8 étapes pour optimiser votre stratégie sur les réseaux sociaux

Stratégie réseaux sociaux en huit étapes

Définir une stratégie de communication pour les réseaux sociaux est essentiel. Beaucoup d’entreprises les ont adoptés car ils s’avèrent incontournables.
Mais elles n’ont pas forcément ni le temps ni l’expertise pour réfléchir à une stratégie social média adéquate.
Pourtant ces outils digitaux sont des leviers extraordinaires pour le marketing de toute entreprise, quels que soient son secteur et ses objectifs. 
Voici quelques pistes pour gérer vos réseaux sociaux de manière optimale :

Suggestion de logiciels pour vous

Agorapulse

Agorapulse
L'outil de gestion de vos réseaux sociaux 100% français
Essai gratuit
Voir ce logiciel

Livestorm

Livestorm
La solution de webinar n°1 pour vos démos et formations
Tester gratuitement
Voir ce logiciel

talkspirit

talkspirit
Le Réseau Social d'Entreprise n°1 des +100 employés
30 jours d'essai gratuit
Voir ce logiciel

Commençons par un panorama des médias sociaux principaux

Même s’il y en a de plus en plus, les stars du web restent les mêmes.
Nous vous présentons ici le top 6 des médias sociaux en France (source médiamétrie novembre 2017), pour rappel.

n° 1 — Facebook

Réseau social en ligne qui permet à ses utilisateurs de publier des images, des photos, des vidéos, d’échanger des messages, de joindre et de créer des groupes de discussion.
Avec 45 436 000 utilisateurs uniques par mois, c’est le plus populaire.

n° 2 — YouTube (Google)

Site web d’hébergement de vidéos et média social sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, regarder, commenter, évaluer et partager des vidéos.
43 709 000 utilisateurs uniques par mois.
La vidéo a la côte, à envisager ! Alternative : Dailymotion

n° 3 — Instagram (Facebook)

Application, réseau social et service de partage de photos et de vidéos, disponible sur smartphones, avec des fonctionnalités réduites sur ordinateurs.
23 971 000 utilisateurs uniques par mois.

n° 4 — Twitter 

Réseau social de microblogging (les messages — tweets — sont limités à 280 caractères).
Bon à savoir : c’est le réseau social de prédilection des journalistes.
19 561 000 utilisateurs uniques par mois.

n° 5 — LinkedIn

Réseau social professionnel en ligne, il est surtout utilisé pour partager une expertise, diffuser des offres d’emplois, attirer de nouvelles recrues, etc.
17 867 000 utilisateurs uniques par mois.
Alternative : Viadeo, sorti en premier, mais largement dépassé par Linkedin en termes d’utilisateurs.

n° 6 — Pinterest

Site web mélangeant les concepts de réseautage social et de partage de photographies.
15 145 000 utilisateurs uniques par mois.

Et maintenant, place aux 8 étapes pour définir votre stratégie sur les réseaux sociaux !
Pour les plus connaisseurs, n’hésitez pas à aller à l’étape 5 directement !
 

Étape 1 : Faites un état des lieux

Voici quelques questions à vous poser avant d’envisager un positionnement et un plan de communication sur les médias sociaux.

Moyens techniques et humains

a) Êtes-vous présent sur les réseaux sociaux de ce Top 6 ?
Votre présence est-elle faible, moyenne, élevée ?
Votre niveau de maîtrise est-il débutant, intermédiaire ?

b) Quel est votre équipement (ordinateurs, smartphones, tablettes, matériel pour faire du live) ?
Suivant votre activité et votre mobilité, un ajustement est peut-être nécessaire.

c) Qui s’occupe de la communication digitale au sein de votre structure ? 
→ Un community manager ou un social media manager dédié

Le Social media manager est un expert chargé de gérer l’image d’une entreprise sur les médias sociaux et digitaux. Son métier consiste donc à définir la meilleure stratégie marketing et éditoriale pour mettre en valeur et développer l’image d’une entreprise sur les réseaux sociaux.
Source ecommercemag.fr

→ Un chargé de communication multi-casquettes
→ Un membre de la direction 
→ De multiples contributeurs/administrateurs ? 

Est-ce géré en interne, ou sous-traité ? 
Vous pouvez tout à fait décider d’organiser une formation (comme un MOOC) pour la personne désignée au sein de votre entreprise, ou de confier votre SMO (social media optimization) à une agence web ou un indépendant spécialisé.

Moyens financiers

Les questions précédentes dépendent aussi de ce critère non négligeable.
Même si les réseaux sociaux sont gratuits, certaines de leurs fonctionnalités sont payantes (le compte premium de Linkedin par exemple) et les plateformes de gestion/planification proposent aussi des services gratuits ou payants.
Il y a aussi la possibilité de faire des campagnes de publicité et d’organiser des jeux concours.

Le tout est de savoir : avez-vous un budget à consacrer à ce volet de votre communication ? À quelle hauteur ? 

Petit repère : en moyenne, une entreprise investit entre 2 et 10 % de son CA dans la communication globale, suivant :

  • si elle est en phase de lancement ou de maturité
  • son secteur d’activité (pics d’activité, activité régulièrement répartie sur l’année)
  • si son marché est très concurrencé
  • son positionnement (entrée de gamme, luxe, etc.)

Dans ce budget global, une part plus ou moins importante est réservée au digital, selon son secteur d’activité et ses objectifs.
 

Étape 2 — Définissez vos objectifs

Maintenant que vous savez où vous en êtes, où voulez-vous aller ?
Vos priorités ne sont peut-être plus les mêmes que lorsque vous avez créé vos comptes Facebook, Twitter, pour la première fois. 

Voici une liste des principaux objectifs que vous pourriez avoir :

  • développer votre notoriété, augmenter votre visibilité
  • améliorer votre image de marque
  • identifier, développer de nouveaux prospects/clients
  • bâtir une communauté engagée
  • améliorer la communication interne
  • recueillir des informations sur le marché, vos concurrents, les habitudes de consommation (faire de la veille)
  • identifier et gérer des crises
  • assister votre communauté (conseil, relation clients)
  • attirer de nouvelles recrues dans vos équipes

Jugez de la pertinence de vos objectifs médias sociaux avec la technique SMART :

  • Spécifiques : pas d’objectifs vagues, ils doivent être le plus concrets possible
  • Mesurables : inutile de définir des objectifs non mesurables, ne perdez pas de temps
  • Acceptés/Atteignables : la personne dédiée à cette mission est opérationnelle et volontaire
  • Réalistes : sinon ce sera source de frustration. Patience, n’ayez pas pour objectif de quadrupler vos abonnés en une semaine
  • Temporellement défini : l’objectif doit avoir une deadline, sinon il passera à la trappe !

Étape 3 — Quelle est votre cible ? Votre audience ?

Votre cible peut être large suivant les produits ou services que vous proposez.
Mais si elle est plus précise (tranche d’âge, sexe), le message, le ton utilisé et le réseau social idéal ne seront pas les mêmes et doivent être adaptés.
Votre positionnement doit être clair pour vous démarquer de vos concurrents.
Et plus votre cible est qualifiée, plus son engagement sur vos réseaux sociaux sera élevé.

Exemple de réussite d’une campagne sur les réseaux sociaux : lorsque Cetelem, via son personnage emblématique, a décidé de développer une stratégie de divertissement sur sa chaîne YouTube et sur Facebook, elle a commencé à toucher des utilisateurs plus jeunes. Un de ses jeux Facebook a généré 20 000 nouveaux fans.

Quelques notions socio-démographiques par média social.

Réseaux sociaux : cibles et facebook, linkedin, instagram

Étape 4 — Soignez vos contenus, définissez votre ligne éditoriale

  • Proposez un contenu riche, concis et varié pour qu’il soit partagé.
  • Faites de la curation : partagez des articles ou des infographies de qualité provenant d’autres sources. Peut-être qu’elles partageront certaines de vos infos en retour !
  • Illustrez ! Images, vidéos, tutos, infographies sont très appréciés, notamment des plus jeunes. Parfois ils valent mieux qu’un long discours !
  • Partagez des statistiques, montrez votre expertise, elle est source de partage et donc de viralité.
  • Racontez votre histoire : le facteur émotion joue de plus en plus, les lecteurs veulent de l’humain, pas du 100 % produit.
  • Renvoyez vers votre site, n’oubliez pas que l’objectif est de vous faire connaître, partagez des liens vers votre site pour générer du trafic et des ventes !
  • Soyez cohérent, homogénéisez vos messages : vous êtes probablement présent sur plusieurs médias sociaux, choisissez quel type de contenu est à publier sur quel réseau.
    Le message sera différent, mais le ton doit être homogène. Il serait étrange d’employer l’humour et un langage plus familier sur l’un, puis un discours très sérieux et soutenu sur l’autre.
     

Étape 5 — Choisissez les médias sociaux adaptés à votre message, votre cible, vos objectifs

Certes, chaque réseau social a le même objectif : communiquer.
Mais certains sont plus adaptés que d’autres en fonction de votre positionnement et de l’information à communiquer.

Exemple : Pinterest est tout indiqué pour les secteurs artistiques et artisanaux.

Autre exemple : vous pouvez décider de réserver Facebook à une fonction de vitrine de vos activités, Instagram aux meilleures photos de vos événements, Twitter à votre actualité « chaude » et Linkedin à vos recrutements ou conseils pros.

Attention, il est inutile de partager les mêmes infos sur tous ces canaux, sauf s’il s’agit d’une information très importante pour votre entreprise (lancement d’un nouveau produit phare).

En gros, définissez votre positionnement, déterminez votre ligne éditoriale, mais choisissez aussi l’emplacement de vos publications. Cela peut paraître restrictif, mais vous donnerez à voir une réelle maîtrise de vos sujets et atteindrez ainsi un statut d’expert, d’influenceur.
 

Étape 6 — Planifiez !

Selon votre plan de communication global (actualités, événements à venir), établissez un rétroplanning, un calendrier éditorial social des prochaines publications.
Soyez présent ! Il faut publier régulièrement, mais sans abus, via la rédaction de posts, d’articles, mais aussi de commentaires et de partages sur d’autres publications. 
Attention, ne publiez pas trop souvent ou trop rarement (il faut alimenter le redouté algorithme sans lasser vos abonnés) --> maximum 4 publications par semaine et par réseau social.
Voici quelques astuces pour vous démarquer subtilement.

Quand publier ?

Eh oui, il existe des créneaux où il est recommandé de publier.
Par exemple, les heures de pointe de connexion sur les réseaux sociaux correspondent souvent au temps de trajet vers le travail (pour les usagers des transports communs) et avant l’heure du coucher.
Attention, ces créneaux sont bien entendu fortement utilisés par la concurrence aussi.
À vous de voir, si vous ne voulez pas risquer d’être dilué dans le flux, essayez des créneaux moins utilisés en évitant les moments trop creux (la nuit, le week-end, etc.) et en pensant « durée de vie des contenus ».
Le mieux : observez vos propres statistiques pour comprendre les habitudes de vos lecteurs !
 

Médias sociaux Moments propices à la publication Outils disponibles
Facebook
  • la journée de 9 h à 19 h
  • de 12 h à 13 h le week-end
  • de 15 h à 16 h le mercredi
  • de 13 h à 16 h le jeudi et le vendredi
Facebook Insight
(onglet Statistiques > Publications)
Twitter
  • du lundi au jeudi, surtout le mercredi
  • de 12 h à 15 h
  • de 17 h et 18 h

Twitter Analytics
ou Followerwonk.com

Instagram
  • le lundi de 19 h à 22 h
  • les jours de semaine entre 8 h et 9 h
  • les jours de semaine entre 17 h et 18 h
  • en dehors des heures de travail (soir et weekend)
les statistiques Instagram
ou Iconosquare 
Linkedin
  • les jours de semaine,
  • surtout le mardi (plus d’engagement)
  • les heures de travail,
  • de 7 h à 8 h, de 10 h à 11 h et de 17 h à 18h
les outils Analytics de Linkedin

 

Stratégie réseaux sociaux : marketing et diffusion de contenu
 

Utilisez un outil de gestion des réseaux sociaux

Plusieurs outils existent pour gérer vos conversations, créer un calendrier pour vos publications, exporter vos rapports statistiques et mettre en place votre veille, depuis une seule et même plateforme.
La programmation de vos posts à court ou moyen terme peut s’avérer très pratique et vous faire gagner du temps, surtout pour ceux qui sont récurrents.

Vous trouverez ci-dessous plusieurs solutions, gratuites ou payantes !

Agorapulse
L'outil de gestion de vos réseaux sociaux 100% français
Choisir
Livestorm
La solution de webinar n°1 pour vos démos et formations
Choisir
talkspirit
Le Réseau Social d'Entreprise n°1 des +100 employés
Choisir
SEObserver
Trustez la première place de Google
Choisir
Ranxplorer
Positions SEO, suivi de ses concurrents, mots clés...
Choisir

AgoraPulse

Sa boîte de réception unique (publications, commentaires, messages privés y sont regroupés) apparaît comme l’une des caractéristiques préférées de ses utilisateurs.

 

 

Étape 7 — Analysez vos résultats et ajustez

Il existe des KPI ou indicateurs de performance pour analyser vos résultats sur les réseaux sociaux.

Marketing et KPI : suivi des réseaux sociaux

Parmi les plus importants :

  • Reach ou portée
    L’audience « effective » ou la portée d’une publication sociale, c’est-à-dire le nombre de fois où la publication s’est effectivement affichée dans les fils d’actualités des abonnés. 
  • Acquisition (fans, abonnés, followers)
    Votre audience en chiffres et son évolution en pourcentage.
  • Engagement (like, partage, commentaires)
    Le nombre de fois où les utilisateurs interagissent avec vos publications.
  • Conversion (atterrissage sur votre site, commandes générées, etc.)
    Le nombre de clics sur des liens de votre site par des utilisateurs provenant de vos réseaux sociaux.

Voyez ainsi les publications qui marchent le mieux, et ajustez !
 

Étape 8 —Ne négligez pas la modération

Répondez, même aux critiques difficiles à encaisser, soyez constructif, proposez des solutions, mais gare aux trolls (personnes ou robots dont le but est de lancer et d’alimenter des polémiques sur votre page), qui vous feront perdre du temps.
L’adage web dit : « Don’t feed the trolls » (ne nourrissez pas les trolls).

Réseaux sociaux et modération du contenu clients

© Pixabay

Ici, plusieurs choix s’offrent à vous : la modération en amont ou la modération a posteriori.
La modération a priori : le contenu est lu et validé avant sa mise en ligne. Elle peut rassurer l’entreprise, mais freine la spontanéité des échanges.

La modération a posteriori : les contributions des internautes sont contrôlées après leur mise en ligne. Elle permet une transparence et une vivacité des débats, mais peut poser des problèmes de dérapages, surtout si vous n’êtes pas réactif.

Conclusion

Les médias sociaux ne sont plus cantonnés à un usage de divertissement ou à un passe-temps, ils sont devenus de réels atouts marketing pour les professionnels. 
Dans votre plan média digital, ne passez pas à côté de la possibilité qu’ils vous offrent de renforcer votre présence sur Internet, mais aussi d’atteindre de nouvelles cibles ou de recruter différemment de futurs collaborateurs. Leur gestion demande des compétences et du temps, mais elle est optimisable, avec un peu d’investissement ! 👍

Suggestion de logiciels pour vous

SEObserver

SEObserver
Trustez la première place de Google
Démarrez immédiatement
Voir ce logiciel

Ranxplorer

Ranxplorer
Positions SEO, suivi de ses concurrents, mots clés...
Analyse SEO gratuite
Voir ce logiciel

Affilae

Affilae
Créez votre programme d’affiliation dès aujourd’hui !
Essai gratuit ou Démo
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire