definition backgroundPoC ou Proof of Concept, ce petit mot rigolo efficace pour votre faisabilité de projets !

PoC ou Proof of Concept, ce petit mot rigolo efficace pour votre faisabilité de projets !

Par Inès IkarLe 03/02/2023

Avez-vous un PoC ?

Si vous ignorez ce qu’est un PoC, ou Proof of Concept, cet article va vous éclairer.

Le Proof of Concept est un système d’analyse de faisabilité d’un projet qui intervient au moment du cadrage. On l’utilise beaucoup dans la méthode Agile, pour créer un nouveau produit ou service.

Qu’est-ce que le Proof of Concept ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Comment lancer un PoC et le réussir ?

Qu’est-ce que le PoC ?

Définition de Proof of Concept

Le PoC signigie proof of concept ou preuve de concept en français. Il s’agit d’une méthode d’évaluation de la faisabilité d’un projet, principalement utilisée dans les équipes agiles et dans le design thinking.

🔎 Le PoC s’utilise pour savoir s’il existe une demande pour un produit ou un service, mais aussi pour savoir si ce dernier est réalisable d’un point de vue technique, économique et commercial. En bref, le PoC consiste à savoir si ça vaut le coup de mettre en œuvre un projet.😊

On peut faire un PoC pour valider une nouvelle idée de projet, mais aussi pour ajouter des fonctionnalités à un projet existant.

Les avantages du PoC

L’avantage principal du PoC est de gagner du temps sur la conception d’un produit ou d’un service. En effet, cette étude permet de décider très en amont si le projet est viable. Dans le cas contraire, le PoC amène à identifier les problèmes ou les freins et à trouver des solutions.

Le PoC a enfin un avantage financier, puisqu’il réduit le risque de lancer un produit ou un service qui ne fonctionnera pas.

Les inconvénients du PoC ?

Le proof of concept n’est pas sans défauts, mais ceux-ci sont plutôt liés à une mauvaise utilisation de cette méthode. Tout d’abord, le PoC peut entraîner l’abandon trop précoce d’un projet qui restait viable avec des ajustements. Il ne faut pas oublier que l’innovation et la créativité peuvent sauver des projets réputés infaisables !

Ensuite, le PoC ne permet pas d’évaluer la rentabilité d’un projet et notamment dans le cas d’un développement à grande échelle. Il faut donc compléter le PoC par d’autres méthodes.

Quelle différence avec le MVP et le prototype ?

Le proof of concept ne doit pas être confondu avec deux autres méthodes de validation d’un projet : le MVP (minimum viable product) et le prototype.

Le MVP est une version bêta-test du produit : elle fonctionne et peut être commercialisée, mais n’offre pas toutes les fonctionnalités qui seront présentes dans la version finale. Le MVP intervient plus tard dans la conception d’un projet, lorsque l’offre est bien identifiée.

Le prototype, quant à lui, intervient avant le MVP : c’est la première version d’essai, qui n’a pas vocation à être vendue. Elle permet surtout de vérifier la faisabilité technique du produit.

Proof of concept Prototype Produit minimum viable
Utilité Démontrer la faisabilité Tester la conception Tester le fonctionnement
Durée Plusieurs jours ou semaines Plusieurs semaines Plusieurs mois
Acteurs Développeurs ou chercheurs Bêta-testeurs Utilisateurs finaux
Objectif Tester une idée Présenter un aperçu du projet Adapter le projet grâce aux feedbacks utilisateurs

Le Proof of Concept ou PoC est une étape indispensable lorsqu’on lance un service ou un produit qui n’existe pas du tout. Il permet de vérifier la faisabilité technique, économique et commerciale du produit avant de se lancer dans la phase de conception.

Comment faire un Proof of Concept en 5 étapes ?

Étape n° 1 : initiation ou définition de l’idée de départ

Il s’agit ici de fixer les objectifs du PoC : son but et les résultats attendus. Il peut, par exemple, servir à convaincre des investisseurs ou simplement permettre de décider de lancer la conception du produit. Il faut définir de manière précise les hypothèses de départ, faute de quoi l’étude sera biaisée. Vous expliquez également comment seront mis en œuvre l’idée et le projet.

Étape n° 2 : planification ou établissement du périmètre de travail

On définit ici les cibles du PoC et les outils qui seront utilisés : un prototype, une étude documentaire, des questionnaires… On détermine également quelles données seront recueillies et la durée du PoC. Bien choisir le périmètre du test (clients ciblés, secteurs…) permet d’éviter d’avoir des résultats imprécis ou erronés. Le choix des indicateurs de réussite est également important pour démontrer la faisabilité et la viabilité du projet.

Étape n° 3 : réalisation ou mise en place du PoC

C’est la phase opérationnelle du PoC. Il peut s’agir d’une étude documentaire, de tests ou de la réalisation d’un prototype, une première version du produit.

Étape n°4 : contrôle ou analyse des résultats

Les données sont récoltées, analysées et interprétées. L’objectif est de savoir si le projet est faisable et avec quels paramètres (coût, calendrier, moyens…). À cette étape, on ne prend encore aucune décision, on établit juste les faits objectifs.

Étape n°5 : conclusion ou détermination de la faisabilité du PoC

C’est le moment de prendre la décision : si le projet est faisable, le réalise-t-on ou non ? S’il n’est pas faisable, faut-il l’abandonner ou étudier une autre manière de faire ?

Proof of Concept : exemple

Voici un exemple de proof of concept pour la création d’une formation.

  1. L’entreprise définit son idée de départ : créer une formation pour aider les entrepreneurs à construire une entreprise viable. L’objectif du PoC est de savoir si ce projet de formation répond à une demande et est commercialement rentable.
  2. L’entreprise décide de faire une étude de marché, des interviews de clients cibles et élabore un prototype de formation.
  3. L’entreprise réalise ses études et fait tester son prototype par des entrepreneurs intéressés.
  4. L’entreprise analyse les résultats et constate qu’il y a une forte demande, mais que les entrepreneurs ont aussi besoin d’accompagnements personnalisés. Le PoC lui permet de calculer le prix minimum de sa formation pour être rentable.
  5. L’entreprise décide de construire la formation en ajustant l’offre avec des accompagnements personnalisés facultatifs.

Conclusion

Proof of Concept (PoC) est une démonstration de la faisabilité ou du potentiel pratique d'une idée ou d'un concept, généralement sous la forme d'un prototype, d'un modèle ou d'une simulation. Le but d'un PoC est de valider qu'une solution à un problème fonctionne sur le plan théorique et de fournir une compréhension claire des exigences, des contraintes et des obstacles potentiels de la solution avant de se lancer dans un développement à grande échelle ou une mise en œuvre complète. Bref, une méthode à ne pas négliger avant de vous lancer ! 😎

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus

Meilleurs logiciels pour vous