Pourquoi choisir un ERP ?

Par Colin Lalouette
Mis à jour le 14 octobre 2020, publié initialement en août 2016
definition backgroundLa gouvernance d'entreprise, ou comment augmenter la performance de son organisation

On parle beaucoup d’ERP (Entreprise Ressource Planning). Mais à quoi cela consiste-t-il au juste ? À quel moment l’envisager pour votre entreprise ? Et comment identifier ce dont vous aurez besoin ?

L’ERP est un logiciel de gestion centralisant tous les flux de fonctionnement d’une entreprise : comptabilité, commercial, ressources humaines, etc.

Le fonctionnement d’une jeune entreprise

Au démarrage, le choix d'un logiciel ERP est plutôt rare. L’entrepreneur commence généralement par organiser sa Base De Données (BDD) sur Excel. Il évolue éventuellement vers un outil métier quand le besoin s’en fait sentir : un logiciel CRM (Customer Relationship Management) pour la gestion du commercial, ou un logiciel comptable pour la tenue de ses écritures. Jusque là, pas d'ERP à l’horizon, et a priori le besoin ne s'en fait pas sentir. Alors quel serait le déclic ? À partir de quand une entreprise peut-elle ou doit-elle envisager le logiciel ERP ?

Les besoins croissants

Le besoin d’un outil ERP se fait sentir lorsque :

  • les dysfonctionnements internes s’accumulent,
  • les processus deviennent redondants ou laborieux.

Mettons qu’un de vos commerciaux apprenne qu'un client a déménagé. Il se le note de son côté. Mais si, faute d’y penser, il ne transmet pas l’information à la compta, factures et courriers continueront à partir à l’ancienne adresse. Pour favoriser les échanges internes, les réunions de service peuvent viser à balayer tout ce type de points à évoquer. Mais le risque est d’en omettre. La tête dans le guidon, un oubli des infos à transmettre aux collègues est facile, voire courante.

La nécessité d’un outil commun

Ce n’est pas tant la taille de votre entreprise que le volume des flux traités qui vous fera atteindre le seuil impliquant la mise en place d’un logiciel ERP. Dans la mesure où les informations rentrées par quelqu’un de l’entreprise, deviennent accessibles à l’ensemble de vos services, vous écartez instantanément les problèmes de transmission de l’information. Plus autonome, chacun a accès aux données qui l’intéressent, et peut creuser si besoin. Du point de vue structurel, l’ERP devient la colonne vertébrale de l’organisation. Commun à tous les employés, il est au cœur des tâches et avancements de chacun. Collaboratif, il introduit plus de transparence. Et pour la direction et les différents responsables de services, il facilite le pilotage de l’activité. Les chiffres, disponibles au même endroit, peuvent être recoupés pour donner un aperçu concret de la situation de l’entreprise, aussi bien du point de vue financier, que concurrentiel ou humain.

Comment choisir son logiciel ERP ?

En fonction de votre secteur / de votre métier

Les entreprises ont dans l’ensemble des procédés proches : prospection, vente, facturation, gestion interne... Cependant le fonctionnement de chacune différera plus ou moins. Une agence de conseil par exemple, ne procèdera pas de la même manière qu’une entreprise dans le bâtiment : scénarios de prospection, soumission de devis, appels à projet, facturation à la mission ou à l’heure… Aussi certains logiciels ERP se dédient-ils à un ou plusieurs secteurs en particulier. Ainsi IOvision s’adresse plus aux sociétés de service type agences et cabinets, quand Archipelia se positionne plus sur les activités de retail, négoce et production.

Les spécificités

Ces logiciels ERP, sortes de kits outil sectoriels, sont clés en main. Quand vous exercez dans un domaine d’activité, l’outil est a priori fait pour vous. Oui mais… il se peut que tout en exerçant dans un domaine donné, vous ayez un business model ou un fonctionnement propres qui vous fassent différer de vos paires. Un logiciel sur étagère pourra, dans ce cas, ne pas vous aller. Vous avez alors deux alternatives :

  • opter pour un ERP répondant à votre spécificité. Si vous avez identifié par exemple chez vous que la gestion des ressources humaines représentait un point clé pour la réussite de votre modèle. Il sera alors judicieux de vous orienter vers un outil particulièrement pointu à ce niveau-là, comme Zéphir par exemple.
  • opter pour du modulaire. Il se peut que vos commerciaux se soient habitués à travailler avec un outil, que votre comptabilité soit gérée depuis un moment sur un autre. En optant pour un ERP transversal, vous aurez à demander à vos équipes de changer leurs habitudes et leur environnement de travail. C’est délicat… Et il se peut que certains trouvent le nouvel outil moins performant. Heureusement, de plus en plus d’ERP s’équipent d’API pour pouvoir s’interfacer avec des solutions tierces. Cette compatibilité outils permet de choisir ou de conserver la solution souhaitée par chacun de vos services, tout en unifiant le système d’informations de la structure.


Si une entreprise peut se passer d’ERP, il arrive toujours un moment où ce sera nécessaire. Le logiciel ERP fluidifie les workflows internes à l’entreprise et contribue à en améliorer la productivité, pourvu qu’il corresponde à son métier ou à ses besoins spécifiques.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
De vraies alternatives à SAP
Conseil
l’année dernière
De vraies alternatives à SAP
Qui dit ERP, dit SAP ? Pas forcément. S’il est répandu, sera-t-il vraiment approprié à votre entreprise ? Et sinon, quelles en sont les alternatives ?
Définition backgroundLa gouvernance d'entreprise, ou comment augmenter la performance de son organisation
Définition
l’année dernière
ERP de niveau 1, 2 et 3 : quelles différences ?
Les systèmes de classement des logiciels et de leurs éditeurs ont toujours existé. L'un des plus communs a été leur classification en niveaux de 1, 2 et 3 aussi désignés par leur traduction anglaise "tier 1, tier 2, tier 3".
Comparatif des principaux ERP pour TPE-PME : Epicor, Infor et NetSuite
Logiciel
l’année dernière
Comparatif de 3 ERP : Epicor, Infor et NetSuite
Dans cette édition de Vendor Showdown, trois vendeurs réputés s’affrontent sur la fonctionnalité de leur software pour petites entreprises. Nous comparerons donc ici Epicor ERP, Infor SyteLine et NetSuite, à l’aide du modèle de grille d’évaluation de software pour petites entreprises de TEC.
Parole d'expert backgroundTPE et PME : comment reconnaître un bon logiciel de gestion en ligne ?
Parole d'expert
l’année dernière
TPE et PME : comment reconnaître un bon logiciel de gestion en ligne ?
Typiquement, un ERP est considéré comme une application de gestion pour les grandes entreprises. Pourtant, les logiciels ERP « légers » conçus pour les TPE et PME existent. Ils se différencient notamment par leur simplicité de personnalisation et de mise en place, mais aussi par les interfaces utilisateurs moins complexes et souvent plus modernes.
Définition backgroundLe cross canal, clé du retail de demain
Définition
l’année dernière
Le cross canal, clé du retail de demain
Le retail est aujourd’hui cross-canal. Du web-to-store au store-to-web, les parcours d’achat ont évolué. La réponse des ERP nouvelle génération est novatrice.