definition backgroundCollaborative Learning : LA définition complète

Vos meilleurs formateurs sont vos salariés. Exploitez leur talent avec le collaborative learning !

Le 16/02/2024

D’après Digiforma, seulement 30 % des formations professionnelles sont finalisées. Un chiffre prouvant bel et bien qu’il subsiste un problème avec les méthodes d’apprentissage classiques, peu propices à l’interaction, et donc à l’engagement profond des apprenants.

Face à ce constat, certaines entreprises se tournent vers une nouvelle méthode qui semble davantage conquérir le cœur des salariés : le collaborative learning. Ce dernier, en offrant une expérience plus dynamique et centrée sur leurs besoins réels, redonne tout simplement aux employés le goût d’apprendre.

Cet article vous révèle les tenants et les aboutissants du collaborative learning pour qu’à votre tour vous éleviez vos formations professionnelles au niveau supérieur !

C’est quoi au juste le collaborative learning ?

Définition du collaborative learning

Le collaborative learning désigne une méthode de formation en entreprise permettant aux salariés de partager leurs connaissances, d’apprendre les uns des autres.

Le collaborative learning part d’un postulat clair : alors qu’émerge le besoin d’approfondir certains savoirs et compétences, vous comptez peut-être déjà au sein de votre organisation un ou plusieurs collaborateurs qui détiennent justement desdits savoirs et compétences. Dans ce cas, pourquoi faire appel à des intervenants externes ? Autant capitaliser dessus 😉.

Cette façon de procéder fait écho aux nouveaux modèles de management, et donc au désir des employés d’aller vers plus d’horizontalité et d’autonomie.

☝️ Il ne faut pas confondre le collaborative learning avec l’apprentissage coopératif. En effet, ce dernier consiste à travailler en petits groupes afin de résoudre une problématique donnée.

Différences entre la formation professionnelle classique et l’apprentissage collaboratif

Caractéristique Formation professionnelle classique Collaborative learning
Approche pédagogique Centrée sur le formateur, transmission verticale des connaissances Axée sur l'interaction entre les apprenants, construction collective du savoir
Structure Cours magistraux, sessions individuelles ou en groupes dirigées par un formateur Formations principalement dispensées via des plateformes en ligne de type LMS
Participation des apprenants Rôle principal de l'enseignant dans la transmission des connaissances Engagement actif des apprenants, échanges d'idées, partage de perspectives
Objectifs d'apprentissage Acquisition de connaissances théoriques, développement de compétences individuelles Construction conjointe du savoir, développement de compétences plus ancrées dans la réalité du terrain

Quels sont les 6 avantages de l’apprentissage collaboratif ?

#1 Des collaborateurs plus engagés

Le collaborative learning fonctionne comme un système peer-to-peer (pair à pair) décentralisé, dans lequel les salariés gagnent en indépendance et deviennent davantage force de proposition.

Dans ce schéma, ce sont eux qui expriment les besoins de montée en compétences, en opposition au modèle top-down où l’initiative part de la Direction, des responsables formation ou encore des ressources humaines. Et ça, ça renforce l’engagement collaborateur.

😀 Engagement collaborateur qui est aussi consolidé du côté de l’employé chargé de partager son savoir, du fait de la reconnaissance de son expertise.

#2 Des contenus pédagogiques plus pertinents

Avec cette méthode, vos formations gagnent en pertinence, puisqu’elles sont dispensées par des membres de l’entreprise qui connaissent et comprennent vos spécificités métiers, vos problématiques, etc.

En découlent des programmes et des parcours pédagogiques beaucoup plus ancrés dans la réalité, permettant aux apprenants de mettre en perspective les savoirs acquis avec leurs missions quotidiennes. Et ça aussi, ça les aide à mieux assimiler !

#3 Un apprentissage plus efficace

Le collaborative learning se révèle également plus efficace en matière de qualité d’instruction, puisque nous sommes sur de l’apprentissage actif, propice à la rétention des connaissances.

En d’autres termes, grâce à ce procédé, les salariés mémorisent davantage l’information que s’ils regardent passivement des vidéos ou se contentent de suivre un cours magistral.

#4 Des entreprises plus agiles

Avec le collaborative learning, il devient beaucoup plus aisé de répondre rapidement à un besoin de formation émergent dans l’organisation. En effet, si quelqu’un détient en interne le savoir faisant défaut à d’autres collaborateurs, autant en profiter plutôt que de perdre du temps à trouver un formateur externe, à organiser les sessions, etc.

De cette façon, l'entreprise gagne en flexibilité, ce qui constitue un avantage concurrentiel non négligeable.

Par ailleurs, le collaborative learning induit du feedback de la part des apprenants, au bénéfice de l’amélioration continue des modules. Les cours peuvent donc facilement évoluer au rythme des besoins des équipes.

#5 Des formations moins onéreuses

Si vous gagnez du temps sur l’implémentation de votre programme d’apprentissage, vous gagnez forcément de l’argent. La réalisation d’économies s’élève donc parmi les nombreux avantages promis par le collaborative learning.

🤑 Sans compter que la formation en elle-même coûte moins chère (à condition d’être équipé des bons outils !). Et pour cause, finies les dépenses liées :

  • à la rémunération d’un formateur externe ou d’un ingénieur pédagogique,
  • à la location d’une salle dédiée,
  • au défraiement des collaborateurs en déplacement pour se rendre aux sessions, etc.

#6 Des équipes plus soudées

Enfin, le collaborative learning permet de créer du lien et d’encourager l’esprit d’équipe, notamment par la mise en place de communautés d’apprenants favorables aux échanges (de pratiques, de connaissances, d’expérience, de ressources, etc.) 🤝.

Et ça, c’est un sacré bénéfice dans un contexte de généralisation du télétravail, débouchant souvent sur la dispersion géographique des équipes !

A contrario, certaines méthodes de formation traditionnelles, en particulier d’e-learning, renforcent l’isolement des apprenants.

Et les inconvénients du collaborative learning ?

Toutefois, pour que le collaborative learning fonctionne, il convient de disposer en interne de collaborateurs dotés de connaissances suffisamment avancées sur un sujet donné pour les partager.

👉 Admettons qu’il vous faut former des employés sur un nouveau logiciel. Peut-être que personne dans l’entreprise ne l’a suffisamment éprouvé pour élaborer une formation digne de ce nom et éviter les approximations ? Vous devez donc avoir conscience que cette méthode ne peut malheureusement pas fonctionner à tous les coups !

En parallèle, le collaborative learning demande du temps au salarié hissé au rang de formateur. Pendant que ce dernier se charge d’instruire ses collègues, il ne se consacre pas à ses missions premières. Et selon la structure de votre organisation ou encore de la période de l’année, se priver de cette force de travail pèse sur la productivité générale.

☝️ Cependant, nous verrons plus bas que ce dernier inconvénient peut fortement être amoindri par l’utilisation des bons outils !

Le fonctionnement du collaborative learning

Comment fonctionne le collaborative learning concrètement ?

Tout part d’un besoin de formation à combler prestement. Par exemple :

  • Vous implémentez une nouvelle technologie dans votre entreprise ?
  • Vous opérez des changements importants au niveau de vos modes de management ou encore de votre gestion de projet ?
  • Vous devez mettre à la page vos collaborateurs quant à une nouvelle tendance qui fait couler beaucoup d’encre dans votre secteur ?

Dans un schéma classique, le recours à des ingénieurs pédagogiques et autres organismes externes prend du temps et de l’argent.

Mais avec le collaborative learning, tout un chacun est en mesure d’élaborer rapidement, et en toute autonomie, les parcours de formation et les modules appropriés. De plus, ces modules en ligne sont améliorés par la suite, en fonction des retours d'expérience recueillis. En résultent une prolongation de la durée de vie des parcours de formation, et bien sûr davantage de pertinence dans les enseignements dispensés.

💡 Vous l’aurez compris, la notion de collaborative learning sous-entend l’utilisation de logiciels adaptés. S’il existe plusieurs solutions sur le marché capables de prendre en charge cette méthode, 360Learning fait figure d’acteur incontournable. Cette plateforme de gestion de l’apprentissage (LMS), orientée collaborative learning, permet l’élaboration en quelques clics seulement de modules (seulement 17 minutes pour le premier !) grâce entre autres à la conception assistée par IA. Dans cette optique collaborative, 360Learning prend aussi en charge la co-création de contenu et le recueil des retours utilisateurs, répondant ainsi à l’objectif d’amélioration continue des entreprises.

Les applications du collaborative learning : 3 exemples de cas d’usage

Si toutes les conditions humaines et technologiques sont réunies, le collaborative learning se révèle pour l’entreprise une aubaine dans de nombreuses situations.

Voici quelques cas d’usage qui vous aideront à cerner ses bénéfices 👉.

L’onboarding de nouveaux employés

Utiliser le collaborative learning lors de l'onboarding d’un nouvel employé, c’est gagner du temps par le déploiement de sessions de formation, certes automatisées, mais qui n’en demeurent pas moins parfaitement adaptées aux rôles et métier de la nouvelle recrue.

En outre, cette méthode favorise l'intégration sociale et professionnelle du salarié, puisqu’il accède en quelques clics à toute une base de connaissances sur la culture de l’entreprise, les rôles et responsabilités, les processus internes, etc.

De quoi faire de premières bonnes impressions, et donc œuvrer à la rétention de vos talents !

Les mises à jour réglementaires

Lorsque des changements opèrent dans la réglementation générale, ou simplement à l’échelle de l’entreprise, le collaborative learning apporte une réponse pertinente… et surtout beaucoup plus friendly (pour des sujets qui ne le sont pas toujours 😮‍💨) !

De plus, en utilisant les bons outils, il est possible de suivre les progressions des employés sur ces sujets, car on ne plaisante pas avec le règlement !

La formation à un nouveau logiciel

L’implémentation d’un nouveau logiciel au sein d’une entreprise constitue souvent un changement profond pour les salariés, changement pouvant aller jusqu’à compromettre leur bien-être au travail. D’où la nécessité de les épauler avec de la formation (en bonne et due forme).

Ici, le collaborative learning sert :

  • à créer des parcours destinés à rendre les équipes rapidement opérationnelles sur leur nouvel outil ;
  • puis à les accompagner sur la durée, à mesure des mises à jour techniques et fonctionnelles.

Mise en place du collaborative learning : quelques bonnes pratiques à observer !

Pour terminer, voici en bonus 6 bonnes pratiques pour déployer efficacement le collaborative learning dans votre entreprise 👀:

  • Identifiez précisément les objectifs d'apprentissage que vous souhaitez atteindre, en vous assurant qu'ils soient alignés avec les besoins de votre entreprise ainsi que des apprenants.
  • Instaurez au préalable un esprit d’équipe fort, sans lequel la mayonnaise de l’apprentissage collaboratif ne prendra pas.
  • Développez la flexibilité dans votre organisation ainsi que dans vos process internes, afin que chacun dispose de la souplesse nécessaire à l’appropriation des principes du collaborative learning.
  • Encouragez la participation de personnes provenant de différents départements, niveaux hiérarchiques et domaines d'expertise, pour enrichir les discussions et stimuler le partage de connaissances.
  • Embrassez pleinement la culture du feedback, condition sine qua non au maintien de la qualité des contenus pédagogiques.
  • Utilisez les outils adéquats, indispensables au bon fonctionnement du collaborative learning. Sans un logiciel structurant, vous risquez de vous retrouver à gérer une usine à gaz !

À vous de jouer !

Actuellement Editorial Manager, Jennifer Montérémal a rejoint la team Appvizer en 2019. Depuis, elle met au service de l’entreprise son expertise en rédaction web, en copywriting ainsi qu’en optimisation SEO, avec en ligne de mire la satisfaction de ses lecteurs 😀 !

Médiéviste de formation, Jennifer a quelque peu délaissé les châteaux forts et autres manuscrits pour se découvrir une passion pour le marketing de contenu. Elle a retiré de ses études les compétences attendues d’une bonne copywriter : compréhension et analyse du sujet, restitution de l’information, avec une vraie maîtrise de la plume (sans systématiquement recourir à une certaine IA 🤫).

Une anecdote sur Jennifer ? Elle s’est distinguée chez Appvizer par ses aptitudes en karaoké et sa connaissance sans limites des nanars musicaux 🎤.

Jennifer Montérémal

Jennifer Montérémal, Editorial Manager, Appvizer

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus

Meilleurs logiciels pour vous