Comparatif CMS : Joomla vs WordPress, lequel choisir ?

5
2 avis

Dans le monde des CMS, le choix peut-être parfois difficile. Leurs performances, mêmes si elles peuvent présenter des différences, restent largement conformes aux attentes de la majorité des projets. Mettons en parallèle les CMS :

WordPress et Joomla sont nés au début des années 2000, issus du monde libre, avec un code open source, ils bénéficient tous deux du travail d'une communauté de développeurs passionnés, tout en étant portés par une organisation.

Le point de départ étant le principe de la gratuité, il est rapidement possible de lancer son site, à partir d’une de ces deux plateformes.

Même s'ils reposent sur des principes de développement légèrement différents (le système de template par exemple) tout est organisé pour faciliter la tâche de l'utilisateur. Après une rapide procédure d'installation, l'utilisateur aura à sa disposition un ensemble d'outils de publication directement accessibles depuis l'interface d'administration.

Suggestion de logiciels pour vous

Oxatis

Oxatis
Première plateforme e-commerce en Europe
Essai Gratuit
Voir ce logiciel

Plone

Plone
CMS Open Source : 200 plugins, 40 langues, 800 contributeurs
Commander mon site
Voir ce logiciel

SiteW.com

SiteW.com
Outil intuitif pour créer seul son site internet facilement
Créez votre propre site
Voir ce logiciel

Bref historique des deux CMS

Joomla

Joomla est porté par Open Source Matter, une organisation à but non lucratif. La version 1.0 sort le 16 septembre 2005, et nous en sommes aujourd'hui à la version 3.7.2 avec de nombreuses améliorations et de nouvelles fonctionnalités performantes.

Joomla s'adresse tout aussi bien à des débutants ne connaissant rien au HTML / CSS ou PHP qu'à des développeurs expérimentés. Il permet de réaliser toutes sortes de sites, des plus simples aux plus complexes, sites institutionnels, blogs, sites communautaires, sites de vente en ligne, intranet ou extranet.

Joomla a été élu meilleur CMS gratuit en 2016, titre qu'il avait déjà remporté en 2015 et meilleur CMS Open Source PHP en 2014.

WordPress

WordPress a vu le jour en 2003, suite à la reprise par Matt Mullenweg du projet B2. La première version officielle sort en janvier 2004. plus de 13 ans après, nous en sommes à la version 4.7.5 et la version 4.8 s'annonce pour juin.

Initialement dédié au blogging, depuis 2005 il s'arme de nouvelles fonctionnalités pour devenir un véritable système de gestion de contenu (CMS). On retrouve WordPress dans le moteur de nombreux types de projets, allant du simple blog au site institutionnel, en passant par le e-commerce et le site communautaire.

Deux communautés très actives

Joomla et WordPress sont tous deux animés par une communauté internationale hyperactive, voir la carte des Users Groups pour Joomla (https://community.joomla.org/user-groups.html) et pour WordPress (https://wpfr.net/).

Pour Joomla, les rencontres internationales annuelles avec les J and Beyond, le JoomlaDay, un par an et par pays, ainsi que des Joomapéros organisés localement (Bordeaux, Marseille, Toulouse, etc.)

Concernant WordPress c’est le WordCamp annuel, manifestations locales et ateliers toute l'année.

La prise en main des CMS facilitée

Comme tout les CMS, l'installation se fait en 10 minutes. La prise en main est rapide car l'interface d'administration a été complètement revue et orientée utilisateur.

Elle est également responsive, ce qui permet aux webmasters de mettre le site à jour depuis leur smartphone.

Les coûts de développement

Licence et gratuité

Distribué sous licence GNU GPL, le téléchargement de Joomla est gratuit, idem pour WordPress également sous licence GPL.

Coûts de développement

Joomla et WordPress restent économiques grâce aux ressources gratuites ou à faible prix mises à disposition par leurs communautés respectives.

Coûts de maintenance

Le coût de la maintenance de deux CMS dépend de la complexité du site réalisé :

  • nombre d'extensions installées à maintenir à jour selon qu'elles sont gratuites ou payantes,
  • Les développements spécifiques réalisés,
  • le thème, selon qu’il est gratuit ou payant.

La sécurité

WordPress, en raison de sa popularité (28% des sites mondiaux) est fréquemment ciblé par les attaques des hackers, les mises à jour régulières des thèmes, extensions et de WordPress lui même minimisent le risque.

Joomla est un peu moins vulnérable que son concurrent puisqu'il est moins populaire, il faut cependant le maintenir à jour lorsque c'est nécessaire. Il existe des extensions permettant d'ajouter des couches de sécurité.

Les mises à jour de Joomla et WordPress

La sécurité d’un CMS passe avant tout par les mises à jour ! Pour les deux CMS il suffit de quelques clics pour les faire.

Mises à jour de sécurité

Les deux CMS disposant d’une communauté réactive, d’éventuelles failles de sécurité sont vite remontées et les équipes de développement publient un patch de correction.

Mises à jour évolutives

Joomla est régulièrement enrichi de nouvelles fonctionnalités (voir la planification des évolutions : https://developer.joomla.org/roadmap.html)

Les mises à jour de WordPress se font en quelques clics, les mises à jours de version 1 à 2 fois par an, mises à jour correctives et patches réguliers, 2 évolutions par an en moyenne.

Les extensions

Un grand nombre d'extensions à disposition, disponibles sur le répertoire officiel de WordPress et contrôlées au moment de leur création.

Plus de 7900 extensions payantes ou gratuites sous licence GPL pour Joomla, les extensions non GPL et peu sûres en terme de sécurité sont exclues du répertoire officiel. Le puissant framework de Joomla permet à tout développeur de créer sa propre extension pour répondre plus précisément au projet du client.

Types de sites

Blog

Le roi du blog, c’est WordPress ! Mais vous pouvez en créer un avec Joomla.

E-commerce

Le plugin WooCommerce pour WordPress permet de créer une boutique en ligne rapidement.

Côté Joomla, des composants comme Virtuemart et Hikashop on fait leurs preuves depuis longtemps.

Site communautaire

L'extension BuddyPress ouvre WordPress à la gestion communautaire, incluant fil de conversation, forum, messagerie privée. 

Joomla est idéal par exemple pour une association qui souhaite gérer les adhésions en ligne, et créer une plateforme type réseau social (avec des extensions comme Community Builder ou Jomsocial) pour ses membres.

Avantages et inconvénients des deux systèmes de gestion de contenu

Créer un site multilingue

Joomla permet de créer un site en plusieurs langues de façon native avec une interface unique et ergonomique pour gérer les contenus dans les différentes langues souhaitées.

Cette capacité est un gros avantage par rapport à WordPress sur lequel il faut installer des plugins qui peuvent être incompatibles avec d'autres, à vos risques et périls...

Gestions des droits utilisateurs

Les 5 capacités natives de WordPress doivent être étendues pour les associer à des besoins spécifiques, on peut pour cela utiliser une extension ou un développement spécifique.

Joomla permet une gestion de façon native beaucoup plus poussée des droits attribués aux différents utilisateurs du site, ou groupes d'utilisateurs, que ce soit pour lire, créer, publier des articles ou bien assigner des droits particuliers à des extensions. Idéal pour un site à gros contenu avec des dizaines de contributeurs.

Les thèmes

Beaucoup d’offres payantes, attention à la qualité car thèmes souvent complexes. Des frameworks sont également proposés. Genesis, _underscore,  pour WordPress et pour Joomla, Warp, Gantry, Helix, T3 Framework, etc. 

Un avantage de Joomla : vous pouvez changer de template sans toucher à votre contenu, le fond et la forme sont totalement séparés alors que pour WordPress il faut faire attention à ce que le thème choisi n’embarque pas avec lui des plugins qui sauteront au prochain changement.

Suggestion de logiciels pour vous

Ranxplorer

Ranxplorer
Positions SEO, suivi de ses concurrents, mots clés...
Voir le site
Voir ce logiciel

Visiblis

Visiblis
Optimisation SEO de titres et de contenus de pages Web
Voir le site
Voir ce logiciel

Mailpro

Mailpro
100 crédits Gratuits - Solution d'emailing pour PME
Essai Gratuit
Voir ce logiciel

Conclusion

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de meilleur CMS, tout dépend de votre projet, de votre webmaster, de vos connaissances et du temps que vous pouvez accorder à votre site.

Si vous souhaitez piloter votre projet en toute autonomie, l’offre de thèmes et extensions du marché saura vous satisfaire, avec un grand choix quantitatif pour WordPress, là ou Joomla a l’avantage de vous proposer un choix moindre mais qualitatif

 
Ci-dessous, le tableau récapitulatif :

 
 
COMPARATIF WORDPRESS VS JOOMLA
 

Critères de comparaison

WordPress

Joomla

Date de sortie

2003

2005

Sites équipés
(w3techs.com)

27,9 %
1er CMS le plus utilisé

3,3 %
2ème CMS le plus utilisé

PDM tous CMS confondus
(w3techs.com)

58,9 %

7 %

Communauté

Internationale hyperactive

Internationale hyperactive

Evènements communautaires

WordCamp annuel, manifestions locales et ateliers toute l'année

J and Beyond, rencontres internationales annuelles , JoomlaDay, un par an et par pays, Joomapéros organisés localement

Installation et prise en main

rapide

rapide

Licence

GPL

GNU GPL

Coût du CMS

gratuit

gratuit

Coût de développement

Thèmes et extensions gratuits, permettent de personnaliser un site de façon relativement simple

Reste économique pour personnaliser un site

Coût de la maintenance

Dépend de la complexité du site 

Dépend de la complexité du site

Mises à jour des CMS

One click, MAJ de version et correctives en moyenne 2 / an, patchs réguliers

One click, régulières et planifiées

Sécurité

Le plus ciblé par les pirates en raison de sa popularité

Un peu moins vulnérable car moins populaire

Langages

PHP/MySQL, HTML/CSS

PHP/MySQL, HTML/CSS

Multilingue

Non, pas en natif

Oui, gros avantage

Extensions

+ de 50 000 gratuites

+ de 7 900 payantes ou gratuites mais possibilité de créer sa propre extension

Thèmes

Beaucoup d’offres payantes, attention à la qualité car souvent complexes

De nombreux templates gratuits ou payants, ainsi que des frameworks 

Joomla ou WordPress pour du e-commerce ? 

Oui, avec l'extension Woocommerce et ses addons.

Oui, avec Virtuemart ou Hikashop

Blogueurs, quel CMS choisir ?

1ère vocation avant d'évoluer vers un sytème de gestion de contenu dès 2005

Qui peut le plus peut le moins, donc oui, Joomla permet de faire un blog !

Sites communautaires ?

Oui, avec l'extension BuddyPress

Oui, avec des extensions comme Community Builder ou Jomsocial

Intranet / Extranet

Oui

Oui

Sites réalisés sous le CMS

BNP Paribas, Coca-Cola, LVMH, Louis Vuitton

Site de la Tour Eiffel, Peugeot, IKEA, Harvard University

 

Article écrit par Clacla des Bois, prestataire web spécialisée Joomla depuis 2005, avec la participation de Jean-Michel Silone, consultant en technologie web et formateur WordPress. 

Commentaires

IO

Mise à jour des sites de Reférence...

5
 Bonjour,
 Merci pour l'article, seul bémol: La liste des sites exemple sont changé, seul le site de la tour Eiffel est un site Joomla..
  Cordialement
MC

Raccourci rapide sur la sécurité

5
Je trouve que certains parti-pris dans la présentation amènent des raccourcis peu envieux. Pour éditer des sites Joomla et WordPress, j'ai constaté quelque chose à mes dépens. Tous les sites Joomla que j'administre (même quand je n'en suis pas le concepteur originel) ont été piratés, même ceux en version 2.5 ou 3.0 par exemple. Absolument tous. Pour tout vous dire, j'ai même de vieilles installations Joomla qui ont été piratées alors qu'elles étaient "dormantes" et sans activité, tout cela par des failles au niveau de CakePHP et parfois du plugin Zoo.
Sur WordPress, j'ai connu quelques piratages mais essentiellement dus à des mots de passe peu sécurisés. À proportion, il n'y a pas photo entre les deux, Joomla est clairement battu dans mon expérience personnelle, c'est d'ailleurs pourquoi je ne le propose même plus, j'en ai assez de passer des heures à devoir faire de la maintenance de sécurité à cause du coeur même du CMS...
Commenter cet article

Ajouter un commentaire