L’opportunité de l’alternance : 6 conseils pour recruter la bonne personne

Par Eloïse Salson
Le 23/11/2021
how-to backgroundL’opportunité de l’alternance : 6 conseils pour recruter la bonne personne

Longtemps critiquée et réservée aux métiers à faible qualification, l’alternance fait aujourd’hui son come-back ! Ouvert à tous, le contrat en apprentissage permet désormais de se former à toutes sortes de métiers, de boulanger à ingénieur en passant par comptable.

Les entreprises sont de plus en plus intéressées par ce contrat gagnant-gagnant qui présente un avantage financier et productif non négligeable pour les entreprises.

Mais attention, recruter un alternant demande du temps, de l’organisation et des démarches administratives strictes.

👉 Découvrez pourquoi vous avez bien raison de recruter un alternant et retenez les 6 conseils pour réaliser un meilleur recrutement.

Tout d’abord, pourquoi recruter un alternant ?

L’alternance apporte de nombreux bénéfices aux entreprises :

  • Un avantage économique non négligeable pour les organisations. Au-delà du faible coût salarial, l’État propose depuis peu une aide exceptionnelle prenant en charge la quasi-totalité du salaire de l’alternant.
  • Un regard neuf et extérieur sur votre entreprise. Ces retours peuvent être utiles pour faire une évaluation de vos méthodes et même optimiser certains de vos processus. On vous conseille de rester ouvert aux retours, même si la personne est jeune, cela peut être précieux.
  • L’objectif ultime de l’alternance est l’embauche. En choisissant l’apprentissage, vous intégrez, évaluez et formez directement votre potentiel futur collaborateur (si vous lui donnez envie de rester).

💡 Petite astuce : calculez vos aides financières grâce au simulateur mis en place par le gouvernement.

Comment bien recruter un alternant ? Nos 6 conseils

1. Adapter les missions aux besoins de l’entreprise

En tant que recruteur, vous souhaitez embaucher un alternant car vous n’avez pas besoin d’un collaborateur à temps plein. C’est une bonne idée, mais un travail de préparation et de définition des objectifs est à réaliser avant de débuter le processus de recrutement. Avant toute chose, pensez à bien définir votre profil de poste pour éviter de vous égarer au fil du recrutement.

Ensuite, pour préparer au mieux votre fiche de poste (et non profil de poste), certains éléments indispensables sont à définir :

  • les missions générales auxquelles va participer l’apprenti ainsi que les projets et les tâches qu’il va réaliser ;
  • le domaine de formation du futur alternant pour qu’il soit en adéquation avec les missions proposées ;
  • la durée du contrat que vous souhaitez par rapport à vos besoins ainsi que le niveau de qualification de l’apprenti.

Une fois vos besoins établis, vous pouvez passer à la suite de votre recrutement.

👨‍🎓 L’avis de l’alternant : soyez clair sur vos besoins et votre fiche de poste, il peut arriver que la réalité soit totalement différente de ce qui a été écrit, ce qui peut provoquer de la déception des deux côtés.

2. Choisir le bon contrat d’alternance

Il existe 2 types de contrats d’alternance qui varient selon la durée de la formation ou du contrat ainsi que la rémunération associée :

  • Le contrat d’apprentissage relève de la formation initiale dans le cadre d’un diplôme ou d’un titre professionnel et 25 % du temps est dédié à la formation. Dans le cadre de ce contrat, l’apprenti sera plus souvent en formation, mais la rémunération sera plus faible que pour un contrat de professionnalisation.
    • Le contrat de professionnalisation, lui, relève de la formation continue dans le cadre d’une qualification et l’alternant sera en formation moins de 25 % du temps du contrat.

💡 Pour en savoir plus sur la différence entre ces contrats, nous vous conseillons de lire cet article proposé par le gouvernement.

3. Trouver le meilleur talent

Comme pour tout recrutement classique, il y a plusieurs manières de trouver un alternant.

  • Il est possible de démarcher directement les écoles, qui seront les plus susceptibles de vous trouver THE alternant. Plus tard, elles auront même le réflexe de vous proposer les alternants qui vous correspondent !
  • L’utilisation de jobboards est aussi bénéfique pour diffuser vos annonces et offres d’alternances. Même si Indeed et pôle emploi peuvent être utilisés, on vous conseille d’opter aussi pour des sites spécialisés tels que l’etudiant ou alternance.fr..
    • Si vous êtes motivé et persévérant, prospectez et démarchez vos futurs alternants directement sur LinkedIn. Ce moyen est utile pour cibler précisément le profil que vous recherchez et diminue le risque d’un recrutement raté.

👨‍🎓 L’avis de l’alternant : les offres proposées par nos écoles ou universités sont très appréciées, car elles nous sont directement destinées. C’est un peu comme si les entreprises venaient à nous, on se sent valorisé.

4. Préparer la mise en place de l’alternance

Une fois le candidat choisi, arrivent les tant attendues ✨démarches administratives✨. Elles sont nécessaires pour formaliser et valider le recrutement de l’alternant.

L’opérateur de compétences (OPCO) est l’organisme qui va enregistrer les contrats et financer la formation en alternance. C’est à vous de contacter directement l’OPCO dont vous dépendez pour vérifier les critères de prise en charge financière de la formation.

En tant qu’employeur, vous devez signer une déclaration d’embauche garantissant :

  • les équipements de travail,
  • les qualifications du tuteur,
  • l’organisation de l’alternance.

Ensuite, il vous est demandé de rédiger un contrat en alternance via des formulaires CERFA pour les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage.

5. Organiser l’intégration de l’alternant

Comme toute intégration d’un nouveau collaborateur, l’alternant a, lui aussi, le droit à son onboarding. C’est le moment de lui transmettre son welcome pack. L’alternant est un salarié comme un autre, accueillez-le dans les mêmes conditions que n’importe quel autre collaborateur.

Il a même droit à des petits bonus : un tuteur pour un contrat de professionnalisation et un maître d’apprentissage pour un contrat d’apprentissage rien que pour lui (ou presque), qui l’accompagnera tout au long de son alternance.

👉 À savoir, un maître d’apprentissage doit obligatoirement :

  • Être titulaire d’un diplôme ou titre du même domaine que celui visé par l’apprenti et d’un niveau au moins équivalent, et justifier d’une année d’exercice minimum dans l’activité visée ;
  • Ou justifier de deux années d’exercice dans un poste en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti.

👉 Pour en savoir plus : découvrez une infographie sur le rôle du maître d’apprentissage réalisée par le gouvernement.

👨‍🎓 L’avis de l’alternant : les tuteurs sont très importants pour l’intégration, mais aussi pendant toute la réalisation de l’alternance. Les personnes choisies doivent avoir du temps à accorder à l’alternant, ce n’est pas une mission à prendre à la légère.

6. Être à l’écoute de l’alternant et de son rythme

La bonne entente avec l’alternant est primordiale pour assurer une expérience réussie pour tout le monde. L’écoute et la communication sont les clés de cette bonne entente.
On vous conseille de faire des points réguliers et d’aborder avec lui ses missions, son ressenti, sa motivation, ses points bloquants, etc.

Au-delà de l’aspect relationnel, le rythme de l’alternance est à prendre en compte. L’alternant peut être en formation 1 ou 2 semaines par mois, 1 ou 2 jours par semaine, dans ce cas, vous devez anticiper certaines tâches et adapter vos projets à ce rythme. Petit à petit, l’alternant s’habituera et anticipera de lui-même ses tâches et projets.

👨‍🎓 L’avis de l’alternant : Au début, les alternants peuvent être un peu perdus dans toute la masse d’informations transmises, surtout au retour d’une ou 2 semaines de cours… Notre temps d’adaptation peut être un peu plus long qu’un collaborateur classique.

On résume le recrutement d’un alternant

L’alternance est une source essentielle pour dénicher de nouveaux talents prometteurs. Moins coûteux qu’un salarié notamment compte tenu des aides de l’État, l’apprentissage paraît être un bon compromis pour de nombreuses entreprises.

Attention tout de même, l’organisation et la partie administrative d’un contrat d’apprentissage n’est pas de tout repos. Le recrutement d’un alternant peut s’avérer long et chronophage, il est parfois autant difficile de trouver un bon collaborateur qu’un bon alternant !

💡 Dernier conseil : il est possible d’optimiser vos recrutements grâce aux solutions digitales ! Les logiciels de recrutement accompagnent les entreprises lors du processus de recrutement : du sourcing à l’onboarding des nouveaux collaborateurs. Allez jeter un coup d’œil 👀.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus