Le nouveau Slack by Microsoft : Teams, pour collaborer dans l’entreprise

Le nouveau Slack by Microsoft : Teams, pour collaborer dans l’entreprise

En novembre, Microsoft a fait la Une des actualités informatiques en lançant sa nouvelle application : Teams. Ce chat en ligne vient concurrencer Slack, acteur majeur dans le secteur des éditeurs de communication instantanée en entreprise.

Suggestion de logiciels pour vous

BlueMind

BlueMind
Nouvelle génération de messagerie collaborative Open Source
Essayer gratuitement
Voir ce logiciel

Zimbra

Zimbra
Mesagerie en ligne, collaboration, et travail à distance
Essai gratuit avec Ovea
Voir ce logiciel

Banana Content

Banana Content
Plateforme de communication globale
30 jours gratuits
Voir ce logiciel

Microsoft lance Teams pour mieux collaborer dans l’entreprise

Les suites d’applications de Microsoft : SharePoint et Office 365

Microsoft propose aux entreprises un package sous forme de suites comprenant de nombreuses applications permettant de collaborer efficacement. La version on premise, SharePoint, est à installer localement, et son équivalent online, Office 365, qui compte plusieurs outils, à savoir : OneDrive pour le service cloud de stockage de fichiers ; Le calendrier Office ; Planner pour l’attribution et la planification des tâches.

Teams pour chatter et augmenter la productivité

Cette fonctionnalité de discussion instantanée, venant compléter ces différents outils, représente une vraie valeur ajoutée en termes d’aide à la gestion et de productivité. Teams permet de créer des groupes de conversation, on y discute en temps réel des projets, on y échange des documents (stockés dans l’espace cloud de chacun), on reçoit des alertes, on planifie des événements qui se synchronisent avec les agendas des participants, etc. De quoi améliorer les échanges collaboratifs et créer une vraie communauté de travail.

L’apport de Skype à Teams

Teams repose également sur Skype, ce qui lui vaut l’intégration d’une fonctionnalité de visioconférence et d’audioconférence en parallèle du chat, et un taux de pénétration en entreprises d’autant plus élevé. Fin 2016, parmi les organisations de plus de 500 salariés, 50 % avaient déployé Skype pour l’utiliser dans le cadre professionnel.

Le développement de l’application Teams

Microsoft Teams est encore en version bêta. Lancé en novembre dernier, l’application devrait basculer en version finale d’ici cet été. L’hégémonie des outils Microsoft au sein des entreprises permet à sa diffusion d’aller bon train. Et l’on estime qu’elle aura atteint 20 % de taux de pénétration à l’horizon fin 2018.

Slack : une messagerie instantanée en pleine évolution

Software à succès

Slack est un logiciel de chat largement répandue. Fin 2016, sa couverture marché était estimé à 14 %. En octobre de la même année, elle comptait 4 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, dont la moitié aux États-Unis. La France figure au top 5 des pays utilisateurs.

Les limites de sa version gratuite

Son nom vient de l’acronyme « Searchable Log of All Conversation and Knowledge » (SLACK) qui peut se traduire par « Accessibilité à toutes les conversations et connaissances ». Slack a toujours joué le rôle d’agitateur. Son offre, simple et agile, est proposée gratuitement. Mais elle est alors limitée à certains égards : nombre de participants, recherche dans les archives…

Une brique Google en projet

En parallèle du rapprochement entre Skype et Microsoft, qui a donné Teams, on assiste à celui entre Slack et Google. Il est prévu qu’au cours du premier semestre 2017 la solution G Suite de Google intègre Slack. Les documents échangés se retrouveront ainsi sur le Drive et le paramétrage des droits d’accès et rôles de chaque utilisateur pourra se faire depuis la console d’administration de la G Suite.

Suggestion de logiciels pour vous

Cisco WebEx

Cisco WebEx
leader mondial de la visio-conférence HD
Demander une démo
Voir ce logiciel

ArkadinVision

ArkadinVision
Logiciel de vidéo conférence
Tester gratuitement
Voir ce logiciel

Skype

Skype
Réunions en ligne for Business
Demander une démo
Voir ce logiciel

Après HipChat et Slack, l’innovation de Microsoft Teams

Les éditeurs d’apps de chat

Historiquement, c’est HipChat, édité par l’américain Atlassian, qui représentait le principal concurrent de Slack. Mais l’arrivée de la solution de Microsoft a durablement modifié la donne.

La force d’Office 365

L’intégration du chat à la suite Office 365 apporte un réel intérêt du point de vue usages. À l’ouverture d’un document Office, un nouvel onglet web surgit automatiquement et peut être ouvert et coédité à plusieurs. Le fil de discussion se déporte alors sur la droite de la fenêtre, servant d’espace d’échange autour du document.

Le machine learning

En fonction de l’historique de travail et de collaboration de la discussion et de chaque participant, le classement des informations remontées est personnalisé. Cette fonctionnalité, rendue possible par l’outil Office Graph de Microsoft, apporte une autre couche de confort dans la fluidité et la pertinence dans le cadre de l’utilisation de l’outil.

Les fonctionnalités propres

Autre point différenciant : l’intégration du messaging thématique, soit la possibilité de commenter des posts. Cela crée des fils de conversation sous le message posté, ouvrant une parenthèse dans la conversation, ou permettant de faire un focus plus précis sur un point.

Les développements personnalisés

Un autre terrain de différenciation pour les solutions collaboratives de chat pour entreprises est celui des bots. Avec Microsoft Bot Framework, les DSI (directions des systèmes informatiques) pourront envisager le développement d’un bot maison – pour permettre des requêtes dans une base de données métier de l’entreprise par exemple, et pour que celle-ci soit accessible et s’interface avec le chat.

Les API

La compatibilité de l’application avec des outils tiers est primordiale pour une adoption facilitée et réussie au sein de l’organisation. Aussi les API (Applications Programming Interface) sont-elles à regarder de près. Celles d’Office 365 associées au chat permettent d’échanger toutes sortes d’informations avec les autres briques de l’activité, au sein même du fil des discussions.

Si Slack a fait ses preuves et a remporté l’adhésion d’un grand nombre, Teams de Microsoft a cependant des cartes à jouer. Plus complet, la fluidité de l’app est un réel atout de fonctionnement. À tester, donc, pour gagner en performance du côté de vos processus internes !

Commenter cet article

Ajouter un commentaire