Entretien avec le PDG de Ramco Systems : quel avenir pour les ERP  ?

Interview de Virender Aggarwal, Directeur Général de Ramco

En 2016, nous avions mentionné le succès rencontré par Ramco Systems sur le marché des ERP Cloud (solutions de planification des ressources d’entreprise). En un mot, les affaires de Ramco se portent bien et la culture d’innovation de l'éditeur a généré d’excellents résultats. Sur le marché de la gestion du capital humain (HCM) et sur la scène mondiale des logiciels de paie, outre ses avancées significatives, Ramco a conclu un accord avec CloudPay pour proposer une plate-forme commerciale à la demande (BPaaS) sur les marchés européens et américains (CloudPay exploitera plus de 40 solutions de paie sur la plate-forme de Ramco, qui couvre les marchés de l’Asie-Pacifique et du Moyen-Orient, du sous-continent indien et de l’Afrique), ce qui devrait lui permettre d’entamer sa prochaine phase de croissance. En ce qui concerne le marché intermédiaire des logiciels d’ERP, le fournisseur a identifié une niche dans les domaines de la logistique et de la gestion des actifs d’entreprise (EAM), ce qui lui permet de développer des capacités ciblées. Dernier point, mais non des moindres, la position de leader mondial de Ramco dans le domaine de la maintenance aérienne (MRO) a été encore renforcée avec la décision d’Air France Industries KLM Engineering and Maintenance (AFIKLM E&M) de parcourir 13 000 kilomètres pour mettre en place son premier centre de co-innovation à Singapour, en partenariat avec Ramco. Le centre de MRO à Singapour a également été largement soutenu par le gouvernement de Singapour.

Contenus suggérés pour vous

Analyse complète
Produit officiel TEC - Technology Evaluation Center
Modèle d'appel d'offre
Produit officiel TEC - Technology Evaluation Center
Modèle d'appel d'offre
Produit officiel TEC - Technology Evaluation Center

TEC 2016 ERP for Services Buyer's Guide

ERP for Process Manufacturing RFP Template

Discrete Enterprise Resource Planning (Discrete ERP) RFI / RFP Template

L’année 2017 s'est bien déroulée pour Ramco

Cette année semble avoir démarré sur une note positive pour Ramco. Le fournisseur a récemment signé un accord de plusieurs millions de dollars pour transférer sur le cloud les activités de ressources humaines (RH) et de paie de Panasonic Group en Malaisie. Panasonic Group, qui fait partie du premier fabricant japonais d’appareils électroniques, a choisi d’intégrer Ramco HCM à la masse salariale globale pour numériser et transformer ses activités de RH, y compris le recrutement, la gestion de la performance, le système du contrôle des horaires et de la présence, et la masse salariale. Cette restructuration concernera les 20 000 collaborateurs répartis en 21 entités juridiques et sera réalisée au moyen d’une plate-forme unifiée. Avec cette transformation numérique, la gestion RH au sein de Panasonic Group devrait évoluer d’une gestion administrative vers une gestion plus stratégique, grâce à l’exploitation des fonctionnalités de reporting et d’analyse de Ramco.

Avec le lancement d’une solution administrative intégrée de RH, gestion des talents et paie sur le cloud, Ramco est confiant quant au développement de sa présence sur le marché. La demande de suites complètes de logiciels d’ERP sur le cloud provenant de moyennes entreprises continue d’être forte. Des marchés établis, comme ceux d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud et d’Australie enregistrent leurs premières transactions. Ramco a séduit des clients dans des pays inexploités comme la Papouasie–Nouvelle-Guinée, les îles Tahiti, le Myanmar et les îles Salomon. La société est également présente sur le marché sud-africain (le gouvernement sud-africain utilise la solution eGovernance de Ramco). En ce qui concerne les marchés verticaux, l’aviation et la banque sont les points forts du fournisseur, qui occupe une place de plus en plus importante dans ces secteurs.

Les commentaires pleins d’honnêteté du PDG de Ramco

Nous nous sommes entretenus avec le PDG de Ramco, Virender Aggarwal, au sujet du succès inattendu des logiciels ERP Cloud de la société. Selon lui, l’entreprise offre un environnement de travail particulièrement agréable à ses collaborateurs, qui n’hésitent alors plus à partager leurs idées avec leurs supérieurs lors des fréquentes pauses café. Les cours de yoga et de Zumba proposés viennent compenser le dur labeur de chacun.

Le PDG de Ramco prend un café avec ses salariés dans le bureau de Singapour

Le PDG de Ramco avec son personnel pendant une pause-café

Quelle est votre proposition de valeur par rapport aux acteurs établis de solutions logicielles d’ERP et HCM ?

Virender Aggarwal : Nous nous distinguons de Microsoft Dynamics, NetSuite, Workday et Epicor (pour ne citer qu’eux) sur les points suivants :

  • Nous nous sommes développés de manière organique après des années de recherche et de développement (R&D). Ramco est donc la suite logicielle ERP la plus complète, elle intègre la fabrication (en mode process et discret) et la distribution, couplée avec l’EAM et les services de RH & de paie. Nous sommes différents d’autres solutions ERP, où vous devez investir substantiellement pour acquérir d’autres solutions vous permettant de gérer la fabrication, l’EAM ou la HCM.
  • Nous faisons preuve de flexibilité et d’adaptabilité, et nos processus commerciaux sont configurés pour répondre aux besoins du client.
  • Notre délai d’installation est relativement plus court, grâce à une simple structure de licence/abonnement.
  • Nous nous adaptons aux entreprises de toutes tailles et la solution est personnalisable. Le kit de développement d’extension de Ramco peut être utilisé pour créer des extensions aux processus commerciaux existants. Plusieurs rapports et flux de travail peuvent être combinés pour générer de nouveaux rapports.
  • Les activités de comptabilité et rentabilité du projet sont intégrées à la solution de base.
  • Nous avons de l’expérience et des références sur les marchés locaux (Inde, Moyen-Orient/Afrique, Europe, Asie-Pacifique et États-Unis)

Quelle est l’étendue de votre écosystème de partenaires ?

VA : Nous disposons d’un réseau partenaire actif de plus de 70 revendeurs répartis dans le monde entier. Nos partenaires sont impliqués dans tous les aspects du développement de l’entreprise — du développement commercial aux ventes, en passant par la livraison, le développement ou la personnalisation, et le service après-vente.

En ce qui concerne notre réseau de partenaires, nous travaillons avec des acteurs majeurs comme Infosys, TechM et Global Sis. Nous collaborons également avec les quatre grandes sociétés de conseil, qui profitent de notre plate-forme pour offrir des services à leurs clients finaux. L’objectif principal est de nouer des relations régionales solides et d’acquérir une bonne compréhension des activités. Parmi nos partenaires se trouvent Gatti HR aux États-Unis, SmartMegh en Inde, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique ainsi que PT MultiIntegra, PT MII (Metrodata) en Indonésie, IA Group, Specter Synergie en Malaisie, etc.

Nos partenaires sont classés en tant que partenaires commerciaux ou partenaires d’intégration de systèmes selon qu’ils vendent ou vendent et installent nos solutions. Nous avons également conclu des partenariats avec de petites agences spécialisées, que nous considérons comme des partenaires en conseil et technologie. Nous avons eu des résultats notables : l’un de nos partenaires a réussi à lancer un projet en deux semaines et demie. Nous en avons également beaucoup d’autres qui offrent des solutions de personnalisation ou des solutions développées en complément de notre offre sur le cloud. Ramco se base sur ce modèle de partenariat depuis de nombreuses années. Notre objectif est d’autonomiser nos partenaires, ce qui donne de bons résultats.

Quelles difficultés Ramco a-t-il rencontrées sur le marché américain au fil des années et qu’envisagez-vous de faire maintenant ?

VA : Au cours des dernières années, notre objectif a été de perfectionner l’offre sur le cloud et de stimuler nos activités sur notre marché local. Après avoir été le pionnier et avoir amené plus de 400 entreprises sur le cloud, nous étions prêts à vendre le produit au niveau international. Afin de nous distinguer et créer une proposition de valeur unique sur le marché mondial, nous nous sommes concentrés sur la création de fonctionnalités autour de la mobilité, de l’interface utilisateur (UI) et la perception du contexte dans l’offre de base.

Nous sommes également conscients que le marché des solutions ERP est encombré, avec très peu de place pour la croissance. Nous avons identifié quelques niches, y compris les logiciels de logistique, l’entretien des actifs sur le cloud et les RH intégrées pour les moyennes entreprises, et souhaitons en faire nos principales activités aux États-Unis. Nous avons également une longueur d’avance sur le segment MRO de l’aviation, où nous continuerons de nous focaliser sur le développement de technologies innovantes. Les changements actuels du paysage du marché des logiciels de l’aviation, où un petit fournisseur a été absorbé par un grand éditeur de solutions d’ERP, ont ouvert la porte pour que des acteurs comme nous puissent accéder à leur base d’utilisateurs grâce à un produit stable et solide.

Notre niche et nos efforts ciblés ont commencé à donner des résultats. Nous avons récemment décroché un contrat auprès de G&D Integrated, un important fournisseur spécialisé dans le transport et la logistique, dans le cadre d’une restructuration technologique à l’échelle de l’entreprise. Nous croyons fermement que ce succès ouvrira la voie à de nombreuses autres opportunités qui proviennent du segment de la logistique, qui est notre force et notre centre d’intérêt.

Dans le domaine de la HCM, les acheteurs se sont retrouvés à avoir le choix entre de très grands fournisseurs ou des produits de niche spécialisés, qui ne répondent pas nécessairement à leurs besoins en RH. Le marché intermédiaire, c’est-à-dire les entreprises comptant de 2 000 à 10 000 employés, présentera d’importantes opportunités, et notre succès initial a été encourageant.

Quelles sont les fonctionnalités manquantes de Ramco, et comment comptez-vous les combler ?

VA : Nous estimons que le secteur des services n’est pas encore bien traité et nous travaillons à en combler les lacunes. La gestion de l’apprentissage en matière de HCM peut également être améliorée. Cependant, nous allons répondre à ces problématiques grâce à l’intégration de produits tiers.

Pour répondre aux besoins des grandes entreprises, qui montrent une structure fragmentée, possèdent de nombreux fournisseurs et concessionnaires, proposent plusieurs produits et sont présentes sur beaucoup de marchés, l’entreprise a lancé Ramco Connected Enterprise (RACE), une solution sur le cloud qui permet à la société mère de se connecter avec ses filiales et son écosystème étendu. Outre RACE, nous proposons des solutions de gestion des processus commerciaux (BPM), alors que les contenus d’apprentissage, les solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM) et les systèmes d’exécution de la fabrication (MES) sont reconditionnés auprès de fournisseurs tiers et proposés dans le cadre de notre solution.

Nous envisageons également de déplacer les processus plus intensifs comme la planification des ressources de production (MRP) et les processus nécessitant des optimisations en temps réel vers notre moteur de traitement Ramco iPO (anciennement appelé MINNAL). Intégrer Google Maps aux services ayant besoin de la localisation et offrir des systèmes de visualisation des données aident les dirigeants à se faire une vision d’ensemble de leurs activités et leur permettent de prendre des décisions plus éclairées. Nous travaillerons donc dans ce domaine.

Quels sont les changements récents dans les comportement d’adoption et d’achat d'ERP ?

VA : Le plus grand changement observé et qui s’est amplifié au fil du temps est que les clients potentiels et les clients existants ont commencé à se tourner vers des activités et des modèles de livraison alternatifs pour les applications d’entreprise. De nombreux clients potentiels ne souhaitent pas payer de licences, s’acquitter de coûts annuels d’entretien et de coûts récurrents liés aux mises à jour et au renouvellement des matériaux et logiciels auxquels ils ne s’attendent pas. Les entreprises sont continuellement sous pression pour contrôler le montant des ressources consacrées à l’informatique, et plus encore dans la situation économique actuelle, où les organisations cherchent à limiter leurs programmes d’investissement et à optimiser/réduire les coûts autant que possible.

Une autre tendance observable est que les sociétés cherchent à accroître la responsabilité des entreprises et à s’assurer que les dépenses engagées génèrent des avantages économiques mesurables. En conséquence, toutes les dépenses consacrées aux services informatiques sont débattues, remises en question, et les montants correspondants sont refacturés/attribués à chacun des départements qui utilisent ce service informatique afin d’optimiser les dépenses évitables sur les services informatiques et d’investir plutôt sur des applications montrant des avantages commerciaux directs.

La tendance récente qui consiste à explorer le cloud en tant que solution alternative, où vous ne payez que ce qui est utilisé et où les services peuvent être modulés à la hausse ou à la baisse selon les besoins de l’entreprise, semble gagner du terrain. Elle empêche également les entreprises d’approvisionner de manière excessive leur infrastructure informatique lors des pics d’activité, et qu’ensuite ces équipements soient inutiles pendant de longues périodes. L’avènement et la progression continue du cloud semblent être des éléments perturbateurs et il y a un certain scepticisme. Mais la tendance semble être irréversible.

Il existe des préoccupations autour de la sécurité, le contrôle des services informatiques et la protection des données. Bien qu’il s’agisse de véritables inquiétudes, ces problèmes peuvent être facilement réglés. Les entreprises qui cherchent à se tourner vers l’informatique sur le cloud doivent réaliser les vérifications préalables nécessaires. Avec l’arrivée de centres de données à la pointe de la technologie et la promulgation de normes et réglementations relatives à la protection des données et à la mise à jour de la sécurité, les responsables des départements informatiques se rendent compte que leurs rôles doivent évoluer avec la technologie. Bientôt, le scepticisme se révélera être une simple inquiétude infondée !

Les limites des logiciels ERP

La socialisation et la gamification sont-elles requises pour votre marché cible ? Que faites-vous à cet égard ?

VA : La socialisation et la gamification gagnent de plus en plus d’importance :

Socialisation : nos solutions d’HCM offrent de nombreuses fonctionnalités, potentielles et avérées, en ce qui concerne la socialisation. Dans l’environnement RH actuel, la recherche des profils sur LinkedIn est devenue un moyen fiable de générer des talents. En outre, grâce aux portails professionnels qui proposent une variété d’outils d’analyse de CV, l’intégration à ces portails offre un moyen rapide et facile d’identifier les talents à partir de répertoires de CV.

Gamification : les récompenses sont un facteur déterminant pour l’amélioration efficace des performances et des processus. Les récompenses ne doivent pas nécessairement être monétaires. Nous proposons par exemple :

  • Processus efficace d’intégration : les membres se voient proposer un quiz à la fin de leur intégration et reçoivent diverses récompenses s’ils continuent à participer au processus d’intégration. Les prix comprennent des badges, des crédits, des places de cinéma et des soirées au restaurant pour leur famille.
  • Encourager l’allocation de temps volontaire : l’allocation de plages horaires à certaines tâches est l’un des effets les plus indésirables des activités d’un employé. Cependant, l’allocation de temps volontaire permet de visualiser les tâches restant à réaliser dans le cadre d’un projet, et le statut de progression. La ludification est utile dans un tel contexte. Lorsqu’ils attribuent une plage horaire à une tâche de manière volontaire, les employés reçoivent des badges, qui seront réaffectés aux employés plus rapides. Ces badges apparaissent à des endroits stratégiques au sein de la solution, et permettent aux employés de déterminer ce qu’il leur reste à effectuer.

Pourquoi Ramco et vous-même appréciez-vous autant les tchatbots ?

VA : Pour réaliser votre mission, vous devez interagir avec d’autres interfaces utilisateur, collaborateurs et systèmes, ce qui peut générer des retards avant que vous n’arriviez à obtenir la réponse attendue. Les tchatbots modifient la manière dont nous communiquons. Les experts prédisent que les robots remplaceront 80% de ce que nous utilisons au travail et la moitié de ce que nous utilisons chez nous. Il faudra donc tout changer ! La technologie envahissant chaque recoin de notre existence, l’émergence des robots est destinée à transformer notre façon d’interagir.

Les tchatbots fonctionnent comme la plupart des systèmes robotiques utilisés par les consommateurs. Ils répondent aux requêtes et permettent de vous aider dans vos tâches. Ils peuvent par exemple vérifier votre calendrier et activer votre message d’absence avant que vous ne partiez en congé. Bien que la plupart des entreprises expérimentent la façon dont les robots peuvent être utilisés pour simplifier leur interface client, Ramco se concentre sur l’aspect lucratif de ces applications qui peuvent être utilisées pour exécuter des tâches automatisées et répétitives, grâce à l’informatique cognitive :

Robot Ramco HCM

Robot Ramco HCM

Contenus suggérés pour vous

Analyse complète
Produit officiel TEC - Technology Evaluation Center
Modèle d'appel d'offre
Produit officiel TEC - Technology Evaluation Center
Modèle d'appel d'offre
Produit officiel TEC - Technology Evaluation Center

TEC 2016 ERP for Services Buyer's Guide

ERP for Process Manufacturing RFP Template

Discrete Enterprise Resource Planning (Discrete ERP) RFI / RFP Template

Qui/que craignez-vous le plus sur le marché ?

VA : Notre plus grand défi est d’atteindre notre public cible et de veiller à ce que les dépenses en marketing toujours plus importantes permettent d’obtenir la portée nécessaire pour que l’offre puisse passer au niveau suivant. En tant que fournisseur de solutions locales, Ramco possède une forte présence en Asie. Cependant, sur le marché mondial, nos principales préoccupations surgissent lorsque des entreprises de grande renommée nous font concurrence au niveau des évaluations et lorsque les clients potentiels ne savent pas qui nous sommes. C’est à ce moment-là que nous sommes en danger. Sinon, nous sommes toujours prêts à relever les défis.

Commenter cet article

Ajouter un commentaire