definition backgroundModule e-learning : découvrez comment créer une formation vraiment efficace

Assurez votre startup et travaillez l’esprit tranquille : on s’occupe de tout !

Par Rita Hassani IdrissiLe 03/08/2022

Bravo, vous avez créé votre startup ! 👏

Vous vous lancez dans le monde merveilleux de l’entreprenariat mais même si votre affaire n’est qu’à ses débuts, vous n’êtes pas à l’abri de certains risques professionnels.

Quelles sont les assurances nécessaires à votre activité ? Comment et quand engager votre responsabilité ? Que couvre une assurance start-up ? Quels sont vos besoins spécifiques en tant que dirigeant de micro-entreprise ?

On répond à toutes vos questions avec en prime, des conseils et des outils pour vous aider à gérer vos contrats d’assurance simplement !

Quelles sont les différentes ​​assurances pour startup ?

L’assurance Responsabilité Civile Professionnelle

L’assurance Responsabilité Civile Professionnelle est l’assurance professionnelle de base pour les startup. Elle couvre la Responsabilité Civile Professionnelle qui sera engagée si votre micro-entreprise provoque involontairement des dommages à un tiers. Cela peut s’agir de :

  • clients,
  • fournisseurs,
  • partenaires,
  • sous-traitants, etc.

L’assurance locaux professionnels pour start-up

Cette assurance protège, comme son nom l’indique, les locaux de votre startup contre les potentiels risques qui pourraient survenir, tels que :

  • le vandalisme,
  • les incendies,
  • un dégâts des eaux,
  • un bris de glace, etc.

L’assurance multirisques professionnelle

Il existe des assurances pour start-up qui proposent une protection complète, couplant à la fois une couverture de vos bureaux et de votre Responsabilité Civile Professionnelle. De ce fait, vos locaux, matériels et responsabilité civile sont couverts et vous travaillez l’esprit tranquille.

Quels sont les risques couverts par une assurance startup ?

Les startups, de par leurs fortes et rapides croissances sont exposées à de nombreux risques, que ce soit pour elles comme pour leurs dirigeants. En effet, les startups évoluent dans des environnements souvent très compétitifs ce qui les poussent à prendre des décisions rapidement.

Cela tend à créer plus de possibilités d’engager sa responsabilité que pour une entreprise traditionnelle. Ainsi, une assurance startup couvre une grande partie des dommages causés dans le cadre des prestations de l'entreprise. Voici quelques exemples :

  • Les dommages corporels

    Un de vos employés fait tomber un objet et blesse un de vos clients ; ce dernier demande réparation. Ou encore, un de vos salariés qui roule à vélo renverse un passant pendant son trajet vers le travail.

  • Les dommages matériels
    On vous confie du matériel mais il a été malencontreusement détérioré, le propriétaire demande maintenant le remboursement.

  • Les dommages immatériels
    Les données d’un ou de plusieurs de vos clients stockées dans votre application ou logiciel sont à présent perdues. Ces données sont très importantes pour votre client et il demande à présent des dommages et intérêts. Ou encore, vous transmettez accidentellement un virus informatique à un client. Son système d’information est attaqué et endommagé par le virus.

🚨 Veillez à bien vous assurer que votre contrat comprend l’assurance RC (responsabilité civile) afin d’être couvert de tous ces dommages.

Est ce qu’assurer sa startup est obligatoire ?

L’assurance responsabilité civile professionnelle n’est obligatoire que pour certaines professions réglementées, telles que :

  • agent immobilier,
  • métiers dans le secteur du droit,
  • professions dans le corp médical,
  • courtier en assurance,
  • gestion de patrimoine, etc.

☝️Elle peut être néanmoins imposée par un tiers, il peut s’agir :

  • du propriétaire des bureaux que vous louez,
  • d’un espace de co-working,
  • d’une pépinière, etc.

Cela leur permet d’être assurés contre les potentiels dommages que pourrait causer un des collaborateurs de la boîte.

Combien coûte une assurance start-up ?

Le tarif d'une assurance RC pro (responsabilité civile professionnelle) s’élève entre 200 à 300 € par an pour une startup en phase de création. Ce prix varie entre 1 000 et 1 500 € par an pour une start-up qui a dépassé le million d'euros de chiffre d'affaires.

Ainsi, le prix de votre assurance startup dépend de nombreux critères :

  • Votre secteur d’activité : l’assureur évalue quels risques professionnels présente le métier de votre start-up. Plus les risques sont nombreux, et plus le prix de l’assurance sera important (encore plus pour une activité réglementée).
  • Votre chiffre d'affaires : plus le chiffre d’affaires est élevé, plus le risque à couvrir pour l’assurance est important.
  • La géographie du siège de l'entreprise ;
  • Les garanties optionnelles qui peuvent être ajoutées (Protection Juridique par exemple), en général, le prix d’une assurance start-up augmente en fonction de son niveau global de protection.

Comment assurer sa startup ?

Pour souscrire à une assurance professionnelle, vous devez vous rapprocher des compagnies d’assurances en agence ou par téléphone. Mais il existe des assureurs en ligne qui, en plus de couvrir l’ensemble des risques de votre startup, vous proposent des contrats modulables adaptés à vos besoins.

🛠Olino par exemple, est une assurance 100% digitale qui analyse votre activité en 2 minutes et trouve le meilleur rapport couverture/prix possible parmi plus de 30 grandes compagnies d’assurance. Fini la paperasse et les heures d’attente interminables sans réponse, Olino a recensé près de 500 métiers pour vous faire des propositions réelles et des contrats sur-mesure. Le plus ? Vous profitez d’un espace dédié pour gérer vos contrats si vous en avez déjà !

L’assurance start-up en bref

Vous l’aurez compris, assurer sa start-up est une étape indispensable pour garantir la sécurité de votre entreprise naissante. En plus de travailler l’esprit tranquille, vous protégez également vos clients et partenaires commerciaux.

Pour aller encore plus loin, il existe plusieurs autres assurances professionnelles auxquelles vous pourrez souscrire, si votre entreprise en a besoin :

  • L’assurance cyber,
  • L'assurance responsabilité civile mandataire social (RCMS) qui protège le dirigeant des erreurs qui l’exposeraient à des amandes ou procédures pénales,
  • L'assurance homme clé, fréquemment demandée par des investisseurs lors d'une levée de fonds.

À vous de choisir quelles sont les assurances qui vont être utiles à votre secteur d’activité et métier… ou alors laissez un logiciel s’en charger !

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus

Meilleurs logiciels pour vous