Pérennisez votre entreprise grâce à la transformation digitale !

Pérennisez votre entreprise grâce à la transformation digitale !

La transformation digitale, appelée également transformation numérique, constitue un enjeu de taille pour l’entreprise du XXIe siècle.

Rien qu’en France, nous dénombrons plus de 60 millions d'utilisateurs d’internet. Et 38 millions de Français en moyenne naviguent régulièrement sur les réseaux sociaux.

Forts de ce constat, nous saisissons l’ampleur de l’impact du numérique sur nos quotidiens, et par extension sur la dimension professionnelle. Conséquence ? Pour supporter la pression concurrentielle, les entreprises ne peuvent plus se contenter de travailler comme autrefois ; elles se doivent d’amorcer leur transformation numérique.

Mais comment parvenir à affronter les nombreux défis de la transformation digitale ?

Restructuration des modes de travail, évangélisation des équipes, innovation… chaque société, en fonction de son degré de maturité, doit mener son projet de digitalisation en bonne intelligence. C’est pourquoi nous vous expliquons dans cet article quelles bonnes pratiques adopter pour réussir le vôtre.

Toutefois, pour vous aider à saisir parfaitement les nombreux challenges qui vous attendent, commençons par répondre à la question suivante : qu’est-ce que la transformation digitale de l’entreprise ?

Sommaire

Suggestion de logiciels pour vous

Zoho Analytics

Zoho Analytics
Business Intelligence intuitive avec génération de rapports
Essayez gratuitement
Voir ce logiciel

Lemon Learning

Lemon Learning
Simplifiez la prise en main des outils de vos collaborateurs
Voir une Démo
Voir ce logiciel

SAP Analytics Cloud

SAP Analytics Cloud
Des analyses complètes pour ETI et Grandes entreprises
En savoir plus
Voir ce logiciel

Qu’est-ce que la transformation digitale ?

La transformation digitale se définit comme l’ensemble des changements relatifs à l’intégration des technologies digitales dans nos quotidiens.

Pour certains intellectuels, il s’agit du plus important bouleversement sociétal et humain de ces derniers siècles. Le philosophe et historien Michel Serres, par exemple, affirme que la digitalisation constitue la troisième révolution anthropologique, après la naissance de l’écriture et l’invention de l’imprimerie.

En effet, nous constatons combien internet et les nouvelles technologies ont profondément changé notre manière de communiquer, d’accéder à l’information, de consommer ou encore de nous divertir. Cette mutation entraîne des répercussions sur notre psychologie et nos modes de vie :

  • relation au temps transformée,
  • recherche de l’immédiateté,
  • circulation des informations accélérée,
  • gain de mobilité pour nos activités, etc.

Enfin, notons à quel point notre relation au monde s’est transformée : l’ensemble de l’humanité (ou du moins une grande partie) est désormais reliée !

Ce nouveau visage que revêt la société n’est pas sans conséquences pour le monde de l’entreprise.

Transformation digitale et entreprise

Par extension, nous associons de plus en plus la notion de transformation digitale au monde du travail : nous employons cette expression pour définir le processus consistant à intégrer la technologie et les pratiques digitales dans l’entreprise.

Il est important de noter que cette transformation opère à différents niveaux.

En effet, la transformation digitale va de pair avec l’utilisation d’outils numériques (emails par exemple) et la dématérialisation, dans le but d’améliorer l’organisation et les processus.

Cependant, l’objectif principal s'oriente surtout vers la croissance de l’activité et la pérennisation de l’entreprise grâce aux apports du digital en matière d’innovation, de nouveaux modes de travail et de relation client.

Enfin, notons que la transition numérique repose en grande partie sur le passage d’une économie matérielle reposant essentiellement sur des points de vente physique, à une économie dématérialisée s’appuyant principalement sur la donnée, ou data.

transformation digitale

Les enjeux de la transformation digitale

Nous l’avons vu, la transformation digitale conduit inexorablement à une transformation de toutes les strates de l’entreprise. De nouveaux enjeux font alors leur apparition et impactent le monde professionnel :

  • En interne, la transformation digitale engendre des modes de travail novateurs :
    • Modification du rapport à l’espace et au temps : la digitalisation de l’entreprise bouleverse en ce sens notre quotidien professionnel, notamment avec la généralisation de pratiques nouvelles comme le télétravail.
    • Désilotage des activités et management horizontal : afin d’améliorer la circulation de l’information dans un environnement de plus en plus mouvant, la transformation digitale favorise le travail collaboratif, le décloisonnement des services et la responsabilisation de chacun. L’objectif ? Construire une chaîne de valeur servant davantage la satisfaction client.
    • Optimisation de la performance : enfin, la transformation digitale a perfectionné les processus opérationnels pour gagner en performance. Les activités sont réalisées de manière plus efficiente, afin d’augmenter la rentabilité et d’accélérer la croissance de l’entreprise.
  • Au global, la transformation digitale assure la pérennité de l’entreprise :
    • Accroissement de l’innovation : digitaliser son activité, c’est s’offrir la possibilité d’innover et de saisir de nouvelles opportunités business (produits novateurs, réponses à de nouveaux besoins, outils plus performants, etc.).
    • Accélération de la croissance, voire survie de l’activité : dans un monde de plus en plus concurrentiel, rudes sont les conséquences pour celles et ceux qui n’ont pas encore emprunté le chemin de la digitalisation. À l’inverse, le succès de nombreuses entreprises (comme Uber, pour ne citer qu’elle) se fonde sur une adaptation aux nouveaux modes de consommation induits par le numérique.

Les organisations PME et ETI qui se sont lancées et accélèrent via une transformation numérique réfléchie et active ont 2,2 fois plus de chance de croître que celles qui n'ont pas démarré leur transformation digitale.

Source : francenum.gouv.fr

Le constat est clair : les organisations d’aujourd’hui ne peuvent se permettre d’échapper à la souveraineté du numérique.

Cependant, déployer une stratégie de transformation digitale s’avère plus facile à dire qu’à faire. Nombreuses sont les embûches parsemant le chemin vers la réussite.

Les freins de la transformation digitale

Selon une étude Forrester Consulting, plus de 60 % des projets de transformation numérique des entreprises se solderaient par un échec.

Quelles en sont les principales causes ?

  • la structure et la culture de l’entreprise : nous constatons qu’un grand nombre d’organisations fonctionnent en silos, au détriment de modèles transverses. Cette structuration n’encourage pas le travail collaboratif, indispensable à la réussite de la transition numérique. Par ailleurs, ce cloisonnement des activités limite l’intérêt pour la question digitale aux seuls services informatiques.
  • la résistance au changement : il s’agit d’un phénomène naturel et répandu. De plus, la transformation numérique se définit par une profonde mutation de la société, mais pas fondamentalement par une amélioration. C’est pourquoi de nombreux individus ne saisissent pas, de prime abord, l’intérêt de modifier des méthodes de travail fonctionnant très bien depuis toujours.
  • le manque de compétences en interne : sans compétences en interne, difficile d’insuffler de bonnes pratiques. Pourtant, beaucoup d’entreprises n’ont pas entrepris de démarches de formation de leurs équipes, voire de recrutement de profils clés (DSI, ou Directeur des Services Informatiques par exemple).
  • le coût de la transformation numérique : selon la troisième édition du Baromètre Croissance et Digital de l’ACSEL, 49 % des entreprises perçoivent l’investissement dans leur transition digitale comme un frein. Outre la rémunération des profils expérimentés évoqués plus haut, elles doivent inclurent dans leur budget le coût induit par des logiciels et des systèmes d’information performants et fiables.
  • la complexité du projet : d’après une étude BPI France, 34 % des dirigeant·es estiment que la complexité du chantier constitue la principale entrave à leur projet. Nous l’avons vu, recourir simplement à des outils numériques se révèle insuffisant. Les entrepreneur·ses doivent reconsidérer entièrement le pilotage de leurs activités et les évolutions stratégiques.

Transition numérique ? La question désormais n’est même plus de savoir pourquoi, mais plutôt de définir comment.

Comment mettre en place sa transformation digitale ?

Conscient·e du caractère obligatoire que revêt la transformation digitale, vous pensez qu’il suffit de rester informé·e des innovations numériques et d’en faire bon usage ?

La réalité n’est pas si simple.

Il vous faut vous poser un certain nombre de questions, et adopter les bonnes pratiques relatives à votre activité et à votre structure. Nous vous révélons maintenant lesquelles sont indispensables.

Les bonnes pratiques de la transformation digitale en interne

Établissez une stratégie

Cette étape se décompose en deux phases :

  • l’audit de votre entreprise,
  • la construction de votre roadmap.

Durant la première phase, dressez l’état des lieux de votre société quant à sa transition numérique, évaluez son degré de maturité et identifiez vos axes d’amélioration : devez-vous vous concentrer sur votre technologie interne ? Est-il préférable que votre stratégie s’oriente vers l’amélioration de l’expérience utilisateur ? Ou bien souhaitez-vous acquérir de nouvelles parts de marché grâce à l’innovation ?

Une fois vos principaux objectifs déterminés, construisez votre projet digital à l’aide d’une feuille de route, ou roadmap. N'omettez pas d’y associer des KPIs, ou indicateurs clés, afin de mesurer l’efficacité de votre approche. Ceux-ci peuvent s’axer sur :

  • l’opérationnel et la transformation digitale en interne. Exemples :
    • la productivité de vos employés,
    • leur taux de satisfaction quant aux nouvelles pratiques,
    • le taux de rétention de vos talents, etc.
  • le business et l’impact de votre transformation digitale en externe. Exemples :
    • la satisfaction de vos clients,
    • l’augmentation de votre chiffre d’affaires et de vos nouvelles parts de marché,
    • les taux de transformation par canal, etc.

Sensibilisez et guidez vos collaborateurs

Voyons désormais comment débloquer un des principaux freins à la réussite de la transition numérique : la résistance au changement.

Il est indispensable de prendre le temps d’accompagner vos équipes, de les conduire jusqu’à l’acceptation et l’action dans votre projet de transformation digitale. Pour ce faire, gardez à l’esprit la notion de courbe du changement, développée par la psychiatre Elisabeth Kübler-Ross.

transformation digitale : courbe du changement

La courbe du changement

Sur cette courbe, nous distinguons les différents états psychologiques par lesquels peuvent passer vos collaborateurs au cours de votre transition digitale, ainsi que les actions à mettre en place pour améliorer la situation, à savoir :

  • informer,
  • guider,
  • encourager,
  • reconnaître.

Cette phase de sensibilisation demeure essentielle ; n’oublions pas que la transformation numérique implique un fonctionnement plus transversal de l’entreprise, et donc un engagement et une adhésion collectifs au changement.

Formez vos équipes

Le succès de l’étape précédente découle en grande partie de la formation.

Dans un premier temps, assurez-vous que les équipes techniques chargées du déploiement de votre stratégie digitale ont toutes les clés en main pour réussir.

Mais surtout, veillez à former l’ensemble de vos collaborateurs, afin qu’ils se sentent tous inclus dans le projet.

🛠️ Pour y parvenir, recourez à des logiciels spécifiques, comme Lemon Learning.

Lemon Learning vous offre la possibilité d’intégrer des guides interactifs directement dans vos applications internes, ou dans différents logiciels connus (applications Google, SalesForce, Microsoft Dynamics CRM, etc.). Tel un GPS applicatif, Lemon Learning accompagne vos collaborateurs pas-à-pas dans l'appropriation de vos outils, le tout sans interrompre leurs tâches quotidiennes. Résultats ?

Vous diminuez vos coûts de support et introduisez efficacement la culture du numérique auprès de vos équipes.

Transformation digitale et développement business

Adoptez une démarche customer centric

Réussir sa transformation digitale passe par l’amélioration de son expérience client.

En effet, l’introduction des technologies digitales dans nos modes de consommation a fait bouger les lignes : votre client doit être le centre de vos préoccupations, pas votre produit. Répondre aux nouveaux besoins des consommateurs devient une priorité face à la compétitivité des nouveaux acteurs du marché.

Nous ne gagnons pas d’argent lorsque nous vendons des livres. Nous gagnons de l’argent lorsque nous aidons nos clients à prendre des décisions d’achat.

Jeff Bezos, fondateur d’Amazon

Pour cela, utilisez le numérique pour transformer favorablement l’expérience de vos clients, et ce sur l’ensemble de leur parcours et à travers différents canaux (emails, réseaux sociaux, chatbot, etc.).

Pour y parvenir :

  • élaborez une stratégie client claire et suivie,
  • personnalisez la relation de votre clientèle avec votre marque,
  • favorisez une communication continue et multicanale.

Cet article détaille tous ces points et mentionne les logiciels les mieux adaptés à une stratégie customer centric.

Servez-vous de vos data

Enfin, la stratégie customer centric inhérente à la transformation digitale de votre business va de pair avec l’analyse de vos données, ou data. Celles-ci se révèlent une mine d’informations. En récoltant les attentes de vos consommateurs, en restant toujours au fait de leurs nouveaux modes de consommation, vous dégagez constamment des axes d’amélioration pour orienter efficacement votre stratégie : la transformation numérique reste un travail de longue haleine, ne vous reposez pas sur vos lauriers !

🛠️ Pour gérer efficacement vos data, utilisez des logiciels d’analyse de données et de business intelligence. En effet, recueillir des data, c’est bien, s’en servir intelligemment pour créer des opportunités business, c’est mieux ! Tel est l’objectif d’un logiciel comme Zoho Analytics.

transformation digitale : visuel zoho analytics

zoho.com

Si Zoho Analytics constitue un outil de veille stratégique, il offre surtout la possibilité de transformer une quantité importante de données brutes en rapports exploitables. Ceux-ci sont retranscrits à travers des visuels attrayants et lisibles, et des tableaux de bord dynamiques. Ainsi, chaque collaborateur comprend facilement, et en un coup d’œil, les données. Enfin, ce logiciel vous permet de croiser facilement des données provenant de sources multiples. Gain de temps assuré !

Transformez-vous aujourd’hui… pour mieux envisager demain

In fine, la transformation numérique se révèle indissociable de la pérennité de votre entreprise. Néanmoins pour l’amorcer, puis surtout la réussir, employez la bonne stratégie et repensez votre organisation interne ainsi que les rôles et implications de vos collaborateurs.

Mais si la digitalisation de l’entreprise est un défi actuel, elle induit de pouvoir répondre à ceux de demain. C’est un travail permanent, et vous devez toujours rester au fait des enjeux de la transformation numérique, en perpétuelle évolution. Pour cette raison, placez l’innovation au cœur de vos préoccupations, et assurez-vous de la sorte une meilleure adaptabilité aux mutations du marché.

Et vous, comment avez-vous entrepris la transformation digitale de votre entreprise ? Faites-nous part de votre expérience en commentaires.

Suggestion de logiciels pour vous

Kizeo Forms

Kizeo Forms
Digitalisez et améliorez la gestion de vos interventions !
Essai Gratuit
Voir ce logiciel

SuiteProG by IQar

SuiteProG by IQar
Logiciel PPM intuitif, collaboratif et accessible
Essai gratuit
Voir ce logiciel

Pandora FMS

Pandora FMS
L'outil de supervision informatique tout-en-un
Essai gratuit
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire