definition backgroundRéussir sa réception de travaux grâce à l’OPR chantier

Réussir sa réception de travaux grâce à l’OPR chantier

Par Jennifer MontérémalMis à jour le 28 mars 2023, publié initialement en janvier 2023

Lorsqu’un chantier est terminé, la phase ultime est la réception des travaux par le client.

Elle est primordiale et décisive, puisque c’est à l’issue de cette étape que l’entreprise de bâtiment pourra facturer le solde des travaux. Pour piloter cette phase, on utilise les OPR, ou opérations préalables à la réception.

Que recouvrent ces opérations ? Comment les utiliser à bon escient ? Sont-elles obligatoires ?

Qu’est-ce qu’une OPR chantier ?

Définition des OPR

Les OPR, ou opérations préalables à la réception, sont la dernière étape avant la réception des travaux puis la livraison au client.

Il s’agit d’un ensemble de vérifications opérées par l’architecte ou le maître d’œuvre afin de constater :

  • si l’ensemble des travaux demandés ont été exécutés ;
  • si l’exécution est conforme au cahier des charges ;
  • d’éventuelles malfaçons ou imperfections ;
  • le repliement des installations de chantier et la remise en état des lieux ;
  • l’achèvement des travaux.

Les OPR sont consignées sur un formulaire officiel (EXE4) et donnent lieu à la rédaction d’un procès-verbal d’OPR (formulaire EXE8).

L’utilisation des formulaires n’est pas obligatoire, mais le procès-verbal doit absolument comporter les mentions suivantes :

  • la référence du marché et de l’entreprise ;
  • la date de rédaction du PV et de la visite ;
  • l’ouvrage concerné (adresse exacte) ;
  • les personnes présentes ou représentées, mais aussi les absentes ;
  • la liste des vérifications effectuées ;
  • le détail des prestations exécutées et les inexécutions ;
  • la constatation de la libération du terrain et la remise en état ;
  • la liste des réserves (chacune étant détaillée comme indiqué dans le paragraphe suivant) ;
  • la signature de chacune des entreprises présentes (si l’une d’entre elles refuse de signer, cela doit être signalé).

💡 Astuce : pour gagner du temps et fluidifier les opérations, il est possible de vous appuyer sur des logiciels. On pense en particulier à Kizeo Forms, dédié à la digitalisation des processus et des documents. Avec cet outil, importez les différents formulaires ou créez directement les vôtres. Puis, depuis l’application mobile Kizeo Forms, recueillez sur le terrain les informations utiles au pilotage des OPR et à la rédaction du PV. Toutes les données sont centralisées dans l’outil pour un meilleur suivi du chantier.

Les OPR sont-elles obligatoires ?

Les opérations préalables à la réception ne sont pas obligatoires, sauf si elles sont contractuellement et expressément prévues. C’est généralement le cas pour les marchés publics.

Dans le privé, les OPR sont généralement remplacées par une visite de réception sous la houlette du maître d’ouvrage.

Pour être valables, les OPR doivent contenir certaines informations :

  • la description précise de chaque anomalie relevée ;
  • une ou plusieurs photos, croquis ou annotations ;
  • une localisation sur plan afin d’être facilement identifiées ;
  • la date de constatation ;
  • le lot et l’entreprise concernée par l’anomalie ;
  • la date de prise en charge souhaitée ;
  • une liste de points de vérification pour constater la levée de la réserve.

Pourquoi faire des OPR ?

Le démarrage des garanties

Les OPR revêtent un enjeu fort, car la signature du procès-verbal d’OPR fait démarrer le délai des garanties légales, à savoir :

  • la garantie de parfait achèvement, qui engage l’entreprise pendant un an pour réparer des désordres ou défauts signalés après la réception ;
  • la garantie de bon fonctionnement, qui couvre les défauts empêchant le bon fonctionnement de l’ouvrage ;
  • la garantie décennale, qui court pendant dix ans à l’issue de la réception et couvre les dommages pouvant affecter la construction ;
  • les garanties contractuelles, qui sont spécifiques au marché.

Les OPR ont donc des conséquences juridiques et financières importantes. Sans OPR, il est difficile pour le maître d’ouvrage de contester l’exécution des travaux.

Un meilleur suivi de chantier

Les OPR sont souvent organisées à la toute fin du chantier, avant la réception finale.

Mais elles peuvent aussi être mises en place au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

C’est le cas par exemple lors de l’intervention d’une nouvelle entreprise ou à la finition d’une étape. Pour un chef de chantier, le travail des sous-traitants peut ainsi être vérifié à chaque étape, en amont de la réception finale.

🛠L’utilisation d’un logiciel spécialisé dans le BTP est un atout considérable pour votre entreprise. Gain de temps, meilleur suivi de chantier, systèmes d'automatisation, actualisation des données en temps réel, plus d’erreurs humaines ou d’oubli, suivi des intervenants, factures fournisseurs… les avantages ne sont plus à prouver. 

Vertuoza par exemple, est le logiciel de référence pour les entrepreneurs du BTP. Doté d’une interface ergonomique et d’une prise en main immédiate, il vous permet de suivre vos OPR de chantier en temps réel, vous offrant ainsi une meilleure visibilité sur les différentes étapes de construction. Toutes les informations relatives à vos chantiers sont centralisées (marge, factures, intervenants, état d’avancement…) et partagées en un clic avec les différents intervenants. Le plus ? Des experts de la construction sont à votre disposition pour vous accompagner de manière personnalisée tout au long de votre activité. 

Vertuoza

70 avis

Le logiciel tout-en-un pour les entrepreneurs du BTP
En savoir plus sur Vertuoza

La procédure à suivre pour mener à bien les OPR chantier

Pour être valables, les opérations préalables à la réception doivent être menées dans un certain ordre.

Voici les principales étapes.

1 - Demande de réception

L’artisan ou le maître d’œuvre indique au maître d’ouvrage la date de fin des travaux (normal, puisque c’est lui qui pilote le chantier !).

Néanmoins, le maître d’ouvrage peut aussi faire la demande de réception.

2 - Convocation

La convocation est envoyée par l’entrepreneur de BTP ou par le maître d’œuvre à tous les contractants concernés.

Les sous-traitants et fournisseurs peuvent être conviés, mais ce n’est pas obligatoire.

3 - Procès-verbal OPR : les différents cas de figure

Le procès-verbal constate la vérification des différentes parties du chantier concernées par l’OPR.

La signature du procès-verbal peut avoir différentes conséquences pour les entrepreneurs. En effet, il peut prendre trois formes :

  • ✅ La réception sans réserve signifie que tout est conforme au contrat et qu’il n’y a aucun défaut. Par sa signature, le maître d’ouvrage renonce à demander réparation de toute malfaçon (si des défauts sont identifiés par la suite, ils entreront dans le champ de la garantie de parfait achèvement).

  • ⭕ La réception avec réserves permet au maître d’ouvrage de valider la réception, mais à condition de corriger les défauts mentionnés dans le PV. L’entreprise dispose d’un certain délai pour lever les réserves.

  • ❌ Le refus de réception intervient dans le cas où les travaux ne sont pas terminés ou s’ils ne sont pas conformes au cahier des charges. La réception est alors repoussée à une date ultérieure permettant au maître d’œuvre de faire le nécessaire.

OPR chantier : que retenir ?

Les opérations préalables à la réception (OPR) sont donc une étape primordiale dans la vie du chantier, qu’elles soient organisées tout au long ou à la fin des travaux.

Bien menées, elles permettent à l’entrepreneur de BTP de travailler en toute sérénité et au maître d’ouvrage de s’assurer que les travaux sont conformes à sa demande.

Actuellement Editorial Manager, Jennifer Montérémal a rejoint la team Appvizer en 2019. Depuis, elle met au service de l’entreprise son expertise en rédaction web, en copywriting ainsi qu’en optimisation SEO, avec en ligne de mire la satisfaction de ses lecteurs 😀 !

Médiéviste de formation, Jennifer a quelque peu délaissé les châteaux forts et autres manuscrits pour se découvrir une passion pour le marketing de contenu. Elle a retiré de ses études les compétences attendues d’une bonne copywriter : compréhension et analyse du sujet, restitution de l’information, avec une vraie maîtrise de la plume (sans systématiquement recourir à une certaine IA 🤫).

Une anecdote sur Jennifer ? Elle s’est distinguée chez Appvizer par ses aptitudes en karaoké et sa connaissance sans limites des nanars musicaux 🎤.

Jennifer Montérémal

Jennifer Montérémal, Editorial Manager, Appvizer

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus

Meilleurs logiciels pour vous