Commerces : une nouvelle organisation tournée vers le e-commerce nécessaire pour survivre à la crise

Par Sandra Seychelles
Le 06/04/2021
guest backgroundCommerces : une nouvelle organisation tournée vers le e-commerce nécessaire pour survivre à la crise

À l’heure actuelle, que cela soit sur les réseaux sociaux, à la TV, via n’importe quel média, la crise sanitaire est au cœur des discussions et des débats.

Certains s’en sortent mieux que d’autres dans cet environnement oppressant. Il n’est pas rare d’entendre que de petits commerçants, restaurateurs, artisans, etc. mettent la clé sous la porte car il n’a pas été possible pour eux de maintenir leur business à flot cette dernière année. 

Pourtant, certains petits acteurs locaux sortent leur épingle du jeu. Comment ? Pourquoi ? Que font-ils de plus ou de différent des autres ?

Eh bien, tout simplement, ils misent sur ce qui fonctionne. Ils ont compris le changement et s’adaptent rapidement à l’évolution de la demande. On constate que les commerçants qui ont survécu à la crise et survivent encore à l’heure actuelle ont intégré rapidement l’e-commerce dans leur organisation. La transition numérique a été obligatoire et a dû être réalisée en accéléré, dans l’urgence pour certains.

Les défis de la crise et du confinement pour le commerce en 2021

Le commerce a changé. Les comportements des consommateurs sont également en pleine mutation avec la crise actuelle. Les défis sont toujours aussi nombreux et sont liés au digital. Les confinements, couvre-feux et autres restrictions limitent l’accès à la consommation. Il s’agit alors pour les entreprises de trouver des solutions pour continuer à répondre aux besoins des consommateurs, tout en prenant en considération la réglementation.

Pour les TPE et PME, les défis concernent plus particulièrement une diminution du chiffre d’affaires et une baisse de la demande. Les Français ont plutôt tendance à épargner en ces temps moroses. Ce qui semble logique malgré tout.

La difficulté est aussi d’arriver à saisir les opportunités de cette crise, de ces confinements à répétition. Comment s’adapter ? Et à quoi exactement faut-il s’adapter ?

Les attentes et les besoins des clients ont muté, se sont transformés. Leurs habitudes ont changé. Ils ont ainsi tendance à épargner plus, à acheter des produits essentiels.

Les parcours d’achat ont également changé. Les consommateurs désirent acheter beaucoup plus local, évitent les boutiques physiques en privilégiant les achats en ligne, le click and collect ou bien tout autre type de livraison. Concernant le paiement, les moyens sans contact sont évidemment privilégiés.

En ce sens, comment répondre à ces nouvelles attentes ? Comment s’adapter à ces nouveaux besoins ? Les TPE et PME ont réellement besoin de prendre en compte ce type de considérations pour rester « dans le coup ».

La vente en ligne : une transformation digitale nécessaire

Il semble évident que le digital soit en partie la solution pour les petites et moyennes entreprises afin de continuer à s’adresser à leurs consommateurs. Au-delà de permettre de nouveaux moyens d’action, le numérique permet d’accroître la productivité des équipes, la gestion du service client, ou tout simplement la relation marque-consommateur.

Afin de s’adapter à la situation actuelle, et dans l’objectif de ne pas perdre un trop grand nombre de ventes, des outils sont essentiels pour les TPE et PME :

  • un site e-commerce est incontournable ;
  • des logiciels du type CRM (permettant entre autres de mieux gérer l’expérience client, les prises de contact, etc.) deviennent essentiels ;
  • et des solutions permettant de gérer plus efficacement les tâches administratives au quotidien apparaissent aussi incontournables afin d’économiser du temps sur votre cœur de métier : la vente.

Exister pendant la crise mais surtout survivre à l’après-crise passe donc par une transformation digitale accélérée. En effet, les PME qui ont su mener leur transformation digitale ont semble-t-il été plus résistantes pendant la crise.

Il ne suffit donc plus d’avoir une boutique e-commerce. Il est évident que le relationnel avec le client et la gestion facilitée des tâches administratives (par exemple) sont autant d’éléments essentiels pour assurer le fonctionnement et la pérennité de votre TPE ou PME.

Les fonctionnalités et outils indispensables pour optimiser son activité e-commerce

Afin de booster la productivité des équipes, pour accompagner chaque service dans l’accomplissement efficace de ses tâches et dans l’objectif de continuer à vendre malgré la crise, il s’agit d’aller au-delà de la simple proposition d’un site e-commerce à ses consommateurs cibles.

Des outils permettent de gérer au mieux l’afflux de nouveaux clients en ligne. Par exemple, il est possible de synchroniser son site e-commerce avec son logiciel de gestion (facturation).

La synchronisation de son site e-commerce et de son ERP

Des logiciels de synchronisation du type Atoo-Sync GesCom, permettent d’être rapidement opérationnel. En effet, plutôt que de tout ressaisir deux fois (sur sa boutique e-commerce et dans son logiciel de gestion), le logiciel de synchronisation va permettre :

  • de faciliter la mise en ligne de ses produits ;
  • d’afficher les produits au bon prix, en fonction de la disponibilité en stock ;
  • et surtout, fonction phare de ce type d’outil, d’importer les commandes directement dans le logiciel de facturation.

Ce mode opératoire permet de sécuriser les données saisies en diminuant le risque d’erreur d’adresse, de produit ou de quantité à livrer.

Ce type de logiciel est essentiel afin de gagner du temps au quotidien sur vos tâches e-commerce. Quel que soit votre CMS, il existe un moyen de connecter votre site e-commerce et votre ERP et donc de gagner du temps !

La comptabilité de son site e-commerce

Il existe aussi des modules qui vous permettent de gérer beaucoup plus facilement la comptabilité de votre site e-commerce. Atoo-Sync Export Compta, par exemple, est très utile pour réaliser au quotidien toutes les tâches comptables comme éditer sa TVA, sa DEB ou son bilan. Sans même avoir de connaissances dans le domaine.

Un logiciel SaaS comme Atoo-Sync Export Compta connecte votre site e-commerce à votre logiciel de comptabilité. Il vous suffit simplement d’importer directement les ventes, les règlements et les avoirs dans votre logiciel de comptabilité. Et pour avoir une vision financière plus précise de son activité, il est possible de distinguer les comptes de vente par pays et par taux de taxe, les modes de règlement par compte et journal de banque.

Grâce à une passerelle de ce type, vous n’avez plus à renseigner les mêmes informations sur deux bases de données différentes.

Votre transformation digitale est simple et rapide ! Grâce à ces solutions, l’ensemble des services de l’entreprise a accès à une base de données centralisée qui permet :

  • la gestion de la base articles,
  • la gestion des achats fournisseurs,
  • la mise à jour des tarifs,
  • la transformation des documents de ventes jusqu’à la facturation (bon de commande, bon de Livraison, facture),
  • la gestion comptable,
  • la gestion des tarifs BtoC et BtoB, etc.

Finalement, il apparaît indispensable de s’appuyer sur des outils qui favorisent le gain de temps et la gestion quotidienne de votre entreprise afin d’être le plus efficace possible en ces temps de crise où le commerce en ligne a en partie pris le pas sur les boutiques physiques.

Débutez ou continuez sereinement la transformation digitale de votre entreprise en vous adaptant aux nouveaux besoins du marché le plus simplement possible !

La société, éditeur des connecteurs e-commerce Atoo-Sync et de logiciels de gestion, fondée en 2007 avec Michel Donat (directeur technique), développe et commercialise ses solutions en France, en Europe, dans les pays Nord Afrique (francophones) et dans les DROM-COM. Son leitmotiv : accompagner les entreprises dans le développement de leur activité en leur proposant les solutions adaptées à leurs besoins et à leur budget.

Sandra Seychelles

Sandra Seychelles, Cofondatrice d’Atoo Next

Article invité. Appvizer accueille ponctuellement des experts. Indépendants de la rédaction d'Appvizer, ils partagent leurs expériences et opinions personnelles. Les propos mentionnés dans cet article sont ceux de l'auteur et ne reflètent pas le point de vue d'Appvizer.
La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus
Définition background6 étapes et 5 conseils pour maîtriser votre cycle de vente
Définition
il y a 4 mois
Digitalisation RH : définition, enjeux et outils
Le numérique a non seulement révolutionné nos façons de travailler, mais aussi la fonction RH et les processus RH. Mais qu’est-ce que la digitalisation des ressources humaines et ses enjeux exactement ?
Définition backgroundTélétravail et nouvelles organisations du travail
Définition
il y a 6 mois
Télétravail et nouvelles organisations du travail
Appvizer donne la parole dans ce dossier spécial à des expert·e·s sur le télétravail & les nouvelles organisations. Avocats, CEO, managers, coachs : elles et ils nous livrent leurs analyses et points de vue.