Comment optimiser sa gestion de parc informatique ?

Comment optimiser sa gestion de parc informatique ?

Si la gestion de parc informatique peut sembler de prime abord une formalité opérationnelle, elle revêt en réalité des enjeux bien plus importants.

Entre réduction des coûts et accroissement de la productivité, l’administration et la maintenance optimisées des ressources informatiques sont devenues de véritables leviers de performance pour les entreprises.

Mais encore faut-il appliquer les bonnes pratiques, et s’accorder à la fois avec les normes reconnues (normes ITIL particulièrement), les nouveaux usages de travail et les évolutions technologiques.

Comment gérer de la meilleure façon votre infrastructure informatique, surtout si vous ne faites pas appel à une société d’infogérance ? Quel est le meilleur logiciel de parc informatique pour votre entreprise ?

Toutes les réponses à ces questions dans cet article.

Sommaire

Suggestion de logiciels pour vous

LANDESK Service Desk

LANDESK Service Desk
L'outil ITSM préconfiguré, mis en oeuvre en un instant
En savoir plus
Voir ce logiciel

Nexthink Act

Nexthink Act
Une solution d’aide au problèmes informatiques des ETI
En savoir plus
Voir ce logiciel

Client Management Suite

Client Management Suite
L'outil idéal pour gérer les configurations de votre parc IT
En savoir plus
Voir ce logiciel

Qu’est-ce que la gestion d’un parc informatique ?

Un parc informatique est constitué de l’ensemble des ressources matérielles et logicielles utilisées au sein d’une organisation (postes informatiques, serveurs, logiciels, imprimantes, NAS, etc.).

L’ensemble nécessite une administration et une supervision rigoureuses par la direction du système d’information, ou DSI. L’objectif ? Adopter les bonnes orientations stratégiques grâce à une gestion optimisée des différentes activités liées au parc informatique, parmi lesquelles :

  • l’acquisition et le renouvellement de l’ensemble des ressources matérielles et logicielles ;
  • la maintenance informatique, à la fois préventive et corrective ;
  • la gestion des différents prestataires intervenants dans l’organisation et l’entretien du parc informatique ;
  • le déploiement et le maintien de systèmes assurant la sécurité matérielle et logicielle ;
  • l’instauration des bons usages informatiques auprès des différents acteurs de l’entreprise ;
  • la gestion stratégique du budget attribué au parc informatique, etc.

Avantage de la gestion de parc informatique optimisée

Le principal avantage d’une amélioration de la gestion des systèmes informatiques réside dans l’accroissement des performances globales et de la rentabilité de l’entreprise. Ceci est possible, entre autres, grâce à :

  • une meilleure maîtrise des coûts,
  • la pérennisation du matériel,
  • une anticipation améliorée des défaillances,
  • plus de réactivité face aux incidents informatiques,
  • au gain de temps (les équipes peuvent alors se concentrer davantage à des tâches à plus forte valeur ajoutée),
  • une meilleure appréhension des outils informatiques par l’ensemble des acteurs de l’entreprise.

Mais pour tirer parti des bénéfices ci-dessus, il convient d’observer un certain nombre de bonnes pratiques.

Les bonnes pratiques de la gestion de parc informatique

gestion de parc informatique

© Pixabay/janeb13

Mettez en place et suivez l’inventaire de vos ressources

Pour gérer correctement vos ressources matérielles et logicielles, il vous faut commencer par dresser, puis suivre rigoureusement un inventaire.

Nous vous recommandons de mettre en place une CMDB, ou Configuration Management Data Base. Cette base de données contient l’ensemble des data relatives à votre parc informatique, ainsi que la description des relations entre les différents actifs qui le composent.

L’instauration de ce processus vous offre une vision précise de la constitution de votre infrastructure. Il devient alors plus facile :

  • d’apporter des améliorations et d’en évaluer les bénéfices,
  • de repérer les équipements obsolètes ou non utilisés,
  • de mesurer l’impact des défaillances.

Cette pratique est un des fondamentaux des normes ITIL (Information Technology Infrastructure Library).

💡 Savez-vous ce qu’est le référentiel ITIL ?

Projet développé en Grande-Bretagne à partir du milieu des années 1980, il s’agit d’un ensemble d’écrits normant toute les bonnes pratiques à appliquer pour assurer une bonne gestion des services informatiques.

Standardisez les différents postes

Mettez en place des profils de poste adaptés à l’ensemble des membres de l’entreprise, c’est-à-dire des configurations matérielles et logicielles types, en fonction du métier et/ou du service (marketing, RH, service client, commercial, etc.).

Cette pratique permet :

  • de gagner du temps, notamment à l’arrivée d’un nouveau collaborateur qui se verra attribuer un poste en parfaite corrélation avec ses besoins ;
  • de placer tous les acteurs de l’entreprise sur un pied d’égalité en matière d’équipement informatique et logiciel ;
  • d’optimiser les coûts en évitant de fournir à certains salariés des licences ou du matériel qu’ils n’utiliseront pas.

Cette standardisation doit, évidemment, tenir compte des spécificités métier de chacun, d’où l’importance de bien communiquer en amont avec les utilisateurs.

Automatisez au maximum les processus IT

En théorie, quasiment tous les processus IT peuvent être automatisés, de la mise à jour des logiciels à l’extinction des postes de travail, en passant par le démarrage des serveurs.

Cette automatisation, rendue possible par l’utilisation de logiciels spécifiques, présente un double avantage :

  • un gain de temps appréciable pour concentrer votre énergie et celle de vos équipes à des projets importants,
  • une diminution du risque d’oublis ou d’erreurs.

Privilégiez les logiciels en mode SaaS

L’utilisation de logiciels en mode SaaS, hébergés en externe, décharge la DSI des contraintes liées à leur maintenance et à leurs mises à jour.

Par ailleurs, l’hébergement des données en externe libère de la place sur vos serveurs.

Optez pour la virtualisation

La virtualisation consiste à faire fonctionner différents systèmes informatiques sur une même infrastructure.

Ce procédé engendre des réductions de coût non négligeables pour l’entreprise, en raison :

  • de la diminution du nombre de serveurs,
  • de l’économie d’énergie générée,
  • d’un plan de reprise d’activité accéléré en cas de sinistre.

Sensibilisez et éduquez les utilisateurs

Applications installées sans contrôle ou accord de la DSI ? Collaborateurs qui utilisent leur propre matériel (pratique du BYOD, ou Bring your Own Device) ?

Si ces pratiques peuvent être tentantes, même pour l’entreprise qui y voit parfois une économie et un gain de productivité, attention aux problèmes de perte de données et de sécurité.

C’est pourquoi il est important d’éduquer les utilisateurs quant à ces usages, et bien sûr de renforcer les mesures de sécurité afférentes.

gestion de parc informatique

Intégrez la gestion de parc informatique à distance

Grâce à l’utilisation de certains logiciels, il est possible de gérer votre parc informatique à distance. Cet usage est souvent recommandé, et ce pour plusieurs raisons :

  • l’administration et de la maintenance des ressources sont facilitées pour les entreprises
    • dispersées sur plusieurs sites,
    • pratiquant beaucoup le télétravail ;
  • les différentes interventions ou déploiements n’ont pas à interrompre le travail des collaborateurs.

Quels sont les meilleurs logiciels de gestion de parc informatique ?

Vous l’aurez compris, entre automatisation des processus, mise en place d’une CMDB ou encore gestion du parc informatique à distance, l’utilisation d’un ou de plusieurs logiciels s’impose.

Voici une sélection de solutions de gestion de parc informatique, ou de gestion des services informatiques (ou ITSM), répondant aux besoins de la DSI en matière d’optimisation des ressources matérielles et logiciels.

Asset View Suite - le logiciel de gestion de parc informatique

Clarilog s’est appuyé sur les préconisations ITIL pour développer Asset View Suite, solution de gestion des infrastructures IT.

gestion de parc informatique : visuel Asset View Suite Clarilog

© Clarilog

Gestion des équipements informatiques, gestion des licences, audit… les différentes fonctionnalités d’Asset View Suite permettent de rationaliser les coûts liés au parc informatique et d’améliorer l’expérience de l’ensemble des utilisateurs.

Par ailleurs, grâce à une interface intuitive, vous bénéficiez d’une vue d’ensemble pour exploiter simplement vos configurations matérielles et logicielles.

GLPI - le logiciel open source

Axé sur une logique d’amélioration continue, GLPI est un ITSM open source qui évolue constamment grâce aux diverses contributions et rapports de bugs des utilisateurs.

gestion de parc informatique : visuel GLPI

© GLPI Project

Côté fonctionnalités cette solution permet, entre autres, l’inventaire et la visualisation de l’historique des modifications de l’ensemble des matériels actifs et logiciels de votre entreprise.

De plus, elle dispose d’un module d’assistance compatible avec les normes ITIL V2, notamment en ce qui concerne la gestion des incidents.

Landesk Service Desk - l’ITSM

Landesk Service Desk est un outil ITSM recommandé pour l’optimisation et la sécurité de votre parc informatique.

gestion de parc informatique : visuel Landesk Service Desk Ivanti

© dcloudnews

Grâce à l’automatisation des workflows, l’ensemble des équipes gagne en efficience et les coûts liés aux tâches redondantes diminuent.

D’autre part, la CMDB, ainsi que les tableaux de bord et rapports proposés par le logiciel, offrent une visibilité en temps réel sur les performances de votre système. Vous intervenez alors plus rapidement en cas de défaillance ou de besoin d’amélioration.

OCS Inventory - le logiciel de gestion d’inventaire

La solution OCS Inventory est essentiellement axée sur la gestion d’inventaire de votre parc informatique.

gestion de parc informatique : visuel OCS Inventory

© OCS Inventory

En effet, OCS Inventory permet de lancer facilement des inventaires matériels et logiciels. Ensuite, à l’aide d’une interface web, vous obtenez une vue d’ensemble des résultats.

Bénéficiez également d’une fonctionnalité de télédéploiement, afin déployer et installer des logiciels en paquets sur les ordinateurs distants.

Un soutien logiciel gage de performance

Entre nouvelles pratiques de travail (télétravail par exemple), enjeux de compétitivité et de productivité et problématiques liées à la sécurisation des données, la gestion optimale de parc informatique est devenue un impératif pour l’entreprise moderne.

C’est un travail qui nécessite à la fois de mener des actions préventives, de superviser rigoureusement l’ensemble de ses infrastructures, mais aussi de faire évoluer constamment ses pratiques pour toujours garantir la performance.

Mais si vous ne faites pas appel à une société d’infogérance, l’efficacité de vos processus informatiques n’est garantie que par l’utilisation de logiciels parfaitement adaptés à vos besoins et à la complexité de vos infrastructures.

Quelles sont vos bonnes pratiques en matière de gestion de parc informatique ? Partagez votre expérience en commentaires.

Suggestion de logiciels pour vous

BMC Helix

BMC Helix
Gestion de services cognitives pour grandes entreprises
En savoir plus
Voir ce logiciel

Service Manager

Service Manager
Une solution ITSM pour relever les défis d'aujourd'hui
En savoir plus
Voir ce logiciel

Nuabee

Nuabee
Plan de Reprise d'Activité Cloud managé
Livre blanc PRA et Cloud
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire