5 outils pour les investisseurs : des Business Angels au Capital Risque

5 outils en ligne pour les investisseurs du Business Angel au fond en Capital Risque

Les startups françaises ont levé plus de 2 milliards d'euros en 2016. Il faut y voir le signe d'un changement de paradigme dans le financement des projets, plus que jamais entre les mains de "risqueurs". Qu'ils soient Business Angels ou fonds en capital risque, les investisseurs doivent donc se structurer comme les banques pour gérer efficacement le cycle d'investissement. Voici comment.

Suggestion de logiciels pour vous

DilRoom

DilRoom
Partage de documents sensibles ou confidentiels
Voir le site
Voir ce logiciel

Babbler

Babbler
Un nouvel outil qui facilite vos relations presse
Testez gratuitement
Voir ce logiciel

CertSign

CertSign
Le tiers de confiance pour vos signatures électroniques
En savoir plus
Voir ce logiciel

Quels sont les besoins des groupements d'investisseurs ?

Au delà de 20 investisseurs rassemblés autour d'un même fond actif, un certain nombre de problématiques émergent dont les principales sont les suivantes :

  • Comment gérer la relation investisseur, c'est à dire la relation que l'administration d'un fond entretient avec les investisseurs ?
  • Comment gérer le portefeuille d'investissements et optimiser sa performance ?
  • Comment gérer les opportunités d'investissement et le Deal Flow ?
  • Comment déterminer la valorisation d'un projet ?

Ces questions surviennent au moment où le fond se professionnalise. Il est alors indispensable de mettre en place les bonnes pratiques pour rationaliser le cycle d'investissement, sans quoi les performances du fond souffriront d'une inertie trop forte pour des projets innovants.
Ces bonnes pratiques viennent avec des outils adaptés : agiles, structurants et sécurisés. En voici 5 particulièrement adaptés aux usages en question parmi notre comparatif de logiciels de gestion des investissements :

1) DilRoom : partage de fichiers confidentiels

L'échange d'informations confidentielles n'est pas une option entre entrepreneurs et investisseurs. En effet, un entrepreneur doit donner un maximum de transparence sur son projet pour convaincre l'investisseur. Elle freine pourtant les porteurs de projets qui craignent les fuites d'informations vers la concurrence ou vers d'autres actionnaires potentiels. La solution à se problème se nomme DilRoom.

Filigrane Dynamique apposé aux documents visualisés en ligne
DilRoom permet d'imprimer un filigrane sur les pages d'un document visualisé en ligne.

DilRoom est un logiciel en ligne de partage de fichiers sécurisé de bout en bout. Parmi les fonctionnalités notables on compte :

  • le contrôle à distance des droits sur les documents,
  • la prévisualisation des documents en lecture seule (téléchargement impossible),
  • la fermeture en urgence des accès à la Dataroom,
  • le module Q&A qui permet aux investisseurs de poser des questions privées ou publiques.

DilRoom héberge vos données en France au sein de 4 centres de données certifiés ISO 27001 respectant les meilleurs standards de sécurité et de confidentialité.

2) Capital Venture : la solution complète pour les métiers du Private Equity

Capital Venture est une solution éditée par la société française Klee Group. Klee Capital Venture couvre les métiers du Private Equity sur 3 volets :

  • Le Front Office permet de gérer la prospection, le suivi de l'activité (tableaux de bords et rapports), à la manière d'un CRM verticalisé pour l'investissement.
  • Le Back Office offre les fonctionnalités permettant d'administrer votre activité d'investissement : gestion des participations et du fond.
  • Le volet Communication est un espace privé pour gérer la relation entre les investisseurs et le fond. Il permet notamment de mieux connaître les investisseurs et de leur offrir un espace de suivi de leurs financements de projets.
 Klee Capital Venture : suivi du deal flow
Suivi du Deal Flow dans Klee Capital Venture.
 
Klee Capital Venture est une solution remarquablement ergonomique dont la couverture fonctionnelle comblera parfaitement les besoins des fonds de capital risque.

3) Babbler : gérer sa Relation Presse et média comme une entreprise

Un fond d'investissement ou un club d'investisseurs peut faire connaître ses actualités pour attirer les regards sur son fond ou sur les projets qu'il finance. Le bénéfice est immédiat :

  • En communiquant sur les investissements réalisés et sur les réussites des projets qui ont fait l'objet d'une levée de fonds, le fond de capital risque valorise son image publique. De fait, le fond attire avec son image les projets les plus qualitatifs et à fort rendement.
  • En communiquant pour le compte des projets dans lesquels il investi, le fond offre de la notoriété au projet dans une période où il est fragile (non rentable ou en besoin d'accélération). Cela génère des opportunités d'affaires pour le compte de l'entreprise et donc, à terme, pour le fond d'investissement.

Démonstration de l'outil de gestion des Relations Presse Babbler
 

Seulement 3% des communiqués de presse sont lus en utilisant les biais traditionnels. Parallèlement à cela le nombre d'annonces de levées de fonds se multiplie tout comme la concurrence entre les fonds actifs. Babbler est donc un outil efficace pour sortir du lot à peu de frais.

 

4) CertSign : signature électronique de documents à valeur légale

Une levée de fonds est rythmée par des étapes obligatoires souvent marquées par des signatures. C'est également le cas ensuite, lors des assemblées générales des actionnaires pour ne citer qu'un exemple.

La signature électronique a la même valeur légale qu’une signature manuscrite (loi n° 2000-230 du 13 mars 2000).

La multiplicité des signataires rend les process longs au point d'avorter certains projets d'investissement. En effet, sur le seul cas d'une entrée au capital de 10 nouveaux actionnaires, chacun d'eux doit signer et parapher toutes les pages des 11 copies nécessaires à la validation de l'opération. Par ailleurs, chacun des actionnaires doit se rendre physiquement dans les locaux de l'entreprise pour signer l'ensemble de ces documents. Cette situation est typique de la lourdeur du processus administratif et légal.

Témoignage du groupe Afflelou sur l'utilisation de CertSign dans un contexte légal contraignant.
 

L'intégralité de ce processus administratif et légal peut être raccourci à une poignée de minutes avec CertSign. L'outil a également le bénéfice de supprimer les coûts liés aux lettres recommandées. CertSign permet à toutes les parties prenantes de la levée de fond de signer numériquement les documents tels que des PV d'assemblée générale, le pacte d'actionnaires ou des lettres d'intention. CertSign est certifié ISO 27001, Cloud Confidence et sollicite CertEurope comme tiers de confiance.

Suggestion de logiciels pour vous

Particeep

Particeep
Solution de création de place de marché d'investissement
Voir le site
Voir ce logiciel

Taïkoon

Taïkoon
Logiciel de gestion financière et comptable
Rendez-vous d'initiation offert
Voir ce logiciel

GRC Contact

GRC Contact
30j Gratuits - CRM + Devis + Facturation pour TPE-PME
Essai Gratuit
Voir ce logiciel

5) Eudonet : le XRM et CRM vertical

Eudonet est un XRM (eXtended Relationship Management), c'est à dire qu'il permet de gérer des relations étendues plus complexes qu'une simple relation client. Grâce à ses fonctions de segmentation riche et de profiling des contacts, il permet de connaître le profil exact des investisseurs et de tisser une relation intelligente avec chacun d'eux malgré leur nombre.

Eudonet est un XRM qui offre de multiples "verticalisations", c'est à dire que les équipes derrière cette solution l'ajustent aux contraintes spécifiques des fonds risqueurs comme pour d'autres domaines d'activité.
Commenter cet article

Ajouter un commentaire