Avantages et inconvénients des logiciels en ligne pour entreprises

Par Fabien Paupier
Mis à jour le 21 mai 2019, publié initialement en février 2016
illustration ampoule 2
En 2015, nous étions 1 milliard de professionnels connectés dans le monde selon une récente étude IDC, Emergence Capital. Les usages ont été révolutionnés avec l’arrivée des appareils mobiles et la démocratisation d’Internet à haut débit qui a permis aux « cols blancs » de se déplacer tout en augmentant leur productivité. Selon cette même étude, nous serons 2 milliards à accéder à nos outils de travail via Internet en 2025.

La course est également en marche du côté des éditeurs de logiciels en mode SaaS, dont les revenus dépasseront les 100 milliards de dollars cette année à l’échelle mondiale. Cela représente une hausse de 21% en un an selon Forbes.

Si les usages et les technologies prennent le pas du Full-Web, cela pose un certain nombre de questions en terme de sécurité des données, de dépenses, mais aussi d’organisation interne. Nous allons y répondre ici. Retrouvez également tous nos autres articles sur les enjeux des services informatiques.  

Logiciels en ligne : moins chers et plus flexibles

Les logiciels en ligne – appelés SaaS, pour Software as a Service – sont consommés à la demande via un abonnement par utilisateur et par mois. En opposition, les logiciels traditionnels installés sur chaque poste sont acquis via une licence. L’abonnement et la licence sont les parties émergées de l’iceberg, et sur ce point les SaaS sont plus chers que les licences. En revanche, l’abonnement englobe 70% des coûts liés à la mise en place du logiciel alors que la licence n’en englobe que 10%. Les logiciels fonctionnant avec des licences ont donc des coûts cachés, auxquels l’acheteur ne s’attend pas :
 
  Abonnement Licence
Installation aucune sur chaque poste
Paramétrage simple avancé
Maintenance inclus à votre charge
Hébergement des données inclus à votre charge
Mises à jour inclus à votre charge
Pré-requis utilisateurs navigateur moderne gratuit ordinateur moderne
Support technique inclus à votre charge
Internet haut débit indispensable accessoire
Bilan gagnant perdant

Au-delà des coûts, qui sont un des paramètres importants dans la prise de décision, les usages portés par les utilisateurs prennent de plus en plus de place dans le choix d’une solution. En effet, ils impactent directement la productivité. Les logiciels en mode SaaS facilitent également la gestion d’un parc d’utilisateurs :
 
  Abonnement Licence
Accès depuis tout terminal oui non
Compatibilité avec tous les systèmes d’exploitation oui non
Collaboration simultanée en équipe oui non
Accès permanent non oui
Gestion centralisée des utilisateurs oui non
100% des logiciels disponibles non non
Bilan gagnant perdant

L’accès permanent à vos applications et vos données ne sont pas garantis par les applications Web sans connexion Internet (déplancement, train, avion...). Cependant elles offrent, avec une connexion Internet, une disponibilité moyenne de 99,8% du temps. Cela est bien plus que les logiciels à installer, qui souffrent plus régulièrement de bugs et de temps d’indisponibilité.

Enfin, tous les logiciels ne sont pas disponibles en SaaS comme des logiciels d’édition de vidéos très gourmands en ressources graphiques. Les logiciels installés voient également s'échapper des solutions de communication et de collaboration unifiées, qui prennent tout leur sens en ligne. En résumé, faites confiance aux SaaS pour tous les logiciels à l’exception des travaux graphiques.

La sécurité et la confidentialité : le vrai enjeu du Cloud

Les événements récurrents de piratage en masse des données ainsi que la surveillance des États met à mal la crédibilité du SaaS. Cependant, il ne faut pas mélanger sécurité et confidentialité des données. Ce sont deux notions bien distinctes. La sécurité s’intéresse à la disponibilité et à l’intégrité des données alors que la confidentialité concerne le droit d’usage. Voici une décomposition de ces points :
 
  [[{"attributes":{},"fields":{}}]]
Abonnement
[[{"attributes":{},"fields":{}}]]
Licence
Sécurité maximale des serveurs oui non
Contrôle des données non élevé
Confidentialité en fonction du fournisseur à votre charge
Réversibilité des données rare totale
Sauvegarde des données inclus à votre charge
Pertes de données par l’utilisateur rare fréquent
Cryptage et fragmentation des données oui rare
Bilan gagnant perdant


L'espionnage des États n’est plus un secret et il est vrai que si vos données sont hébergées aux États-Unis, vous serez soumis aux règles en vigueurs dans ce pays (nb : le Patriot Act). Cependant beaucoup de solutions sont hébergées en Europe avec des législations moins invasives. appvizer vous permet par exemple de choisir le lieu d’hébergement de vos données.

En revanche, le manque de sécurisation des solutions Cloud est un mythe pour la très grande majorité d’entre elles pour une raison simple : une entreprise ne peut pas sécuriser ses données aussi bien qu’un fournisseur de services cloud dont c’est le métier à temps plein. Par ailleurs, la perte ou le vol de données stockées sur des clés USB ou des ordinateurs sont supprimés grâce à des accès Internet sécurisés. Le talon d’Achile de la sécurité des logiciels traditionnels tient dans les usages et le manque de contrôle des responsables informatique.

Le développement spécifique, bête noir du SaaS

La personnalisation des applications est un sujet très important dans ce comparatif entre logiciels en ligne et on-premise. De nombreuses entreprises émettent ce besoin car leur métier nécessite un logiciel informatique très adapté.

Les SaaS ne font pas l'objet de développements spécifiques car l'ensemble des clients d'un éditeur partagent la même application. C’est probablement sur ce point que certains utilisateurs se tourneront vers des installations en local. La plupart des SaaS sont en revanche hautement paramétrables (modification des champs et des interfaces). Il existe cependant des cas où une entreprise cliente demande à l'éditeur de réaliser un développement spécifique. La demande est généralement acceptée si l'éditeur pense que la fonctionnalité intéressera l'ensemble de ses clients.

Les applications web fonctionnent autrement, et c’est pour cela que les développements spécifiques ne sont plus d'actualité. Les API, sortes de portes ouvertes et sécurisées dans une application web, permettent aux SaaS de communiquer des données entre eux. Il est donc possible de construire un système d’information en combinant plusieurs SaaS, sans aucun développement spécifique.

Les logiciels en ligne les plus populaires en France

Conclusion

Les logiciels en ligne sont des vecteurs de performance pour les entreprises, qui s’adaptent parfaitement aux nouvelles contraintes des utilisateurs et des entreprises. Le remplacement des solutions qui ne passent pas par un navigateur Web est inéluctable sauf pour une minorité d’entreprises qui ont besoin de personnalisation ou de logiciels nécessitant beaucoup de ressources en local.

Sur le plan de la confidentialité on observe une zone d’amélioration qui devrait se concrétiser grâce à l’engagement des acteurs forts du Cloud Computing comme Salesforce, Google, et Miscrosoft.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Apprenez comment fidéliser un client grâce à ces 7 actions
Modèle
l’année dernière
Contrat SaaS : les spécificités et les clauses incontournables
Qu’est-ce qu’un contrat SaaS et en quoi diffère-t-il d’un contrat de logiciel standard ? Quels sont les points de vigilance à connaître avant d’en établir un ? Comme pour toute négociation de contrat, ça s’anticipe !
illustration loupe 3
Conseil
l’année dernière
Création de sa start up : conseils et sélection de logiciels
Comment entreprendre avec succès ? Voici cinq choses essentielles à connaître avant de lancer votre start up: la French Tech, comment soigner votre pitch, comment élaborer votre business plan, choisir vos outils de levée de fonds, l'open innovation expliquée.
illustration humain 10
Conseil
il y a 2 ans
Vendre son logiciel : 8 étapes à suivre pour réussir sur Internet
Vendre son logiciel sur Internet est une activité qui nécessite des connaissances dans les domaines de la communication, du marketing, de la vente et du droit. Pour autant, nous allons voir dans ce tutoriel marketing qu'il n'est pas si compliqué que ça d'offrir un joli succès à votre logiciel de gestion.
illustration pad
Parole d'expert
il y a 3 ans
La vente indirecte pour développer votre entreprise ?
Fondateur de PAD (Partners & Alliances Development), cabinet de conseil spécialisé dans le développement de partenariats commerciaux, René Causse nous éclaire sur les bénéfices d'une stratégie de vente indirecte.
7 bonnes pratiques pour le suivi de vos clients
Conseil
il y a 3 ans
Les Editeurs SaaS et la mise en œuvre de leur stratégie partenaires
Depuis quelques années, PAD (Partners & Alliances Development) a accompagné en France plus de 30 éditeurs en mode SaaS, des petites comme des grosses structures, pour structurer et piloter leurs réseaux de partenaires commerciaux. C’est cette expérience de praticien que nous souhaitons partager avec vous.