Le mail crypté : la clé pour protéger vos données sensibles

Par Jennifer Montérémal
Le 31/08/2022
how-to backgroundPourquoi vous devriez soigner l'expérience collaborateur dès maintenant

La confidentialité est un enjeu essentiel à l’ère du tout numérique. Quand on sait la vitesse à laquelle circulent les informations et la proportion qu’une fuite de données peut prendre, mieux vaut prendre ses précautions en matière de sécurité.

Dans cette optique, échanger des communications par l’intermédiaire d’un modèle crypté est une très bonne pratique à adopter. Derrière son petit côté « Mission Impossible » (🔥), le chiffrement des mails confère une réelle sérénité à votre entreprise.

Mais en quoi consiste exactement le mail crypté ? Faut-il s’attendre à une mise en place complexe ? Quid de son utilisation au quotidien ? On décortique tout ça ensemble.

Qu’est-ce que le cryptage des mails ?

Comment fonctionne le cryptage de données ?

Le cryptage ou chiffrement des données repose sur un principe simple.

Avant d’être envoyées, les données subissent une étape de transformation. Pour ce faire, elles passent dans ce que l’on appelle un algorithme de cryptage.

Si le message en question est intercepté par un individu — malveillant ou non — alors il n’a pas la possibilité de le déchiffrer. En effet, une clé de cryptage est nécessaire pour parvenir à interpréter correctement le contenu des données.

Concrètement, on peut faire état de deux grandes méthodes de cryptage : le chiffrement symétrique et le chiffrement asymétrique.

Le chiffrement symétrique

Dans ce premier cas, le cryptage est basé sur une seule et même clé. C’est-à-dire que l’émetteur et le récepteur peuvent échanger des données en gardant le même modèle de chiffrement.

En bref, chacun est en mesure de comprendre les informations transmises par l’autre. Pour garder son efficacité, le chiffrement symétrique implique donc que la clé de cryptage soit uniquement connue des deux interlocuteurs.

Le chiffrement asymétrique

Ce modèle est un peu plus complexe à comprendre, mais assure un niveau de sécurité supplémentaire.

Pour faire simple, le chiffrement asymétrique repose sur un système composé de deux clés :

  • une clé publique, utile pour crypter le message, mais qui peut être transmise librement ✅ ;
  • une clé privée, impérative pour déchiffrer le message reçu, mais que seul le récepteur connaît ❎.

En d’autres termes, le principe est inversé par rapport au chiffrement symétrique. La personne qui souhaite obtenir une information confidentielle est à l’origine et à la conclusion de la manœuvre pour garantir une sécurité optimale.

💡 Pour bien saisir le concept du chiffrement asymétrique, la métaphore de la valise à cadenas fait généralement son effet :

  • 1 — L’entreprise A veut obtenir des documents confidentiels de l’entreprise B.
  • 2 — Elle lui fait parvenir une valise à cadenas - non verrouillée — pour y déposer les documents.
  • 3 — Une fois déposée, la valise désormais verrouillée par l’entreprise B revient à l’entreprise A.
  • 4 — Étant la seule à détenir la clé du cadenas, elle s’assure d’être la seule à être en possession des documents.

    Pourquoi crypter les données de ses mails ?

    La raison est très simple : grâce au chiffrement de bout en bout de vos mails, vous vous assurez que le contenu confidentiel ou sensible ne puisse pas être intercepté à votre insu.

    Avec la démocratisation du télétravail, l’utilisation d’appareils personnels à des fins professionnelles (ordinateur portable et smartphone notamment) ou encore la pratique du shadow IT, le niveau de sécurité informatique des entreprises connaît quelques brèches.

    En effet, envoyer un message électronique depuis votre canapé par votre smartphone ne permet pas d’être sous la protection du système informatique déployé par votre employeur.

    Pour limiter au maximum ces risques, l’envoi de mails cryptés est une technique à privilégier.

    Comment envoyer un mail crypté ?

    Pour envoyer des mails cryptés, la procédure à suivre va naturellement dépendre de différents facteurs :

    • le système d’exploitation ;
    • le navigateur ;
    • le fournisseur de messagerie utilisé (Outlook, Gmail, etc.) ;
    • le choix du protocole de chiffrement (S/MIME ou PGP/MIME) qui dépend lui aussi du système d’exploitation et nécessite généralement l’installation d’extensions ;
    • l’utilisation éventuelle d’une solution de cryptage (logiciel SaaS, etc.).

    En bref, il est difficile — pour ne pas dire impossible — de définir une liste unique d’étapes à suivre pour crypter vos mails. Toutefois, la mécanique reste globalement la même :

    • 1 — création d’une clé privée unique, connue exclusivement de vous ;
    • 2 — création d’une clé publique diffusée librement (directement à vos intermédiaires ou sur une plateforme prévue à cet effet) ;
    • 3 — récupération des clés publiques des personnes que vous souhaitez contacter ;
    • 4 — envoi et réception de mails cryptés grâce aux clés publiques ;
    • 5 — décryptage des mails grâce à votre clé privée.

    Quels outils pour envoyer vos données sensibles ?

    Il est tout à fait possible de parvenir à crypter vos mails de façon autonome, mais ce procédé présente vite des limites :

    • configurer le cryptage de bout en bout sur l’ensemble des appareils et services de messagerie de l’organisation prend un temps considérable ;
    • le processus lié aux transmission et récupération des clés peut vite se révéler complexe pour le salarié comme pour le destinataire ;
    • si le corps du mail est chiffré, les hackers peuvent souvent identifier l’adresse du destinataire, l’objet… qui constituent parfois eux-mêmes des données sensibles.

    C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises se tournent vers des applications clés en main plus accessibles.

    Citons par exemple LockTransfer, logiciel de partage de fichiers sécurisé, certifié par l’ANSSI. Grâce à des plugin directement intégrés à Outlook et Office365, le chiffrement des documents s’exécute automatiquement, sans avoir à passer par l’interface de la plateforme. LockTransfer va même plus loin, en proposant entre autres :

    • une protection accrue des fichiers par mot de passe,
    • une traçabilité des actions menées sur vos transferts,
    • des boîtes de dépôts permettant d’échanger facilement des données avec des parties prenantes externes, sans que ces dernières aient besoin de créer de compte.

    L’utilisation de mails cryptés en résumé

    Pour assurer leur sécurité, les entreprises ont tout intérêt à utiliser le cryptage de mails lorsque la situation l’implique. L’échange de données sensibles (data clients, secrets professionnels, brevets techniques, etc.) ne doit pas être pris à la légère, surtout dans un contexte où les cyberattaques se font de plus en plus fréquentes.

    D’un point de vue général, une entreprise doit prendre les devants lorsqu’il est question de sécurité informatique. Il est souvent trop tard pour agir une fois la menace repérée. Pour vous aider dans cette tâche, n’hésitez pas à consulter notre article sur la fuite des données qui vous apprend à anticiper pour gagner en sérénité 💪.

    La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus