SaaS ➡️ Définition, différence SaaS, PaaS, IaaS, outils SaaS

Qu’est-ce que le SaaS, ou logiciel en tant que service ?

Qu’est-ce que le SaaS, ou logiciel en tant que service ?

Encore inconnu de la plupart des entreprises il y a une dizaine d’années, le SaaS (Software as a Service) fait aujourd’hui partie intégrante du paysage informatique, et plus précisément du logiciel, et sa place ne fait que croître au profit des logiciels on premise. Le chiffre d’affaires du secteur du logiciel en tant que service a augmenté de 10 % entre 2017 et 2018 (source Syntec Numérique et EY, octobre 2019), poursuivant une décennie de croissance ininterrompue.

Revenons sur la définition du SaaS : qu’est-ce que c’est ? Quels sont ses avantages ? Comment fonctionne le SaaS ? Au cœur des enjeux du SaaS : la transformation digitale et la productivité des entreprises.

Vérifiez votre connexion internet et envolez-vous dans le cloud : appvizer vous explique le SaaS, avec des exemples de solutions SaaS.

Suggestion de logiciels pour vous

Ekkotime

Ekkotime
Votre ERP sur mesure à partir de 15K€ / 10 personnes
Demande de devis gratuit
Voir ce logiciel

Salesforce Sales Cloud

Salesforce Sales Cloud
Numéro 1 du CRM dans le monde
30 jours d'essai gratuit
Voir ce logiciel

Taleez ATS Recrutement

Taleez ATS Recrutement
Gestion globale du recrutement avec multi-diffusion d'offres
En savoir +
Voir ce logiciel

SaaS : définition

Qu’est-ce que le SaaS ?

Le SaaS, ou Software as a Service, est un modèle de mise à disposition de logiciels et d’applications à distance, via le cloud. Le logiciel en tant que service ne nécessite aucune installation de logiciel sur votre ordinateur ou sur vos serveurs : vous accédez au logiciel simplement via un navigateur web et une connexion internet.

Le contraire du SaaS correspond donc aux logiciels à installer sur votre ordinateur : on parle de logiciel on premise, littéralement « sur site », donc sur les serveurs locaux de votre entreprise. D’ailleurs, le terme on demand était précédemment employé pour parler du SaaS, par opposition à on premise.

Vous avez peut-être également rencontré le terme ASP (application service provider), ou fournisseur de services d’applications. À la différence des modèles ASP, les applications SaaS sont développées nativement pour le web.

Comment fonctionne le SaaS ?

Le SaaS consiste à proposer aux utilisateurs des applications hébergées sur des serveurs distants, hors de leurs locaux. Il repose sur le cloud computing : les données sont hébergées dans des data centers (centres de données) extérieurs à l’entreprise qui les utilise.

💡 SaaS et cloud computing ne sont pas synonymes : le cloud est une notion plus large que le SaaS qui concerne notamment l’infrastructure informatique de l'entreprise.

Concrètement, pour utiliser un logiciel en tant que service :

  1. l’utilisateur choisit l’abonnement pertinent auprès de l’outil SaaS dont il a besoin ;
  2. il n’a rien besoin d’installer en local sur son ordinateur ou sur ses serveurs ;
  3. il se connecte à l’application SaaS via un navigateur web ;
  4. il bénéficie des mises à jour directement intégrées au logiciel sans faire de mise à niveau ni débourser quoi que ce soit.

Vous utilisez plusieurs logiciels SaaS et souhaitez les faire communiquer pour exploiter intelligemment les données de chacun ? C’est possible au moyen d’une API (Application Programming Interface ou interface de programmation applicative) en « connectant » les applications entre elles.

Par exemple : connectez votre logiciel de paie à votre logiciel de comptabilité pour réutiliser les données de paie en comptabilité, et ce, sans ressaisie. Vous évitez ainsi les erreurs, les doublons ou les oublis, et vous assurez que les données n’ont pas été modifiées en comptabilité.

Qu'est-ce qu'une solution SaaS ?

Une solution SaaS est tout simplement une solution informatique qui s’appuie sur le SaaS : toutes les données sont hébergées dans le cloud.

  • La solution SaaS est accessible depuis n’importe quel appareil : ordinateur, smartphone, tablette. La seule contrainte est d'avoir un accès à un internet.
  • Ce progiciel n’est donc pas disponible uniquement dans les locaux de l’entreprise, mais partout, y compris en déplacement.

Le business model SaaS

Le business model SaaS est également différent de celui d’un logiciel on premise. Vous n’achetez pas une licence, mais vous souscrivez à un abonnement, mensuel ou annuel le plus souvent, par utilisateur ou pour un groupe d’utilisateurs, et parfois sans engagement.

Le prix de l’abonnement comprend :

  • l’utilisation du logiciel en ligne,
  • l’hébergement sur les serveurs de l’éditeur SaaS,
  • les mises à jour et mises à niveau de la solution,
  • le support, dans certains cas.

💡 Le SaaS est-il moins cher qu’un logiciel « classique » ? Cela dépend, à vous de comparer ! En tout cas, avec le SaaS, le prix affiché comprend tous ces services et vous n’avez pas de coûts cachés.

Pourquoi choisir le SaaS ? 4 avantages

avantages du SaaS

Pour réduire les coûts

Par rapport à un logiciel on premise installé sur votre ordinateur, un abonnement mensuel coûte moins cher : vous n’avez pas à ajouter le coût de la maintenance.

Par ailleurs, les montées de version sont intégrées directement à l’outil en toute transparence pour les utilisateurs : pas de mise à jour requise, et donc pas de coût là non plus.

👉 L’abonnement à un logiciel en mode SaaS représente ainsi une solution plus économique et accessible au plus grand nombre d’entreprises.

Pour avoir un logiciel accessible partout, à tout moment

Avoir accès à un logiciel en ligne partout, que vous soyez au bureau, en déplacement chez un client, sur un chantier ou encore dans un train ? C’est l’un des avantages du SaaS.

Une connexion internet suffit pour accéder à une application SaaS. Vous pouvez ainsi travailler partout et sur tout type de support : smartphone, ordinateur ou tablette.

👉 Vous n’êtes pas bloqués dans l’avancement de vos projets si vous n’avez pas accès à un outil installé sur votre ordinateur. SaaS = liberté !

Pour évoluer à votre rythme

Votre équipe s’agrandit ? Vos besoins évoluent (fonctionnalités, espace de stockage, besoins métiers, etc.) ?

La formule d’abonnement SaaS est flexible pour vous permettre de réagir tout en souplesse, en suivant la vitesse de votre croissance.

👉 Ajustez le nombre d’utilisateurs à votre guise, optez pour un abonnement plus complet en matière de fonctionnalités, passez d’un abonnement mensuel sans engagement à un abonnement annuel plus avantageux… À chaque besoin correspond une formule !

Pour rester opérationnel quoiqu’il arrive

Un sinistre dans vos locaux ? Qu’importe : toutes vos données sont sauvegardées dans le cloud !

D’un point de vue sécurité et continuité d’activité, vous êtes rassuré, car votre équipe peut continuer à utiliser le service en ligne qu’offre le logiciel. Avec d’autres ordinateurs et une connexion à internet, l’entreprise reste opérationnelle.

SaaS, PaaS, IaaS : quelles différences entre ces services de cloud computing ?

Gérez-vous vos services informatiques dans vos locaux, ou préférez-vous les héberger sur des serveurs distants, dans le cloud ?

La principale différence entre l’IaaS (Infrastructure as a Service), le PaaS (Platform as a Service) et le SaaS (Software as a Service) se situe au niveau du nombre de services hébergés on premise ou dans le cloud. Ce schéma le met en évidence :

IaaS, PaaS, SaaS, quelles différences ?

© Delphisoft

IaaS, Infrastructure as a Service

Certaines DSI (direction des systèmes d'information) font le choix d’un parc informatique virtuel pour installer leur système d’exploitation et leurs applications. Numergy et Amazon EC2 sont des exemples d’IaaS. Avec le modèle d'infrastructure en tant que service :

  • votre entreprise prend en charge la gestion des serveurs, la gestion et le paramétrage des logiciels, l’intégration SOA (architecture orientée services),
  • votre fournisseur prend en charge la gestion du Cloud, le matériel serveur lié, la virtualisation, le stockage, les réseaux.

PaaS, Platform as a Service

Google Engine, IBM Bluemix et Windows Azure sont des exemples de PaaS, plateforme en tant que service. Avec ce modèle, votre entreprise :

  • utilise une plateforme comme un service,
  • dispose d’un environnement où elle ajoute ses applications et propres outils,
  • loue le système d’exploitation, le serveur, et les logiciels.

Exemples d’applications SaaS

Vous souhaitez découvrir plus d’outils SaaS ?

L’avenir est dans le SaaS

Impossible de nier la part grandissante du logiciel en tant que service sur le marché, ni son rôle dans la digitalisation des entreprises. Le SaaS n’est pas une solution « miracle » pour les entreprises, mais force est de constater que ses avantages pèsent lourd dans la balance lorsqu’il s’agit d’équiper ses équipes des meilleurs outils.

Passez au SaaS, digitalisez vos outils de travail et gagnez en compétitivité !

Utilisez-vous des logiciels SaaS ? Partagez vos retours d’expérience en commentaire.

Article mis à jour, publié initialement en mars 2017.

Suggestion de logiciels pour vous

Lucca SIRH

Lucca SIRH
Lucca, le SIRH SaaS pour automatiser ses processus RH
Tester la suite RH Lucca
Voir ce logiciel

Sage 50cloud Ciel

Sage 50cloud Ciel
Gestion comptable et commerciale pour TPE & artisans
Test gratuit sur 30 jours
Voir ce logiciel

monday.com

monday.com
La plateforme intuitive pour la collaboration de travail
Voir le site
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire