Transformation digitale : quelles sont les tendances IT de 2017 ?

Transformation digitale : quelles sont les tendances IT de 2017 ?
RG Supervision
1 €

RG Supervision

Le monitoring en mode SaaS
Essai gratuit 30 jours
SmartBrowser
Prix sur demande

SmartBrowser

Navigateur Web universel. Fini les incompatibilités !
Voir le site
AdBackup
Prix sur demande
5

AdBackup

la solution de sauvegarde en ligne contre les sinistres
1 mois gratuit

Le paysage de l’IT – Information Technology – est en perpétuelle évolution. Des innovations surgissent, en entraînant d’autres. Les usages suivent, révolutionnant l’entreprise dans ses processus internes comme dans son offre. En de début d’année, décodons l’actualité des tendances IT.

La virtualisation des systèmes d’information

La transformation digitale et l’une de ses déclinaisons, le cloud computing, n’ont jamais été plus en vogue… et ce n’est qu’un début. Pour les particuliers comme pour les entreprises, le fait de stocker ses données et outils logiciels dans les nuages offre de nombreux avantages : mobilité favorisée, espace mémoire libéré. Le cloud permet d’externaliser ses data centers.

Une croissance impressionnante

Les prévisions augurent d’une intensification de la tendance. Cisco prévoit un trafic cloud multiplié par trois d’ici 2020. Cette croissance exponentielle s’explique :

  • Côté particuliers : par un usage accru des vidéos en streaming et des réseaux sociaux. Le trafic de stockage cloud par utilisateur, de 513 Mo par mois en 2015, devrait atteindre 1,7 Go d’ici 2020.
  • Côté entreprises : par le Big Data et l’IoT (Internet of Things). Les jeux de données récoltées et traitées sont de plus en plus grands.

Le Big Data

Les mégadonnées, ou Big Data, correspondent à l’ensemble des données générées et échangées dans le monde. Leurs sources sont diverses et variées : web, vidéos, images, emails, achats en ligne, signaux GPS… Chacune de nos actions numériques génère une trace et des informations à la clé. La donnée elle-même est « passive », d’après l’expression de l’Institut Gartner. C’est l’algorithme capable de la lire qui la transforme en action.

L’Internet des Objets

L’Internet des Objets (IdO ou IoT en anglais) est le fait d’étendre internet à des choses / lieux physiques. C’est un domaine immense avec une succession d’innovations produits et d’innovations process possibles. IoT Analytics dénombre plus de 10 000 projets IoT dans le monde : un chiffre quintuplé en 3 ans. Et nous n’en sommes qu’aux balbutiements.

La dématérialisation permise par la transformation digitale

Les obligations légales participent à la croissance du cloud. En application d’une direction européenne, toute entreprise doit dématérialiser sa facturation d’ici 2020. L’enjeu est à la fois économique, pour fluidifier le circuit économique, et écologique, avec une dimension environnementale. À l’échelle des entreprises, ce sont d’importants gains de productivité, qu’elles peuvent même étendre à l’ensemble de leur gestion : en dématérialisant les fiches de paie, les notes de frais, etc.

Business intelligence : vers plus de performances

Mieux piloter

La capacité à traiter d’importants jeux de données offre aux entreprises de vrais atouts. Ce qui relevait d’un pilotage à vue, ou de décisions arbitraires ou instinctives, peut désormais s’appuyer sur une analyse plus pointue. La BI (Business Intelligence) offre des tableaux de bord pertinents pour un pilotage stratégique de l’activité. Avec un logiciel open source, la DSI (Direction des systèmes d’informations) de l’entreprise est à même d’intégrer ce type de spécificités à son SI.

L’effet « apprenant »

Le machine learning ajoute de la finesse aux capacités analytiques des programmes. Ils font d’eux-mêmes les rapprochements, observent les tendances, et en tirent des simulations et des estimations futures. Pour des terrains d’analyse aussi vastes qu’aléatoires, la pertinence des résultats obtenus est sans égale.

L’automatisation digitale

L’éradication des tâches sans valeur ajoutée dans le quotidien opérationnel de votre entreprise est facilitée. En paramétrant des seuils et des actions données, vous indiquez au programme quoi faire. Et celui-ci assure en continu par la suite. En marketing, c’est ce qui permet de construire des scenarios adaptés dans le cadre de vos stratégies de génération de leads.

L’approche user-centered

Les technologies du Big Data ont radicalement bouleversé les approches marketing. On est maintenant à même de récolter quantité d’informations sur le consommateur. Ce qui permet de mieux ajuster son offre, de cibler sa proposition. Le marketing de masse est révolu. Les campagnes seront plus ciblées et personnalisées.

Des organisations plus agiles

Remonter les informations terrain

Avec l’IoT, de nombreux acteurs ont saisi l’opportunité d’améliorer leurs processus internes. Les objets connectés sont l’occasion de donner la parole aux acteurs terrain, pour récupérer des données et favoriser les échanges. Les commerces, les entreprises de services et de fabrication industrielle sont les premiers secteurs à en avoir déployé. Pour d’autres, comme la pharmaceutique ou les fournisseurs de pétrole et de gaz, le cadre règlementaire en empêche parfois encore l’adoption.

Plus d’horizontalité

Les structures à hiérarchie pyramidale sont, elles aussi, vouées à évoluer. La tendance est à la transversalité : on casse les silos et on aplatit les liens de subordination. Le mode projet devient courant, et chaque collaborateur gagne en autonomie avec une marge de responsabilisation et d’implication plus grande.

De nouveaux domaines de compétences

Les métiers, eux aussi, évoluent. Les 3 700 emplois concernés par le Big Data passeront à 8 800 d’ici 2018. Des profils de postes nouveaux apparaissent : Chief Data Officer (CDO), designer UX, développeurs… L’analyse de la data nécessite un ensemble de compétences complémentaires. Pour la politique RH (Ressources Humaines), l’enjeu est de comprendre ces emplois IT pour y identifier des talents capables de satisfaire les nouveaux besoins de l’entreprise.

D’ici 2025, on estime à 2 milliards le nombre d’utilisateurs connectés, impliquant un ensemble de changements socio-économiques qui s’opèrent à tous les niveaux. Pour les entreprises, 2017 promet d’être un pas de plus vers la transition digitale.

Beemo2Cloud HDS
Prix sur demande

Beemo2Cloud HDS

Sauvegarde des données médicales conforme à la législation
30j satisfait ou remboursé
Beemo2Cloud
Prix sur demande

Beemo2Cloud

Données réellement protégées avec la triple sauvegarde
30j satisfait ou remboursé
RG Security
2 €

RG Security

La protection antimalware
Essai gratuit 30 jours

Commentaires

La Business Intelligence est un des domaines les plus innovants mais encore si peu exploités. Il y a de plus en plus de données en entreprise, mais peu de temps et d'outils pour faire "parler" ces données. Pensez par exemple aux volumes d'information qui transitent dans les e-mails internes et externes, et toute l'intelligence que l'on peut retirer des interactions. Connaissez-vous un outil capable de condenser ce "magma" d'infos et les mettre à dispo pour des reporting décisionnels pour le management, ou au niveau de chaque service (commerce, marketing, DSI, RH) ?  Plus d'infos par ici http://***

Ajouter un commentaire