Taux de conversion : ce KPI essentiel pour évaluer la performance de votre site web !

Par Samantha Mur
Le 19/09/2022
how-to backgroundTaux de conversion : ce KPI essentiel pour évaluer la performance de votre site web !

Aujourd’hui, la data occupe une place centrale dans le quotidien des équipes marketing. De la récolte, l’analyse et l’interprétation des données découlent des décisions lourdes de sens 🤔.

Toutefois, avant de parler stratégie, il convient de définir les KPI marketing les plus pertinents à étudier. Extraire des données brutes sans aucun contexte n’a en effet que très peu d’intérêt 🤷‍♂️.

Parmi celles étant considérées comme les plus importantes, le taux de conversion d’un site web occupe une place de choix. Mais à quoi correspond-il réellement ? On fait le point ensemble ! 😉

Qu’est-ce que le taux de conversion d’un site web ?

Le taux de conversion (conversion rate en anglais ou taux de transformation) d’un site web consiste en une formule simple. Il s’agit du rapport entre le nombre de visiteurs de votre site ayant réalisé une action définie par rapport au nombre total de visiteurs, et ce, sur une période établie 👈.

On distingue deux types de taux de transformation :

  • le taux de macro-conversion, qui sert à mesurer le nombre d’utilisateurs ayant réalisé une transaction sur votre plateforme par rapport à l’ensemble des visiteurs ;
  • le taux de micro-conversion, qui sert à mesurer le nombre d’utilisateurs ayant réalisé une action menant à l’acte d’achat (inscription à la newsletter, produit ajouté au panier, etc.) par rapport à l’ensemble des visiteurs.

Vous l’aurez compris, plus le taux de conversion est élevé, plus vous êtes performant 👍.

En bref, on peut dire que le taux de transformation d’un site web permet de déterminer l’attractivité et l’efficacité de ce dernier par rapport à un objectif donné.

Pourquoi est-il important de l’observer ?

Le taux de conversion d’un site web est un KPI essentiel. Il permet d’en apprendre davantage sur le comportement de vos leads et les actions à développer pour le pousser à aller au bout du tunnel d’achat 💳.

En effet, en mesurant votre taux de conversion, vous évaluez en réalité l’efficacité de votre webdesign, du contenu proposé, mais aussi des stratégies marketing qui ont poussé un internaute à atterrir sur votre site 💻.

En fonction du taux de transformation observé, vous pouvez prendre des mesures adéquates pour tenter de booster vos ventes :

  • changement de votre ligne éditoriale ;
  • modification du design de votre site ;
  • refonte de la structure de votre site, etc.

De la même manière, sachez qu’il est possible d’ajuster votre budget marketing en fonction des résultats observés. Sachant que si votre taux de conversion est plus élevé depuis vos réseaux sociaux, vos campagnes e-mailing ou via le SEO/SEA, vous êtes en mesure de piloter plus efficacement votre budget 👌.

Comment le calculer ?

Pour calculer un taux de conversion, vous pouvez vous baser sur une formule très simple :

(Nombre de visiteurs ayant acheté un produit ou effectué l’action que vous souhaitez mesurer / Nombre total de visiteurs) x 100

Voici un exemple pour vous aider à bien comprendre. Imaginons une plateforme e-commerce spécialisée dans la vente de chaussettes trouées (et pourquoi pas ? 🤷). Sur l’ensemble du mois de mars, la plateforme enregistre 55 000 visiteurs pour 800 commandes.

Alors on a : (800 / 55 000) x 100 = 1,45 %.

Apparemment, les chaussettes trouées ont du mal à trouver leur audience 😅. Mais il est possible d’affiner un peu ce calcul. En effet, il convient de distinguer les visiteurs des visiteurs uniques. Mais qu’est-ce qu’un visiteur unique ? C’est tout simplement un internaute qui est venu plusieurs fois sur votre site sur une période précise. Autrement dit, si un même internaute est venu 5 fois sur votre site en une semaine avant d’acheter un produit, il comptera pour 1 visiteur et non 5 👍.

Si l’on reprend notre calcul en se basant sur les visiteurs uniques et non plus les visites totales, on obtient alors : (800 / 38 000) x 100 = 2,1 %.

On constate donc un taux de transformation bien plus satisfaisant. Toutefois, ce dernier témoigne d’un autre facteur important à prendre en compte. Les consommateurs semblent hésitants à finaliser leur achat dès leur première visite. Cela peut, par exemple, traduire un manque de confiance en votre plateforme (ou un manque d’intérêt pour les chaussettes trouées, c’est selon 🙃).

Pour calculer votre taux de transformation, vous pouvez vous appuyer sur différents outils. Google Analytics fait généralement figure d’incontournable, mais de nombreux CMS proposent des solutions équivalentes.

Enfin, n’oubliez pas qu’un taux de conversion n’apporte rien s’il n’est pas placé dans un certain contexte. Une entreprise qui affiche un taux de transformation de 3,5 % peut parfaitement réaliser un chiffre d’affaires plus faible qu’une société qui plafonne à 2 %. Pourquoi ? Le prix des articles vendus est tout simplement bien plus élevé chez la deuxième entreprise 😇.

De la même manière, un taux de conversion peut être interprété dans différents contextes. Si vous menez à bien une campagne marketing e-mailing, il sera plus intéressant de mesurer le taux de transformation obtenu depuis la landing page créée pour l’occasion pour mesurer son efficacité 😉.

Quel est le taux de conversion moyen d’un site internet ?

Si l’on s’en réfère à l’année 2021, le taux de conversion moyen d’un site internet — toutes industries confondues — était de 2,3 %. Ce taux est légèrement plus important lorsque l’on se penche sur le cas des sites e-commerce où il atteint 2,96 %. Cet écart peut s’expliquer logiquement, la performance d’une plateforme e-commerce étant jugée sur les ventes réalisées 🤝.

Par ailleurs, le taux de transformation d’un site web dépend fortement de l’appareil utilisé. D’après les diverses études sur le sujet, on constate deux grandes tendances en termes de navigation :

  • le smartphone et la tablette sont davantage utilisés pour visiter un site et s’informer sur les produits📱 ;
  • l’ordinateur est privilégié pour effectuer la transaction 📱.

En résulte un écart significatif entre le taux de transformation mobile et desktop, à savoir 1,6 % contre 3 %.

Il faut aussi tenir compte d’un facteur très important et souvent sous-estimé. Bien que le commerce en ligne gagne chaque année de plus en plus de poids en France, une partie des consommateurs privilégie encore l’achat en magasin. Difficile donc de prendre en compte le cas particulier des consommateurs qui se renseignent sur votre site internet avant de se déplacer en magasin pour finaliser leur achat 😕.

Sachez également que le taux de conversion fluctue énormément selon le secteur d’activité, les tendances actuelles et le contexte global. Il n’y a qu’à regarder du côté des agences de voyages ou des plateformes de réservation d’hébergement qui ont vu la demande grimper à la flèche au fur et à mesure que les restrictions sanitaires ont été levées ✈.

Qu’est-ce qu’un bon taux de conversion en e-commerce ?

On vient de le mentionner, il est difficile de définir ce qu’est un « bon taux de conversion » tant il existe de variables à prendre en compte. Le taux de transformation d’une entreprise peut notamment varier selon :

  • la nature de son secteur d’activité,
  • le positionnement de l’entreprise (BtoB, BtoC ou les deux ?),
  • le type de produits ou de services proposés,
  • le coût moyen des produits et services à la vente,
  • le modèle économique (achat, abonnement, etc.),
  • la saisonnalité (période de Noël, fête des Mères, etc.),
  • les sources de trafic (réseaux sociaux, newsletters, etc.).

Toutefois, en se basant sur les dernières moyennes annuelles, on peut établir qu’un bon taux de conversion pour un site e-commerce se situe au-delà de 2,50 % 👈.

Une fois encore, gardez à l’esprit que ce taux est à prendre avec des pincettes. Pour une entreprise qui vient de se lancer dans un secteur très concurrentiel, marqué par des produits très coûteux, il apparaît peu réaliste de s’approcher d’un tel taux de transformation.

À l’inverse, certaines marketplaces enregistrent des taux incroyablement hauts. Les plus performantes peuvent avoir un taux de conversion qui avoisine les 20 % ! 🤯 Bien qu’il s’agisse d’exceptions, la compétitivité de ces sites a de quoi faire réfléchir. Mais quelles sont les techniques utilisées pour parvenir à un tel résultat ? 🤔

5 astuces pour booster votre taux de transformation !

#1. Analyser le comportement client sur votre site

Cela peut sembler évident, mais encore faut-il le faire ! Afin de comprendre au mieux la manière dont un internaute agit sur votre site, il existe des solutions très efficaces. Parmi elles, la heatmap 🔥. Il s’agit d’une cartographie des zones les plus fréquentées par les internautes. Plus une zone est ciblée par le curseur d’un visiteur, plus elle dégage de « chaleur ». Cette chaleur est représentée par un code couleur 🔴🟠🟡🟢.

Utiliser une heatmap est particulièrement pratique pour mesurer l’efficacité de vos call-to-action (CTA). En fonction des résultats observés, vous êtes amené à tester plusieurs variantes afin de trouver l’emplacement idéal pour votre bouton d’action 👌.

#2. Mieux cibler vos campagnes marketing

Plus vous attirez des leads sensibles à votre marque et à vos produits sur votre site, plus vos chances de les voir réaliser un achat sont grandes. Il est donc essentiel de viser juste lorsqu’il s’agit de déployer vos campagnes marketing. L’utilisation d’un logiciel de marketing automation est, par exemple, un excellent moyen de cibler et toucher efficacement votre audience 🙂.

🛠 C’est le cas de Webmecanik Automation. Complète et performante, la plateforme d’automatisation marketing pousse la conversion de vos leads au plus haut grâce à des campagnes marketing entièrement automatisées. Elle met à disposition des fonctionnalités telles que la création de landing pages sur mesure, des formulaires engageants ainsi que la création de segments pour affiner au mieux votre base de données. En bonus, des outils de reporting et d’analyse vous aident à toujours plus améliorer vos conversions.

Webmecanik Automation

12 avis

La solution française de Marketing Automation
En savoir plus sur Webmecanik Automation

De la même manière, il convient d’analyser avec pertinence les sources de trafic de votre site web. En fonction des résultats, vous pouvez par exemple ajuster vos stratégies de référencement (SEO, SEA, SMO). Veillez également à ne pas promettre monts et merveilles aux internautes. Si un visiteur estime que le contenu de l’annonce sur laquelle il a cliqué diffère du contenu proposé par votre site, il risque fortement de ne pas s’y éterniser. Votre taux de conversion en pâtit alors logiquement 🙁.

#3. Proposer une expérience utilisateur optimale

L’expérience utilisateur constitue certainement la plus importante des batailles. Plus un internaute se sent considéré, plus il est enclin à effectuer un achat et à recommander vos services. Parmi les innombrables aspects à prendre en considération pour soigner l’expérience digitale et limiter le taux de rebond, on peut mentionner :

  • le temps de chargement de votre site web (plus il est lent, plus le visiteur risque de partir) ⏱ ;
  • la navigation et la structuration de votre site web (un internaute qui doit chercher son chemin ne va pas juger l’expérience fluide et satisfaisante) 🖱 ;
  • le caractère responsive de votre site (si votre site n’est pas adapté à une navigation mobile, vous risquez de générer beaucoup de frustration) 📱 ;
  • les moyens de paiement proposés en fin de tunnel de conversion, ainsi que les options de livraison (plus les options sont variées, plus un prospect a de chance de finaliser sa commande) 📪 ;
  • la personnalisation des contenus proposés à l’internaute (si un utilisateur vient plusieurs fois sur votre site, le fait de se voir proposer des produits qu’il est susceptible d’aimer peut le pousser à acheter) 👩.

#4. Rassurer les prospects

Pour acheter sur un site web, il est essentiel d’avoir confiance en la plateforme. Dans cette optique, il existe différents moyens de rassurer les prospects. Tout d’abord, la mise en avant de témoignages est sans nul doute une pratique à ne pas négliger. En effet, d’après une étude IFOP, 87 % des Français consultent les avis clients avant de passer à l’acte d’achat 👈.

Parmi les autres conseils à appliquer, vous avez tout intérêt à insister sur la sécurisation des paiements. Croyez-le ou non, le simple ajout d’un pictogramme avec la mention d’une transaction sécurisée contribue à générer plus de ventes 🔒. Dans un même ordre d’idées, présenter votre équipe sur votre site web peut contribuer à rassurer un client potentiel en mettant des visages sur une marque 👱‍♂️.

Enfin, n’hésitez pas à inviter les internautes à vous contacter pour plus de renseignements. Que ce soit par un formulaire de contact, un numéro de téléphone, vos réseaux sociaux ou un chatbot, ce sont ces petits points de détails qui peuvent faire de grandes différences 😉.

#5. Tester encore et toujours

Pour progresser, il faut prendre le risque de tester. Beaucoup d’entreprises se contentent d’un taux de transformation qu’elles jugent satisfaisant et n’osent rien modifier. C’est une erreur ! Un taux de conversion peut toujours être amélioré. Mais cela demande un travail quotidien sur le long terme 👍.

Parmi les tests les plus courants, on peut mentionner l’A/B testing. Comme son nom l’indique, il consiste à essayer deux versions afin de déterminer laquelle donne les meilleurs résultats. Dans le cas d’un site web, cela peut par exemple être la présence d’un CTA au milieu d’un article de blog ou à la fin de celui-ci.

L’avantage des tests A/B est qu’ils sont très faciles à mettre en place et peuvent être extrêmement variés (couleur d’une page web, contenu d’un CTA, photo d’une fiche produit, etc.).

Taux de conversion : on résume !

En bref, une entreprise qui souhaite se développer doit accorder une attention particulière à son taux de conversion. Véritable révélateur de l’attractivité et de la qualité de son site web, le taux de transformation est un KPI essentiel à prendre en compte pour booster les ventes et mesurer l’efficacité des campagnes marketing 💪.

Mais pour développer vos ventes, il est primordial d’avoir une source de trafic qualifiée. Pour vous aider dans cette tâche, n’hésitez pas à consulter nos astuces pour augmenter le trafic de votre site web 😇.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Parole d'expert backgroundDatalab : les petits labos qui font émerger de grands projets
Parole d'expert
27 novembre 2020
Datalab : les petits labos qui font émerger de grands projets
Comment faire travailler plus efficacement, ensemble, les ressources humaines et les infrastructures sur le thème central de la Data ? Comment innover, mettre en place de nouvelles applications, et ceci le plus rapidement possible ? C’est l’objet d’un laboratoire transversal dédié à la donnée : le Datalab.
Définition backgroundQu’est ce que le e-commerce et quelles sont ses caractéristiques
Définition
21 mai 2019
BI, EPM, analyse de données : quelle différence ?
Le choix entre Business Intelligence, analyse et EPM est d’autant plus difficile que certains éditeurs de logiciels proposent des solutions intégrant EPM, Business Intelligence ou analyse au sein de la même application.