Égalité hommes-femmes dans la Tech : le Pacte Parité est-il la solution ?

Par Jennifer Montérémal
Le 07/06/2022
news backgroundActualité

Les femmes, les grandes oubliées de la Startup Nation ?

Les chiffres sont sans appel : aucune femme ne dirige une entreprise du Next 40, ces jeunes pousses les plus prometteuses de l’Hexagone. Et seulement 7 sont à la tête d’une startup du French Tech 120.

Face à ce constat, des pistes d’amélioration émergent, à commencer par le Pacte Parité, révélé le 31 mai 2022. Alors, vrai bond en avant ou simple effet d’annonce ?

Des enjeux autour de la parité toujours présents dans la Tech

Comme le déclarait la French Tech : « Il y a aujourd’hui encore trop peu de femmes dans les instances dirigeantes et les équipes managériales des entreprises de la French Tech ». Et cette réalité s’étend à d’autres strates que les boards des organisations, puisqu’au global, sur tou⸱tes les salarié⸱es du secteur, on compte à peu près 70 % d’hommes.

On peut alors s’étonner que ces Jeunes Pousses, qui semblent pourtant plus dynamiques et à la pointe sur les questions sociétales, subissent les mêmes travers que les entreprises du Vieux Monde.

Mais au-delà des avancées en faveur de l’égalité, la parité au travail cristallise nombre d’enjeux pour les RH. Plusieurs études prouvent qu’elle favorise la performance et la prise de meilleures décisions. Par ailleurs, à l’heure où la pénurie de talents sévit dans les métiers de la Tech, il apparaît dommage de se priver de cette main-d’œuvre potentielle.

La promesse du Pacte Parité

C’est là qu’entre en jeu le Pacte Parité, co-construit depuis mars 2022 avec des startups du Next 40 et du French Tech 120, puis signé par 69 jeunes pousses, comptant parmi elles 15 licornes.

Plus précisément, ce Pacte comprend 5 engagements :

  • d’ici fin 2022 :
    • former tous les managers sur les enjeux de la diversité, ainsi que sur la lutte contre le harcèlement et les discriminations ;
    • constituer des équipes paritaires de représentant⸱es pour prendre la parole au nom de l’entreprise, en interne comme en externe ;
    • mettre en place un accompagnement spécifique pour chaque salarié⸱e en retour de congé parental ;
  • parvenir à un quota de femmes dans les conseils d’administration a minima de 20 % d’ici 2025, et de 40 % d’ici 2028. Cette mesure emboîte d’ailleurs le pas de la loi obligeant les organisations de plus de 1 000 salariés à avoir 30 % de femmes dans les boards en 2027, et 40 % en 2030 ;
  • garantir que toutes les fiches de poste s’adressent à la fois aux profils féminins et aux profils masculins.

Ce Pacte Parité a bien sûr vocation à être complété par le futur. Et tant mieux car, comme le soulignent certains médias, on note de grands sujets absents. On pense notamment à la question de la différence salariale, alors que l’écart de salaire en France entre hommes et femme atteignait 16,5 % en 2021. Ou encore le fait que l’année dernière, aucune levée de fonds supérieure à 50 millions n’était destinée à une entreprise fondée par des femmes.

La Startup Nation semble donc avancer sur la bonne voie, mais il reste donc du chemin à parcourir…

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Actualité backgroundActualité
Actualité
12 juillet 2022
Observatoire DSI 2022 : le SaaS gagne du terrain !
L’éditeur Micro Focus vient de publier son Observatoire DSI 2022. Son objectif ? Dresser un état des lieux des usages des Directions des Systèmes d’Information, en particulier en matière d’outils et de déploiement.
Actualité backgroundActualité
Actualité
11 mai 2022
Les neurosciences : l’avenir du recrutement
Saviez-vous qu'un recrutement sur deux se solde par un échec au bout de 18 mois ? Sachant qu’une erreur de recrutement coûte en moyenne 90 000 euros, on est prêt à tout pour l’éviter. Les neurosciences viennent à la rescousse !
Actualité backgroundActualité
Actualité
5 mai 2022
DAF et transformation numérique : leader ou suiveur ?
Malgré les avantages de la digitalisation du département financier, 33 % des interrogés n’ont pas formalisé de plan de digitalisation, et seuls 2 % des projets de la DAF portent sur la robotisation ou l’intelligence artificielle. On décrypte.