Messageries Collaboratives

Slack concurrencé par Kore et SpotCues. Google rachète Pie

Par Fabien PaupierMis à jour le 21 février 2017, publié initialement en février 2016

Actualité Cloud : En finir avec les emails tout en faisant mieux travailler les collaborateurs ensemble est le challenge que se sont fixés les leaders de la productivité comme Google ou Microsoft. L’outsider Slack Technologies, en 2013, a ouvert le bal avec le l’application web Slack et une communication parfaite qui a stimulé les investisseurs et généré une traction phénoménale sur l’outil. La solution américaine, valorisée à plus d’1 milliard de dollars en un an, a ouvert la possibilité de la productivité cross-applications.

Ce marché en pleine explosion voit en ce moment apparaître des concurrents aux quatre coins du monde qui souhaitent faire mieux que Slack. Kore a par exemple fait son apparition dans le paysage de acteurs de la messagerie collaborative la semaine passée en mettant en avant ses robots qui agissent comme de véritables assistants personnels. Les bots de Kore gèrent la communication au sein d’une centaine d’applications permettant ainsi de communiquer et de gérer des tâches vers tous vos logiciels en ligne en même temps.

Quant au dernier arrivant nommé SpotCues, il créé des mini réseaux sociaux privés pour connecter facilement les personnes se trouvant dans un même endroit. SpotCues est focalisé sur la mobilité que ses concurrents. Son objectif est avant tout de créer des effets de synergies entre employés grâce à des communautés d’échange de savoir.

Google qui n’a pas été le premier à innover dans ce secteur vient de faire l’acquisition de Pie (le 18 Février 2016), startup basée à Singapour, qui a pour ambition de faire mieux que Slack dans ce domaine. Google, qui signe ici son premier rachat en Asie du Sud-Est, va aspirer totalement Pie pour l’intégrer en natif dans sa suite de productivité. Pie offre une expérience surprenante de simplicité. C’est de toute évidence son angle d’attaque sur le marché de la communication unifiée.

D’autre solutions émergeant d’Asie comme Eko (Thailande) et ChatWork (Japon) surfent sur la tendance de la centralisation des échanges propulsées par des investissements très significatifs. Ces outils visent tous à supprimer les emails de notre quotidien. Nous pouvons maintenant nous attendre à ce que l’offre de ces nouveaux outils se consolide grâce à la prise de position d’autre géants dans les mois à venir.
 

Sources : 

  • Tech Crunch
  • Le monde Informatique
La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus

Meilleurs logiciels pour vous

Actualité backgroundActualité
Actualité
6 septembre 2022
Nous sommes de plus en plus sédentaires, il serait temps de régler ça !
Au départ, la sédentarité signifiait simplement de s'installer quelque part de manière permanente. Qu'est-ce qui a changé ? Maux de dos, fatigue musculaire, faiblesse... s'installer sur un siège de bureau, voilà à quoi ressemble la sédentarité pour les travailleurs en 2022 ! On creuse le sujet.
Actualité backgroundActualité
Actualité
26 juillet 2022
Tous les digital natives ne sont pas égaux face au recrutement
L’EM de Normandie vient de sortir une étude intitulée "Du mauvais côté de l’algorithme : pourquoi les digital natives ne sont pas tous égaux face aux plateformes de recrutement.". L’objectif ? Faire le point sur les potentielles inégalités que rencontrent les candidats face à des processus de recrutement de plus en plus digitalisés.
Actualité backgroundActualité
Actualité
12 juillet 2022
Observatoire DSI 2022 : le SaaS gagne du terrain !
L’éditeur Micro Focus vient de publier son Observatoire DSI 2022. Son objectif ? Dresser un état des lieux des usages des Directions des Systèmes d’Information, en particulier en matière d’outils et de déploiement.