Mise en place d’une sauvegarde externalisée : méthodes, avantages et solutions

Mise en place d’une sauvegarde externalisée : méthodes, avantages et solutions

PME, start up, grands groupes, etc. : toutes les entreprises sont concernées par la sauvegarde informatique. Qu’en est-il de la sauvegarde externalisée ?
Si vous souhaitez réduire à néant les risques de pertes de données et préserver le capital informationnel de votre entreprise, c’est une solution à envisager.
Nous vous présentons les enjeux de l’externalisation de votre solution de sauvegarde, notamment avec le cloud computing.

Suggestion de logiciels pour vous

Oxibox

Oxibox
Gamme complète de solutions de sauvegarde
Demande d'informations
Voir ce logiciel

BeBackup

BeBackup
Logiciel de sauvegarde Cloud Client/Serveur
Essayer gratuitement
Voir ce logiciel

Beemo Data Safe Restore

Beemo Data Safe Restore
Sauvegarde complète et 100% conforme RGPD pour TPE-PME
Démarrez votre essai
Voir ce logiciel

La sauvegarde informatique : définition

La sauvegarde, ou backup, est un principe de précaution indispensable que doit prendre tout responsable d’une entreprise.
L’opération consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données contenues dans un système informatique, dans le but d’éviter une perte de fichiers ou une perte d’accès au système d’information, même temporaire, ainsi que les coûts associés à leur rétablissement.

La sauvegarde dans son sens large englobe aussi les notions :

  • de protection des données
  • de restauration des données.

Les données sensibles d’une entreprise

Il y a les données actives et les données inactives :

  • les bases de données, fichiers clients, documents de travail,
  • les données comptables,
  • les données stratégiques liées au développement de l’entreprise,
  • les communications importantes (emails, comptes-rendus, etc.),
  • les données relatives aux applications métiers (logiciels de travail, applications installées), etc.

Contre quels risques les protéger ?

  • les infections de virus,
  • les pannes de matériel,
  • le vol,
  • la suppression par erreur,
  • l’accident bête (liquide renversé),
  • les actes de malveillance (ancien collaborateur),
  • les actes de cybercriminalité (piratage, demande de rançon),
  • la surtension électrique,
  • les sinistres (inondations, incendies...).

NB : Un plan de reprise d’activité (PRA) est un document récapitulant l’ensemble des procédures et des démarches à prévoir pour reconstruire et remettre en route un système informatique en cas d’incident critique.

La mise en place d’une stratégie de sauvegarde efficace

Plusieurs paramètres sont à définir pour choisir l’outil et le mode de sauvegarde adaptés.

Méthodes de sauvegarde et capacité de stockage

Il existe différentes méthodes de sauvegarde :

  • la sauvegarde complète (full back up) : pour copier toutes vos données,
  • la sauvegarde incrémentale (incremental back up) : pour copier toutes les modifications depuis la précédente sauvegarde incrémentale,
  • la sauvegarde différentielle (differential back up) : pour conserver toutes les modifications depuis la sauvegarde complète.

Les sauvegardes différentielles et incrémentales occupent moins d’espace de stockage mais peuvent nécessiter plus de temps.
L’une des stratégies les plus efficaces consiste à effectuer une sauvegarde complète hebdomadaire et une sauvegarde incrémentale journalière.

Une autre recommandation est de conserver trois copies, sur au moins deux supports différents, avec une sauvegarde sur un lieu hors site en plus. C’est la règle du 3-2-1.

La capacité de stockage nécessaire est définie en fonction de :

  • la méthode choisie : complète, différentielle ou incrémentale,
  • la fréquence des sauvegardes : journalière, hebdomadaire ou mensuelle,
  • la fréquence de modifications de vos fichiers.

Quels supports utiliser pour la sauvegarde ?

Il y a deux types majeurs de sauvegarde, les sauvegardes locales et les sauvegardes externes.

A prendre en compte pour votre choix :

  • le volume de vos données à sauvegarder (besoins actuels),
  • une projection de vos besoins en stockage à l’avenir, 
  • le temps passé à gérer vos sauvegardes, 
  • le coût de la maintenance, 
  • le coût de renouvellement des matériels.

Les sauvegardes locales

Elles sont réalisées sur ces supports :

  • le disque interne : un autre disque dur du même ordinateur,
  • les périphériques de stockage : clé USB, disque dur externe sur site, DVD,
  • le serveur dédié : connecté au réseau de l’entreprise,
  • le NAS (Network Attached Storage) : disque dur ou ensemble de disques durs accessible via le réseau de l’entreprise, 
  • les bandes magnétiques.

La limite de ces supports : ils sont vulnérables aux sinistres, au vol ainsi qu’à la surtension électrique (pour le NAS), ce qui impose une solution de sauvegarde de secours et engendre plus de frais.

Les sauvegardes externes

Parmi elles :

  • le disque dur externe chez un prestataire,
  • l’export FTP : envoi manuel de la sauvegarde sur un serveur distant,
  • le NAS hébergé : dans un data center tiers répondant à des normes de sécurité élevées,
  • le back up dans le cloud.

Attention toutefois :

  • À la protection de vos données (suivant la localisation des serveurs), 
  • à la confidentialité : il faut veiller à ce que le prestataire ne puisse pas accéder à vos informations pour s’en servir à des fins commerciales,
  • à la réversibilité de vos données : le prestataire doit s’engager à vous les restituer entièrement en cas de rupture du contrat.

sauvegarde externalisée supports
quechoisir.org

NB : On peut aussi mettre en opposition les notions de sauvegarde physique (privée ou confiée) et de sauvegarde virtuelle ou cloud (cloud privé ou cloud public).

La sauvegarde externalisée : définition

Pour une entreprise, l’externalisation consiste à confier à une société externe une tâche ou une activité jusque là réalisée en interne.
Un autre terme utilisé est « infogérance » : c’est précisément l’externalisation de tout ou partie de son système d’information.

Comme mentionné plus haut, on distingue donc la sauvegarde externalisée physique et la sauvegarde externalisée dans le cloud.

Ne pas confondre sauvegarde externalisée et stockage cloud

Avec le cloud, il est possible de charger des documents sur un espace externalisé, comme Google Drive, DropBox, OneDrive, pour travailler en mobilité, les rendre accessibles à plusieurs personnes et travailler en simultané. 
Mais ces plateformes n’ont pas vocation première à sauvegarder vos fichiers. Ce sont des solutions de stockage et de partage de fichiers.
Sans compter que Google et Microsoft se donnent le droit d’accéder à vos informations (lisez bien les conditions générales).

La sauvegarde externalisée dans le cloud copie vos fichiers sur un serveur sécurisé dont les droits d’accès, d’administration et de gestion sont limités et protégés par mots de passe.

Pourquoi mettre en place une sauvegarde externalisée ?

Les avantages sont nombreux :

  • plusieurs forfaits proposés suivant la capacité de stockage et l’hébergement des sauvegardes demandés ;
  • le prix des abonnements est souvent compétitif ;
  • les risques associés aux défaillances matérielles sont quasi nuls ;
  • les données sont accessibles en permanence et en mobilité ;
  • aucune manipulation technique complexe n’est requise ;
  • les espaces de stockage sont conséquents ;
  • le service est évolutif ;
  • les données sont protégées des sinistres ;
  • les données sont cryptées lors de leur transfert ;
  • il n’y a pas de gestion de matériel à prévoir.

Comment fonctionne une sauvegarde externalisée ?

  1. Vos fichiers sont copiés sur un ou plusieurs serveurs distants ; 
  2. Les données, cryptées, transitent sur Internet pour être entreposées au sein des serveurs du prestataire ;
  3. Les sauvegardes sont programmées pour être effectuées tous les jours ;
  4. Une connexion automatique et une synchronisation sont mises en place entre les différents postes de l’entreprise utilisatrice et le serveur web du prestataire.

Présentation de solutions en sauvegarde externalisée

Les enjeux associés à la sauvegarde de vos données sont trop importants pour être pris à la légère.
De nos jours, la sauvegarde en ligne, alliant accessibilité, partage et sécurité, est une solution à envisager par les entreprises de toutes tailles.
Elle peut être proposée par des revendeurs ou infogérants IT, ou être disponible en direct, auquel cas, elle nécessite une écoute et une flexibilité de la part de l’éditeur pour s’adapter aux besoins spécifiques de l’entreprise. 
Voici trois solutions en mode SaaS répondant à ces problématiques. Pour connaître les tarifs de leurs services de sauvegarde, cliquez sur leur lien.

BeBackup, l’hébergement de données modulable

BeBackup a l’avantage de laisser une liberté au client, de la TPE au grand groupe, dans le choix de son hébergement de données :

  • en local, grâce à un mécanisme de réplication intégré, 
  • sur ses serveurs (en datacenters
  • ou sur les serveurs d’un infogérant IT.

Les données, cryptées à la source, sont compressées et protégées contre tout piratage, et les entreprises clientes peuvent les restaurer en toute autonomie si besoin.

BeBackup : sauvegarde en ligne professionnelle, tableau de bord

Les points forts de BeBackup :

  • une offre d’hébergements modulable pour aider les infogérants IT à démarrer ou à compléter leur dispositif serveur avec peu d’investissement,
  • une solution « client-serveur » performante où le serveur effectue des tâches intelligentes, comme l'échange des empreintes pour optimiser les transferts, 
  • l’optimisation de la bande passante pour les clients ayant une connexion bas débit.

Beemo Data Safe Restore, une sauvegarde à trois niveaux

Beemo Data Safe Restore travaille exclusivement avec des prestataires IT et des revendeurs agréés, et propose aux TPE et PME, par leur intermédiaire :

  • la sécurité, la confidentialité, l’intégrité des données sauvegardées (cryptées, compressées),
  • la restauration des données et la surveillance 24/7,
  • une gestion des tâches et des mises à jour automatisées,

Plusieurs offres : 

  • Beemo2Beemo, pour une sauvegarde externalisée en interne, hors du cloud, avec une box Beemo sur chacun de vos sites ;
  • Beemo2Cloud, une solution proposant trois niveaux de sauvegarde pour une sécurisation maximale, quels que soient l’entreprise et le volume de données à stocker, avec :
    • une première duplication des données et hébergement sur des serveurs à Marseille,
    • une seconde duplication et hébergement sur des serveurs à Lyon ;
  • BeeHive, formule qui permet aux prestataires certifiés Beemo de s’adresser spécifiquement aux TPE grâce à une télésauvegarde qui ne nécessite pas de boîtier.

Oxibox

Oxibox assure la synchronisation des données sauvegardées entre son serveur local et des datacenters protégés et localisés en France, pour éliminer tout risque de perte de données et permettre la confidentialité de vos informations. 
La solution propose notamment :

  • la programmation autonome de la fréquence de sauvegarde,
  • la définition de la source des données à sauvegarder : cloud, réseau hétérogène, sites distants.

Les points forts d’Oxibox :

  • une assurance de 8 millions d’euros contre la perte de données,
  • la garantie d’une restauration à 100 %, rapide et sans interruption,
  • une sauvegarde jusqu’à plusieurs pétaoctets de données,
  • une traçabilité complète en temps réel de tous les processus de sauvegarde.

Tableau comparatif

  Logiciel

Bebackup

Beemo Data Safe Restore

Oxibox

  Sauvegarde automatique

  Sauvegarde différentielle

  Sauvegarde incrémentale

  Versioning

  Sauvegarde Delta-bloc

  Bare Metal Restore (BMR)

  Sauvegarde des documents ouverts

  Sauvegarde vers un NAS

  Sauvegarde des serveurs

  Sauvegarde locale

  Réversibilité des données

  Plan de reprise d’activité

  Standard d’encodage avancé (AES)

  Secure Sockets Layer (SSL)

  Protection contre la perte de données (DLP)

  Double-authentification

  Compatibilité

Windows OS

Linux Os, Mac OS,
Windows OS

Linux Os, Mac OS,
Windows OS

 

Suggestion de logiciels pour vous

Agipaie

Agipaie
Externalisation de la paie et logiciel RH en ligne
Tester gratuitement
Voir ce logiciel

iAdvize

iAdvize
Plateforme de Commerce Conversationnel
Demandez une démo live
Voir ce logiciel

Salesforce Sales Cloud

Salesforce Sales Cloud
Numéro 1 du CRM dans le monde
30 jours d'essai gratuit
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire