Supervision Réseau : Enjeux, bonnes pratiques et logiciels

Supervision Réseau : Enjeux, bonnes pratiques et logiciels

La supervision informatique a le vent en poupe et particulièrement la supervision réseau. Pourquoi ? Car elle offre la possibilité à un seul technicien de contrôler le bon fonctionnement de l'intégralité de son parc informatique quelqu'en soit sa taille. Entre ergonomie, assistance, tarifs compétitifs et rationalisation des ressources, les raisons sont nombreuses de doter son entreprise d'un outil de supervision réseau.

Suggestion de logiciels pour vous

RG Supervision

RG Supervision
Le monitoring en mode SaaS
Tester gratuitement
Voir ce logiciel

CloudNetCare

CloudNetCare
Tests fonctionnels, tests de charge, et supervision
Voir le site
Voir ce logiciel

NeoBe

NeoBe
Sauvegarde en ligne sécurisée
20 Go gratuits pendant 30J
Voir ce logiciel

Supervision Réseau : définition

La supervision réseau fait référence à la surveillance du bon fonctionnement des réseaux informatiques et des services informatiques connectés sur ces réseaux.
La surveillance du réseau porte plus spécifiquement sur la qualité (bande passante) et la sécurité de la connexion Internet mais aussi, par extension, à l'état des services et matériels connectés : serveurs, imprimantes, postes de travail, etc.
La supervision réseau est un des 3 types de supervision informatique avec la supervision système (bas niveau) et la supervision applicative.

Les enjeux de la surveillance réseau

Garantir un niveau de service maximal

La surveillance continue de son réseau informatique est indispensable dans toute entreprise à partir d'une dizaine de personnes. C'est une taille critique à partir de laquelle une panne de réseau peut entraîner une perte d'activité préjudiciable pour l'entreprise. A titre d'exemple, si votre réseau est indisponible ou difficilement accessible 1% du temps alors c'est 87h de travail qui sont impactées (à multiplier par le nombre d'employés).
Il est donc très important de pouvoir détecter les risques d'incidents ou les optimisations à réaliser avant de faire face à un problème technique grave. Le monitoring de l'activité du réseau permet par ailleurs d'être correctement informé en cas de problème et de mettre en place le bon plan d'action rapidement.

Exemple concret de supervision réseau

Protéger les systèmes d'information

L'autre volet de la supervision réseau concerne la sécurité de celui-ci. En effet, la cybercriminalité, les virus, les phishing et autres intrusions causent des dommages qui s'élèvent à quasiment 80 millions d'euros rien qu'en France.  Pour lutter efficacement contre ces attaques en constante augmentation (particulièrement sur les réseaux mobiles), la DSI doit se munir de technologies lui permettant de connaître ses forces, ses faiblesses mais aussi de pouvoir réagir vite lors d'une tentative.

Le rôle de la supervision est donc de garantir un niveau de qualité continu souvent nommé SLA pour Service Level Agreement, prévenir les risques de rupture de services/d'intrusion et réagir vite aux incidents.

Tweet: #Supervision Réseau : Enjeux, bonnes pratiques et logiciels Via @appvizer_FR #Supervision Réseau : Enjeux, bonnes pratiques et logiciels Via @appvizer_FR - Cliquez pour tweeter

 

Comment ça marche ?

La supervision réseau peut être mise en oeuvre sur la base d'analyse de logs, de résultats de commandes et de scripts locaux mais c'est surtout sur la base de protocoles standards comme le protocole snmp pour que le monitoring des réseaux informatique fonctionne. De nombreux logiciels existent pour ce faire. La communauté du libre (Open Source) est particulièrement active dans le domaine c'est pour cela que l'on trouve beaucoup de logiciels Open Source disponibles comme ZENOSS ou CACTI. Les logiciels permettent d'assister le technicien grâce aux alertes SMS, email mais aussi en proposant des solutions concrètes pour résoudre ou anticiper un problème.
Les logiciels offrent une couverture fonctionnelle plus ou moins large mais s'adaptent, la plupart du temps, à tout type d'entreprise. Les fonctionnalités peuvent aller de la simple analyse de log, surveillance des routeurs et des firewall à une gestion plus poussée du système d'information en temps réel, de l'administration réseau, des bases de données et des serveurs.

Logiciels de monitoring ou supervision réseau

Une supervision efficace passe donc par des logiciels de monitoring qui centralisent l'information de la santé du réseaux pour le compte des directions des systèmes d'information. Voici les logiciels Open Source et propriétaires les plus populaires.

Logiciels Open Source

Classement Logiciel Particularité
1 Nagios Supervision réseau mais pas que
2 ZENOSS Surveillance des nœuds
3 CACTI Complément à une solution complète
4 Shinken Simplicité de mise en oeuvre

Nagios

Nagios est la référence incontournable de la supervision depuis 2000. Il permet de couvrir l'intégralité des besoins du système d'information (plus étendu que la supervision réseau) et dispose de fonctionnalités très utiles dans la gestion de son infrastructure réseau comme les notifications à plusieurs niveaux ou la gestion du support des surveillances.

ZENOSS

ZENOSS est un logiciel de supervision informatique généraliste qui permet de fait de monitorer son réseau. Sa spécialité est cependant de surveiller les noeuds d'un réseau informatique. Son dashboard central permet de centraliser l'information importante à destination des DSI.

CACTI

CACTI est un logiciel Open Source rarement utilisé seul. Il est la plupart du temps utilisé conjointement avec une solution de supervision plus complète comme Nagios. La force de CACTI est de permettre de visualiser n'importe quel type de données structurées ce qui rend la lecture de son infrastructure réseau très facile au sein d'une interface Web.

Shinken

Shinken est l'équivalent de Nagios. Bien qu'il soit plus récent et moins complet, Shinken est beaucoup plus simple à mettre en oeuvre et bénéficies de fonctionnalités innovantes. Parmi elles on apprécie l'identification automatique des noeuds à analyser faisant gagner beaucoup de temps.

Logiciels propriétaires

Classement Logiciel Particularité
1 OpManager Pointu et complet
2 PRTG Simple d'utilisation

OpManager

OpManager est une solution de supervision qui permet d'avoir un contrôle et une visibilité total sur la gestion du réseau. OpManager est particulièrement pointu et complet dans ce domaine précis. Il bénéficie d'une interface très ergonomique et permet une utilisation optimale des ressources.

PRTG

PRTG est un outil de surveillance réseau qui se veut très simple d'utilisation bien que ses fonctionnalités soient tout à fait adaptées aux professionnels. Son installation rapide, la détection automatique des réseaux et les anticipations d'incidents en font un allié fort des gestionnaires de parc informatique.

Suggestion de logiciels pour vous

Altospam

Altospam
Protégez vos emails des spams, virus, ransomwares, phishing
Testez gratuitement
Voir ce logiciel

Ease

Ease
Centraliser les identifiants et mots de passe de ses sites
30 jours gratuits
Voir ce logiciel

Beemo2Cloud HDS

Beemo2Cloud HDS
Sauvegarde des données médicales conforme à la législation
30j satisfait ou remboursé
Voir ce logiciel

Conclusion

Un réseau informatique est aussi critique que le système nerveux chez l'être humain. Garantir sa disponibilité et sa sécurité est donc primordial. Les logiciels de supervision réseau permettent de répondre à cette problématique en fournissant les outils de surveillance, d'analyse, d'alerte et d'assistance dont les décideurs informatiques ont besoin. Parmi ces outils, les logiciels Open Source prennent une part très importante de l'offre. Cependant les logiciels propriétaires bénéficient d'une ergonomie plus travaillée et de fonctions d'assistance humaine plus poussées.

Commenter cet article

Ajouter un commentaire