Lundi de Pentecôte : férié ou pas ?

Par Axelle Drack
Mis à jour le 19 mars 2021, publié initialement en avril 2020
how-to backgroundLundi de Pentecôte : férié ou pas ?

Chaque année, on se demande tous : lundi de Pentecôte, férié ou pas ?

Le gouvernement a créé en 2004 la journée de solidarité, d’abord imposée le lundi de Pentecôte qui fait partie des 11 jours fériés légaux. Mais depuis quelques années, les entreprises ont désormais le choix de la date pour la journée de solidarité, semant la confusion dans les esprits autour de cette date.

Est-il obligatoire de travailler le lundi de Pentecôte ? Comment est-on payé ce jour-là ? La convention collective fait-elle foi ?

Toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Est-il obligatoire de travailler le lundi de Pentecôte ?

Non, il n’est pas obligatoire pour tous de travailler le lundi de Pentecôte, mais cela peut être votre cas.

Cas n° 1 : la journée de solidarité est fixée au lundi de Pentecôte

Bien que cela ne soit plus une obligation légale depuis 2008, bon nombre d’employeurs ont fait le choix de garder le lundi de Pentecôte pour effectuer la journée de solidarité. Le Code du travail indique que cette modalité doit être inscrite dans la convention collective, l’accord de branche, l’accord d’entreprise, ou est à défaut fixée par l’employeur après consultation du CSE.

👉Vous êtes dans le cas n° 1 ?

  • le lundi de Pentecôte est férié mais pas chômé,
  • vous travaillez gratuitement pendant cette journée,
  • ​vous pouvez poser un jour de RTT ou de congés payés.

D’ailleurs :

7 salariés sur 10 préfèrent poser un jour de congé le lundi de Pentecôte.

Cela s’explique notamment par le fait que, ce jour étant férié, la plupart des magasins et établissements publics sont fermés. L’école est d’ailleurs fermée pour les enfants, et il faut pouvoir gérer leur garde.

☝️À savoir : si un salarié refuse de travailler lors de cette journée de solidarité et s’il ne peut pas poser un jour de congé, il pourra être prélevé directement sur son salaire.

Cas n° 2 : la journée de solidarité n’est pas fixée au lundi de Pentecôte

Le Code du travail impose de travailler 7 h « gratuitement » pour la journée de solidarité. D’une part, elle n’impose pas le lundi de Pentecôte pour les réaliser, d’autre part, ces heures peuvent être ventilées de différentes manières.

👉Vous êtes dans le cas n° 2 ?

  • le lundi de Pentecôte est férié et chômé,
  • pas d’impact sur votre rémunération, vous serez payé comme un jour travaillé, comme cela est prévu pour les autres jours fériés,
  • vous devrez effectuer votre journée de solidarité d’une autre manière définie par votre entreprise :
    • soit un autre jour férié (sauf le 1er mai),
    • soit un autre jour chômé habituellement (un samedi par exemple),
    • soit fractionner les 7 h de travail non rémunérées sur l’année.

🎁 Certaines entreprises font cadeau de ce jour à leurs salariés, qui sont alors dispensés de venir travailler ce jour-là. Elles versent toujours les 0,3 % de masse salariale due à l’État.

lundi de pentecote

rtl.fr

Cas n° 3 : quelques situations particulières

  • Vous travaillez à temps partiel ? Le nombre d’heures à effectuer pour la journée de solidarité est proportionnel aux heures inscrites au contrat.
  • Vous travaillez en CDD ou en intérim ? Vous devez effectuer votre journée de solidarité. En revanche, si vous l’avez déjà effectuée lors d’un précédent contrat la même année, elle vous sera payée en repos ou en rémunération.
  • Vous êtes saisonnier, intermittent ou travailleur à domicile ? Votre rémunération n’étant pas mensualisée, si vous effectuez votre journée de solidarité, elle sera payée.
  • Vous êtes en contrat d’apprentissage ? Vous devez effectuer cette journée si vous êtes majeur. Auquel cas, vous ne pouvez travailler un jour férié et êtes donc exempté (sauf hôtellerie et restauration).
  • Vous êtes stagiaire ? À moins que votre convention de stage le prévoie explicitement, vous êtes exempté.
  • Vous êtes en arrêt maladie ? Vous n’aurez pas à rattraper la journée de solidarité.

Comment est payé le lundi de Pentecôte ?

Si vous effectuez votre journée de solidarité le lundi de Pentecôte, vous travaillerez sans être payé ce jour-là, et la journée de solidarité figurera sur votre bulletin de paie, dont la rémunération sera identique, sauf :

  • lorsqu’un salarié mensualisé effectue des heures supplémentaires ce jour-là au-delà de 7 heures pour les contrats à temps plein (même si votre contrat est supérieur à 35 h/semaine) et au-delà de 3,5 heures pour les contrats à mi-temps. Elle seront rémunérées ;
  • lorsque le salarié n’est pas mensualisé (intermittent, saisonnier, intérimaire, etc.), il sera rémunéré pour cette journée travaillée sans majoration de salaire, ou recevra une compensation en jour de repos.

☝️Ces 7 heures de journée de solidarité ne s’imputent pas sur le contingent annuel d’heures supplémentaires ni des heures complémentaires.

Si vous ne travaillez pas lundi de Pentecôte, vous serez payé comme un jour férié classique sans aucune incidence sur votre bulletin de salaire, grâce à la règle du maintien de salaire les jours fériés légaux.

☝️Cette règle ne s’applique pas si vous êtes dans l’entreprise depuis moins de trois mois.

Lundi de Pentecôte : dates de jours fériés 2021 et 2022

Que vous passiez cette journée au travail ou en repos, voici les dates de jours fériés du lundi de Pentecôte à venir :

  • 24 mai 2021

  • 6 juin 2022

Alors, ferez-vous partie des courageux travailleurs ou des chanceux à chômer le lundi de Pentecôte ? Dites-le-nous en commentaire !

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus