Noreply, l’email expéditeur dont il faut vous méfier

Noreply, l’email expéditeur dont il faut vous méfier

On reçoit parfois des emails provenant d’expéditeurs dont l’adresse mail commence par noreply. Pourquoi ? Quel en est l’impact ? Examinons l'utilisation la plus judicieuse pour vos propres campagnes emailing arrivent à destination !

Suggestion de logiciels pour vous

Newsletter2Go

Newsletter2Go
Créer des campagnes d'Emailing Marketing professionnelles
Lancez-vous gratuitement !
Voir ce logiciel

SG Autorépondeur

SG Autorépondeur
Envoi d'emails automatiques pertinents au bon moment
Suivre un tutoriel gratuit
Voir ce logiciel

wewmanager

wewmanager
Envoi de campagnes Emailing & SMS simple et innovant
Livre Blanc Emailing
Voir ce logiciel

Qu'est-ce que le noreply ?

Le noreply est un email utilisé dans le cadre d’envois massifs de mails. L’objectif poursuivi en général par ce biais est de :

  • dissuader ses destinataires de répondre à cette adresse,
  • sous-entendre qu’en cas de réponse, l’email ne sera pas traité.

On comprend le raisonnement à l’origine du noreply. L’émetteur, au moment de sa campagne marketing, cherche à :

  • éviter de gérer les réponses éventuelles,
  • éviter le risque de saturation lié aux réponses automatiques d’absences de bureau, de changement de coordonnées, etc.

Quatre raisons de ne pas utiliser le noreply

Même s’il part d’une bonne intention, le noreply est sérieusement déconseillé.

1/ Le noreply est source d’incompréhension et de déception

Il se peut que, malgré la présence du noreply, certains destinataires cherchent quand même à vous joindre par ce biais. Ce qui ne manque pas de créer un effet déceptif, puisque leur prise de contact a toutes les chances de rester sans réponse de votre part.

2/ Le noreply crée un handicap

Pour éviter de passer en spam, il est souvent demandé à un nouvel abonné, au moment de sa souscription à votre newsletter par exemple, d’ajouter votre mail de contact dans son carnet d’adresses mail. Cela permet d’indiquer à sa boîte de réception comment traiter les prochains mails émanant de vous. Or, il est peu concevable de demander l’ajout d’un email noreply : son côté anonyme n’a rien de rassurant !

3/ Le noreply nuit à votre délivrabilité

Les messageries ont des filtres antispam basés sur différents paramètres techniques. Pour maximiser la délivrabilité de vos envois, vous devez montrer patte blanche aux serveurs SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) de vos destinataires. Or deux choses sont importantes au niveau du mail que vous utilisez :

  • il doit correspondre au nom de domaine de votre serveur d’envoi,
  • il doit correspondre à une adresse mail qui existe.

Car s’il est possible d’envoyer des mails avec une adresse fictive, c’est déconseillé. Les serveurs le détectent et l'interprètent comme du spam.

 

4/ Le noreply nuit à votre image

Vos emails peuvent se retrouver en spam pour deux raisons :

  • à cause du filtre antispam qui les a jugés en tant que tel,
  • du fait de l’intervention manuelle du destinataire qui les a étiquetés comme tel.

En utilisant une adresse mail noreply, vous ne faites rien pour y réchapper, au contraire... D’un point de vue image, c’est comme si vous proposiez d’informer sans permettre le dialogue. En empêchant votre interlocuteur de s’exprimer, vous découragez tout engagement de sa part envers votre marque.

Suggestion de logiciels pour vous

Sarbacane Desktop

Sarbacane Desktop
Boostez votre chiffre d’affaires, fidélisez avec l'emailing
Essayer gratuitement
Voir ce logiciel

ExpertSender

ExpertSender
Elu meilleur système Email de Segmentation & Délivrabilité !
Découvrir
Voir ce logiciel

Visiblis

Visiblis
Optimisation SEO de titres et de contenus de pages Web
Pour seulement 10€/mois
Voir ce logiciel

Mailing et bonnes pratiques

Le marketing multidirectionnel

À l’heure de la communication tous azimuts, où sites, blogs et réseaux sociaux créent du lien, votre politique marketing doit s’adapter. L’unilatéral est révolu. Place à l’échange, facile et fluide. Engagez la conversation, invitez à l’échange. Cette approche interactive doit se ressentir au travers de vos mailings. Créez un bloc « contactez-nous », mettez en relief un bouton où vous invitez votre interlocuteur à répondre, à réagir. Visualisez notre exemple de mailing ci-dessous :
 

Le cercle vertueux

Vous avez d’autant plus intérêt à initier le dialogue que la délivrabilité de vos envois futurs s’en trouvera augmentée ! Les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet), face à cette réciprocité d’échanges, considèreront vos prochains contenus comme légitimes. Votre réputation, ainsi boostée, améliorera les taux de réussite de vos prochains envois.

Le cercle vicieux

À l’inverse, si des réponses ont été faites à votre email et n’ont jamais été ouvertes, leurs pièces jointes jamais téléchargées, la réactivité perçue par les FAI est négative vous concernant. Ce qui risque de compromettre votre réputation par la suite. De la même façon, un nombre croissant de personnes qui se désabonnent, ou vous reportent comme spam, est un indicateur de mécontentement enregistré par les serveurs et néfaste à terme.

Les solutions pour faire autrement

Tout le prouve : l’usage du noreply est une fausse bonne idée. Laissez-le de côté. D’autant plus que d’autres solutions peuvent répondre à vos problématiques. Il est possible :

  • de déployer un système de réponse automatique pour gérer les échanges initiés. Votre interlocuteur peut être redirigé selon sa question. De votre côté, l’organisation du service en backup devient alors possible même avec un gros volume d’échanges,
  • de transférer les réponses vers un autre email, et y paramétrer un filtre capable d’éliminer les réponses automatiques et / ou de ventiler les emails reçus en fonction de critères que vous aurez choisis en amont.

Avec une solution spécialisée dans l’envoi d’emailings, un panel de fonctionnalités permet ainsi de gérer l’afflux des réponses tout en maximisant sa délivrabilité.

Le noreply est à proscrire. Bien qu’il ait l’air pratique, son utilisation nuit à votre délivrabilité et à votre image à terme. Expédiez vos mailings depuis une adresse mail valide et plus personnelle : vous créerez plus d’engagement autour de vos envois.

Commenter cet article

Ajouter un commentaire