Dans quel type de commerce se lancer ? Caractéristiques et avantages pour faire le bon choix !

Par Maxime Thuillier
Le 19/10/2021
definition backgroundDans quel type de commerce se lancer ? Caractéristiques et avantages pour faire le bon choix !

Si vous souhaitez créer une activité commerciale, vous devez choisir quel type de commerce correspond au mieux à votre structure. Sur ces différentes formes de commerce, on peut en distinguer trois :

  • Le commerce indépendant organisé, composé des franchises et des commerces coopératifs associés,
  • Le commerce indépendant isolé,
  • Le commerce intégré ou succursaliste.

Quelle que soit l’activité que vous comptez entreprendre, vous aurez forcément une structure qui s’approche d’une de ces trois formes.

Quelles sont les 3 formes de commerce ?

Le commerce indépendant organisé

Ce qu’on appelle un commerce indépendant organisé est un type de commerce qui permet à celui qui le dirige d’avoir une structure indépendante. Il dirige sa structure avec sa propre entreprise comme il le souhaite sous certaines conditions.

Les commerces indépendants et organisés se divisent en deux catégories :

  • Les franchises, un type de commerce qui consiste à reprendre le mode de fonctionnement d’une entreprise déjà existante ;
  • Les commerces coopératifs et associés, un type de commerce qui rassemble des entrepreneurs d’un même secteur et les fait travailler ensemble.

Le commerce en franchise

Le commerce sous forme de franchise a vu le jour dans les années 30. Il consiste à acquérir les droits d’exploitation d’une entreprise déjà existante. Ce type de commerce s’est développé dans les années 70 et n’a cessé de croître depuis.

C’est un accord conclu entre une entreprise franchiseuse et une entreprise franchisée. Cet accord va permettre à l’entreprise franchisée de vendre les produits et les services de l’entreprise franchiseuse.

Dans les accords de franchise, il est plus répandu que le franchisé verse un pourcentage de son chiffre d’affaires au franchiseur.

En France, la franchise est une des formes de commerce les plus populaires. Elle ne cesse de se développer et a atteint les 63,88 milliards d’euros de chiffre d’affaires global au cours de l’année 2020 selon la Fédération française Franchise. Premier pays européen en termes de réseau de franchise, la France compte sur son territoire 78 000 franchisés.

Si vous n’êtes pas en capacité de citer un exemple de franchise, sachez qu’il y a de grandes chances que vous soyez un client habituel d’une enseigne franchisé.

Dans le cas du marché français, parmi les franchises les plus courantes, on peut citer :

  • McDonald’s ou Brioche Dorée dans le secteur de la restauration,
  • Accor dans le secteur hôtelier,
  • Alain Afflelou dans le secteur de l’optique.

Le commerce Coopératif et Associé

Le mode de commerce coopératif et associé, créé en France en 1895, est souvent utilisé dans les cas où les commerçants souhaitent conserver leur indépendance. Ces commerçants s’associent alors dans un groupement coopératif et associé. Selon la Fédération du commerce coopératif et associé, ce type de commerce représentait en 2018 plus de 30 % du commerce de détail en France réparti sur 22 600 entreprises.

Dans le but de s’assurer un avenir pérenne, les commerçants membres de ce mode de commerces en sont tous co-propriétaires. Les membres collaborent les points suivants :

  • élaboration de la stratégie,
  • gouvernance du groupement.

Tous les choix concernant les décisions importantes sur le commerce coopératif sont votés par les commerçants qui en sont membres.

Adopter ce mode de fonctionnement permet aux commerçants de mettre en commun leurs outils et leurs savoir-faire. Cela leur permet d’avoir un réseau important et d’avoir plus de parts de marché de leur secteur d’activité.

Dans les exemples d’enseignes de commerce, on peut trouver différents réseaux de magasins issus de secteurs différents. Parmi ces secteurs, on peut citer :

  • La grande distribution : Réseau U (Utile, U Express, U Drive, Super U, Hyper U), Leclerc, etc.
  • Le bricolage et les matériaux de construction : Gédimat, Weldom, etc.
  • Le sport : Sport 2000, Intersport, etc.
  • Les autoécoles : ECF, CER France, etc.

Le commerce indépendant isolé

Le commerce indépendant isolé permet au commerçant qui le possède d’être plus indépendant. Il réunit les caractéristiques suivantes :

  • un point de vente de petite ou de moyenne taille,
  • une personne physique ayant le statut de commerçant,
  • une structure gérée en toute autonomie par ledit commerçant.

Parmi les gérants de commerce indépendant isolé, on peut distinguer deux types de commerçants :

  • Les grossistes : ils ont un rôle d’intermédiaire entre les producteurs et les distributeurs. Ils achètent toujours les produits en grande quantité afin d’avoir un avantage sur les prix et revendent ces biens en plus petite quantité aux commerçants indépendants.
  • Les détaillants : en contact avec le consommateur final, le détaillant achète les produits aux grossistes.

Le commerçant indépendant isolé va disposer de plusieurs libertés concernant la gestion de son entreprise. Parmi ces libertés, il va pouvoir :

  • déterminer ses propres prix de vente ;
  • sélectionner ses fournisseurs, les références qu’il souhaite et les quantités ;
  • choisir le nom de son enseigne ;
  • déterminer le statut juridique (SA, EURL, SARL, etc.).

Si vous souhaitez créer votre entreprise avec cette forme de commerce, vous disposerez d’une grande liberté de gestion. Cependant, le mode de commerce indépendant et isolé a tendance à diminuer au profit du commerce coopératif et associé et au commerce intégré, aussi appelé commerce succursaliste.

Le commerce intégré ou succursaliste

Le commerce intégré se manifeste sous la forme de plusieurs points de vente qui appartiennent tous à un groupe financier ou a une personne. Ces différents points de vente vont alors avoir deux fonctions distinctes :

  • assurer la fonction de gros sous la forme de centrale d’achat,
  • assurer la fonction de vente de détail sous la forme d’établissements plus classiques.

Ce type de commerce est très présent et a tendance à se développer de plus en plus.

Parmi les exemples d’enseignes de commerce intégré les plus courantes, on peut citer :

  • Dans les grandes surfaces alimentaires : Casino, Carrefour, Intermarché, etc.
  • Dans les grandes surfaces spécialisées : Décathlon, Conforama, etc.
  • Dans les grands magasins : BHV, Galeries Lafayette, etc.

Les différents types de commerces : avantages et inconvénients

✅  Avantages ❌  Inconvénients
Le commerce indépendant isolé
  • Liberté d’action pour le commerçant
  • Rapidité d’action et d’adaptation vis-à-vis des demandes des clients
  • Faible marge de manœuvre sur la négociation des prix de vente
  • Réseau limité.
Le commerce indépendant associé
  • Accès aux ressources mises en commun par le réseau

  • Bénéficie des mêmes formations, assistances juridiques et comptables
  • Obligation de participer financièrement au capital du groupement

  • Obligation de respecter les politiques commerciales de l’enseigne
Le commerce en franchise
  • Bénéficie de la notoriété de la marque dès l’ouverture de la structure

  • Assistance technique, commerciale et juridique de la part du franchiseur.
  • Investissement de départ élevé de la part du franchisé

  • Exigences de la part du franchiseur donnant moins de flexibilité au franchisé
Le commerce intégré
  • Maîtrise du réseau de magasins

  • Contrôle de l’intégralité du fonds de commerce pour l’entreprise mère
  • Risques financiers dus d’investissement

Quelle que soit la structure que vous souhaitez développer, il est nécessaire pour vous de connaître le type de commerce qui vous correspondra le mieux. Que vous soyez un salarié en reconversion ou un entrepreneur souhaitant démarrer ou développer son activité, un de ces types de commerce vous parlera plus qu’un autre.

Il est important pour la viabilité de votre projet de choisir le type de commerce le plus adapté à votre situation et au projet.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus