Action de formation : définition, types, étapes et objectifs selon loi 2018

Digitalisation des organismes de formation : les clés du succès !

Le 01/09/2022

La transition numérique apporte un nouveau souffle à la formation professionnelle. Ouverture, liberté et partage bousculent les modes d’apprentissage. Avec la crise sanitaire et la généralisation du télétravail, la demande en e-learning ne cesse d’augmenter. Dans ce contexte, la digitalisation des organismes de formation devient une priorité encouragée par des mesures gouvernementales.

De quelles façons le Covid a-t-il contribué à ce changement des mentalités ? Quels sont les avantages et les enjeux de la pédagogie à distance ? Comment les organismes de formation peuvent-ils réussir leur passage au numérique ?

On vous donne la recette : un soupçon d’histoire, une bonne dose d’astuces et un zeste de stratégie ! 😉

L’impact de la pandémie sur le développement de l’e-learning

Avant le covid : création d’un cadre juridique pour la formation à distance

L’essor du numérique dans les années 2000 provoque des changements également dans le domaine de la Formation ouverte et à distance (FOAD).

Néanmoins, le rapport sur la transformation digitale de la formation professionnelle continue de 2017 mentionne que 67 % des organismes interrogés ne proposent que des formations en présentiel.

La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel modernise l’action de formation. L’apprentissage en ligne partiel ou total est reconnu comme formation au même titre que les programmes en présentiel 👍. Le législateur ouvre la voie au développement de l’enseignement par internet basé sur les outils numériques.

La crise sanitaire à l’origine d’une accélération de la digitalisation des organismes de formation

Combien de fois a-t-on entendu cette phrase : « il y aura un avant et un après-Covid » ? Un peu cliché nous direz-vous ? Et pourtant, cette pandémie a bousculé le monde de l’entreprise. Du jour au lendemain, le télétravail est entré dans le quotidien de nombreux actifs.

En un temps record, les sociétés ont équipé leurs salariés d’ordinateurs portables 💻et trouvé des solutions pour communiquer à distance (ces fameuses réunions Zoom auxquelles on peut participer, habillé moitié en costume, moitié en pyjama).

On voit depuis s’opérer une véritable révolution des consciences. Le travail en distanciel est considéré comme :

  • productif,
  • facteur d’épanouissement personnel,
  • voire économique et écologique.

Dans ce contexte, les besoins de poursuivre les actions de formation en ligne et d’une pédagogie revisitée s’intensifient. Les organismes de formation doivent répondre à cette demande de digitalisation.

Plan de relance en France : l’innovation pédagogique au cœur de la transformation de la formation

En septembre 2020, le gouvernement français annonce le plan « France Relance », de 100 milliards d’euros 💶. Il a pour ambition de redresser l’économie française. Il détermine 3 axes prioritaires :

  • l’écologie,
  • la compétitivité,
  • la cohésion.

Le plan fait de la digitalisation de l’apprentissage professionnel un facteur clé du renforcement de la souveraineté économique et de l’indépendance technologique. Il prévoit une série de mesures et de moyens pour permettre aux organismes de formation de moderniser leurs offres.

Pourquoi digitaliser ses offres de formation ?

Les avantages de l’e-learning pour votre activité

En tant qu’organisme de formation, vous devez suivre la conjoncture et répondre aux besoins de digitalisation de vos enseignements. C’est une demande partagée par le gouvernement, les entreprises et les actifs en général.

La modernisation de votre activité participe à un effort collectif national 💪. Celui-ci vise à :

  • améliorer l’adaptabilité des salariés à leur poste de travail ;
  • les faire monter en compétences ;
  • simplifier l’accès à l’emploi.

Proposer des formations à distance, c’est gagner en rentabilité, en efficacité et en flexibilité.

Si l’investissement de départ peut paraître décourageant, l’e-learning s’avère rentable pour votre organisme. Vous n’avez plus :

  • de salles à réserver,
  • de frais de déplacement des formateurs à payer,
  • de nombre de participants à limiter,
  • ou de petits déjeuners d’accueil 🥐à préparer.

Une simple connexion internet et un ordinateur vous relient à vos stagiaires. Vos formateurs consacrent plus de temps au développement et au suivi du contenu de la formation.

De plus, ces aspects économiques vous permettent d’inscrire votre organisme dans une démarche écologique grâce à la réduction des supports papier et des déplacements.

Cet accès facilité aux programmes d’apprentissage répond à l’évolution rapide des différents secteurs d’activités. Une embauche, un lancement de produit… les entreprises recherchent une montée en puissance efficace et immédiate de leurs collaborateurs et non lors de la prochaine session en présentiel prévue dans 6 mois ! 😅

La mise à jour des modules d’e-learning est dynamique. L’expérience des utilisateurs permet d’adapter les contenus et d’offrir un enseignement au plus près des besoins des métiers.

Enfin, les formations à distance vous fournissent des données en temps réel sur les évaluations des apprenants et sur leur degré de satisfaction.

Les enjeux de la digitalisation de la formation

La digitalisation des formations constitue un levier de croissance 📈pour votre organisme. Votre présence sur ce marché en pleine expansion est essentielle pour le développement de votre activité.

Ce changement nécessite de prendre conscience des conséquences potentielles à affronter.

Vous devez trouver le bon équilibre entre innovation pédagogique et évolutions techniques. Des outils simples d’utilisation permettent de se concentrer sur le contenu et le suivi des participants.

La question de l’humain est centrale dans le processus de digitalisation. Les formations en ligne constituent un bouleversement des méthodes d’apprentissage à la fois pour les formateurs et les stagiaires. La transmission du savoir se fait au rythme de l’apprenant. Le formateur doit transformer cette contrainte à son avantage.

De son côté, le stagiaire est devant son écran face à un nouvel outil. Le risque d’isolement peut compromettre la réussite de la formation. Les classes virtuelles, les ateliers et l’organisation de suivi par visioconférence rompent la monotonie. Ils permettent la création de communautés d’entraide entre les participants.

💡 À savoir : depuis le 1er janvier 2022, l’obtention de la certification Qualiopi est obligatoire pour les organismes qui souhaitent disposer de financements publics et démontrer leur conformité réglementaire. C’est une étape longue et complexe qui repose sur 7 critères relatifs à la conception et à la réalisation de la formation. Elle procure néanmoins de nombreux bénéfices pour votre activité.

Comment réussir la digitalisation de son organisme de formation ?

Les astuces qui font la différence

1. Choisir un outil adapté à ses besoins

Le choix entre les différents outils de formation de type plateforme e-learning dépend de votre programme d’enseignement. Que souhaitez-vous créer :

  • des parcours pédagogiques complets personnalisables,
  • des contenus variés vidéos, audios ou textes,
  • ou des modules interactifs ?

Déterminer en amont à quoi doivent ressembler les unités d’apprentissage 🤔vous aide à opter pour l’outil numérique adéquat.

En parallèle, digitaliser son activité, c’est aussi gagner en efficience dans sa gestion quotidienne. Là aussi il existe des logiciels métiers adaptés. e-parcours, par exemple, optimise tout le pilotage de votre organisme au moyen d’une large couverture fonctionnelle : catalogue de formation, CRM, gestion financière et administrative, planification et gestion des formations, etc. En prime, vous bénéficiez d’un accompagnement dans l’obtention de votre certification Qualiopi.

2. Évaluer les coûts du passage au numérique

La digitalisation des formations représente un investissement non négligeable.

En plus du coût des ressources technologiques, vous devez évaluer l’impact financier de la formation ou de l’embauche du personnel qualifié. Formateur, ingénieur de formation et technicien pédagogique, votre équipe est une des clés de votre succès.

3. Soigner son marketing

Une fois le processus de création de la formation en ligne terminé, faites-le savoir ! Sollicitez toutes les ressources digitales à votre portée :

    Quelle stratégie adopter ? Les étapes de la digitalisation

    1. Réaliser une étude de marché

    Les formations à distance ont la cote, mais avant de vous lancer, regardez autour de vous !

    L’étude de marché vous permet d’analyser votre secteur avant d’engager des dépenses importantes. Existe-t-il une demande réelle pour ce domaine d’apprentissage ? Votre cible est-elle sensible au digital ? Quel est le niveau de concurrence ? Quels sont les atouts qui vont aider votre offre à se différencier ?

    2. Définir le programme de formation en ligne

    Votre projet doit être bien ficelé : les objectifs, la cible, la durée, les modalités d’évaluation… rien n’est laissé au hasard. Les critères exigés par la certification Qualiopi fournissent un cadre à votre réflexion.

    💡 On gagne souvent à s’inspirer de ce qui existe déjà. Les MOOC, SPOC ou COOC sont des types de formations digitales conçus pour améliorer l’enseignement professionnel. Le gaming aussi augmente l’engagement des utilisateurs.

    3. Construire la structure de la formation et créer les contenus

    Au lycée, pour rédiger une bonne dissertation, on commençait par élaborer un plan. Ici, c’est pareil, en plus grand ! 😁

    À partir d’une cartographie ou d’un mind map de la formation, vous construisez les contenus et les parcours de formation, tournez et montez les vidéos et finalisez votre projet.

    4. Exploiter l’expérience des apprenants

    Les données collectées grâce aux outils d’e-learning sont une mine d’informations. Votre capacité à adapter les modules d’apprentissage en fonction des retours des participants renforce votre crédibilité.

    La digitalisation des organismes de formation en bref !

    La pandémie de Covid a accru le besoin en formation à distance. La digitalisation des organismes de formation s’inscrit dans une volonté gouvernementale de redresser le pays en augmentant la comp��titivité.

    L’e-learning présente de nombreux atouts pour les acteurs du secteur, comme la rentabilité et la flexibilité. Toutefois, l’humain et la qualité du contenu doivent rester au centre des préoccupations.

    Aucune étape n’est à négliger dans le processus de digitalisation. Rigueur, méthode et écoute constituent les ingrédients de la réussite, tout comme une bonne évaluation financière en amont et une stratégie de marketing digital efficace.

    Actuellement Editorial Manager, Jennifer Montérémal a rejoint la team Appvizer en 2019. Depuis, elle met au service de l’entreprise son expertise en rédaction web, en copywriting ainsi qu’en optimisation SEO, avec en ligne de mire la satisfaction de ses lecteurs 😀 !

    Médiéviste de formation, Jennifer a quelque peu délaissé les châteaux forts et autres manuscrits pour se découvrir une passion pour le marketing de contenu. Elle a retiré de ses études les compétences attendues d’une bonne copywriter : compréhension et analyse du sujet, restitution de l’information, avec une vraie maîtrise de la plume (sans systématiquement recourir à une certaine IA 🤫).

    Une anecdote sur Jennifer ? Elle s’est distinguée chez Appvizer par ses aptitudes en karaoké et sa connaissance sans limites des nanars musicaux 🎤.

    Jennifer Montérémal

    Jennifer Montérémal, Editorial Manager, Appvizer

    La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus