Quelles sont les différences entre un logiciel ERP et un CRM ?

Choisir entre ERP et CRM
5
1 avis

Voici les premiers éléments pour comprendre les notions de CRM et d’ERP :

  • CRM signifie Customer Relationship Management ou gestion de la relation client en français. C’est l’outil indispensable à votre force de vente pour prospecter et fidéliser.
  • ERP signifie Entreprise Resource Planning ou planification des ressources de l’entreprise en français. C’est la solution incontournable pour planifier et piloter les différents services.

Découvrez en détails dans cet article les différences entre un ERP et un CRM et quelques logiciels pour lesquels les données sont hébergées dans le Cloud : l’ERP Sage, le CRM Salesforce et la solution tout-en-un Axonaut.

SOMMAIRE :

Suggestion de logiciels pour vous

Salesforce Sales Cloud

Salesforce Sales Cloud
Numéro 1 du CRM dans le monde
30 jours d'essai gratuit
Voir ce logiciel

Axonaut

Axonaut
Le CRM+ERP pour une gestion d'entreprise ultra performante
15 jours d'essai gratuit !
Voir ce logiciel

Zoho CRM

Zoho CRM
Réalisez plus de ventes en moins de temps.
Essayez gratuitement
Voir ce logiciel

Un CRM pour le commercial

Un logiciel CRM — ou GRC : Gestion de la Relation Client en français — est un incontournable. Vous y alimentez votre fichier client et base de données (BDD) prospects. Vous y paramétrez votre communication et vos emailings.

L’utilité d’un CRM

L’outil devient une aide opérationnelle : de retour de rendez-vous par exemple, vous notez que le contact est à rappeler d’ici trois semaines. Une alerte se chargera de vous le rappeler le moment venu.

Quand on atteint un certain nombre de leads dans le pipe, ce garde-fou devient plus qu’utile. De la même manière pour le suivi des contacts déjà clients, il aide à entretenir la relation.

Vous pouvez vous assurer par exemple de faire un signe à un client tous les deux mois, afin qu’il se sente à la fois considéré et accompagné.

Les besoins d’un commercial

Le commercial en prospection a besoin d’avoir avec lui un certain nombre d’éléments :

  • son argumentaire commercial,
  • ses échantillons si besoin,
  • ses supports numériques ou multimédias : documents commerciaux, présentation PowerPoint ou PDF, vidéos instore (en magasin), spots promotionnels, etc.,
  • ses devis, factures et bons de commande,
  • ses fiches produits et tarifs.

Indépendamment du contenu de son offre, le commercial a une grosse part logistique à gérer. Il doit en effet :

  • prévoir ses déplacements, établir ses itinéraires,
  • contacter ses prospects, fixer ses RDV,
  • optimiser son temps, rebondir en cas d’annulation.

Et tout ça en situation de mobilité. C’est là que le CRM est d’une utilité cruciale. Il est accessible à distance : le commercial le consulte depuis son smartphone ou sur sa tablette à tout moment.

Un seul outil

Partant de là, certaines applications CRM réunissent informations et contenu au même endroit.

Le CRM devient une véritable boîte à outils pour le commercial. Il y consulte aussi bien sa BDD et l’historique associé, que ses supports de vente.

En tournée, le commercial peut trouver l’adresse du prospect qu’il s’apprête à visiter, mais également ouvrir son argumentaire PDF ou sa vidéo promotionnelle en rendez-vous pour présenter son offre.

Le suivi des performances

Les commerciaux ont un portefeuille de clients à entretenir, et des objectifs de prospection à atteindre. Pour favoriser cette dynamique, certains CRM valorisent les avancements collectifs et individuels, avec un module « objectif ».

Un compteur témoigne des résultats de tous ou de chacun. Les aboutissements et réussites en clientèle sont valorisés et une stimulation collective s’instaure.

Un ERP pour la gestion d’entreprise

Le logiciel ERP – en français PGI : Progiciel de Gestion Intégré — se définit comme un groupe de modules reliés à une base de données unique. Parmi ces modules, peuvent figurer : la gestion commerciale, la gestion RH, la facturation, la gestion comptable, etc.

Au cœur de l’entreprise

L’ERP est un outil de gestion centralisée. L’unicité des informations garantit que les différents services partagent les mêmes données.

Admettons qu’un commercial crée un nouveau contact au sein de la partie CRM de l’outil : quand la vente se conclut, ce même contact bascule dans le fichier client. Puis le contact bascule au service facturation pour finir.

Ce sont les mêmes informations que saisit le service comptabilité. Un gain de temps, mais également une harmonisation des données s’opèrent en interne.

Un outil global

On associe souvent l’idée d’ERP à une structure d’une certaine taille.

Les raisons ?

  • le coût, d’abord : les ERP sont souvent chers ;
  • les fonctionnalités, aussi : globales et approfondies, elles évoquent une structure déjà conséquente.

L’implantation d’un ERP n’est pas anodine pour le personnel. Transversale, elle concerne tous les services et implique que tous sachent s’en servir.

Les éditeurs ERP mettent souvent à disposition des intégrateurs pour :

  1. analyser l’environnement et les besoins associés,
  2. déployer la solution en interne,
  3. accompagner le personnel vers une appropriation de l’outil via des formations spécifiques.

Un vecteur d’optimisation des ressources

L’ERP participe à améliorer les process internes de l’entreprise. En évitant les redites bien sûr, mais d’un point de vue organisationnel également.

La plupart des ERP comprennent un configurateur grâce auquel le service production duplique les produits et gagne du temps. La planification permet aussi de prévoir les capacités et plans de charge à travers des tableaux tels que le diagramme de Gantt.

Outil de pilotage

L’ERP est également un outil précieux d’aide à la décision. Au cœur de l’entreprise, il contient un ensemble de données pertinentes à analyser.

Ces progiciels représentent la situation de l’entreprise sous forme de tableaux de bord à un instant T, c’est-à-dire en temps réel. Et ce, à différents niveaux de lecture : financier et comptable, mais aussi commercial ou même RH.

Les logiciels CRM et ERP les plus populaires sur appvizer

Salesforce Sales Cloud
Numéro 1 du CRM dans le monde
Choisir
Axonaut
Le CRM+ERP pour une gestion d'entreprise ultra performante
Choisir
Zoho CRM
Réalisez plus de ventes en moins de temps.
Choisir
Leizee
Extranet et CRM dédiés aux promoteurs immobilier
Choisir
Cirrus Shield
Le logiciel CRM, facile à utiliser et 100% personnalisable
Choisir

Afin d’illustrer concrètement les différences entre un CRM et un ERP, nous avons sélectionné à votre attention quelques logiciels en mode SaaS (Software as a Service, ou logiciel en tant que service). Observez comment vos processus métier peuvent s’intégrer à chaque outil.

Axonaut : solution ERP et CRM tout-en-un

Axonaut est un logiciel ERP qui combine avec succès un CRM à plusieurs modules. Cet outil séduit les autoentrepreneurs, dirigeants de start-up et les PME par sa capacité d’évoluer au rythme de leurs croissances respectives.

CRM et ERP en 1 seul logiciel : Axonaut

L’avantage avec ce système est en effet de souscrire aux modules dont vous avez besoin :

  • la gestion de projet pour favoriser le travail collaboratif et la productivité,
  • l’outil CRM pour faciliter la prospection et le suivi client par votre équipe commerciale, que vous pouvez enrichir d’un support client pour enrichir l’expérience client,
  • les modules comptabilité, facturation, gestion des stocks notamment.

De plus, les modules sont conçus pour communiquer les données entre eux de manière fluide. Ce qui est très pratique pour importer ou exporter des données clients du CRM au module de facturation ou au module de gestion comptable par exemple.

Le CRM Salesforce Sales Cloud

Leader mondial sur le marché du CRM, Salesforce Sales Cloud s’adapte à toutes les tailles d’entreprises afin de leur permettre de gérer leur relation client de A à Z. Vous centralisez les informations et interactions avec vos contacts, prospects et clients pour les accompagner à chaque étape du processus de vente.

Le CRM Salesforce Sales Cloud

Quelques avantages du système :

  • l’accessibilité des documents commerciaux même en déplacement grâce à l’application mobile,
  • l’intelligence artificielle baptisée Einstein qui s’adapte à la complexité de certains parcours clients,
  • des tableaux de bord pour visualiser les performances et effectuer des reporting d’activité,
  • un écosystème d’applications complémentaires à l’outil CRM,
  • la gestion multidevise,
  • la conception de campagnes marketing ciblées.

L’ERP Sage 100c Gestion Commerciale

Sage 100c Gestion Commerciale est un logiciel ERP qui s’adapte à tout type d’activité et toute taille d’entreprise grâce à sa modularité. Les ETI apprécient particulièrement la solution pour la complétude de l’offre.

Le progiciel ERP Sage 100c gestion commerciale

Sage 100c Gestion Commerciale est en effet :

  • une solution de gestion d’entreprise complète avec ses modules de gestion de devis et factures, achats, stocks,
  • un véritable logiciel ERP d’analyse et d’aide à la décision grâce à des indicateurs clés de performance,
  • un outil de pilotage et de gestion commerciale en ligne performant, notamment grâce à des outils capables de calculer votre trésorerie, chiffre d’affaires, stock, etc.,
  • un système sécurisé qui centralise tous vos documents et les rend accessibles à tous vos services,
  • une plateforme qui assiste votre force de vente en automatisant des processus.

Faites le choix de la compatibilité !

Faut-il s’équiper d’un logiciel CRM en premier ou d’un ERP ?

Votre prise de décision dépend de vos besoins et de vos priorités :

  • si vous avez par exemple l’absolue nécessité de maîtriser votre chaîne d’approvisionnement, l’ERP s’impose ;
  • si votre activité nécessite de générer un flux constant et conséquent de prospects, le CRM est indispensable (avec une version mobile pour les commerciaux de terrain) ;
  • si vous souhaitez offrir une meilleure expérience client dans une optique de fidélisation en portant assistance à vos utilisateurs, pensez sérieusement à un module de support client.

Pensez également à vos futurs besoins : cette réflexion vous permet d’anticiper sur les éventuels problèmes de compatibilité avec des solutions tierces que vous utilisez déjà, ou que vous envisagez d’utiliser.

Aussi, les éditeurs mettent en avant le nombre d’API (Applications Programming Interface) de leurs solutions, un argument rassurant pour faire votre choix.

Vous n’avez encore ni ERP ni CRM ? Un conseil : optez pour une solution soit modulaire, et donc évolutive, soit ouverte et compatible. Une précaution que vous n’aurez pas à regretter !

Suggestion de logiciels pour vous

Leizee

Leizee
Extranet et CRM dédiés aux promoteurs immobilier
Démonstration gratuite
Voir ce logiciel

Cirrus Shield

Cirrus Shield
Le logiciel CRM, facile à utiliser et 100% personnalisable
Demander une démo
Voir ce logiciel

eMundus

eMundus
Sélection de candidats pour l'enseignement supérieur
Réserver une démo
Voir ce logiciel

Commentaires

Portrait de james

Formation ERP

5
Bonjour, Plus de 80% des clients SAP sont des PME. En d’autres termes, cela signifie que plus de 250,000 petites et moyennes entreprises font confiance à SAP pour gérer leurs activités et accompagner leur croissance. Un si grand nombre d’utilisateurs permet à la gamme de solutions SAP d’être présente dans toutes les industries. Quel que soit votre secteur d’activité, l’expertise de SAP vous sera profitable.
Une formation de SAP géantiste et nombreux d'information pour évaluer vos compétences : https://www.mindtechub.com/formation-erp.html
Commenter cet article

Ajouter un commentaire