Réussir le passage à la carte titre restaurant

Réussir le passage à la carte titre restaurant

Le passage à la carte titre restaurant devrait être obligatoire d’ici 2020. Voici quelques conseils pour réussir la dématérialisation de vos chèques titres-restaurants.

Suggestion de logiciels pour vous

Expensya

Expensya
Le logiciel de gestion des notes de frais de demain !
30 jours d'Essai Gratuit
Voir ce logiciel

Philéas Gestion

Philéas Gestion
Pilotage des frais professionnels : IK, Notes de frais...
Tester Philéas
Voir ce logiciel

Exact pour Experts-Comptables

Exact pour Experts-Comptables
Production comptable et fiscale, collaboration clients
Tester gratuitement
Voir ce logiciel

Pourquoi la carte titre restaurant va t-elle devenir obligatoire ?

La carte titre restaurant est déjà obligatoire dans plusieurs pays, comme en Belgique par exemple. C’est essentiellement pour éviter les fraudes et le détournement de son utilisation. De la même manière que l’argent liquide, les chèques titre restaurant permettent plus facilement d’échapper aux contrôles de l’administration. A lire dans Les Echos : Quand l'inspection du travail s'attaque aux « tickets restaurant ».

Quels avantages ? 

Outre le fait que c’est plus écologique (pas de carnet à imprimer ni à livrer chaque mois) c’est surtout beaucoup plus pratique pour les employeurs et employés.

Côté employés, la carte permet de payer un montant exact. Plus besoin de gérer des avoirs qui sont souvent perdus (environ 100€/an de perdu) ni de devoir payer le complément en monnaie. La carte permet aussi de sécuriser le solde. Même si vous perdez la carte le solde reste sécurisé sur le compte le temps de recevoir une nouvelle carte.

Côté employeur, fini la distribution en début de mois. Grâce à une interface en ligne vous pouvez charger les cartes commander de nouvelles cartes de façon très simple. Avec la carte, les employés sont autonome pour consulter leur solde en temps réel et interagir avec le support.

Comment ça marche ?

D’un point de vue administratif, le fonctionnement est identique au papier. Vous définissez la valeur d’un titre restaurant et le % de prise en charge (entre 50 et 60%). Chaque mois vous attribuez un nombre de titres restaurant, le nombre de jours travaillés étant le maximum. Vous pouvez par exemple décider de charger tous les mois 18 titres restaurant.

Pour l’employé c’est très simple, chacun dispose d’une carte à son nom qu’il peut utiliser librement chaque jour (sauf dimanche et jours fériés, à moins que ça soit un jour travaillé dans son entreprise). Afin de respecter les règles d’utilisation du titre restaurant, la carte est limitée un montant de dépense de 19€ par jours.

Quel fournisseur choisir ?

Voici quelques points clefs que nous vous recommandons de vérifier lorsque vous choisissez :

  • Qualité du produit, simple à utiliser intuitif, vous pouvez tout faire de façon autonome et ça vous fait vraiment gagner du temps. Demandez une démo afin d’être à l’aise avec la solution proposée
     
  • Efficacité du service client pour l’employeur et les employés - assurez-vous et vos collaborateurs aurez une réponse de qualité rapidement
     
  • Réseau d’acceptation, attention il existe 2 types de cartes (1ère et 2ème génération). Les cartes de 2e génération (réseau Conecs) nécessitent une mise à jour du terminal pour le commerçant, il y a donc moins de commerçant qui acceptent ce type de carte.
     
  • Bénéfices pour les employés : Au delà du simple paiement, certains acteurs comme proposent des fonctionnalités pour améliorer la convivialité entre collaborateurs et des réductions pour augmenter leur pouvoir d’achat.

Combien ça coûte ?

Pour l’entreprise, il y a évidemment le % du titre restaurant pris en charge ainsi que les frais du fournisseur de titre restaurant. Cela peut varier d’un émetteur à l’autre mais en règle générale il y a un coût de fabrication des cartes (attention aux frais de livraison) et des frais de gestion mensuel ou pour le rechargement des cartes.

Comment réussir le passage à la carte ?

Attention, il peut arriver que certains employés soient réfractaire au passage à la carte. Il s’agit souvent d’une minorité, ne les laissez pas pénaliser le reste de vos collaborateurs. Expliquez leur les avantages du passage à la carte et les avantages associés. 

Les raisons pour lesquels certains employés préfèrent conserver les chèques sont qu’ils peuvent contourner les règles d’utilisation (limité à 2 par jour, nominatif et pas d’utilisation le dimanche et jours fériés). C’est aussi pour ces raisons que la carte va devenir obligatoire.

Suggestion de logiciels pour vous

Yourcegid Finance Y2

Yourcegid Finance Y2
Améliorez votre performance et maîtrisez les risques
Contacter un conseiller
Voir ce logiciel

Salesforce Sales Cloud

Salesforce Sales Cloud
Numéro 1 du CRM dans le monde
30 jours d'essai gratuit
Voir ce logiciel

talkspirit

talkspirit
Le Réseau Social d'Entreprise n°1 des +100 employés
30 jours d'essai gratuit
Voir ce logiciel
Commenter cet article

Ajouter un commentaire