Tout savoir sur la transformation digitale dans l'entreprise

par Jennifer Montérémal le 27/11/2020

La définition de la transformation digitale est complexe tant elle est vaste.

Parfois sous le nom de transformation numérique ou transition numérique, elle constitue un enjeu de taille pour l’entreprise du XXIe siècle. En effet, nous ne pouvons plus ignorer l’impact considérable des nouvelles technologies sur nos quotidiens, et par extension dans la sphère professionnelle.

Conséquence ? Pour supporter la pression concurrentielle, les entreprises doivent composer avec les nouvelles pratiques et cultures induites par le numérique en amorçant leur transformation digitale.

Mais comment parvenir à affronter les nombreux défis qui en découlent ? En saisissant les notions et enjeux qui entourent la transformation numérique.

Qu’est-ce que la transformation digitale de l’entreprise ?

Transformation digitale : définition

La transformation digitale, ou transformation numérique, désigne l’ensemble des changements relatifs à l’intégration des technologies digitales dans nos quotidiens, et par extension dans le domaine professionnel.

L’émergence des nouvelles technologies a engendré de profondes mutations à la fois économiques, sociétales et anthropologiques. Ces bouleversements impactent :

  • nos modes de vie :
    • émergence de nouvelles manières de communiquer, d’accéder à l’information, de consommer ou encore de nous divertir,
    • circulation des informations accélérée,
    • gain de mobilité pour nos activités, personnelles ou professionnelles, etc.
       
  • notre psychologie :
    • relation au temps altérée (les barrières temporelles tendent de plus en plus à disparaître),
    • recherche de l’immédiateté,
    • relation au monde transformée : l’ensemble de l’humanité (ou du moins une grande partie) est désormais reliée !

Mais Rome ne s’est pas faite en un jour ! La transformation digitale de la société, et donc de l’entreprise, s’inscrit dans un processus continu dont l’histoire s’écrit encore.

Histoire de la transformation digitale

Pour certains intellectuels, la transformation numérique serait le plus important bouleversement sociétal et humain de ces derniers siècles. Le philosophe et historien Michel Serres, par exemple, affirme que la digitalisation constitue la troisième révolution anthropologique, après la naissance de l’écriture et l’invention de l’imprimerie.

Mais depuis quand la transformation digitale de la société est-elle amorcée ?

Si le XXe siècle a vu le développement des technologies informatiques, nombre d’experts s’accordent à dire que l’origine de la transformation numérique remonte au début du XXIe siècle.

En effet, c’est à cette période que de nouveaux modèles d’entreprises sont apparus, grâce auxquels la digitalisation a dépassé le simple cadre technologique pour insuffler de nouvelles stratégies et méthodes de travail.

Transformation digitale en entreprise

En entreprise, la transformation numérique opère à différents niveaux :

  • L’intégration de la technologie et des pratiques digitales dans l’entreprise. Elle se traduit, par exemple, par l’utilisation d’outils numériques et par la dématérialisation, dans le but d’améliorer l’organisation et les processus.
     
  • L’émergence de nouveaux business models :
    • grâce aux apports du digital en matière d’innovation, de modes de travail et de relation client ;
    • imputable au passage d’une économie matérielle reposant essentiellement sur des points de vente physique, à une économie dématérialisée s’appuyant principalement sur la donnée, ou data.

Les enjeux de la transformation digitale

Au global, la transformation digitale assure la pérennité de l’entreprise :

  • Accroissement de l’innovation : digitaliser son activité, c’est s’offrir la possibilité d’innover et de saisir de nouvelles opportunités business (produits novateurs, réponses à de nouveaux besoins, outils plus performants, etc.) ;
     
  • Accélération de la croissance, voire survie de l’activité : dans un monde de plus en plus concurrentiel, rudes sont les conséquences pour celles et ceux qui n’ont pas encore emprunté le chemin de la digitalisation. À l’inverse, le succès de nombreuses entreprises (comme Uber, pour ne citer qu’elle) se fonde sur une adaptation aux nouveaux modes de consommation induits par le numérique.

Les organisations PME et ETI qui se sont lancées et accélèrent via une transformation numérique réfléchie et active ont 2,2 fois plus de chance de croître que celles qui n’ont pas démarré leur transformation digitale.

francenum.gouv.fr

Modifier les modes de travail

La transformation digitale a conduit inévitablement à l’apparition de nouvelles pratiques et conceptions dans le monde du travail. Citons par exemple :

  • La modification du rapport à l’espace et au temps. La digitalisation de l’entreprise bouleverse notre quotidien professionnel, notamment grâce à la mobilité et la flexibilité qu’elle permet, généralisant de nouveaux usages comme le télétravail.
     
  • Le désilotage des activités et le management horizontal. Afin d’améliorer la circulation de l’information dans un environnement de plus en plus mouvant, la transformation digitale doit favoriser le travail collaboratif, le décloisonnement des services et la responsabilisation de chacun. L’objectif ? Construire une chaîne de valeur servant davantage la satisfaction client.
     
  • L’émergence de nouvelles formes de travail indépendant. Elle tient notamment au développement des technologies numériques facilitant la mise en relation entre la demande et l’offre de biens ou de services. Uber reste l’une des plus célèbres illustrations de cette tendance.

  • L’optimisation de la performance. La transformation digitale a perfectionné les processus opérationnels pour gagner en productivité. Les activités sont réalisées de manière plus efficiente, afin d’augmenter la rentabilité et d’accélérer la croissance de l’entreprise.
     
  • L’apparition, de manière générale, de nouvelles organisations du travail. Nous assistons donc à plus de flexibilité et de collaboration en entreprise, mais également à une réorganisation de l’espace (télétravail, open space, coworking, etc.) et de la manière de dérouler ses activités au quotidien.

Lever les freins humains

Plus de 60 % des projets de transformation numérique des entreprises se solderaient par un échec.

étude Forrester Consulting

Tout changement profond implique une reconsidération de ses croyances, et la transformation digitale ne déroge pas à la règle. C’est pourquoi la question de l’humain occupe une place centrale dans les enjeux de la course à la transition numérique.

Il s’agit de :

  • l’ancrer dans la culture de l’entreprise : il est question avant tout d’une transformation culturelle plus que d’une considération purement technologique ;
  • de combattre la résistance au changement : beaucoup individus (même dans les sphères dirigeantes) ne saisissent pas, de prime abord, l’intérêt de modifier des méthodes de travail fonctionnant très bien depuis toujours.

Adopter une vision customer centric

Nous ne gagnons pas d’argent lorsque nous vendons des livres. Nous gagnons de l’argent lorsque nous aidons nos clients à prendre des décisions d’achat.

Jeff Bezos, fondateur d’Amazon

L’introduction des technologies digitales dans les modes de consommation a fait bouger les lignes : le client doit dorénavant être au centre des préoccupations de l’entreprise, pas le produit.

Adopter une stratégie de marketing digital adaptée et répondre aux nouveaux besoins des consommateurs devient alors une priorité face à la compétitivité des nouveaux acteurs du marché.

Considérer l’essor du mobile

Le mobile est devenu le premier moyen de communication, mais aussi l’outil privilégié pour faire entrer le numérique dans nos quotidiens.

  • Côté consommateur : il doit permettre d’accéder de la manière la plus optimale aux services et produits disponibles en ligne, ainsi qu’à l’information, aux outils de communication et de partage, etc. ;
  • Côté professionnel : il participe aux enjeux de mobilité croissante, de réactivité et d’agilité inhérents à la transformation digitale de l’entreprise.

Exemple de transformation digitale réussie

Face à ces nombreux enjeux et aux challenges qui en découlent, des entreprises ont néanmoins mené avec succès leur transformation numérique.

💡 Saviez-vous, par exemple, que la société Lego a évité la faillite grâce à sa transformation digitale ?

Après 20 ans de prospérité, la célèbre entreprise a frôlé la faillite en 2004. Mais en développant un programme de transformation numérique en profondeur, le groupe Lego a su tirer parti du digital pour réaliser + 20 % de chiffre d’affaires rien qu’en 2009.

Lego a finement adapté ses valeurs d’apprentissage pour continuer à les transmettre en utilisant les usages numériques :

  • La mise en ligne de la plateforme de design en 3D « Digital Designers » a permis d’engager ses clients en les faisant participer à la création de nouveaux modèles.
     
  • À travers Lego Mindstorm, des applications mobiles attrayantes, des jeux vidéo, l’entreprise a développé un écosystème connecté à sa marque qui fédère et fidélise une communauté de fans intergénérationnelle grandissant chaque jour.

Surnommé aujourd’hui « l’Apple des jouets », Lego a su exploiter les technologies numériques pour transformer son modèle économique et bénéficier de nouvelles sources de revenus.

L’état des lieux de la transformation digitale des entreprises en France

Baromètre 2020 de la transformation digitale des entreprises

Transformez-vous aujourd’hui… pour mieux envisager demain

In fine, la transformation digitale se révèle indissociable de la pérennité de l’entreprise.

Restructuration des modes de travail, évangélisation des équipes, innovation… chaque société, en fonction de son degré de maturité, doit mener son projet de digitalisation en bonne intelligence.

Mais si la digitalisation de l’entreprise est un défi actuel, elle induit de pouvoir répondre à ceux de demain. Il s’agit d’un travail permanent : smart data, big data, réalité augmentée, robotique… vous devez toujours rester au fait des enjeux de la transformation numérique, en perpétuelle évolution.

Pour cette raison, placez l’innovation au cœur de vos préoccupations, et assurez-vous de la sorte une meilleure adaptabilité aux mutations du marché.

Article mis à jour, publié initialement en novembre 2019.