CDD, CDI, CTT… On fait le point sur les différents contrats de travail

Par Eloïse Salson
Le 16/12/2021
definition backgroundCDD, CDI, CTT… On fait le point sur les différents contrats de travail

Le contrat de travail intervient lorsqu’une personne (un salarié) s’engage à travailler pour une autre personne (un employeur) contre une rémunération.

Le CDI et le CDD ne sont pas les seuls contrats que vous pouvez exécuter en France. Il en existe différents types, qui évoluent en fonction de l’activité, de la durée, de la nature du travail, etc.

Découvrez à travers cet article les différents contrats de travail proposés en France.

Quels sont les différents types de contrats de travail ?

Le contrat à durée indéterminée - CDI

Le CDI est le contrat le plus généralisé en France et ne prévoit pas la date à laquelle il prend fin. Toutefois il peut être interrompu :

  • En démissionnant (salarié) ;
  • En licenciant pour un motif valable (employeur) ;
  • En réalisant une rupture conventionnelle individuelle ou collective (commun accord entre les deux parties).

👉 D’après l’INSEE, en 2019, 75 % des personnes en emploi sont en contrat à durée indéterminée (CDI).

Le contrat à durée déterminée - CDD

Le CDD est un contrat de travail conclu entre deux parties dans le cas de l'exécution d’une tâche précise pour un temps défini. Il peut être conclu seulement dans quelques cas précisés par la loi, lors de l’accroissement temporaire de l'activité ou le remplacement d’un salarié absent par exemple .

Il existe des dérivés du CDD :

  • Le CDD à objet défini, réservé au recrutement d’ingénieurs et de cadres. Il prend fin une fois la tâche réalisée (entre 18 et 36 mois) ;
  • Le CDD senior, réservé aux personnes de plus de 57 ans qui recherchent un emploi depuis au moins 3 mois, ou dans le cas d’une convention de reclassement personnalisé.

Le contrat de travail temporaire ou Intérim - CTT

Le CTT se rapproche du CDD : il est conclu pour une tâche précise et pour un temps défini. Le changement est dans l'existence d’une troisième partie, une entreprise de travail temporaire.

Cette entreprise conclut un contrat avec le salarié pour une mission proposée par une entreprise “utilisatrice”.

Tout comme le CDD, le contrat de travail temporaire peut être conclu seulement dans certains cas précisés par la loi, lors de l’attente de la prise de fonction d’un nouveau salarié ou pour des emplois à caractère saisonnier par exemple.

Le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation

Le recrutement d’un alternant se fait par le biais d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation. Il permet à l'apprenti d'alterner formation et travail en entreprise.

Le contrat d’apprentissage peut être conclu pour une durée limitée (de 1 à 4 ans) ou indéterminée. Dans ce dernier cas, le contrat débute par de l’apprentissage et devient ensuite un CDI.

Le contrat de travail à temps partiel

Ce contrat est conclu dans le cas où la durée du travail est inférieure à un temps plein ou inférieure à la durée légale pratiquée dans l���entreprise.

Un salarié embauché à temps partiel peut avoir plusieurs employeurs, mais la somme des durées du travail effectuées ne doit pas dépasser les durées maximales légales.

Le contrat de travail intermittent

Ce contrat est conclu dans le cas d’une alternance de périodes travaillées et non travaillées qui correspondent aux fluctuations d’activités de l’employeur.

Ce contrat est mis en place pour des emplois permanents qui, par nature, comportent une telle alternance, certains emplois de formateurs ou de moniteurs de ski par exemple.

Les autres contrats spécifiques

Le contrat de chantier ou d’opération

Le contrat de chantier ou d’opération est un contrat à durée indéterminée dans le sens où il prend fin seulement lorsque le chantier se termine.

Le contrat d’Engagement Éducatif - CEE

Le contrat d'engagement éducatif (CEE) est destiné aux animateurs et aux directeurs des accueils collectifs de mineurs en France. C’est un contrat particulier qui s'écarte des règles du droit du travail, plus précisément sur le temps de travail, le repos et la rémunération.

Le contrat saisonnier

Ce contrat se caractérise par des missions amenées à se répéter chaque année à des dates à peu près fixes, mais n'excédant pas 8 mois. Il est nécessaire dans le cas d’emploi de récolte, de cueillette ou du secteur du tourisme.

Le contrat unique d’insertion - CUI

Le contrat unique d’insertion intervient pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi.

Dans le secteur marchand, il prend la forme d’un contrat initiative emploi (CIE), tandis que dans le secteur non marchand il prend la forme d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE).

On espère vous avoir éclairé sur les différents types de contrats de travail existants en France.

Mais n’oubliez pas, avant de débuter votre procédure de recrutement, prenez le temps qu’il faut pour évaluer vos besoins afin de choisir le meilleur type de contrat de travail.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus