Vente par abonnement et paiement récurrent : comment gérer efficacement ?

Vente par abonnement et paiement récurrent : comment gérer efficacement ?

Qu’est-ce que le paiement récurrent et quels sont ses avantages, pour les entreprises comme pour les clients ?

Avec l’avènement des services en ligne, de plus en plus de prestataires de service ou de e-commerçants sont amenés à proposer des formules en abonnements. Il leur faut donc un système de paiement en ligne capable de prendre en charge plusieurs devises, des moyens de paiement variés tels que le virement SEPA ou le paiement par carte bancaire, avec des montants et des échéances calculés automatiquement. 
Comment ? Grâce à des logiciels proposant la gestion des abonnements et des paiements récurrents. Votre client choisit la formule qui l’intéresse, reçoit ses factures, ajuste sa souscription et son mode de paiement sur son espace client, en toute sécurité
Vous n’avez plus qu’à suivre le statut de l’encaissement via le back-office et visualiser votre activité grâce au tableau de bord.
Lisez la suite pour obtenir des informations clés sur le paiement récurrent, la réglementation en vigueur, et découvrir les solutions de gestion adaptées à votre activité en ligne.

Suggestion de logiciels pour vous

Payfacile

Payfacile
Solution de Paiement & Commerce en ligne Clé-en-Main
Tester Gratuitement
Voir ce logiciel

SlimPay

SlimPay
Leader européen des paiements récurrents pour abonnements
Lancez-vous !
Voir ce logiciel

ProAbono

ProAbono
Automatise la gestion d'abonnements pour les éditeurs SaaS
Demander une démo
Voir ce logiciel

Quelques définitions pour commencer

La vente par abonnement

C’est un mode de consommation, une tendance commerciale, qui permet souvent une flexibilité des offres, une économie financière grâce à un engagement sur une durée, ainsi qu’une automatisation des paiements pour la tranquillité d’esprit du client. 
Elle assure aussi la fidélisation de la clientèle, des revenus réguliers et une gestion financière facilitée pour le créancier.

De nombreux produits et services sont disponibles sur abonnement :

  • livres, magazines et presse,
  • téléphonie et web,
  • télévision à la demande,
  • téléchargement musical,
  • paniers de fruits et légumes,
  • sport,
  • box beauté,
  • habillement/chaussures,
  • assurances et services bancaires,
  • gaz, eau, électricité,
  • transports en commun,
  • impôts,
  • logiciels SaaS (software as a Service), etc.

Le paiement peut être périodique (mensuel, annuel, etc.) ou sur consommation réelle (pay as you go).

Abonnement et paiement récurrent ne sont pas synonymes

Un abonnement est un ensemble incluant :

  • une offre de produits ou de services,
  • une durée (de fourniture ou de prestation),
  • une modalité de paiement (conditions et échéancier),
  • un moyen de paiement (prélèvement sur carte, sur RIB, etc.).

Ces critères sont définis dans une souscription, sorte de contrat entre l’utilisateur et le fournisseur.

L’abonnement peut avoir une fin programmée, ou un système de tacite reconduction. La résiliation se fait alors sur demande expresse du client, parfois après le respect d’une période de préavis ou d’une date anniversaire.
Le paiement récurrent n’est donc pas systématique. On peut être abonné à un logiciel dans le cloud mais ne procéder qu’à un paiement unique annuel par exemple.

Exemples de modalités de paiement

  • le prépaiement : paiement simple en avance pour un abonnement à durée déterminée → paiement ponctuel,
  • le multiprépaiement : paiement de frais de dossier + paiement de l’abonnement en avance → paiement ponctuel,
  • le paiement récurrent simple sans limites d’occurrence (avec tacite reconduction) : prélèvement d’une somme définie jusqu’à résiliation de l’abonné → paiement répétitif,
  • le paiement à récurrence simple avec limite d’occurrence : prélèvement d’une somme définie, sur une période définie → paiement répétitif,
  • le paiement récurrent évolutif, souvent le cas pour les offres spéciales, exemple 49 € les 3 premiers mois puis 69 € par mois,
  • l’association du prépaiement et d’un type de paiement récurrent, etc.

Qu’est-ce qu’un paiement récurrent exactement ?

C’est un prélèvement automatique et périodique, à échéances régulières, suite à la souscription à un service ou à un produit.
Il peut avoir lieu tous les 15 jours, mois, trimestres, etc.
Des cycles de récurrence se succèdent dans le cas du paiement récurrent évolutif.

Différents moyens de paiements récurrents

→ Le prélèvement 
Souvent utilisé pour les paiements aux institutions de type paiement récurrent aux impôts.
Depuis la mise en place du prélèvement SEPA, on parle de mandat de prélèvement.

Quand le prélèvement SEPA est récurrent, la première occurrence est appelée « First » et la dernière de la série « Final ». S’il est ponctuel, on parle de « One Off ».

→ Le paiement par carte bancaire
Le prélèvement automatique sur carte bancaire est le moyen préféré des Français, suivi de peu par le prélèvement SEPA.

Alors qu’en France, 80 % des paiements en ligne se font via carte bancaire, en Allemagne, l’usage de l’IBAN (SEPA) est nettement devant la carte bancaire.

Source : ProAbono

→ Le paiement via portefeuille électronique ou numérique
Face à la multiplication des achats sur Internet ces e-wallets se sont développés, comme le paiement récurrent via PayPal.

Paiement récurrent : PayPal

Exemple d’interface de paiement récurrent PayPal © Neurone Web

Différences entre paiement par carte bancaire ou par prélèvement SEPA

Le prélèvement SEPA n’est pas immédiat, « en temps réel », contrairement au prélèvement par carte bancaire. Il y a aussi moins de pays concernés, 34 seulement étant dans la zone SEPA, contre environ 200 pays pour les réseaux Visa, MasterCard et American Express (Amex). Par contre il n’y a pas de montant plafonné pour les virements SEPA et pas de date d’expiration, contrairement aux cartes bancaires.

Avantages de l’abonnement avec paiement récurrent

Pour l’entreprise, il permet :

  • de lisser le flux de trésorerie, avec des revenus réguliers,
  • de fidéliser la clientèle,
  • de limiter les risques d’impayés (il y a toujours un risque minime : expiration de la carte, pas assez de fonds, plafonds, opposition, etc.),
  • de créer une base de données clients.

Pour le consommateur/utilisateur :

  • il n’a pas besoin de penser au paiement,
  • il résilie quand il veut,
  • il n’a pas de frais de retard de paiement,
  • il échelonne ses dépenses,
  • il peut payer selon ses usages, de façon ajustée.

Réglementations

La Commission nationale de l’informatique et des libertés

Avec la délibération no 2018-303, la CNIL s’est penchée sur la question de la conservation des données bancaires au-delà d’une transaction, pour faciliter des achats ultérieurs, depuis l’entrée en vigueur de la réglementation européenne sur la protection des données (RGPD).
Il en ressort que les données de la carte bancaire (numéro, expiration, cryptogramme visuel) ne doivent pas être conservées par défaut. Les prestataires de services ou marchands doivent en faire la demande expresse au client, via une case à cocher par exemple (et jamais précochée). L’acceptation des conditions générales d’utilisation ne suffit pas.
Autre recommandation de la CNIL : l’e-commerçant doit donner le moyen de retirer ce consentement à tout moment, via le portail abonné.

Exception pour les abonnements premium ou à volonté : si le client souscrit à des services annexes de type livraison rapide ou ventes privées, cette souscription témoignerait de la volonté du client d’entretenir une relation commerciale régulière, dans ce cas l’e-commerçant peut conserver les données bancaires par défaut.
Mais le client doit en être informé de façon explicite et pouvoir s’y opposer facilement.

En revanche, la conservation de données bancaires par défaut ne s’applique jamais à un paiement ponctuel.

Cas

Durée de conservation des coordonnées bancaires

Paiement unique

Jusqu’au paiement complet, ou à la réception du bien, ou à l’exécution de la prestation, en incluant le délai de rétraction

Abonnement 

Jusqu’à la dernière échéance sauf en cas de tacite reconduction

Abonnement à des services premium

Jusqu’au retrait du consentement, ou à l’expiration des données bancaires

Source : CNIL

Le Règlement Général sur la Protection des Données

Le RGPD est une réglementation qui impose aux marchands et prestataires, en tant que « responsables du traitement des données » de digitaliser et d’automatiser leur processus, afin de garantir la sécurité des données personnelles des clients de façon optimale (collecte et archivage). C’est la CNIL qui veille à sa bonne application.

Que dit la loi sur le prélèvement automatique ?

Le prélèvement automatique permet un paiement d’établissement bancaire à établissement bancaire. Auparavant la loi imposait un double mandat.
Depuis l’instauration de l’espace unique de paiement en euros (SEPA) en août 2014, il n’est plus nécessaire de remplir un formulaire spécifique pour le mettre en place. Il suffit de signer un mandat de prélèvement au créancier concerné.

Focus consommateur 🔎
Pour stopper un paiement récurrent suite à une arnaque, si vous constatez que des frais identiques sont prélevés chaque mois, un « paiement obscur », vous avez peut-être souscrit à un service que vous ne soupçonniez pas.
C’est un abonnement caché, ou déguisé. Il n’est pas considéré comme une fraude, mais relève d’un litige commercial, puisque vous avez communiqué votre numéro de carte bancaire de votre plein gré. Il faut faire opposition et changer de carte. C’est pour cela que le prélèvement est à privilégier, pour lequel il faut juste révoquer le mandat.

💡 En passant par une solution dédiée au paiement récurrent, le commerçant ou prestataire en ligne :

  • protège les données sensibles de ses clients,
  • confie la responsabilité de la collecte et de la conservation des données bancaires (Primary Account Number ou PAN pour les cartes bancaires et IBAN pour les prélèvements SEPA) à un tiers de confiance.

Des solutions pour une gestion des paiements récurrents performante

Avantages et caractéristiques à observer

Une bonne solution de gestion des abonnements propose :

  • l’automatisation des paiements et des relances pour un gain de temps et de productivité sur des tâches à plus grande valeur ajoutée,
  • l’envoi de notifications (de factures par exemple) par email,
  • un portail abonné pour la mise à jour des données, le suivi de la consommation et le téléchargement des factures,
  • un stockage sécurisé des informations bancaires via une passerelle de paiement,
  • la gestion des expirations des moyens de paiements,
  • la gestion de la TVA et des taxes en vigueur,
  • la possibilité de résilier en ligne :

92 % des consommateurs sont rassurés par cette fonctionnalité.

Source : Payfacile

Différence entre logiciels de gestion des abonnements et solutions de paiement en ligne

Un logiciel de gestion des abonnés et des paiements, comme ChargeBee et ProAbono décrits ci-dessous, est une solution de paiement et de e-commerce centralisant la gestion des abonnements mais aussi la facturation, un éditeur d’offres d’abonnements avec une grille tarifaire, et un portail client.

Une passerelle de paiement, comme Slimpay, Stripe, Gocardless, Monetico, etc. est une solution de paiement, un intermédiaire technique permettant aux internautes d’être dirigés vers un environnement sécurisé, codant les données bancaires. Plusieurs passerelles de paiement sont intégrées dans les solutions de gestion d’abonnement, pour s’adapter au mode de paiement, à la géolocalisation et à la devise des clients.

À mi-chemin, il y a des logiciels de gestion de paiement pour commerces en ligne comme Payfacile détaillée plus bas, connectés à des passerelles de paiement et proposant aux e-commerçants une interface plus poussée que ces dernières.

Logiciels de gestion des abonnements et des paiements

ChargeBee

ChargeBee est un système de facturation récurrente SaaS pour les entreprises de commerce électronique avec modèle d’abonnement.
Sa plateforme évolutive permet d’améliorer la gestion des revenus ainsi que des flux de travail d’abonnements.

Paiement récurrent : ChargeBee

ChargeBee propose :

  • plus de 30 passerelles de paiement, dont des leaders mondiaux comme Stripe, Braintree,
  • la prise en charge de méthodes de paiement alternatives comme PayPal et Amazon Payments,
  • l’automatisation de la collecte des paiements, 
  • la facturation, 
  • des notifications par courrier électronique,
  • l’analyse en temps réel de votre activité (tableaux de bord et rapports),
  • la gestion des utilisateurs : les équipes comptables et marketing peuvent avoir accès à aux informations financières et aux préférences des abonnés,
  • des intégrations natives telles que Salesforce Sales Cloud, QuickBooks, Shopify, Squarespace, MailChimp, ShipStation, Refersion, Google Analytics et Zapier.

ProAbono

ProAbono, c’est la plateforme de gestion des abonnements automatisée, flexible et sécurisée, dédiée aux éditeurs de solutions SaaS, pour leur donner toute l’agilité commerciale dont ils ont besoin.
Elle permet de gérer l’ensemble des étapes du processus de vente par abonnement : de la souscription en ligne au support client, en passant par la facturation et l’encaissement.

Paiement récurrent : Proabono abonnements
Paiement récurrent : Proabono factures

ProAbono propose :

  • une flexibilité sur la conception des abonnements : tarifs, déclenchement de fonctionnalités selon l’offre, période d’essai gratuite, offres freemium, paliers tarifaires,
  • la gestion native de la facturation récurrente et de l’envoi des factures par emails,
  • l’interopérabilité avec vos outils métiers (CRM, etc.) grâce à une interface de programmation applicative,
  • la gestion de l’encaissement des paiements « offline » (chèque, virement, espèces),
  • l’évaluation en temps réel du montant des abonnements, quelque soit la complexité de votre business modèle (tarification variable, facturation à la consommation, options payantes, hors forfait, dégressivité du tarif, etc.),
  • le calcul du prorata en cas d’upgrade, d’ajustement d’options ou d’usage,
  • la personnalisation du parcours client selon la langue, le pays ou le type de client,
  • la préintégration des meilleures passerelles de paiement (Adyen, Braintree, Gocardless, HiPay, Ingenico, SlimPay, Stripe, Verifone e-commerce), etc.

Passerelles de paiement

Slimpay est une passerelle de paiement reconnue sur le marché européen. C’est une fintech (technologie financière) agréée par l’Autorité du contrôle prudentiel et de résolution.
Grâce à une interface simple et intuitive, l’outil permet une expérience utilisateur agréable pour le client. Il s’intègre via une API sur un site web ou une application mobile, pour répondre aux besoins spécifiques des prestataires proposant des abonnements et différents modes de paiement.

Paiement récurrent : Slimpay

Slimpay propose :

  • la collecte des données bancaires (IBAN ou numéro de carte bancaire),
  • un module de signature électronique pour les documents comme les mandats de prélèvement,
  • la prise en charge de tous types de paiements : uniques, par prélèvement ou carte bancaire, récurrents, à montants fixes ou à l’usage, en plusieurs fois,
  • une sécurisation optimale grâce au filtrage ds IBAN et à la 3D-Secure pour les cartes bancaires,
  • un recouvrement des paiements grâce à l’Automatic Retry, permettant de rejouer les prélèvements SEPA en cas d’échec,
  • le suivi de l’état des paiements récurrents et le pilotage de votre activité via le dashboard, 
  • la mise ne place d’échéanciers de paiements récurrents,
  • l’export de tous vos relevés et rapports, etc.

 

Autres solutions de paiement et de commerce en ligne

Payfacile est un logiciel de gestion des paiements en ligne simple d’utilisation, sans aucune connaissance en informatique requise, pour les autoentrepreneurs et TPE sur le web.
L’outil permet la création d’une page de paiement à envoyer sous forme de lien à votre client, ou à intégrer sur votre site Internet, en quelques clics. Outre la vente par abonnement, la vente de fichiers numériques est aussi possible : vous les téléchargez sur le serveur de Payfacile, qui les met à disposition du client dès validation du paiement. 

Paiement récurrent : Payfacile

Payfacile propose :

  • la gestion des paiements récurrents et des relances, 
  • la gestion des expirations de CB et de la TVA,
  • un portail abonné permettant une mise à jour des données clients et la résiliation,
  • une compatibilité avec les passerelles de paiement Stripe, Paybox, et Slimpay pour les mandats de prélèvement SEPA,
  • l’exportation de vos données clients et factures vers un fichier Excel,
  • le suivi du statut des abonnements en temps réel,
  • la personnalisation du design de vos pages de paiement et pages produits, 
  • une intégration avec Zapier, Google Adwords, WordPress, Facebook, Wix, etc.

Ne soyez pas aux abonnés absents !

Que vous soyez dans la vente de chaussures en ligne, d’assurances automobiles ou de logiciels, l’abonnement est un mode de consommation très apprécié des clients. 
Vous créez un lien fort et durable avec eux, et aucun des membres de vos équipes n’a besoin de passer du temps dans la gestion du paiement. Cette contrainte retirée, vous avez tout le temps pour améliorer et développer votre offre et aller encore plus loin dans la fidélisation de votre clientèle.
La solution de gestion des abonnements s’occupe des paiements récurrents pour vous. Si vous avez un doute, pourquoi ne pas essayer une version d’évaluation gratuite ? Vous n’avez rien à perdre, tout à gagner !

Suggestion de logiciels pour vous

Expensya

Expensya
Le logiciel de gestion des notes de frais de demain !
30 jours d'Essai Gratuit
Voir ce logiciel

Notys Congés et Absences

Notys Congés et Absences
Congés, absences et frais pour PME
Demander une démo
Voir ce logiciel

N2F

N2F
Dématérialisation à valeur probante des notes de frais
Essayer gratuitement
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire