Multicloud ☁️ Définition, avantages, différence cloud hybride, stratégie multicloud

Multicloud : d’un nuage à l’autre sans avis de tempête pour la sécurité des données

Le MultiCloud, couteau Suisse des DSI

Doit-on encore présenter le cloud ? Évidemment non, puisqu’il est devenu pour ainsi dire un concept « grand public ». Pourtant, il reste nécessaire d’expliciter certains aspects de cette technologie, pour la simple raison qu’elle est multiforme, et qu’elle poursuit son évolution.

Si l’idée même de confier ses données et ses solutions logicielles à des prestataires externes, voire étrangers (la fameuse question de la souveraineté), a découragé plus d’une entreprise, le « cloud » a su répondre à ce défi.

Les prestataires, aujourd’hui rien moins que les plus grandes entreprises de la planète (Amazon, Microsoft, Google et consorts), ont adapté leurs offres sous la pression des DSI.

Ainsi sont apparues les notions de IaaS, PaaS, SaaS. Puis les gestions de cloud hybride, ou multicloud. Pas facile d’y voir clair pour les non initiés.

Qu’est-ce que le multicloud ? En quoi diffère-t-il concrètement du cloud hybride par exemple ? Quels sont ses avantages et quelles sont ses limites ?

Voici des éléments de réponse.

Suggestion de logiciels pour vous

Beemo Data Safe Restore

Beemo Data Safe Restore
Sauvegarde complète et 100% conforme RGPD pour TPE-PME
Démarrez votre essai
Voir ce logiciel

Cirrus Shield

Cirrus Shield
Le logiciel CRM, facile à utiliser et 100% personnalisable
Demander une démo
Voir ce logiciel

TeamBrain

TeamBrain
FAQ dynamique avec Chatbot intégré
Essai Gratuit
Voir ce logiciel

Qu’est-ce que le multicloud ?

Définition

Le multicloud est une stratégie qui consiste à faire appel à plusieurs fournisseurs de services cloud, minimum deux, qu’ils s’agisse de cloud public ou de cloud privé.

Un multicloud comprend toujours des clouds du même type : seulement public, ou seulement privé.

Une étude récente de 451 research (Demystifying Cloud Transformation) indiquait que :

  • 72 % des entreprises interrogées recourent à plus d’un fournisseur de cloud ;
  • 8 % d’entre elles utilisent d’ailleurs au moins trois fournisseurs.

L’objectif n’est pas tant une volonté d’optimisation, mais plutôt une stratégie de défense, une volonté de recourir au cloud avec un maximum de sécurité.

Le cloud se développant, et offrant de plus en plus de gages de sa fiabilité et de sa résilience, les stratégies multicloud auraient pu disparaître. Mais ce ne fut pas le cas, bien au contraire.

L’émergence d’une offre très étendue de cloud public, portée par des acteurs de grande envergure, pérennes, a peu à peu réduit les réticences des entreprises. N’a subsisté finalement que l’embarras du choix, donc la possibilité de recourir à plusieurs fournisseurs, y compris pour une même solution.

Les origines du multicloud : au départ, une recherche de sécurité

Considérons votre fournisseur d’accès Internet. En êtes-vous pleinement satisfait ? Est-ce que la bande passante est suffisante pour votre usage ? Constatez-vous une saturation certains jours ? Offre-t-il un support client efficace en cas de panne ? Propose-t-il le meilleur tarif ? La sécurité optimale pour vos données ?

Vous vous êtes sans doute posé ces questions, et avez peut-être conclu que si vous en aviez les moyens, vous souscririez trois abonnements chez trois fournisseurs différents. Avec une idée simple : concilier un maximum d’avantages et de sécurité.

C’est l’idée qui est à l’origine du multicloud.

Quelle différence entre multicloud et cloud hybride ?

Selon la même étude de 451 research, 57 % des répondants disaient fonctionner en mode cloud hybride. Le cloud hybride se différencie par le fait de faire appel à la fois au cloud privé et au cloud public.

Le cloud hybride est souvent choisi pour mieux gérer des charges de travail en interne et compenser rapidement un pic de la demande de calcul avec l’apport d’un cloud public.

💡 Il faut noter que ces deux gestions de cloud ne s’excluent pas mutuellement. Il est tout à fait possible d’opter à la fois pour du cloud hybride, et pour plusieurs fournisseurs dans le cadre de la partie publique du cloud.

Avantages et inconvénients du multicloud

Pourquoi cet engouement ? Les avantages d’une stratégie multicloud

Nous avons déjà abordé certains des avantages procurés au DSI par le multicloud. Ils tiennent essentiellement dans la sécurité garantie par plusieurs prestataires, en cas de catastrophe, de sinistres, de panne ou d’intrusion. Mais il en existe d’autres :

  • une plus grande liberté vis-à-vis du fournisseur : ils seront moins liés commercialement, moins à la merci d’un changement de politique ou de tarification dans l’offre ;
     
  • la possibilité de dénicher le service cloud adapté pour un besoin métier ou technique particulier ;
     
  • la facilité à se conformer à des contraintes juridiques : par exemple, pour des clouds localisés géographiquement dans des endroits différents, le stockage des données personnelles ou sensibles est moins risqué. Ils sont moins exposés aux mêmes dangers (guerre, catastrophe naturelle, pandémie, etc.).

ℹ️ Utiliser des serveurs plus proches des lieux d’exploitation des données, c’est aussi un bon moyen d’écourter les temps de latence éventuels, donc d’accélérer certains processus.

Mais où sont les failles ? Limites du multicloud

Une stratégie multicloud, la réponse idéale à tous les besoins ? Elle serait alors la panacée pour toutes les DSI.

Il subsiste quelques inconvénients, pas forcément rédhibitoires, qui en freinent l’usage. Dans les études auprès des DSI, ces dernières mettent en avant :

  • la multiplication des risques de sécurité,
  • des problèmes d’interopérabilité entre environnements,
  • les difficultés de supervision associées.

Par ailleurs, le recours à différents types ou différentes offres de cloud nécessite de disposer de compétences multiples pour les gérer ;

Or, les DSI souhaitent souvent, à raison, concentrer leurs efforts sur le développement des applications en interne, ou d’autres tâches plus productives (et plus gratifiantes) pour l’entreprise. Pourquoi dès lors mobiliser des ressources humaines supplémentaires affectées à la gestion de plusieurs clouds ?

Vers une gestion du multicloud externalisée ?

Tendances du multicloud

Conséquence logique des difficultés évoquées ci-dessus : les entreprises recourent de plus en plus à des gestionnaires de cloud. Pour permettre un passage plus facile au cloud, dans une stratégie multicloud, on va rechercher les compétences techniques de fournisseurs de services managés experts.

Selon une enquête de Markess by exægis publiée en juin 2019, Multi-cloud, cloud hybride et services managés : approches, tendances & enjeux à 2021, 38 % des responsables IT veulent investir dans une plateforme de gestion du cloud.

Quel avenir pour le multicloud ?

Ainsi, s’il était de bon ton il y a quelques années de concevoir son propre environnement cloud, il devient plus fréquent désormais de consommer du cloud que de le construire. Même les entreprises de grande envergure (grands comptes) ne disposent pas forcément des multiples compétences nécessaires pour de telles architectures.

Par ailleurs, il est bon de noter que les compétences requises ne concernent pas seulement les aspects techniques, certes complexes. Il faut pouvoir organiser et arbitrer sur d’autres points, tels que les considérations financières et juridiques.

C’est pourquoi on voit apparaître des fonctions spécifiquement dédiées non pas seulement au multicloud, mais à la gestion d’environnement cloud diversifié. C’est le cas du Cloud Financial Manager, qui doit avoir la capacité d’orienter certaines applications vers des fournisseurs de service en vue d’une optimisation des coûts. De même, il faudra disposer de sérieuses compétences juridiques, pour démêler les arcanes des contrats, établis parfois sous différentes juridictions.

Le multicloud, s’il est en pleine expansion, ne connaîtra donc son âge d’or qu’avec l’arrivée, hypothétique, d’une harmonisation technique, juridique et commerciale des offres. Un jour peut-être.

 

À propos de l’auteur : 

Associé créateur de Marketor, Laurent Hercé évolue dans le monde de l’IT depuis son origine ou presque (1987). Il anime des communautés et des blogs dans les domaines IT, RH, Social Selling, Cloud computing, SaaS, innovation.

Passionné par la vulgarisation, Laurent rédige du contenu sous toutes ses formes, notamment pour les blogs, livres blancs, études et guides…

Article invité. Les contributeurs experts sont des auteurs indépendants de la rédaction d’appvizer. Leurs propos et positions leur sont personnels.

Suggestion de logiciels pour vous

Iterop

Iterop
BPM facile à utiliser, SaaS et 100% français
Planifier une démo
Voir ce logiciel

Protecsys 2 Suite

Protecsys 2 Suite
L'excellence pour la sécurité des locaux et collaborateurs
Demande de démo
Voir ce logiciel

Deltic Démat' facture client

Deltic Démat' facture client
Logiciel simple dédié aux TPE PME
Demo gratuite
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire