Pour « prévenir avant de guérir », pensez à l’audit de sécurité informatique !

Par Jennifer Montérémal
Le 30/08/2022
how-to background6 astuces pour recruter sur LinkedIn : attirez et trouvez vos talents !

Une intrusion dans votre système informatique peut avoir des conséquences désastreuses pour votre entreprise. Parmi les effets les plus impactant, on peut citer : le blocage de l’accès à vos données, l’arrêt de la production, l’indisponibilité de votre site internet, l’impossibilité de prendre des commandes, et surtout la perte de chiffre d’affaires.

Selon le Clusit (association italienne pour la promotion de la cybersécurité), la cybercriminalité a coûté 6 000 milliards de dollars en 2021 et un cinquième des attaques visent l’Europe 😨.

Toutes les entreprises sont concernées. On a tous en tête le piratage ultra médiatisé de Sony Pictures en 2014 où plus de 10 To de données confidentielles avaient été volés. Ça a été une catastrophe pour la société américaine, tant financièrement qu’en termes de réputation.

Pourtant, les multinationales sont loin d’être les seules concernées. 19 % des PME françaises disent avoir subi un incident cyber dans l’année. Disposant souvent de moins de compétences et de moyens, les petites entreprises sont des proies faciles pour les pirates.

Aucune société ne peut se permettre de négliger sa sécurité informatique et pour éviter les attaques, l’audit de sécurité informatique est indispensable 💪🏆.

C’est quoi l’audit de sécurité informatique ?

L’audit de sécurité informatique est une analyse de risques. Il permet de :

  • mettre en évidence les failles d’un système informatique ;
  • lister les actions à mettre en place pour augmenter la cybersécurité de votre organisation.

L’audit peut être global et porter sur toutes les pratiques de sécurité :

  • tant software (solution de cryptage, organisation des administrateurs, pare-feu, erreurs de configuration, etc.),
  • que hardware (badges d’accès, vidéosurveillance ou formation des employés, par exemple).

Il peut aussi concerner une partie bien spécifique de votre système informatique, comme la gestion des mots de passe ou la procédure des mises à jour informatique.

💡 Parmi les techniques utilisées lors de l’audit de sécurité, on retrouve par exemple les tests de pénétration ou les analyses de vulnérabilité.

Pourquoi l’audit de sécurité informatique est-il important ?

En contrôlant votre système informatique régulièrement, vous vous donnez une longueur d’avance sur les hackeurs 🏴. En effet, grâce à cette démarche proactive, vous supprimez les brèches avant qu’elles ne servent de porte d’intrusion informatique.

Réaliser un audit de sécurité présente de multiples autres avantages. Il permet notamment de :

  • vérifier la conformité de votre infrastructure informatique avec les principales normes édictées par les organismes de réglementation (l’ANSSI, par exemple) ;
  • détecter les retards de formation et de sensibilisation des salariés ;
  • déceler les pratiques de shadow IT et les encadrer ;
  • définir des règles, des procédures et de bonnes pratiques pour adapter vos systèmes informatiques aux menaces.

Quand faut-il le réaliser ?

L’audit informatique de sécurité est une action préventive. N’attendez pas d’avoir subi une attaque pour le réaliser.

Anticiper est la clé d’une protection efficace. Le mieux est de programmer les audits, soit :

  • lorsqu’un nouveau projet se prépare et avant son implémentation (en particulier pour les projets sensibles) ;
  • périodiquement, en dehors d’un besoin spécifique.

☝️ Les pratiques des pirates évoluent en permanence. Il est indispensable d’équiper vos infrastructures informatiques avec les dernières mises à jour et d’utiliser les technologies les plus récentes pour se prémunir contre les conséquences de la cybercriminalité.

Quelles sont les étapes d’un audit informatique ?

Pour être efficace, votre audit de sécurité informatique doit être organisé avec précision. Si vous cherchez un plan tout prêt, suivez le guide. C’est par ici ↙️ :

Étape 1 : définir les objectifs

Ici, vous allez fixer votre cahier des charges 📋. Pour cela, vous devez identifier :

  • les objectifs à atteindre ✔,
  • les besoins en sécurité de votre entreprise ✔,
  • les mesures déjà en place ✔.

💡 Réaliser des entretiens avec les différents collaborateurs (internes et externes) du service informatique vous sera d’une grande aide. La coopération et l’écoute sont essentielles 🙏.

Étape 2 : inspecter le système d’information et les comportements

Il faut maintenant passer aux choses sérieuses.

Lors de cette étape, vous allez réaliser les différents tests prévus dans le cahier des charges :

  • analyse de l’infrastructure du réseau, c’est le point de départ de votre audit. En effet, sans une carte précise de l’infrastructure, il sera difficile d’auditer de façon exhaustive ;
  • audit de conformité pour vérifier le respect des règles de sécurité ;
  • évaluation des risques par l’évaluation des ressources critiques ;
  • test de vulnérabilité ;
  • simulation de panne ;
  • test de charge ;
  • test d’intrusion (white box, black box ou grey box) ;
  • questionnaire de diligence raisonnable.

💡 On ne le répètera jamais assez, mais les comportements humains constituent une des failles de sécurité les plus importantes. On s’attend donc à ce qu’un audit bon de sécurité informatique identifie les risques liés aux agissements des utilisateurs, comme en témoigne la multiplication des fausses campagnes de phishing.

Étape 3 : mettre en place un plan d’action

Maintenant, il faut rassembler vos observations, analyses et constats dans un rapport d’audit. Ce document doit :

  • lister les problèmes rencontrés ;
  • énumérer vos préconisations d’amélioration du système informatique ;
  • détailler les projets concrets que vous allez mettre en place pour augmenter la cybersécurité.

💡 Chaque action préconisée doit être priorisée, en fonction de son gain de performance. Établir un planning est un plus non négligeable pour améliorer la sécurité efficacement. Il faut aussi être conscient que la mise en œuvre de chaque amélioration a un coût financier et humain.

Les outils de l’audit de sécurité informatique

Booster la sécurité de son système informatique est un vrai challenge. C’est une tâche complexe et passionnante. Heureusement pour vous aider, vous pouvez compter sur une multitude d’outils de sécurité.

Gestion des mots de passe, visibilité sur l’Active directory, suppression des malwares, analyse du réseau : vous n’avez que l’embarras du choix.

Et bien sûr, il existe également des logiciels permettant de déceler les comportements à risques au sein de l’entreprise.

Tel est le cas de Mailinblack, solution française dédiée à la sécurisation des boîtes mail contre les cybermenaces. Grâce à son module Cyber Coach, vous simulez de fausses attaques personnalis��es de ransomwares, phishing et spear phishing, afin d’identifier les vulnérabilités humaines de votre organisation. Puis, en fonction des résultats, vous disposez d’outils ludiques et pédagogiques pour sensibiliser vos collaborateurs et éviter que le pire n’arrive.

L’audit de sécurité informatique en bref

Vous l’avez compris, la cybersécurité est plus que jamais essentielle pour la santé de votre entreprise. Les sociétés françaises sont de plus en plus nombreuses à avoir digitalisé leur activité.

Un ransomware peut, par exemple, causer de gros dégâts. Intervenir en amont pour réparer les inévitables failles de votre système est la meilleure des solutions pour éviter les attaques. Réaliser un audit de sécurité informatique régulièrement est une très bonne pratique à mettre en place pour protéger ses infrastructures informatiques.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus