Scalabilité ▶︎ définition et enjeux pour les startups et services informatiques

Comprendre la scalabilité pour anticiper la croissance de sa startup

Comprendre scalabilité pour anticiper la croissance de sa startup

La scalabilité… s’agit-il d’un nouveau terme à la mode dans l’univers des startups ?

En réalité ce mot, provenant de l'anglais scale (échelle), fut initialement employé dans le domaine de l’informatique... avant d’intégrer le jargon des jeunes pousses en recherche d’hypercroissance.

Mais que signifie exactement scaler son entreprise, et en quoi cela semble-t-il indissociable de la réussite des startups en quête de performance et de rentabilité ?

Apportons un éclairage sur le concept de scalabilité en nous attardant sur sa définition et sur les enjeux qu’il implique, à la fois pour le DG d’une entreprise, mais aussi pour les services informatiques.

Suggestion de logiciels pour vous

Sellsy CRM

Sellsy CRM
CRM made in France, simple et intuitif
Démarrer avec Sellsy
Voir ce logiciel

Sellsy

Sellsy
Le logiciel CRM, facturation et comptabilité français
Démarrer avec Sellsy
Voir ce logiciel

Obat

Obat
Logiciel de devis et factures pour les artisans du bâtiment
Essayer gratuitement
Voir ce logiciel

Scalabilité : définition

Définition de la scalabilité informatique

La scalabilité désigne la capacité technique d’une infrastructure informatique ou logicielle à s’adapter en cas de forte croissance de la demande.

En d’autres termes, une application scalable est en mesure de supporter une importante augmentation du nombre d’utilisateurs ou du volume de données, tout en maintenant sa performance et ses fonctionnalités.

Définition de la scalabilité startup

Comme c’est souvent le cas dans l’écosystème startup, les principes globaux de la scalabilité ont été empruntés à l’informatique.

Une entreprise scalable est une entreprise capable de soutenir, à la fois sur les plans économique et opérationnel, une croissance forte et rapide. Elle doit être en mesure de :

  • produire davantage,
  • de maintenir sa performance,
  • de réaliser en parallèle des économies d’échelle, c’est-à-dire de réduire le coût de production unitaire moyen du produit ou du service proposé.

Au fond, soigner la scalabilité, c’est comme s’assurer que les boulons d’une voiture sont bien vissés quand elle sort de la chaîne de montage. Sinon, quand elle atteint les 200 km/h, elle risque alors de se désintégrer !

Michel Guilhermier, fondateur de l’Accélérateur

Différences entre un business model non scalable et un business model scalable :

Scalabilité : qu'est-ce qu'un business model non scalable ?

Scalabilité : qu'est-ce qu'un business model scalable

© 15marches

Avantages d’une startup scalable

Le but d’une startup n’est pas de rester une jeune pousse toute sa vie, mais de croître afin de devenir une grande entreprise.

Il est donc courant de voir certaines startups se développer à une vitesse considérable. La société Pixiel, par exemple, a vu son chiffre d’affaires augmenter de 1413 % entre 2011 et 2014.

Mais face à cette hypercroissance fulgurante, certaines entreprises, mal préparées, rencontrent des problèmes structurels et économiques.

Adopter un modèle économique scalable, c’est s’assurer :

  • 👍  Un développement plus rentable, et donc un avantage concurrentiel non négligeable. En effet, une startup scalable peut faire face à l’hypercroissance sans avoir à augmenter considérablement les dépenses en matière de recrutement, de ressources matérielles et informatiques, etc.
     
  • 👍  Une croissance, voire une hypercroissance mieux maîtrisée.
     
  • 👍  Les faveurs des investisseurs, séduits par une rentabilité optimale et la perspective de réaliser des économies d’échelle.

Comment scaler son business ?

Anticiper sa scalabilité

Le point commun entre différentes startups qui sont devenues des références en matière de scalabilité ? Proposer un produit ou un service scalables.

Autrement dit, une offre trop personnalisée ou nécessitant nombre de remaniements en cas de montée en charge pose problème.

A contrario, la vente d’un produit «générique», convenant au plus grand nombre, favorise la scalabilité.

Une start-up [...] a mal soigné sa scalabilité lors de la phase de conception quand plus d'un quart de son chiffre d'affaires provient des adaptations «sur mesure» qu'elle doit réaliser pour ses clients.

Source : Olivier Ezratty

Utiliser un modèle technologique scalable

La scalabilité informatique se révèle un des prérequis les plus importants lorsqu'il s’agit de rendre une entreprise évolutive.

En effet, les startups scalables doivent dès le départ disposer de systèmes informatiques flexibles, capables de supporter une forte croissance de la demande pour éviter un allongement du temps de réponse du site… voire un plantage total !

La maîtrise interne de sa technologie

Certaines startups sont tentées, à leurs débuts, de faire développer leur produit en sous-traitance.

Pourtant, pour assurer la scalabilité de son offre, il convient de se faire accompagner dès le départ par un CTO (ou Chief Technology Officer) et par une solide équipe en interne, capables de construire et de maintenir un site ou une application qui tiendront la route sur le long terme.

La scalabilité logicielle

Côté applications et logiciels (ou software), les développeurs doivent dès le départ prendre des mesures d’extensibilité (communication asynchrone entre serveurs, sharding, etc.), afin de ne pas confronter l'utilisateur à des défaillances.

La scalabilité matérielle : scalabilité horizontale ou verticale ?

L’infrastructure informatique et le matériel physique (ou hardware) d’une entreprise se doivent également de supporter la montée en charge des demandes. Or toute machine, à l’exemple des serveurs, a une capacité par nature limitée.

Il existe deux méthodes pour pallier ce problème :

  • La scalabilité horizontale, ou évolutivité horizontale : elle consiste à ajouter des composants matériels pour satisfaire la demande. Il s’agit, par exemple, de s’équiper de plus de serveurs (même de manière temporaire) afin de faire face à une forte augmentation des flux et répartir les charges.
     
  • La scalabilité verticale, ou évolutivité verticale : elle se traduit par l’ajout de composants sur les machines déjà en place. Prenons l’exemple à nouveau des serveurs, qui peuvent bénéficier de ressources supplémentaires (processeur, mémoire, etc.) augmentant leurs performances.

Différence entre scalabilité horizontale et verticale :

Scalabilité : différence entre scalabilité verticale et scalabilité horizontale

© Supinfo

Automatiser les processus

Automatiser ses processus est la première condition à respecter pour rendre sa startup scalable, afin de supporter la montée en charge.

Lors du développement d’un site de vente en ligne par exemple, il est important de choisir habilement sa plateforme marketplace ou sa plateforme e-commerce. En effet, l’outil sélectionné doit permettre d’automatiser au maximum l’ensemble du parcours client, du premier contact à la livraison, en passant par la relation clientèle et le marketing.

💡  Business en ligne et scalabilité vont souvent de pair. Toutefois, dans un objectif de scaler son entreprise, le modèle marketplace est à privilégier : si le nombre de clients de l’entreprise augmente, cela n’implique pas d’investissements supplémentaires en matière de logistique, comme c’est le cas pour un e-commerce.

Recourir à des outils opérationnels modulables

Toute entreprise doit recourir à des outils logiciels pour soutenir son activité.

Si une startup peut être tentée au départ d’utiliser une solution bon marché, mais figée, elle court le risque de se retrouver bloquée dès que son activité gagne en croissance.

À l’inverse, un logiciel trop cher provoque un manque à gagner non négligeable si les résultats escomptés ne sont pas au rendez-vous.

💡  L’idéal est donc d’avoir recours à des outils modulables, qui pourront aisément embrasser l’augmentation de l’activité et s’adapter aux besoins de l’entreprise.

De nombreux éditeurs de logiciels ont d’ailleurs fait le pari de la modularité, à l’exemple de NetSuite pour les ERP ou de Sellsy côté CRM. Avec ce type de solutions, les entreprises disposent d’un outil personnalisable en fonction du nombre d’utilisateurs et des briques fonctionnelles dont elles ont besoin.

Procéder à des recrutements stratégiques

Une structure scalable est aussi une structure qui compte parmi ses talents des profils, certes diplômés, mais plutôt juniors.

Et pour cause, les jeunes recrues sont en général plus enclines à s’accommoder au changement. Ceci est particulièrement vrai lorsque l’entreprise opère un pivot, c’est-à-dire une évolution de la stratégie afin d’accorder son offre à la demande et aux différents enjeux économiques.

En revanche les profils experts, s’ils demeurent indispensables, rencontrent plus de difficultés d’adaptation face aux mutations trop importantes.

En somme, il faut mixer les talents !

Préparer son ouverture à l’international

Enfin, l’hypercroissance va souvent de pair avec une ouverture à l’international.

Mais pour grignoter des parts de marché à l’étranger rapidement, il est important d’anticiper.

C’est pourquoi il est recommandé de construire dès le départ un site internet à la fois en français et en anglais, afin d’éviter de travailler dans l’urgence une fois que les opportunités business à l’international se présentent.

Scalability or not scalability ?

Vous l’aurez compris, s’agissant de business model ou de développement informatique, un objectif de scalabilité s’anticipe, afin d’éviter toute erreur fatale pour la croissance rapide d’une société.

Mais ne nous voilons pas la face. Si la scalabilité peut faire rêver sur le papier, bon nombre d’activités ne sont pas scalables. L’exemple le plus connu reste celui du prestataire de service, à l’instar du coiffeur. En effet, si un salon de coiffure voit sa fréquence connaître une très forte hausse, le propriétaire devra embaucher du personnel en conséquence, voire ouvrir de nouveaux établissements ! Dans ce cas précis, le modèle n’est pas scalable.

C’est pourquoi la scalabilité reste avant tout majoritairement l’apanage de startups, dont l'industrialisation du modèle économique et la recherche de croissance exponentielle s’inscrivent dans leur ADN.

Article mis à jour, publié initialement en avril 2020.

Suggestion de logiciels pour vous

Document360

Document360
Logiciel de connaissances qui évolue avec votre produit
Essai gratuit
Voir ce logiciel

Dokmee

Dokmee
Solution GED complète, facile et intuitive pour les PME/ETI
Demander une démo
Voir ce logiciel

Project Monitor

Project Monitor
Pilotez vos projets stratégiques avec un outil adapté
Demander une démo
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire