement de travail, comme la taille de l’entreprise, le bassin d’emploi, le secteur d’activité,
  • le niveau de maturité sur les sujets RH du dirigeant,
  • ou encore le marché et sa dynamique.

Lire l’article complet sur HelloWorkplace

🔮 Les décideurs RH voient l’avenir avec optimisme

D’après les résultats d’un baromètre réalisé par l’Ifop, 83 % des décideurs RH se montrent optimistes quant à la situation de leur entreprise.

Ils sont 33 % à noter une évolution positive de l’activité globale de l’entreprise. Sur le plan de l’engagement des collaborateurs, ils sont également optimistes. C’est sur le plan du recrutement qu’on dénote un bémol, avec près d’un tiers des décideurs RH qui estiment que la situation s’est dégradée.

Les professionnels des RH sont bien conscients que de nouveaux challenges les attendent, avec des priorités placées sur la sauvegarde de l’emploi, le maintien de la culture d’entreprise ou encore l’engagement des collaborateurs.

Lire l’article complet sur Courrier Cadres

😷 Covid : allègement du protocole sanitaire en entreprise

Une étape de plus est franchie dans la levée des restrictions sanitaires : dès le 16 février, les discothèques peuvent rouvrir, la consommation debout dans les bars est de nouveau autorisée, et reprend dans les stades, cinémas et transports. Les entreprises ne sont pas exclues de ces nouvelles mesures allégées.

Avec un protocole sanitaire assoupli, l’organisation de réunions professionnelles ou de rassemblements occasionnels entre collègues est de nouveau possible. L’application des gestes barrières reste bien entendu de mise et le télétravail reste « recommandé ». Aux employeurs la responsabilité d’en fixer les modalités.

Lire l’article complet sur Les Échos Entrepreneurs

↘️ Une nouvelle réduction de cotisation pour les indépendants

Bonne nouvelle pour les travailleurs indépendants : le gouvernement a annoncé leur accorder une nouvelle réduction des cotisations sociales personnelles. Cette réduction peut être allouée pour les mois de décembre 2021 et de janvier 2022.

Elle s’applique aux artisans, commerçants, exploitants agricoles et professionnels libéraux qui ont été les plus fortement touchés par la crise sanitaire. Ainsi, les principaux bénéficiaires sont issus de secteurs d’activité tels que la restauration, l’hôtellerie, le tourisme, le sport et l’évènementiel qui ne pouvaient plus accueillir du public ou ont connu une baisse significative de chiffre d’affaires.

Lire l’article complet sur Les Échos Entrepreneurs

📊 Reporting extra-financier : vers plus de transparence

Selon une étude récente réalisée par Challenges, le climat est devenu la première préoccupation des Français. C’est sur cette toile de fond que la RSE prend une place de plus importante dans le quotidien des entreprises : leur engagement sociétal devient un véritable sujet stratégique.

Avec l’objectif fixé par l’UE de devenir neutre sur le plan climatique d’ici à 2050, les entreprises sont directement concernées et doivent mettre en place un reporting extra-financier. Sur ce plan, la CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) devrait être votée fin 2022 et s’appliquera dès l’exercice 2023, en remplacement de la NFRD.

Cette nouvelle directive exigera plus de responsabilité et de transparence : « les entreprises devront rendre davantage de comptes, au niveau de leurs risques concernant la durabilité, mais également au niveau de leur impact propre au niveau de l’environnement et de la société ».

Lire l’article complet sur DAF Mag

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Actualité backgroundActualité
Actualité
6 septembre 2022
Nous sommes de plus en plus sédentaires, il serait temps de régler ça !
Au départ, la sédentarité signifiait simplement de s'installer quelque part de manière permanente. Qu'est-ce qui a changé ? Maux de dos, fatigue musculaire, faiblesse... s'installer sur un siège de bureau, voilà à quoi ressemble la sédentarité pour les travailleurs en 2022 ! On creuse le sujet.
Actualité backgroundActualité
Actualité
26 juillet 2022
Tous les digital natives ne sont pas égaux face au recrutement
L’EM de Normandie vient de sortir une étude intitulée "Du mauvais côté de l’algorithme : pourquoi les digital natives ne sont pas tous égaux face aux plateformes de recrutement.". L’objectif ? Faire le point sur les potentielles inégalités que rencontrent les candidats face à des processus de recrutement de plus en plus digitalisés.
Actualité backgroundActualité
Actualité
12 juillet 2022
Observatoire DSI 2022 : le SaaS gagne du terrain !
L’éditeur Micro Focus vient de publier son Observatoire DSI 2022. Son objectif ? Dresser un état des lieux des usages des Directions des Systèmes d’Information, en particulier en matière d’outils et de déploiement.