definition backgroundLa disponibilité de vos données à toute épreuve grâce à la réplication de serveur

La disponibilité de vos données à toute épreuve grâce à la réplication de serveur

Par Axelle DrackLe 07/12/2021

Votre entreprise est en pleine croissance, et votre site web commence à drainer de plus en plus de trafic ? Il est donc tout naturel de s’intéresser à la réplication des données sur d’autres serveurs.

Eh oui, vous le redoutez, la démultiplication de charge des requêtes vous rend désormais vulnérable aux pannes et accroît les risques d’interruption de service. La réplication de serveur est alors nécessaire pour assurer sa continuité.

Découvrez comment fonctionne la réplication de serveur, pourquoi vous devez l’utiliser comment vous y prendre pour le faire dans les règles de l’art. On fait le point !

Fonctionnement de la réplication de serveur

Définition

La réplication informatique des données est un procédé qui consiste à copier les données d’un serveur maître et à les stocker sur d’autres supports, la plupart du temps un ou différents serveurs. On les appelle serveurs cibles, aussi appelés serveurs esclaves ou de destination, et l’on parle de réplication de serveur à serveur en réseau.

Elle fonctionne en trois temps :

  1. Le serveur maître reçoit une information (modification, ajout ou suppression de donnée) ;
  2. Les changements sont détectés ;
  3. Puis les modifications sont répercutées sur le serveur cible.

💡 Le but recherché est d’assurer leur accessibilité et leur disponibilité. Ainsi, les modifications intervenant sur le serveur maître se répercutent automatiquement, ou ponctuellement, sur les autres serveurs.

👉 Donc, en cas de panne sur votre serveur par exemple, le ou les serveurs de destination vont pouvoir prendre le relai et continuer à faire fonctionner vos services.

Les types de réplication

Active

Les calculs effectués par le serveur source sont également effectués par le ou les serveurs cibles. Ces derniers ne se contentent pas de récupérer ce que le serveur maître leur envoie.

Passive

Lors de la réplication passive, seul le serveur maître effectue les calculs. Ce sont alors les informations finales qui sont transmises aux autres serveurs.

Synchrone

Le serveur cible envoie un accusé de réception pour confirmer qu’il a bien reçu l’ensemble des données envoyées. Cela nécessite une connexion Ethernet ou TCP.

👉 En cas de souci, cela permet de s’assurer que les données sont parfaitement conformes sur le serveur cible. L’inconvénient, c’est que le traitement des accusés de réception peut surcharger et ralentir le serveur maître. Si le serveur est indisponible, le serveur maître va bloquer les écritures en attendant que le ou les autres serveurs soient disponibles, pouvant paralyser le système.

💡 Notre conseil : privilégiez la réplication synchrone si votre serveur héberge des données critiques.

Asynchrone

Le serveur maître envoie les données sans attendre de retour des serveurs cibles.

→ Cela permet de le libérer d’une charge pouvant ralentir le service. En revanche, on n’a aucune assurance en cas de problème que l’ensemble des données présentes sur le ou les serveurs cibles sont bien les plus à jour.

💡 Notre conseil : convient pour des données de faible ou moyenne importance.

Semi-synchrone

La semi-synchrone est un mix entre la réplication asynchrone et la réplication synchrone.

La transmission des données est validée par le serveur maître lorsque le premier serveur de destination les a inscrites.

👉 Cela ne donne pas la garantie que les données sont à jour sur tous les serveurs, mais cela permet de gagner en rapidité d’écriture tout en s’assurant d’avoir moins une copie des données.

Pourquoi utiliser la réplication ?

La réplication de serveur à serveur a pour objectif de :

  • améliorer la tolérance aux pannes et coupures de service quand le volume de données traitées augmente. En cas d’indisponibilité du serveur principal pour quelque raison que ce soit, le serveur de destination peut prendre le relai ;
  • garantir la disponibilité et l’accessibilité des données ;
  • équilibrer la charge de traitement entre les différents serveurs pour assurer un meilleur temps de réponse ;
  • donner un espace de stockage supplémentaire pour sauvegarder les données.

Comment faire la réplication de données ?

Déroulons le processus de réplication des données.

Étape 1 : configurer le serveur principal

Il vous faudra identifier et indiquer quel est le serveur maître qui doit répliquer ses données sur le ou les serveurs cibles.

Étape 2 : configurer le(s) serveur(s) de destination

Vous devrez ensuite désigner les noms des serveurs esclaves et les configurer en mode passif ou actif. Ces derniers doivent se trouver sur le même réseau (ou domaine) que le serveur principal.

Étape 3 : paramétrer la réplication

Il y a quelques paramètres à configurer pour que la réplication puisse se faire.

  • Choisir ce que vous souhaitez répliquer exactement, à savoir :
    • tout le contenu du serveur,
    • une ou certaines bases de données du serveur,
    • certains fichiers.
  • Sélectionner la fréquence de réplication qui peut se faire :
    • périodiquement,
    • en continu.
  • En cas de conflit identifié, c’est-à-dire quand un même élément a été modifié à 2 endroits différents presque au même moment, il faut définir une règle, par exemple :
    • la modification la plus récente prévaut (nécessite une synchronisation de l’heure)
    • définir un serveur prioritaire,
    • personnaliser.

Faites-vous accompagner pour la réplication de vos données

Et si vous faisiez appel aux services d’une solution experte pour vous aider à configurer et gérer la réplication de vos données et de vos sauvegardes ? Par exemple :

BeBackup vous propose une solution pour répliquer les sauvegardes et VM de votre entreprise, ou celles de vos clients. La solution fonctionne avec des mécanismes intégrés de réplication qui s’exécutent sur plusieurs de ses serveurs, sécurisés et situés en France, ou bien sur les serveurs de votre choix. Peur de perdre en rapidité d’exécution ? Son système innovant de versioning et de déduplication permet de réduire jusqu’à 80 % les temps de sauvegarde, pour ne pas ralentir vos services. Question sécurité, les données sont cryptées à la source, rendant impossible leur utilisation par autrui une fois sauvegardées avec BeBackup.

On résume la réplication de serveur

  • Il existe différents types de réplications : active, passive, synchrone, asynchrone, et même semi-synchrone. Elles ont toutes leurs avantages et inconvénients en fonction du type de données et des priorités de l’entreprise.

  • La réplication des données d’un serveur à un, ou plusieurs autres, remplit différentes missions :
    • avoir une copie conforme des données d’un serveur en sécurité sur un autre,
    • améliorer la tolérance aux pannes,
    • assurer une meilleure disponibilité et rapidité de service.

  • Vous pouvez configurer vous-même vos serveurs pour répliquer vos données, ou bien faire appel à une solution spécialisée pour plus de sécurité.

Alors, convaincu·e·s par l’intérêt de la réplication de serveur pour votre entreprise ? Dites-le nous en commentaire !

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus

Meilleurs logiciels pour vous

Logiciels pour sauvegarde automatique
Conseil
1 octobre 2020
Logiciels pour sauvegarde automatique
Choisissez le logiciel le plus adéquat pour réaliser la sauvegarde automatique des données informatiques de votre entreprise !
Définition backgroundL'évolution du comportement du consommateur et son influence sur les entreprises en 2021
Définition
1 octobre 2020
Les logiciels de sauvegarde gratuits
Pour la sauvegarde d’un nombre de restreint de fichiers ou par souci d’économie, pensez aux logiciels de sauvegarde gratuits !
3 solutions de PRA dans le Cloud pour sauvegarder la quiétude du DSI
Conseil
24 juillet 2020
3 solutions de PRA dans le Cloud pour sauvegarder la quiétude du DSI
"Une solution de Plan de Reprise d’Activité dans le Cloud ? Encore une dépense ?! Mais pourquoi faire ?" Dixit le directeur général ou le DAF. Cher DSI, voici tous les arguments à avancer pour leur faire changer de ton, et accessoirement permettre à toute l’entreprise une continuité d’activité sonnante et trébuchante.
Conseil backgroundLe CRM pour améliorer votre relation client et fidéliser
Conseil
24 juin 2020
Bénéfices des logiciels de sauvegarde en ligne
Pendant longtemps, les entreprises ont assuré la sauvegarde de leurs données les plus sensibles dans leurs propres locaux, sur des supports physiques. Aujourd'hui la plupart d'entre elles se tournent ves les solutions de backup dans le "Cloud".
Logiciel backgroundComment créer et entretenir une base de données clients
Logiciel
24 juin 2020
Quelle solution de sauvegarde choisir ?
Sauvegarde de fichiers, de terminaux et de serveurs : tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir. Comparatif appvizer.fr en partenariat avec InformatiqueNews.