Tuto Photoshop : 3 outils faciles pour débutants

tuto-photoshop-3-outils-debutant

Savez-vous utiliser Photoshop ? La question est souvent posée, entre collègues, en entretien d’embauche, ... C’est vu comme un atout. Permettant un vaste panel d’opérations, sa prise en main fait parfois peur. Pourtant, en suivant un tutoriel de création graphique accessible, on acquiert facilement quelques notions de base. Nous vous invitons donc à suivre ce tuto photoshop : vous allez voir, avec quelques notions, on peut déjà faire beaucoup.

Suggestion de logiciels pour vous

Digitaleo

Digitaleo
Solution d'emailing et SMS adaptée à votre secteur
Essai gratuit
Voir ce logiciel

Visiblis

Visiblis
Optimisation SEO de titres et de contenus de pages Web
Voir le site
Voir ce logiciel

Babbler

Babbler
Un nouvel outil qui facilite vos relations presse
Testez gratuitement
Voir ce logiciel

Apprendre à utiliser photoshop pour votre entreprise

Qu’est-ce que photoshop ?

Photoshop est un logiciel de la suite Adobe qui comprend entre autres Illustrator, After Effects, InDesign, Camera Raw et Dreamweaver. Il permet de faire de la retouche d’image, du montage photo et de dessiner des illustrations. On parle d’outil PAO : Publication Assistée Par Ordinateur. Il possède son propre format de fichier (extension psd). C’est un logiciel payant, que beaucoup prennent le risque de cracker pour un usage personnel. Les éventuels téléchargements d’un logiciel photoshop gratuit sont obligatoirement des versions piratées (donc illégales), il ne faut donc pas croire à l’offre gratuite. Côté entreprises, il est recommandé d’avoir une licence.

Comment utiliser photoshop dans le cadre professionnel ?

Photoshop peut servir à différents départements dans l’entreprise, et à des fins variées. À commencer par les services marketing et communication : ils ont besoin de besoin de visuels retouchés, d’images avec incrustations, notemment pour leurs présentations. C’est aussi le cas aussi des entreprises de web design : photoshop est indispensable pour les webdesigners. Toute entreprise travaillant avec un graphiste adopte photoshop pour créer et retoucher tous les documents nécessaires, comme créer un logo.

Quelles sont les limites de photoshop ?

Photoshop reste un outil 2D : en deux dimensions. Et il fonctionne par pixels, ce qui est approprié pour la retouche d’image ne l’est cependant pas pour la construction 3D ou la création graphique ex-nihilo – même si une fonctionnalité permet d’obtenir du texte 3D. D’autres outils comme Solidworks pour les volumes, ou Illustrator pour le vectoriel, seront alors plus appropriés. Photoshop a aussi un petit-frère, Photoshop Elements, beaucoup plus accessible, mais moins riche : il convient mieux à ceux qui n’ont pas besoin d’un logiciel exhaustif.

À savoir avant le tutoriel photoshop

Photoshop CS3, CS5, CC, etc.

Adobe Photoshop sort une nouvelle version tous les ans. La première fut la 1.0 en février 1990, puis la 2.0, suivie de la 2.0.1 et de la 2.5. Et de nombreuses versions se succèdent sous cette appellation jusqu’à la version Photoshop CS en 2003 qui correspond à la version 8.0 – ce qui ne signifie pas qu’elle était la huitième, elle était en réalité la seizième. Elles ont ensuite été baptisées CS : CS1, CS2, CS3, CS4, CS5, etc. Pour finalement être renommées CC en 2014. On est ainsi aujourd’hui sous la version CC 2017.

Installer photoshop

Les différentes versions du logiciel sont compatibles aussi bien sous environnement OS que sous Windows. Côté fonctionnalités, chacune bénéficie d’avancées technologiques à la fois dans les outils et la fluidité d’utilisation.

Comment utiliser les raccourcis clavier sur photoshop ?

La suite Adobe, comme la suite Office, a quelques commandes de base que l’on retrouve souvent. Pour annuler une action, le raccourci clavier ctrl +Z vous sauvera (cmd + Z sur Mac). Pour tout sélectionner, ctrl + A (ou cmd + A) est très pratique. Pour copier/coller un élément, là encore, les raccourcis sont les mêmes. On fera ctrl + C ( cmd + C) pour copier, et ctrl + V (cmd + V) pour coller.

Tweet: Tuto #Photoshop : 3 outils faciles pour débutants #CréationGraphique Via @appvizer_FR<br />
Tuto #Photoshop : 3 outils faciles pour débutants #CréationGraphique Via @appvizer_FR - Cliquez pour tweeter

 

Suggestion de logiciels pour vous

Yourcegid Retail Y2 On Demand

Yourcegid Retail Y2 On Demand
Logiciel de gestion de magasins et ventes omnichannel
Demander une démo
Voir ce logiciel

Effinity MarTech

Effinity MarTech
Gestion de partenariats et affiliation en marque blanche
Demander une démo
Voir ce logiciel

SiteW.com

SiteW.com
Outil intuitif pour créer seul son site internet facilement
Créez votre propre site
Voir ce logiciel

Tutorial photoshop : trois outils à connaître

La plume pour reproduire un tracé

Comment créer un tracé sur Photoshop ? Il y a les outils pinceau et crayon. Cependant, ils donnent un tracé à main levé. Or vous voudrez parfois plus de précision, ou plus de possibilités de retraitement a posteriori. La plume s’impose alors. Sélectionnez-la puis cliquez sur votre visuel : un premier point apparaît. On parle de point d’ancrage. Cliquez à nouveau plus loin : un second se crée, relié au premier par une ligne. Des formes avec arêtes droites se dessinent ainsi. Pour créer des formes avec côtés arrondis, sélectionnez le convertisseur de points - pour le faire apparaître, maintenez un clic prolongé sur la flèche déroulante de l’outil plume. Cliquez ensuite sur l’un de vos points d’ancrage, et glissez sur le côté en maintenant cliqué. Une ligne directrice apparaît, cernée de poignées à ses deux extrémités. C’est la tangente de votre courbe. Agissez ensuite sur les poignées pour modifier la courbe de votre segment. Indépendantes entre elles, chaque poignée est associée au segment suivant ou précédent.

Aperçu écran Plume
apercu écran plume tutoriel photophop

Pour ajouter ou enlever des points à votre tracé, choisissez la plume d’ajout ou de soustraction dans l’outil. Pour transformer votre tracé en sélection, pensez à le fermer : le dernier point doit coïncider avec votre premier point. Faites ensuite un clic droit à l’intérieur et choisissez « définir une sélection ».

La baguette magique pour sélectionner

Une sélection peut partir d’un tracé, comme avec la plume, ou d’une zone. Des formes sont proposées dans la barre d’outils, pour une sélection ovale ou rectangulaire. Un lasso est également proposé, simple, polygonal ou magnétique, pour plus de marge de manœuvre. La sélection peut aussi partir d’une couleur ou d’une texture. C’est ce que la baguette magique propose. Cliquez sur une teinte dans l’image. Selon la tolérance définie dans la barre d’outil, les zones de cette teinte vont être sélectionnées. Si la case « contigu » est cochée, seuls les pixels attenants en feront partie. La sélection est possible sur tout type d’image : illustration, photo réaliste, en couleur ou en noir et blanc. Cet outil vous permet d’effectuer des transformations impressionnantes sans aller très loin dans les fonctionnalités. Additionné à l’outil détourage, vous pouvez détourer des contours et les sélectionner pour des déformations individuelles, et même des fusions avec d’autres éléments détourés. Vous pouvez aussi détacher un élément de son arrière plan et l’appliquer sur un nouveau.
 

Aperçu écran Baguette
baguette tutoriel photoshop

Pour ajouter un élément à votre sélection, cliquez et maintenez la touche shift enfoncée. Pour en retirer, cliquez et maintenez alt enfoncée. Un plus ou un moins apparaîtront. Pour désélectionner, ctrl + D (ou cmd + D) est utile.

Les calques de réglage pour modifier l’aspect

Une fois que vous avez votre sélection, vous pouvez en modifier la colorisation : dans Edition, remplir. Blanc, noir, 50% de gris, ou une couleur au choix. Vous pouvez renseigner le code RVB (Rouge Vert Bleu) ou CMJN (Cyan Magenta Jaune Noir) de votre couleur si vous le connaissez, ou utiliser la pipette si la couleur est présente sur le visuel. Sur votre sélection, vous pouvez aussi agir différemment à l’aide de calques de réglages. Affichez la fenêtre calque, déverrouillez le background à l’aide du cadenas. Puis créez un calque d’ajustement. Différents filtres sont proposés : saturation, couleur, vibrance, luminosité, etc. Choisissez-en un. Une fenêtre s’affiche, vous proposant d’agir sur les propriétés du calque. L’effet est instantané sur le visuel, aidant à doser votre action.
 

Aperçu écran Calque
claque tutoriel photoshop

D’autres outils très intéressants existent sur Photoshop, comme Photomerge pour les images panoramiques, ou la goutte ou le tampon pour estomper. Cependant, déjà avec la plume, la baguette et les calques de réglages un large horizon s’offre à vous. Profitez-en !

Commenter cet article

Ajouter un commentaire