Le rôle des Marketplaces de service dans le monde post Covid19

Le rôle des Marketplaces de service dans le monde post Covid19

Le rôle des Marketplaces de service dans le monde post Covid19

Il ne fait aucun doute sur le fait que la crise sanitaire mondiale, déclenchée par l’épidémie du Covid 19, aura engendré un bouleversement sans précédent du monde tel qu’on le connaissait en ce début d’année 2020.

L’heure est à la reconstruction et à la structuration du monde d’après, tout en tenant compte des nouveaux enjeux et aspirations de tous, citoyens et entreprises.

Cette période de réflexion et de mutation constitue pour les marketplaces un créneau décisif et opportun, afin d’intégrer et conquérir une ère post-covid19, dont la large digitalisation des offres de services et de produit se fait pressante.

Suggestion de logiciels pour vous

Cocolabs

Cocolabs
Marketplace de services. Sur-mesure et 100% clés en main.
Demander un devis
Voir ce logiciel

La crise du Covid sensibilise plus que jamais l’opinion publique à sa dépendance à un marché mondialisé

Cet arrêt brutal de l’économie et de nos vies sociales nous permet de réaliser le degré d’interdépendance des nations participant à la grande marche de la mondialisation. Celui-ci a plus que jamais mis en lumière les conséquences de nos modes de vie et de notre mode de consommation, favorisant ce maillage international intenable.

Une volonté et nécessité de consommer différemment

Des interrogations, non récentes mais ravivées par la crise, surgissent : notre mode de consommation actuel est-il raisonnable ? Serait-il souhaitable de consommer différemment ? Moins, mieux, plus local ?

Autant de questionnements qui poussent bon nombre de citoyens à vouloir renforcer l’esprit de communauté, à privilégier les offres de services et de produits de notre voisinage, de l’artisan du coin, ou du jeune prêt à donner de son temps et de son énergie au service de la collectivité. Finalement, une nouvelle façon de consommer à laquelle la création de marketplaces se présente comme alternative pertinente.

La création de marketplaces : réponse aux besoins émergents des consommateurs à l’ère post-covid19

Là où le consommateur désire davantage de maîtrise sur le service qu’il s’apprête à commander : informations relatives à son fournisseur, retours d’expérience client… les marketplaces offrent la possibilité de mettre autant d’informations à disposition de ses clients et prospects.

Le site de vente en ligne de vêtements d’occasion Vinted, aux 8 millions d’utilisateurs français, démontre l’appétence des consommateurs d’aujourd’hui à maîtriser l’ensemble des tenants et aboutissants de leurs achats. Identification du vendeur, géolocalisation, avis clients, accès aux offres similaires de la concurrence…

Alors que le succès de Vinted illustre un réel besoin de se tourner vers une économie plus durable, d’autres plateformes de service répondent au désir profond d’entamer une réelle transition d’avenir. La plateforme WeFarmUp, est une marketplace de location de matériel agricole, aujourd’hui leader mondial du Cofarming. Celle-ci offre également aux agriculteurs d’une même région la possibilité de mettre en commun leur réflexion, travail et investissements, s’inscrivant ainsi dans l’économie collaborative. Finalement, construire une marketplace se révèle être profitable à l’ensemble des parties prenantes qui la composent.

Ainsi, à l’ère post-covid19, la création de marketplaces offre aux individus le moyen de consommer davantage en adéquation avec leurs besoins, leurs principes, et de s’adapter aux nouvelles dynamiques de marché.

La crise du Covid sensibilise les entreprises aux nouveaux enjeux d’avenir : de digitalisation des services et d’adaptation du marché du travail

Dans un article du 5 juin dernier, le New York Times félicite le président Emmanuel Macron pour sa bonne gestion de la crise de l’épidémie, tandis que les Français expriment un ressenti plus partagé, voire amer. Les semaines passées ont donné lieu à une réelle cacophonie informative, laissant entreprises et citoyens désœuvrés, sans réelle capacité d’action. Là où l’État n’a pas su, ou n’était pas en capacité de faire, les entreprises constituaient un relai utile et fort, afin de répondre aux besoins inédits de la population.

Dans un monde subordonné aux crises sanitaires, économiques, monétaires… l’adaptabilité des offres sera de rigueur. L’ère post-covid19 se caractérisera par une indispensable souplesse des offres émanant du marché, favorisée en grande partie par la digitalisation des services proposés.

Création de marketplaces : l’alternative à un besoin croissant de digitaliser les offres de service

Bien plus qu’une opportunité, créer une marketplace constitue une alternative indispensable. La plateforme en ligne Doctolib, a su ajuster ses offres afin de s’adapter à la fois aux restrictions gouvernementales, et aux besoins grandissants de consultations médicales. Alors que Doctolib est à l’origine un site de prise de rendez-vous en ligne, entre patients et professionnels de santé, la plateforme a pris le parti de développer fortement une offre purement digitale : la téléconsultation, comptabilisée à plus de 2,5 millions au cours de l’épidémie.

La marketplace comme outil d’équilibre du marché du travail

Enfin, si l’on devait tirer une conclusion essentielle de cette crise sanitaire, celle-ci résiderait dans la transformation inévitable du monde du travail actuel. Ceci a parfaitement été intégré par Jack Dorsey, PDG Twitter, qui déclarait le 12 mai dernier, vouloir donner la possibilité à ses salariés de télétravailler de manière durable et constante.

Un sondage réalisé par Odoxa-Adviso Partners estime le nombre de salariés en télétravail en France, au cours de cette période de crise, à 5,1 millions de personnes. Cette nouvelle pratique de travail, largement en train de se démocratiser, n’est pas la seule illustration des mutations en cours.

En effet, la crise a généré une importante augmentation de la main d’œuvre disponible, désireuse d’être rétribuée, ou bénévole. La plateforme en ligne jeveuxaider, créée et diffusée par le gouvernement, a été un exemple de marketplace qui a permis de répondre en partie aux besoins d’aide exprimés par bon nombre d’organisations. Construire davantage de marketplaces de service permettrait d’équilibrer plus encore l’offre et la demande d’emploi, chamboulées par l’épidémie : aide à la personne, distribution de nourriture, besoin ponctuel de travailleurs freelance… Des besoins qui demeurent et s’accentuent en cette nouvelle ère post-covid19.

La création de marketplace permet finalement d’intégrer un large ensemble des enjeux d’avenir : la nécessaire digitalisation des offres de service, la prise en compte des nouveaux besoins des offreurs et des demandeurs d’emploi, la volonté de repenser nos modes de consommation, et de restructurer le monde du travail de demain.

 

À propos de l’auteur : Erik Desloges, VP et Sales Partnerships chez Cocolabs

Après avoir exercé en tant qu’auditeur financier, Erik co-fonde une marketplace de services : The Haircut. Les 3 ans passés les mains dans le cambouis lui auront permis d’avoir une vision aiguisée sur l’univers des marketplaces. C’est pourquoi il a rejoint Cocolabs en 2018, en tant que VP Sales et Partnerships, pour conseiller les clients sur leurs stratégies et accompagner leurs marketplaces vers le succès.

Article invité. Les contributeurs experts sont des auteurs indépendants de la rédaction d’appvizer. Leurs propos et positions leur sont personnels.

Suggestion de logiciels pour vous

Cocolabs

Cocolabs
Marketplace de services. Sur-mesure et 100% clés en main.
Demander un devis
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire