Transformez vos idées en succès grâce aux 7 étapes du processus d'innovation

Par Jennifer Montérémal
Le 08/02/2022
how-to backgroundTransformez vos idées en succès grâce aux 7 étapes du processus d'innovation

« Pour innover, il suffit d’avoir de bonnes idées… non ? »

Et bien non, ça n’est pas suffisant. Pourtant, trop d’entreprises affichent le mot (galvaudé) « innovation » devant leurs clients, leurs fournisseurs ou encore leurs investisseurs… sans projets solides derrière.

Chef·fe d’entreprise et top managers, si vous souhaitez VRAIMENT innover et ne pas tomber dans cet écueil, il n’y a pas de secret : concrétisez vos belles ambitions en actions qui apporteront un réel changement, voire une rupture avec l’existant.

En d’autres termes, instaurez dans votre organisation un processus d’innovation à la fois structuré et planifié.

Mais comment vous y prendre ? Grâce à 7 étapes à suivre scrupuleusement.

Qu’est-ce qu’un processus d’innovation

De la définition de l’innovation…

Pour comprendre ce qu’est un processus d’innovation, demandons-nous comment fonctionne l’innovation en elle-même.

Elle diffère de l’invention, dans le sens où la nouveauté tend à se propager dans d’autres secteurs… et surtout dans la vie des consommateurs et des utilisateurs. On comprend dès lors tout l’intérêt stratégique qu’elle revêt pour les entreprises !

L’innovation se réfère alors souvent à la création de nouveaux produits ou services, ou à l’amélioration des existants, grâce à l’apport de la technologie.

Mais il serait erroné de la restreindre à ça. En effet, on parle aussi :

  • d’innovation de procédé,
  • d’innovation de commercialisation,
  • d’innovation d’organisation.

… à la définition du processus d’innovation

Concrétiser une innovation nécessite un process structuré et structurant, composé de phases successives.

De plus, le concept d’une culture de l’innovation qui s’étend à toute l’entreprise fait aujourd’hui son chemin. Son objectif ? Favoriser la génération des idées et la créativité.

C’est pourquoi nous parlons de plus en plus d’innovations liées à une démarche collective, à de nouvelles organisations du travail, et qui donnent lieu à un processus d’innovation : une stratégie affirmée, régulière, proche d’une gestion de projet.

Les différents types de processus d’innovation

Si les étapes qui jalonnent un processus d’innovation sont, comme nous le verrons, toujours sensiblement les mêmes, il existe néanmoins différents types de processus.

En fait, les divergences résident surtout dans les objectifs que l’entreprise souhaite atteindre.

On retrouve par exemple :

  • le processus d’innovation technologique ou le processus d’innovation produit. Ex : conquérir un nouveau marché ;
  • le processus d’innovation marketing. Ex : modifier son image de marque ;
  • le processus d’innovation sociale. Ex : repenser son organisation interne et ses méthodes de travail pour favoriser le bien-être des collaborateurs.

Quels sont les enjeux ?

Il est urgent d’innover !

On vit dans un monde qui évolue à une vitesse grand V, notamment de par la place grandissante des nouvelles technologies. Elles poussent les organisations à se réinventer sans cesse, pour ne pas rester sur la touche.

À cette réalité s’ajoute une pression concurrentielle chaque jour plus intense. Les entreprises doivent se démarquer, d’une manière ou d’une autre.

💡 Les études convergent en ce sens ! C’est du moins ce que prouve le classement mondial des sociétés en fonction de leurs investissements pour l’innovation, publié chaque année par le Department of Trade and Industry. On y voit que les entreprises d’électroménager dont le chiffre d’affaires est majoritairement généré par des produits de moins de 3 ans connaissent une croissance plus importante.

Dans ce contexte, un processus d’innovation permet de mettre à exécution une stratégie afin d’apporter :

  • de la nouveauté pour répondre aux besoins actuels,
    • qu’ils soient externes (nouveau produit),
    • ou internes (nouvelle organisation),
  • de la valeur,
    • à l’entreprise (valeur financière),
    • au client (création d’une offre plus adaptée).

Enfin, par processus, on entend aussi et surtout le principe de cadrage, afin que l’innovation puisse se déployer efficacement. En d’autres termes, il permet d’éviter l’écueil (souvent rencontré) d’entreprises qui ont de belles idées… mais ne dépassent pas ce stade faute d’intégrer l’enjeu d’innover dans leurs opérations courantes.

[Bonus] Livre Blanc

Comment rendre votre entreprise 100 % innovante afin qu’elle puisse répondre aux enjeux précédemment cités ? Quels outils utiliser pour atteindre cet objectif et ne pas faire chou blanc à l’instar de beaucoup d’organisations ?

Découvrez toutes les réponses dans notre Livre Blanc, coécrit avec Planisware Orchestra.

Comment innover en entreprise ? Les 7 facteurs de succès

Télécharger le Livre Blanc

Exemple d’un processus d’innovation en 7 étapes

Étape 1 : développez une véritable culture de l’innovation

Selon Myriagone Conseil, 80 % des innovations sont autres que technologiques. Elles concernent donc l’ensemble de l’entreprise.

Un bon processus d’innovation implique de mettre en place certains changements dans votre organisation, de développer une vraie culture de l’innovation.

Cette volonté passe notamment par une nouvelle manière d’envisager vos processus internes, en créant un environnement davantage propice :

  • à l’émergence des nouvelles idées,
  • à l’implication de l’ensemble des services (et pas uniquement la Recherche et Développement) pour créer une véritable synergie.

💡 En ce sens, instiller de l’Agilité s’avère une bonne idée, tant elle favorise l’adaptation au changement : davantage de collaboration et un cadre de travail plus souple et horizontal décuplent la créativité des collaborateurs.

Étape 2 : déterminez les objectifs de l’innovation

Un processus d’innovation va également de pair avec la définition d’objectifs clairs. Ce sont eux qui détermineront les grandes lignes directrices à suivre desquelles découleront toutes les opérations suivantes.

Alors soyons honnêtes, l’ambition de toute entreprise se résume à « gagner de l’argent et survivre ». Mais les façons d’y parvenir diffèrent et les divers chemins empruntés impliquent un type d’innovation et de stratégie propres.

S’agit-il, par exemple :

  • de conquérir un nouveau marché ?
  • de réaliser plus d’économies ?
  • de gagner en productivité ?
  • d’améliorer votre image de marque ? Etc.

Étape 3 : partez à la cueillette aux idées

Avant tout enclenchement d’un projet d’innovation, il faut des idées.

Vous vous demandez sans doute dans quelles sources puiser l’inspiration ? On vous recommande de procéder à une veille régulière (tendances, nouveautés technologiques, etc.). En somme, ne restez pas uniquement focalisé sur vos propres activités, sinon vous risquez de passer à côté d’une innovation qui pèse sur votre marché.

Par ailleurs, les suggestions de vos clients, de vos fournisseurs et bien sûr de l’ensemble de vos collaborateurs alimentent la réflexion.

Mais la difficulté rencontrée par beaucoup d’organisations réside dans la mise en place de dispositifs efficients pour :

  • récolter toutes ces idées,
  • les faire maturer,
  • sélectionner les plus prometteuses,
  • les transformer en actions concrètes.

C’est pourquoi la plupart d’entre elles sont encore trop peu exploitées.

💡 On vous conseille de mieux structurer cette phase, en intégrant des outils pour faciliter la collecte des idées. Par exemple, certains PPM (logiciels de gestion de portefeuille de projets) permettent cette action… et également l’organisation du travail qui survient derrière.

Étape 4 : analysez et qualifiez ces idées

Lorsque les idées sont là, il convient par la suite de les analyser scrupuleusement (avec l’aide des experts de l’entreprise notamment) pour déterminer lesquelles seront portées en projet.

Ces analyses prennent en compte différentes composantes, dont :

  • les besoins du marché,
  • la faisabilité technique,
  • la viabilité.
Processus d'innovation et idéation© ManagerGO!

Ce travail nécessite d’identifier leur potentiel et de les comparer entre elles. Vous conservez ainsi les plus à même de répondre aux objectifs et à la vision de l’entreprise, ainsi qu’aux différents critères énoncés plus haut.

Par ailleurs, concentrez-vous toujours sur la valeur. Il faut que l’innovation procure un bénéfice commercial et/ou financier à l’entreprise :

  • une génération de revenus plus importants (mise en place du nouveau produit),
  • une économie d’argent (innovation dans la manière de produire),
  • un gain de temps (mise en place de processus de travail innovants).

Mais la valeur induite par l’innovation est aussi celle perçue par le client. Votre objectif est de créer de nouveaux produits et/ou services, ou d’améliorer l’existant pour combler efficacement les nouveaux besoins des consommateurs. À quoi bon créer une nouvelle technologie incroyable… si elle n’intéresse personne !

💡 Ne jetez pas les idées non retenues « à la poubelle » ! Mettez-les de côté, elles serviront peut-être plus tard lorsque des opportunités plus appropriées surgiront.

Étape 5 : transformez les meilleures idées en projets

Une fois les meilleures idées retenues, il est temps de les transformer en projets.

Cette étape s’avère primordiale, puisque la partie opérationnelle est tout aussi importante (si ce n’est même plus !) que la phase d’expression des idées.

Dès lors, les idées intègrent un portefeuille de projets, dans l’objectif de mener de front plusieurs projets en :

  • priorisant les plus pertinents au regard de différents facteurs :
    • budget,
    • valeur commerciale,
    • délais de mise en place sur le marché, etc.
  • en assurant un pilotage et un suivi optimaux de ces différents projets, à tous les niveaux :

💡 Parlons (encore) d’Agilité. Beaucoup d’entreprises font le choix de gérer leurs projets (et par extension leur portefeuille de projets) grâce aux méthodes Agiles. Et ça tombe bien, puisqu’elles font bon ménage avec l’innovation.

Si elles favorisent grandement l’adaptation au changement, propice dans un contexte économique et sociétal en constante mutation, elles encouragent aussi la considération des retours clients. Une bonne manière de confronter une idée innovante avec la réalité du marché, et donc d’effectuer des ajustements au besoin.

Étape 6 : mesurez les performances de vos innovations

En innovation, avancer à l’aveugle n’a aucun intérêt.

On vous conseille donc de définir des indicateurs de performance pour piloter au mieux vos processus d’innovation et voir si vous atteignez vos objectifs.

Ces métriques doivent témoigner à la fois de la quantité (KPIs relatifs au budget par exemple), mais également de la qualité puisque, nous l’avons vu, la valeur créée n’est pas seulement financière. Et bien sûr, il convient de suivre ces indicateurs avec minutie tout au long du processus, et de les réajuster si nécessaire.

Quelques exemples :

  • nombre d’idées générées,
  • nombre de projets lancés,
  • nombre d’idées arrivées à la mise sur le marché,
  • chiffre d’affaires généré par les innovations,
  • taux d’implication des équipes, etc.

Étape 7 : utilisez des outils appropriés

Plus qu’une étape, l’utilisation d’outils appropriés conditionne la réussite de votre processus d’innovation.

Vous l’aurez compris, la synergie entre tous les acteurs de l’entreprise est de mise. Cette recommandation est d’autant plus vraie dans des organisations qui gagnent en importance et en complexité, voire opèrent de manière multisite.

Par conséquent, tournez-vous vers des logiciels qui soutiennent :

  • la récolte des idées,
  • leur transformation en projets,
  • leur pilotage,
  • et surtout la collaboration.

Nous avons déjà évoqué l’exemple des PPM, parfaits pour obtenir une vision consolidée de tous les projets de l’entreprise, et donc prioriser ceux qui répondent davantage à sa stratégie d’innovation. Ensuite, ces solutions assurent :

  • un pilotage efficace de tous les aspects qui composent ces multiples projets,
  • un parfait suivi grâce, entre autres, à la génération de tableaux de bord personnalisés.

💡 Vous souhaitez en apprendre davantage sur l’intérêt d’un PPM dans le cadre d’un projet d’innovation ? Téléchargez notre Livre Blanc dédié à ce sujet.

Que retenir ?

L’innovation peut prendre bien des formes, et elle ne concerne pas uniquement la nouveauté produit. Par conséquent, les idées pleuvent… mais se concrétisent rarement.

D’où l’intérêt de mettre en place un processus d’innovation parfaitement structuré, comportant plusieurs étapes :

  • développer une véritable culture de l’innovation,
  • déterminer les objectifs de l’innovation,
  • récolter les idées,
  • les analyser et les qualifier,
  • transformer les meilleures idées en projets,
  • mesurer les performances des innovations,
  • utiliser des outils appropriés.

À terme, vous gagnez l’assurance d’innover réellement, et donc d’affronter la concurrence sereinement grâce à la prise en compte :

  • des bouleversements induits par les nouvelles technologies et les dernières tendances,
  • de la recherche de valeur pour les clients ou les utilisateurs.
La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Définition backgroundOrdre de mission : définitions, mentions obligatoires et modèle gratuit à télécharger !
Définition
27 juin 2019
Pourquoi faire appel à un intégrateur PPM ?
Vous souhaitez mettre en place un logiciel PPM dans votre système d’information, mais hésitez à faire appel à un intégrateur ? appvizer vous présente les 10 avantages d’un intégrateur PPM pour vous aider.